Cameroun - CAN2019: Le Premier Ministre en visite d’évaluation des chantiers à Buea, Limbe, Bafoussam, Douala, Yaoundé et Garoua

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Jul-2018   5777
Arrivee du Premier Ministre Philemon Yang a Bafoussam Facebook
Philémon Yang, président du Comité national chargé de la préparation de la phase finale de la CAN 2019 de football veut s’assurer que tout est prêt à date avant l’arrivée imminente des inspecteurs de la CAF pour une troisième mission d’inspection.

Le premier ministre, chef du gouvernement, entame ce lundi 09 juillet 2018 une tournée dans les villes qui abriteront les activités de la phase finale de la CAN 2019 de football.

En sa qualité de Président du Comité national chargé de l’organisation de la 32e phase finale de Coupe d’Afrique des Nations « CAN TOTAL, Cameroun 2019 », Philémon Yang va évaluer prioritairement les chantiers des infrastructures sportives

« Philémon Yang commence sa visite par Bafoussam le 09 juillet 2018, ensuite Garoua le 10 juillet, Yaoundé le 11 juillet, puis à Douala le 20 juillet et enfin à Buea et Limbe le 21 juillet 2019. Il visitera les chantiers de construction des infrastructures sportives et autres. Cette visite se situe à quelques semaines de la 3 ème visite d'inspiration de la CAF prévue au mois d'août 2018. Le Premier Ministre Chef du Gouvernement va évaluer l’état d’avancement des travaux et leur taux d’exécution » explique Jean Baptiste Biaye, membre de la commission communication du comité national en charge de l’organisation de la CAN 2019.

 

A un an du coup d’envoi de cette compétition, un seul stade est sorti de terre sur les trois prévus pour abriter les matches de cette compétition majeur de la Confédération africaine de football. Il s’agit du stade omnisport de Bafoussam. Les stades d’Olembe à Yaoundé, stade omnisport de Garoua et le stade omnisport de Japoma accusent un énorme retard.

 

La grève des ouvriers, la livraison tardive des matériaux de construction, les lenteurs administratives et les lenteurs opérationnelles sont les différentes raisons avancées pour justifier le retard observé dans la construction des infrastructures sportives.

 

La descente sur le terrain du Premier ministre, chef du gouvernement, vise donc à donner un coup d’accélérateur afin de rattraper le temps perdu.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez