Cameroun - Climat social: Les enseignants de l’Université de Ngaoundéré ont relancé la grève

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-Mar-2019   1508
Entrée principale de l'Université de Ngaoundéré Archives
Leur décision fait suite à l’échec des négociations entamées avec les responsables de l’établissement.

Les enseignants de la Faculté des Arts Lettres et Sciences Humaines (FALSH) de l’Université de Ngaoundéré ont repris leur mouvement de grève depuis le 13 mars 2019. Le collectif des enseignants observe un mouvement d’humeur depuis le 4 mars dernier. Une grève interrompue pendant quelques jours, en raison des négociations entreprises avec les responsables de l’établissement.

Dans un communiqué signé par 26 enseignants de la FALSH, ils constatent qu’«aucun virement n’a été effectué en faveur des enseignants dudit établissement à l’échéance du mardi 12 mars 2019». Conséquence, «la grève qui avait été suspendue, a repris. Cette grève se poursuivra jusqu’au samedi 16 mars 2019, si entre temps aucune solution n’est apportée aux revendications exprimées», préviennent-ils.

Les enseignants grévistes revendiquent notamment le payement des primes de recherches, de jury des examens et de soutenances. Le quotidien Le Jour en kiosque ce 15 mars 2019 rapporte que «les salles de cours des différents niveaux sont restées vides toute la journée de mercredi. Rendus au campus, les étudiants de la dite faculté sont retournés chez eux».

Approché par notre confrère, le Pr Iya Moussa, Doyen de la FALSH, qualifie la grève des enseignants d’irresponsable. Il se dit d’autant plus surpris que  les services financiers de l’université de Ngaoundéré, sur instruction du recteur Pr Uphie Chinje,  travaillent depuis lundi (11 mars) dernier, pour satisfaire le collectif des enseignants de la FALSH.

«Dans un communiqué signé par Jacques Fame Ndongo, le ministre de l’Enseignement Supérieur (MINESUP), il écrivait que les virements bancaires dans les comptes des enseignants chercheurs avaient commencé le 12 mars 2019; ceci sur haute instruction du Chef de l’Etat. Cette opération allait se poursuivre le 18 mars prochain à l’agence comptable du compte d’affectation spéciale située au 10 étages du ministère de l’Enseignement Supérieur pour les payements par billetage. Il s’agit selon le ministre de l’Enseignement Supérieur, du paiement des allocations concernant le 4ème trimestre de l’exercice 2018», fait savoir le journal.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez