Cameroun - CAN de volley-ball féminin 2017: Place aux demi-finales ce vendredi 13 octobre avec le très attendu Cameroun-Sénégal

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Oct-2017   1933
Lionnes du volley-ball FECAVOLLEYBALL
Au moment où Christelle Nana et ses coéquipières s’apprêtent à affronter les Sénégalaises, elles ont occupé la première place du groupe A, après un match gagné de haute lutte devant l’Égypte. Avant cette dernière rencontre, elles avaient dominé les Botswanaises (3 sets à 0) et les Algériennes (3 sets à 1).

Dans cette demi-finale, qui marque le début de la phase d’élimination directe, les Camerounaises sont conscientes qu’il faudra, une fois de plus se surpasser. «On assistera à une bagarre. Les Sénégalaises sont physiquement prêtes. Elles sont grandes», confie Laetitia Mamo Bassoko, dans les colonnes de Cameroon Tribune en kiosque ce vendredi 13 octobre 2017.

L’affiche de cette deuxième demi-finale est un remake du match de classement du dernier Championnat de volley-ball féminin, Nairobi 2015. Ce jour-là, le Cameroun s’était imposé par 3 sets à 2. Le Sénégal échouait ainsi pour la quatrième fois consécutive au pied du podium (2009, 2011 et 2013).

En venant à Yaoundé, Fatou Diouck et ses coéquipières rêvent d’aller en finale. A l’issue de la phase de poule, le Sénégal a terminé à la deuxième place derrière le Kenya. C’est d’ailleurs face au tenant du titre que le pays de la Teranga a enregistré sa seule défaite. Tous les autres adversaires sont passés à la trappe: République démocratique du Congo (3 sets à 1), Tunisie (3 sets à 1) et Nigeria (3 sets à 0).

«Si le Sénégal a disputé quatre matches, le Cameroun en a joué trois. Sur le plan de la fraîcheur physique, le pays hôte a un avantage. Mais, il faudra bien plus que cela pour que les filles du coach Jean René Akono s’imposent devant le Sénégal. Il faudra surtout que Christelle Nana, Laetitia Moma Bakosso, Victoire Ngon Ntame et les autres soient au sommet de leurs capacités. Et tout sera alors possible. Surtout, une qualification pour la finale», analyse Cameroon Tribune.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez