Cameroun - Construction d'une cimenterie à Mbankomo: Les populations du département du Mfoundi III envoient une pétition à Paul Biya

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Aug-2017   5524 11
Username:
Password:
Man Tara   02017-08-23 16:24
#1
@Nyambarindon

Je te donnerais volontiers toutes les explications que tu demandes, si je les avais.
Mais je ne fais pas partie de l'organisation du groupe Lafarge.
Je suis un camerounais comme toi
Je suis tout simplement surpris et derange par l'activisme anti France et le degre d'emotionalisme negatif exhibe par certainnss de mes concitoyernd. Dot toi.
Ce n'est pas moi qui pretendrais que tous les francais agissent comme des enfants de chour envers le Vameroun et lrs camerounais.
Mais la France et les francais ont ete la avec nous comme partenaires colaborateurs,, amis et membres familiaux (sans forcement chercher a rxhibe ma vie personnellr, j'ai des neveux et cousins francais je lrs trouve tres dsmblsbles a ceux qui ne le sont pas)
Sur le plan non personnel, il y a plein de cervice, prodiots qui n'existetaient pas ssns nos concitoyens/amis/partenaires francais.
Alucam, Cimencam, camerail, Razel. Et je passe.
En plus la Framce et les francais ont cconsiderablement reduit leurs empruntes au Cameroun, laissant ample place a nos nationaux de s'acquiter de leurs devoirrs
      0
Nyambarindon   02017-08-23 11:53
#2
@Man Tara

Si tu m'expliquais pourquoi le groupe Lafarge veut a tous prix installer sa cimenterie a Yaoundé,au mépris de l'avis des populations riveraines(qu'il aime tant..),et surtout dans un contexte ou on nous parle de "cop 21",tu serais honoré de ne pas être hors sujet...
      0
Man Tara   12017-08-23 00:32
#3
@Nyambarindon

Ton actvisme anti-France est deplorable, et vraiment degoutant

"Les multinationales de la sangsue hexagonale dans leur missions de prédilection en Afrique. "

Personnellement, je n'arrive pas a comprendre ce degre d'animosite rntre un individu et une nation.
C'est presque equivalent a la haine que les musulmans eprouve contre l'rtat d'Israel.
Pathologique
      0
Le Duc   22017-08-22 17:36
#4
Je me pose des questions sur l'études d'impact environnementales effectuées. Qu'elles étaient les termes de références de celles-ci? Une Etude d'Impact Environnemental et Social validée qui autorise la construction d'une cimenterie en pleine agglomération, çà donne les vertiges. Le degré de corruption de cette histoire sent tellement. Je les invite à Figuil voir ce que ça peut faire.
D'autre part les chefs auraient du prévenir la population avant (durant l'étude environnementale). Ce qui n'a pas été fait. Cette histoire pu. Il y a plus rien à faire pour ces gouvernants.
      0
Nyambarindon   102017-08-22 12:45
#5
Les multinationales de la sangsue hexagonale dans leur missions de prédilection en Afrique.

Comme areva et comme elf,Lafarge.
on debarque en Afrique pour y faire ce qui ne peut se faire en France:une cimenterie en pleine agglomération.
Une fois passé le temps des beaux discours cop 21 en France,sur la protection de l'environnement,on prend l'avion pour venir en Afrique violer ces résolutions prises à paris.

A coups de corruptions ...
      0
Djeli   22017-08-22 12:32
#6
"....Des irresponsables pareils devraient aller à Kondegui*Nous espérons que le Président Biya nous épargne de ce
mal* ...."


Monsieur, ça fait 35 ans que vous attendez que Bi mvondo nous épargne de tous les maux, mais le miracle n'a jamais eu lieu et pire, la situation s'st aggravée et malgré cela vous continuez à croire.

Même le syndrome de stockholm est préférable à cette maladie dont souffre les thuriféraires.

- Pensez-vous vraiment qu'un projet pareil puisse se réaliser au Cameroon sans que Bi Mvondo ne reçoive toutes les informations relatives au projet.
Si ce n'est pas le cas, alors ce qu'il est nul, et c'est ce que je pense depuis toujours d'ailleurs.

- Pensez-vous vraiment qu'il n'est pas au courant des plaintes des populations se concernant les effets néfastes qui seront causés à l'environnement, surtout que cela fait plus d'un an qu'on en parle.
J'avais oublié que Bi mvondo vit en suisse et il n'est qu'en vacances au Cameroon.

* Si un sélectionneur ne sait pas choisir les bons joueurs, c'est qu'il est nul, et c'est le cas de Bi mvondo, et quand
cela arrive, la seule solution est de changer le sélectionneur afin que l'équipe regagne confiance et change de
façon de travailler
*Si un chef d'entreprise ne sait pas choisir ses collaborateurs, alors ce qu'il est piètre gestionnaire et son
entreprise coulera, c'est le cas avec le Cameroun.

De toute façon, nous n'attendons plus rien de tous ces voleurs rdpcistes, nous allons prendre le destin de ce pays en main, quel qu'en soit le prix et ce pour le bien de tous.
Le travail est en cours
      0
Unik Patriot   82017-08-22 11:56
#7
Ce que personne ne veut dire dans cette histoire c'est que les Chefs traditionnels ont mangé seuls et ont donné leur onction à l'édification de l'usine.
Où vous croyez que CIMENCAM a pris le terrain?
Les pauvres populations réclament leurs parts.
      0
Done   92017-08-22 09:38
#8
En realite dans un pays normal le fait d'avoir fait et valide une Etude d'Impact Environnemental aurait suffi a taire toutes les querelles mais le Cameroun est tellement corrompu que personne ne plus en rien. Voila le probleme fondamental.
      0
Done   122017-08-22 09:38
#9
En realite dans un pays normal le fait d'avoir fait et valide une Etude d'Impact Environnemental aurait suffi a taire toutes les querelles mais le Cameroun est tellement corrompu que personne ne plus en rien. Voila le probleme fondamental.
      0
Kolo Mama10    92017-08-22 09:06
#10
quel est ce pays qui veut atteindre son émergence en 2035 avec des populations qui s'opposent à tout projet de développement ? l'autoroute bloquée à lobo, le complexe sportif annulé à kribi, la cimenterie dangoté contre vent et marrées à douala, la route yaoundé-nsimalen barricadée, un projet d'hôtel en difficulté à kribi
voilà comment des camerounais se comportent avec la complicité des gouvernants qui nous font penser à un pays sans dirigeants, un état sans autorité.....
      0
MBE.MOT   112017-08-22 00:32
#11
PAS DE CIMENTERIE AU COEUR DE NOTRE CAPITALE! C'EST NOUS TUER TOUS! ET PLUS VITE QUE LE SIDA
Des irresponsables pareils devraient aller à Kondegui*Nous espérons que le Président Biya nous épargne de ce
mal*
      0
Cimencam M L Simo
Elles s'opposent à la construction d'une usine de CIMENCAM dans cette localité et ont par ricochet, interpellé le Gouverneur de la région du Centre à ce sujet.

Depuis plusieurs mois, le groupe Lafarge a entrepris de construire une cimenterie en pleine zone d'habitations dans l'arrondissement de Mbankomo,  à la lisière de l'arrondissement de  Yaoundé III. Les populations de cette localité, opposées à la construction de l'usine de CIMENCAM dans cette localité, ont envoyé une pétition au président de la République dans laquelel elles s'opposent la contruction de cette usine.

Dans sa parution du lundi 21 aout 2017, le quotidien Le Messager rappelle que la société Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM) est accusée d'installer son usine en pleine zone d'habitations. Mettant ainsi en danger la vie des populations. "L'astuce de la société CIMENCAM est de dire que l'usine est installée en zone rurale dans l'arrondissement de Mbankomo. Mais en réalité, ce sont les populations d'Efoulan, c'est-à-dire de l'arrondissement de Yaoundé III qui vont subir des effets dévastateurs  de l'installation de cette usine", explique Martin Amane, une élite.

Au cours de sa récente visite dans le Mfoundi III, Naseri Paul Bea, Gouverneur de la région du Centre a donc été approché par les populations venues plaider pour que des solutions à ce problème soient rapidement trouvées.  C'est ainsi qu'elles ont entre autres exigé  que la CIMENCAM arrête immédiatement les travaux d'installation, afin de préserver les vies humaines.

Pour sa part, l'entreprise estime être avoir observé toutes les règles et associé toutes les autorités traditionnelles à ce projet. "L'usine que le groupe Lafarge est en train de construire en ce moment respecte fortement lès règles de modernité. Nous avons mené une étude  d'impact environnemental avec les autorités compétentes. Toutes les autorités traditionnelles concernées par le projet ont été associées", explique un Haut responsable du Groupe.

Une position que ne partagent pas les forces vives qui ont adressé une pétition au chef de l'Etat, ainsi qu'au Gouveneur de la région du Centre, peut-on lire dans le journal.


Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez