Cameroun - CAN 2019: Le gouverneur du Centre ne veut pas entendre parler de grève sur le chantier du stade d’Olembé

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Jun-2018   5722
Paul Naseri Bea Archives
Paul Naseri Bea qui est également le président du comité local d’organisation est allé dissuader le 9 juin dernier les employés qui venaient d’émettre un préavis dans ce sens.

« Ce n’est pas le milieu syndical ici. Ici c’est le lieu de travail. Tout le monde qui veut faire le syndicalisme ici sera extirpé ». C’est en ces termes que le gouverneur de la région du Centre Paul Naseri Bea en pleine visite du site du chantier du stade d’Olembé le vendredi 9 juin 2018, a répondu au préavis de grève émis par des employés. A la suite du président de la commission locale d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations, un responsable de la société italienne Piccini en charge de la construction du complexe sportif de la banlieue de Yaoundé ne reconnaît pas de manquement dans le traitement de son personnel engagé sur le chantier. Il proclame qu’il y a là-bas une famille qui travaille ensemble pour réaliser le stade.

Pourtant le délégué du personnel Gustave Tapson n’en démord pas.  « Nous demandons le respect du cahier de clauses administratives générales  sur le chantier d’Olembé. Nous demandons un reclassement général pour nos camarades. Nous demandons qu’ils aient les primes et les indemnités en conformité avec  ce cahier de charges. Le personnel demande les indemnités en conformité avec  ce cahier Le personnel demande des conditions d’hygiène et de sécurité sur le chantier un peu meilleures que celles qu’il a », a-t-il énuméré au micro de la télévision Canal 2 international, en se référant à la convention collective de 2004 du secteur du bâtiment et au code du travail. 

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez