Cameroun - Charles Atangana Manda: «Je n’ai qu’une seule préoccupation, à savoir: la préservation de l'image du Cameroun !»

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Apr-2017   33079 22
Username:
Password:
IdeeFixe   62017-04-14 20:58
#1
Des jeux ! Donnez-leur des jeux !
      0
Matheo   92017-04-14 11:13
#2
Je ne sais vous!!!! mais j'aime bien ce Monsieur, par ce qu'il sait mentir...et c'est ce genre de type que je chercherais si j'étais un baron du régime corrompu!!!
      0
Moh Manyu   132017-04-14 03:16
#3
Doctor Charles Atangana Manda which country is called Guinee Conakry? My Geography Teacher told us back in 1987 that we have: Equatorial Guinea, Bisau Guinea,Papua New Guinea and Guinea!! There's no country named Guinee Conakry!!!!
Doctor Charles Atangana Manda, you are patriot but we did not hear you voicing a word after the Eseka tragedy, you said not concerning Koumatekel, the teenager Bello si mutilated and Doctor Charles Atangana Manda the person that wishes to see a good image of Cameroon abroad cannot not even pay a visit to Bello!! And you call yourself patriot!!!!
      0
Joniwaka   152017-04-14 00:59
#4
@Betibenanga, ta remarque est pertinente, raison pour laquelle je me suis limite a lire. Je crouyais te voir emboiter le pas de l'argumentation, helas tu m'as laisse sur ma faim.

Sans vouloir defendre les differents intervenants (et cela m'est deja aussi arrive), les tergiversations de Mr Atangana Manda sur un plateau de TV creent implicitement un desinteressement, un rejet non seulement de ses interventions (meme si son argumentation peut etre pertinante) et meme de sa personne. Ces tergiversations sont entre autre son pedantisme, son arrogance et sa propension politique qui passe sous silence sa fonction administrative. Ce sont ces details qui frappent et que l'on retient si bien qu'a la fin il ne devient plus interessant.
Parlant de son droit de reponse qu'il ne faut pas dissocier a l'emisson proprement dite, c'est son droit absolu d'apporter des explications a ces propos motives par "sa preoccupation majeure: l'image du cameroun". Il devrait cependant aussi comprendre et accepter les opinions, les critiques des autres qui meme si contradictoires ne salissent pas obligatoirement l'image du cameroun. C'est cela aussi le debat contradictoire. Si je me limite par exemple sur ses propos et son interpretation des faits sur la question Tombi. Deux problematiques principales, qu'il veut dissocier, se degagent a savoir sa legitimation en tant que president de la Fecafoot et sa responsabilite fasse à un scandale en tant que chef de delegation. Inutile de rappeler que Mr Atangana M. est partisant de la politique decriee et de la pensee "Responsable mais pas coupable...".
Enfin il est connu de tous ici que les producteurs d'articles sur CIN sont de correspondants amateurs qui la plupart n'ont aucune notion de journalisme, raison pour laquelle je trouve l'apologie de C.A.M. tres minable.
      0
Simus   72017-04-13 23:32
#5
@ Atchomo
tu as rison mon frère. Pour eux, c'est paraitre, paraitre, toujours paraitre. la substance, on ne s'en préoccupe pas. L'inacceptable, on le défend. Un systeme criminel qui dirige le pays, adec de défenseurs criminels. Mais le pire, c'est qu'à quelques rares exceptions près, ceux de l'opposition sont pareils. Peu d'hommes politiques au Cameroun sur qui l'on peut compter. Peut-etre faudra-t-il aller en chercher parmi les femmes chez nous...
      0
Chikungunya-boy 16    362017-04-13 20:43
#6
C'est le genre de bonhomme qui pense que maîtriser le francais consiste a aligner des séries de mots plus ou moins savants qui mis bout à bout font un bouillon particulièrement indigeste.

A chaque fois que ce monsieur passe à la tv on a droit à toutes les galipettes sémantiques possibles et à la petite citation d'un auteur français . Je ne sais pas exactement de quel complexe souffre Atango, mais l'homme blanc à du lui faire très très forte impression.

@ Atchomo

Tu as parfaitement raison. Dans les talk-shows au 237 de nos jours , la présentation des invités prends à elle seule 10-12 min. Le présentateur salue et présente chaque invité, donne son titre, présente son actualité, etc.., l'invité renvoie la pareille en saluant et remerciant la terre entière, etc etc et le modérateur termine en remerciant les invités d'être venus , ce quk donne lieu aux fanfaronnades stériles de personnes comme le carriériste névrotique Atango Manda ou le "sans microbes" Maître Pensy....

A l'époque de la CTV , quand le 237 produisait encore d'excellents journalistes , de grands professionnels comme Barbara Nkono, Éric Tchinje, Boh Herbert , Anne Nsang , Emmanuel Jackai , Jp Efouba Onana, Sally Messio etc, bien qu'ils tournassent majoritairement autour de la vie du parti unique, les talk-shows étaient de très haute facture, et les salamalecs que je venais de décrire n'existaient absolument pas.
      0
Betibenanga25    322017-04-13 20:07
#7
Vos commentaires prouvent que vous ne valez pas mieux que celui que vous critiquez. Des attaques sur la personne et rien que cela.

Il me semble pourtant que c'est un droit de réponse que vous êtes censés commenter. Mais on assiste à un concours d'insultes à qui sera le plus vulgaire.

Et dire que c'est vous qui à tout va criez démocratie, démocratie, démocratie. Êtes-vous sûrs que vos cerveaux ont bien assimilé les implications, exigences et savoir-vivre que cette démocratie impose?

Si déjà vous butez sur les rudiments élémentaires de la démocratie, la liberté de dire , de penser, de conscience, rien ne dit que vous puissiez la vivre de façon épanouie.

Qui ne peut le moins ne peut le plus. Et c'est une honte de lire tout ce que j'ai eu à lire sur ce fil
      0
The Stratege 15    252017-04-13 18:45
#8
La versatilité, la fourberie, l'hypocrisie qui pu à plein nez.
Aucun véritable fond. Des louanges dignes des P.D. de la république.
Le derrière doit être fini, fini. Rien pour retenir la me.rde qui coule plein la couche.
Au moins l'autre du même calibre avait réussi l'exploit de participer très activement à un coup d'état en 1984. Lorsqu'on regarde cette "personnette", il est le genre parfait qui renierait son maître serpent d'étourdi avant le 3e chant du coq.
L'espèce de bét.ise de sous homme qui fait vraiment pitié avec ses interventions à gâchette. Je te connais et l'apaisement ne te ressemble pas surtout lorsque tu défends ton morceau de viande placé entre tes dents.
Le capitaine Guerandi avez vous déjà remis sa dépouille à sa famille ?
      0
Colonelsapt   272017-04-13 18:12
#9
Disgusting!like someone said earlier, he is dangerous and arrogant.
Manoh moh manyu, u right. When someone is always proclaiming his patriotism, know this is fake patriotism, to please the master.
Why?
The tiger does not proclaim it's tigritude, said a great African.
      0
Atchomo11    312017-04-13 18:06
#10
@Simus

C’est interessant, meme quand il parle, je ne le trouve pas eloquent du tout. Je le trouve pédant. Ou il n’a besoin que d’un ou de deux mots, il en utilise dix, a tort et à travers en plus…Cela dit, et a sa décharge, il n’est pas le seul. Regarde la télé, le niveau de pédantisme est incroyable. Quelqu’un, quelque part, a menti a beaucoup de Camerounais en leur faisant croire qu’utiliser beaucoup de gros mots et citer Socrate ou Pythagore est un signe d’intelligence. Ils ne se rendent pas compte que c’est le contraire en fait. Plus il parle comme ça, moins on comprend ce qu’il dit. Ce qui est peut-être l’objectif, soit dit en passant.

C’est pour ça que j’adorais Ateba Yene. Le gars était extrêmement éduqué et un grand liseur de bouquins. Mais son langage était clair pour tous, diplômés ou pas.

A ce sujet, une chose qui me fait toujours rire dans les émissions c’est la séquence ou le présentateur remercie les invités d’être venus. Normalement, c’est le type de séquence qui devrait prendre une à deux minutes. Au Camer ça prend 10 minutes, surtout quand quelqu’un comme Atangana est là.
      0
Moh Manyu16    232017-04-13 17:40
#11
Mr Charles Atangana Manda you don't care about the image of course instead of Biya's own! Your patriotism is shameful!
      0
Lomyeur13    262017-04-13 17:28
#12
@atangana manda
tu n'es qu'un fanfaron qui se croit plus intelligent que les autres.
      0
Simus20    142017-04-13 17:21
#13
Pour quelqu'un d'incontestablement éloquent et dont la force réside dans la qualité de la syntaxe et la maitrise de la langue des Francais - je ne fais normalement jamais ce genre de critique- mais l'interessé se réclamant professionnel de la langue et se prévalant toujours de son niveau en la matière, je trouve qu'il fait beaucoup trop de fautes en écrivant... Bien loin de ce qu'on imagine lorsqu'on l'entend.
      0
Chesco00217    192017-04-13 17:03
#14
Les gars, treve d`insultes. Argumentons, parlons des idees car c`est cela qui qui avance
      0
The Stratege 16    262017-04-13 16:42
#15
Cet homme est une puissante gâchette à retardement.
Il a particulièrement le tour d'atteindre un degré de manipulation de l'opinion à nulle autre pareil.
À chacune de ses sorties publiques, il n'a cessé de débiter des énormités dont il est le seul à pouvoir en porter l'odieux.

Comment comprendre qu'un homme normalement constitué puisse se comporter de la sorte ?
Je vous le dis et observez bien cette petite personne, Il est sans doute l'un des futurs portes paroles de la radio des milles collines Made in Cameroun. Cette "personnette" est extrêmement dangereux pour ce pays.

Malheureusement, ce genre de comportement et cette attitude est le propre des arrivistes qui le moment venu, seront près à éliminer la République publique entière s'il le faut pour garder fermement le morceau de viande entre les dents. Cette nuit là sera très longue au Cameroun avec ces "intellectuels" qui tiennent la kalach par la bouche.
Versatile, inutilement volubile, toujours superficiel. Moufff va tu es d'une valeure intrinsèque plus proche de Log de 1 qu'autre chose.

En plus il est le genre "d'intello" qui a le tour d'utiliser les justificatifs suivantes :
Même aussi au Etat-unis la police tire sur la population...
Même en France les politiciens utilisent leur famille pour travailler dans leur bureau sur des fonds publics.
Même dans d'autres pays il y a aussi corruption....
Pitoyable personnage... tu finiras mal suis mon regard...
      0
Mannolap   352017-04-13 16:42
#16
Avec un sourire qui en dit tout, sauf du naturel
      0
Muntudu14    332017-04-13 16:25
#17
OOOhh bon Dieu ...

que la grande nuit qui s'est abattue sur notre pays passe, pour qu'enfin les fils réellement valeureux du Cameroun émergent, et renvoient a leur juste petite place, d'ou ils n'auraient jamais dû partir, de grossiers bouffon comme cet atangana machin ...

Un zozo sans la moindre envergure, qui pourtant persiste, on se demande bien pourquoi, à vouloir péter plus haut que son c.ul... une de ces nombreuses impostures suprêmes imposées à l'écoute des Camerounais ....

pleure ô pays bien aimé...
      0
Ndokoti    482017-04-13 16:20
#18
Cabral libi va régler ton compte
      0
Finesse10    372017-04-13 15:47
#19
A very arrogant and condescending individual. One who would defend the indefensible to exalt their saviour the Almighty Biya .
      0
Raymann12    232017-04-13 15:43
#20
S'il pourrait écrire ou parler comme ça aussi en anglais alors c'est un don du seigneur.
Un minable!
      0
Mfangmott14    192017-04-13 15:16
#21
Son altesse sereningoumousime que vous etes bleu votre ramage est décidément comme votre plumage
pardonnez nos erreur nous simples mortels
      0
C@mer17    462017-04-13 15:08
#22
Le plus grand service que vous pourriez rendre au Cameroun serait de vous faire discret. Votre pédantisme est à faire vomir. S'il vous plaît mangez votre bifteck, laissez nous paix et allez défendre votre maître, créateur des créatures aux meetings du R...
J'avoue que quand je vous vois sur un plateau de débat à la télévision j'enregistre cela comme une ​moins value. Monsieur essayez d' observer la grandeur de Monsieur Mouté ambassa par exemple !
      0
Charles Atangana Manda C. A. Manda
Réaction de Charles Atangana Manda, le responsable de l’Observatoire des médias au ministère de la communication,  à la suite d’un article publié sur CIN au sujet de son passage à une émission de sport sur Canal 2 international

«Pour la bonne information des lecteurs de Cameroon-Info.Net,  je précise que le genre rédactionnel utilisé dans l’article commis par votre  collaborateur, à travers  la synthèse des propos d’un seul panéliste, intervenant dans un débat télévisé de 90 minutes,  regroupant cinq (05) autres panélistes, est un exercice à priori délicat au plan professionnel. Le susdit  exercice, requiert  par conséquent, une bonne maîtrise des outils et des usages professionnels,  au plan journalistique ! Mais aussi, et surtout, une bonne dose  d'objectivité, de recul et de neutralité. Loin de toute instrumentalisation, ou des manœuvres malsaines de manipulation de l'opinion !

 A tout prendre, il est clair que plusieurs de mes prises de positions  publiques  dans le cadre de l’émission spéciale organisée par Canal 2 International dans la soirée du jeudi 06 avril 2017, ont  été sorties allégrement de leur contexte précis. Et ce, manifestement, par une option  volontaire, prise par le rédacteur de cette synthèse biaisée de mes propos. Synthèse à la fois : parcellaire, inappropriée et gravement déformatrice de mes  déclarations !

D’ailleurs, le rédacteur de ladite  synthèse, supposée, de mes propos, est lui-même coupable de mauvaise foi ! Mauvaise foi, de n’avoir choisi de ne relayer que les propos d’un seul des six panélistes,  sortis complètement et totalement de leur contexte !  Et, pour ainsi dire, de façon insidieuse et  spectaculaire,  d’une grosse production télévisée, ayant charriée une floraison de prises de positions, d’opinions  et de points  de vue grandement contradictoires !

Davantage encore, il s'agissait essentiellement d'une  émission télévisée du genre débat contradictoire...  Autant dire, qu’il eut été plus équilibré, plus objectif, plus neutre de la part du rédacteur, « relayeur » des propos supposés avoir été produits par mes soins, qu’il eut pris le soin de publier aussi, ne fusse qu'une infime déclaration d’un de mes contradicteurs  dudit débat, toutes choses qui auraient permis, absolument aux lecteurs, de comprendre pourquoi Charles Atangana Manda, aurait pu dire,  ceci ou cela ! Hélas, ce ne fut pas le cas !


Et c'est à dessein, puisque la finalité et le but ultimes de  cette fameuse " synthèse " était de dénaturer et de déformer mes propos, pour des fins que j'ignore !  Qu'importe, pour qui me connaît,  il est constant et de notoriété publique que Charles Atangana Manda, a  le courage de ses convictions ! Je sais  assumer mes idées, je sais les défendre et je sais en faire bon commerce !
 Quant aux déformations et autres trucages sur mes prises de positions,  qu'il me soit permis de m'en démarquer ici,  en même  temps que je précise que  cela n'engage que l'auteur de  ces hérésies !

Au demeurant, hic et nunc, ici et maintenant, je voudrais partager avec l’opinion publique nationale et internationale, la force, la puissance et le courage de mes convictions !

J'assume le fait que :

Ma seule préoccupation en produisant ma réflexion sur le scandale de Bruxelles, et sur l’anathème jeté non seulement sur les Lions Indomptables, mais aussi, et surtout, sur notre pays ; est, elle  reste et demeure,  la protection de l’image du Cameroun, intra et extra muros, à l’intérieur  et à l'extérieur de notre cher et beau pays ! ! !

S’agissant particulièrement du président de la Fécafoot, Monsieur Tombi A Roko, il est clair que mes propos ont été sortis de leur contexte profond !

 Je précise clairement, et, toutes celles et  ceux qui ont bien suivi le débat télévisé sus évoqué, l'attesteront,  eh bien, je précise  clairement que  j’ai déclaré de façon sans équivoque, que : " Les enquêtes en cours relativement aux dysfonctionnements inadmissibles, constatés dans la gestion de l’équipe nationale de football fanion du Cameroun,  dans le cadre du match international amical contre la sélection nationale de la Guinée Conakry, devront fixer l’opinion publique nationale et internationale sur les responsabilités de chaque acteur et de chaque partie prenante autour et à l’intérieur de cet événement de Bruxelles."

Et cela, hélas,  Mille Fois Hélas,   le relayeur supposé de mes propos, sur Cameroon-Info.Net,   a alors très  gravement  et très volontairement  omis  de mettre cette précision fondamentale,  dans son article.
 Ce d'autant plus que c'était en préambule à ma riposte sur les attaques plutôt hâtives, portées  contre le susnommé, dans ce débat télévisé !  

Dans la foulée, et répondant en cela à un panéliste, qui, se substituant aux enquêteurs des services spéciaux de la République du Cameroun, lesquels n’ont pas encore rendu les conclusions de leurs enquêtes, s'est cru obligé dans ce direct télévisé, d’accuser sans détours, Monsieur Tombi A Roko, et ce,   de façon répétitive et additionnelle, avec un fond de haine et d’appel au lynchage ; il m’a dès lors semblé pressant et  indiqué, de m'adosser sur  une posture  de responsabilité sociétale,  à la fois,  d’apaisement,  d'équité, de justesse et de maturité, en rappelant avec une forte tonalité positive que : "les Lions indomptables du Cameroun sont et demeurent Champions d’Afrique, et que le Cameroun entend rempiler en 2019."

J’ai en outre ajouté que :

 " Monsieur Tombi A Roko est bel et bien le président de la Fécafoot, qui, aux côtés de l’autorité de l’Etat du Cameroun, aura triomphalement conduit les Lions indomptables au sacre continental à Libreville."
 En cela, je n’ai fait que rappeler les faits historiques incontestables !

J'ai ajouté que : "Quant aux batailles juridiques  concernant la Fécafoot et son président, cela ne m’engage nullement !
Le moment venu cela aussi sera clarifié... Il est inopportun de mélanger les choses !  M. Tombi accusé d'illégitimité  et d'illégalité, est bel et bien ce compatriote qui sur la haute place de la Présidence de la République du Cameroun,  est allé avec les Lions Indomptables, à la suite du Ministre des Sports et de l'Education Physique,  recevoir les remerciements et les félicitations  de la Nation,  transmises alors par le Chef de l'Etat !  Lequel lui a alors décerné une Médaille de Chevalier de l'Ordre National de la Valeur ! En ces heures de gloire, il y a quelques semaines, aucun journaliste n'a trouvé M. Tombi illégitime !  "

J'en ai simplement appelé "au sérieux des uns et des autres, à éviter les amalgames, et à fustiger fermement,  comme moi,  la forfaiture managériale commise à Bruxelles, et à en appeler,  comme moi, aux sanctions fermes de tous les coupables qui seront identifiés, quels  qu'ils soient !"

Pour terminer, je reprécise ce que j'ai indiqué dans ce débat : " que ce soit Monsieur Tombi A Roko ou Monsieur X ou Y, ce qui compte pour moi, c’est la préservation de l’image du Cameroun !

Et,  j’ai demandé en direct dans ce débat télévisé : "que tous les coupables de la forfaiture de Bruxelles,  une fois les conclusions de l'enquête tirées,  soient sévèrement sanctionnés, conformément aux lois et règlements de la  République ! "

 Mais, il va donc sans dire qu’au soir du 06 avril 2017, au moment du débat télévisé sur Canal 2, c’était normal que je dise que "personne n’avait encore quelque élément que ce soit, de  preuve à même  d’attester que c’est   Monsieur Tombi A Roko qui est le fautif de la forfaiture de Bruxelles ! "

Jusqu'à ce jour d'ailleurs, et  du reste,  l'enquête n'a pas encore dévoilé son verdict !

Seuls les résultats des enquêtes nous le diront !  Les responsabilités seront établies !  Et j'en appelle ici, aux sanctions fermes ! Si M. Tombi sera reconnu fautif, je demande qu'il soit sévèrement sanctionné !

Si ce ne sera pas le cas, je demande que ceux qui fructifient  la haine se ravisent !

SUR LE MEME SUJET:


Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez