Cameroun - Conseil constitutionnel - Clément Atangana: «Un problème d’électricité avec ma Radio ne m’a pas permis de suivre ma nomination comme président»

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Feb-2018   6376
Clement ATANGANA sur Vision 4 - 07/02/2018 CIN Screen Capture
Après avoir pris sa retraite à la Cour suprême, Clément Atangana est resté au contact du monde judiciaire comme Avocat. Bientôt, il prêtera serment pour la troisième fois.

Clément Atangana a sauté de joie quand il a lui-même écouté au journal 17 heure de la Radio d’Etat, le décret présidentiel qui l’a nommé hier mercredi 07 février 2018, membre du Conseil constitutionnel.

Mais, pour des raisons indépendantes de sa volonté, l’ancien président de la Chambre administrative de la Cour suprême n’a pas suivi le second décret présidentiel qui lui est spécialement consacré. Il est passé à l’extase quand des proches sont venus lui porter la plus importante nouvelle.

« J’ai suivi le début du journal. La présentatrice a commencé à lire les nominations. J’ai suivi mon nom dans la liste des membres du Conseil constitutionnel.  Comme j’avais des problèmes d’électricité, ma radio ne fonctionnait pas bien. C’est d’autres personnes qui m’ont dit que je n’étais pas que membre, que j’étais aussi président. Vous imaginez donc le niveau de ma joie, surtout qu’on est appelé à jouer le rôle du pionnier » raconte l’heureux élu dans un entretien avec Cameroon-Info.Net

Après avoir prêté serment comme magistrat, il a encore prêté serment pour entrer au bateau du Cameroun comme Avocat, il y a deux ans quand il a pris sa retraite. Rappeler aux affaires pour servir l’Etat comme président du Conseil constitutionnel, il va encore prêter serment bientôt…

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez