Cameroun - Crise anglophone - Bernard Muna (ancien bâtonnier) : «les membres du gouvernement ne maîtrisent pas l’art de la négociation»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Apr-2017   24330 16
Username:
Password:
Cercione   22017-04-24 06:45
#1
@ muna bernard le vampire!

Qu'est ce que vous avez à répondre à votre jeune compatriote Onana Charles?
Il vous accuse avec dossier et documents solides à l'appuis à travers pas moins de 2/3 ouvrages sérieux et solides sur le Tribunal Pénal International pour le Rwanda, vous y avez été procureur adjoint et avez "su négocier" avec le pauvre JEAN KABANDA en le torturant psychologiquement pour qu'il invente la planification du "génocide" des Tutsi!
Répondez monsieur au lieu de nous dire que d'autres corrompu ne savent pas négocier!!!
Vous avez la souffrance et la torture de la famille de Jean Kabanda qui croupis à Nairobi dans les geoles de votre corruption.
Après la destruction du Cameroun par votre père, vous vous illustriez au TPIR en obligeant Jean Kabanda à signer des documents l'accusant de génocide en anglais (il est francophone) et après l'avoir contraint à accepter un avocat anglophone(corrompu camerounais du sud ouest comme vous).
Désormais avec votre jeune frère akéré criminel silencieux sur les affaires marafat et fotso vous emmenez la chienlit au Cameroun. Quelle est votre avis sur la gestion des droits d'auteur au pays sous l'ère Ama toutou et son gigolo dicka roméo?
Sachez bernard muna que les Camerounais le moment venu seront informez par leur frère.... Vous n'allez pas échapper!!!!
      0
Man Tara   12017-04-23 18:40
#2
@Ambombo


"Mon cher, we dont even need all Cameroonians to revendicate like anglophones. But, if even 1 % of francophone Cameroonians could revendicate like the anglophones:
- There would be true democracy in Cameroon "

What a gratuitous statement. Do you have aan example to back that up.
Would we have a true democracy in the situation controled by the anglophones right now. Where all dessenting opinion is shut down and has his or her car, house burned down?.
To be frank with you, I would not want to live in your "true democracy".
So. Thanks, but no thanks. Keep your true democracy to Bamenda. It stinks
      0
Man Tara   12017-04-23 18:28
#3
@Bernard Muna

«les membres du gouvernement ne maîtrisent pas l’art de la négociation»

hahaha. Si tu etais vraiment "anglophone" tu aurais trouver ce bon dicton dans le langage de Shakspear:

"It takes two to tangle"

Si tu es partie de la negociation, on trouve curieux que tu ne reproches que l'autre d'etre mauvais negociateur.
il nous parait evident que tu es unpietre negociateur, toi meme.
Exemple.
Les preneurs d'hotages generalement sont des gens sans scrupules ou desesperes donc, mauvais negociateur. Mais un bon negociateur reussit souvent a denouer la situation.
Moralite, l'africain a tendence a accuser l'autre lorsque clairement, l'incompetence est partagee. Au fait meme lorsqu'il est le principal incompetent
      0
Hexer   22017-04-23 08:09
#4
@ Ambombo
je ne suis pas un supporteur de Paul Biya car son bilan est negatif.comme tout ne saurait être totalement negatif,parlons du côté positif.
tous les enfants des lycees au moins dans les capitales regionales ont droit au cours d anglais chez les francophones et de francais chez les anglophones et ceci dés leurs premiers jours de classe en sixieme jusqu en terminale.si les enfants ne sont pas bon en langue ,c est parcequ au college ils ne sont pas interesses.
Or á l universite ils doivent affronter de nouvelles situations.au cameroun les langues officielles sont le francais et l anglais et c est bien a l universite que cela se doit d être applique.moi francophone á soa j avais droit a certains cours en anglais.pas question de se plaindre car l universite est un centre de recherche.celui qui ne comprend pas une langue doit se debrouiller.c est comme ca.vous me parlez de langue etrangere.peut etre devrait on revenir a l allemand au cameroun?
      0
Ambombo   42017-04-22 16:36
#5
@Hexer
Re. "comment reagirez vous si kamto faisait la meme chose a l ouest ??"

It depends on the context of what is going on in the West.

Hexer, would you send you kids to schools where they will be taught in a concoction of foreign language that your kids do not understand? I am assuming that you are a parent.
      0
Hexer   142017-04-22 08:51
#6
@ Ambombo
moi je n ai jamais entendu ces personnes demande aux enfants a reprendre l ecole.
ils peuvent exprimer leurs avis mais pas prendre la repubblique en otage.

comment reagirez vous si kamto faisait la meme chose a l ouest ??
      0
Paix Travail Patrie14    132017-04-22 08:45
#7
Les munas we are tired of you. Super intelligents, super avocat,super batonnier,super ministre. You have been using your dad name for too long. Please get a job!
      0
District_attorney   112017-04-22 07:57
#8
c est une evidence le rdpc fonctionne toujours comme parti unique, ils ne connaissent qu une seule chose la force, voila pourquoi ce parti doit aller dans l opposition, il va se deliter comme le parti socialiste d abdou diouf; le rdpc doit apprendre la vie dans l opposition
      0
Le Patriot   62017-04-21 21:43
#9
A video of our motherland Cameroon worth watching..
https://www.youtube.com/watch?v=Uxjejii7AWU&t=1531s
      0
Ambombo   462017-04-21 15:48
#10
@Hexer
Re: "si tous les camerounais devaient revendiquer comme vous ou en serait on?"

Mon cher, we dont even need all Cameroonians to revendicate like anglophones. But, if even 1 % of francophone Cameroonians could revendicate like the anglophones:
- There would be true democracy in Cameroon
- Cameroon will truly be an "etat de droit"
- Paul Biya would not be in power for 35 years and counting
- We would have ended French neo-colonialism in Cameroon
- Biya and cronies would not be treating Cameroon like personal property and "chop farm"
- The president would not be spending half of his time in Intercontinental hotel in Geneva
- I can go on and on and on .......

My dear Froggies, if just 1 % of you could revendicate like the anglophones, public servants would finally understand that their role is to serve the citizens in general and not to serve their "Roi feineant", their bank accounts, and their families and tribes. If just 1 % of frogs could revendicate like anglofous, maybe Cameroon could truly have been one and indivisible.
      0
BomonoB   292017-04-21 15:36
#11
All of you must have watched a different interview of Ben Muna. Please be analytical on the content and give your opinion. This is Ben Muna and not tadeng Muna. Every one can give their opinion freely and I recall he insisted on "Dialogue"
      0
Engone35    192017-04-21 15:22
#12
Monsieur Muna , tu la ferme d'accord.....ton père a été pendant 50 ans ministre , députe...et il vole l'argent de l'etat pour vous envoyer en Europe , aujourd'hui tu veux nous faire la morale....
      0
Raymann31    182017-04-21 14:30
#13
Le fils de Muna, l'autre fils de Muna .... la fille de Muna....le fils de Fochivé...la fille d'Ahidjo......Un fils d'un ancien ministre, le fils du général,.... le fils de Fotso,....le fils de...le fils de....
etc...
Mais où est le fils de Paul Biya?
      0
Nyambarindon32    262017-04-21 13:44
#14
Bernard Muna (ancien bâtonnier) : «les membres du gouvernement ne maîtrisent pas l’art de la négociation»

ça va,on t'a compris!
Des qu'on va te nommer aussi a ce gouvernement,c'est toi qui vas aller leur apprendre tout "l'art de la négociation",comme l'a déjà fait ta jeune sœur...
      0
Hexer59    162017-04-21 13:25
#15
Negocier avec qui? je peux admettre qu on negocie avec des corporations et associations d etudiants
mais pas avec vous monsieur.vous n avez aucun mandat.êtes vous depute? maire? chef de village ?

ce qui vous faites la c est la prise en otage de la republique.vous n etes pas different de ces agresseurs plus connnus sous le nom d " awacheur" qui se tiennent aux abords des lycees et colleges afin d intimider les enfants

ce n est pas parcequ on peut mobiliser une foule qu on a raison.allez au elections.si tous les camerounais devaient revendiquer comme vous ou en serait on??
reclamez vos postes et laissez nous en paix pardon
      0
Hexer67    152017-04-21 13:08
#16
Negocier avec qui? je peux admettre qu on negocie avec des corporations et associations d etudiants
mais pas avec vous monsieur.vous n avez aucun mandat.êtes vous depute? maire? chef de village ?

ce qui vous faites la c est la prise en otage de la republique.vous n etes pas different de ces agresseurs plus connnus sous le nom d " awacheur" qui se tiennent aux abords des lycees et colleges afin d intimider les enfants

ce n est pas parcequ on peut mobiliser une foule qu on a raison.allez au elections.si tous les camerounais devaient revendiquer comme vous ou en serait on??
reclamez vos postes et laissez nous en paix pardon
      0
Me Bernard Muna Archives
L’homme de loi qui arbore également la casquette de leader politique accuse les personnalités envoyées pour négocier avec le Consortium de la société civile anglophone d’autoritarisme

L’invité de l’émission « Entretien avec » (STV) diffusée pour la première fois le 20 avril 2017 était Bernard Muna, l’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun et ancien dirigeant de l’Alliance des forces progressiste (Afp). Au cours de l’échange avec notre confrère Dipita Tongo, l’homme est revenu sur la crise anglophone. Notamment sur les négociations avec le consortium de la société civile anglophone. Bernard Muna en a attribué l’échec aux envoyés du gouvernement. « Mon sentiment est que ces membres du gouvernement qui d’ailleurs pour la plupart sont des anciens fonctionnaires ne maîtrisent pas l’art de la négociation. Quand vous négociez il faut vous attendre à toutes les demandes. Vous ne devez pas toujours dire : « moi j’ai le pouvoir, je vais faire ceci ou cela ». Ces anciens fonctionnaires et les autres viennent avec quelque chose en tête. Ils viennent  imposer.  C’est un peu énervant », a-t-il déploré.

L’ancien procureur adjoint du Tribunal pénal international pour le Rwanda explique que le Consortium et les autorités de Yaoundé ont décidé de négocier parce qu’il ne fallait pas que la crise prenne des proportions et dégénère en violences. Il confie qu’il pensait que les deux parties s’étaient mises d’accord sur certains points. Pour lui, « c’est clair que si on négociait cela voulait dire que la base était  politique. Finalement nous nous retrouvons devant un tribunal de l’Etat ».

Me Bernard Muna Salue les mesures prises par Paul Biya et qui vont dans le sens de la résolution de la crise. Commentant l’audition de son frère Me Akéré Muna dans le cadre de la crise des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest courant, il dément la rumeur qui dit que sa carte nationale d’identité a été retenue. Il ajoute aussi que ni lui ni Akéré ne sont au-dessus des lois camerounaises.     

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez