Cameroun - Crise anglophone: Des partis d’opposition s’opposent au fédéralisme

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Feb-2017   16558 113
Username:
Password:
Karlrobert   12017-03-11 12:57
#1
Et que fait l'image de Kah Walah sur votre foto alors que son avis est absent dans votre texte? Manipilations? Expliquez moi Mme Nkoussa.
      0
Oceane    02017-03-08 21:32
#2
Toukari,

J'attends toujours tes lumières qui tardent à venir
      0
Toukari+[   12017-03-08 16:37
#3
Oceane,

Malgre tout le bruit que vous faites, vous n'etes pas plus africaine que moi et vous n'aimez pas l'Afrique plus que moi. Je connais l'Afrique mieux que vous et en ce qui concerne l'Histoire de ce continent vous ne faites pas le poids.

"..Tu n'as toujours pas resolu de m'apprendre l'histoire de l'Afrique.."

Ma chere "Bantuphone", ce n'est pas au francophone que je suis, et a qui vous avez pretendu donner des lecons, de remplir cette tache.
      0
Oceane    12017-03-08 06:45
#4
Alors, pourquoi tenez-vous tant à pérenniser "l'"oeuvre de conquête morale " de Pierre Foncin et des siens ?
C'est la question que posa Engelbert Mveng : "L'école coloniale a été conçue comme technique d'expropriation culturelle. Elle y a réussi parfaitement. Comment se fait-il que l'école post-coloniale continue cyniquement cette mission ? "

Tu parles français, c'est un fait et personne au monde ne peut pas le changer. Mais être "francophone" au même titre que le Français ne relève que du besoin d'identification aux Français et c'est le résultat de la "conquête morale" dont l'un des idéologue fut Pierre Foncin.

A part te cantonner aux jugements de valeur - "je parle mieux français que vous ", "je connais mieux que vous l'histoire de l'Afrique" - tu n'a rien apportéau ddébat. Tu n'as toujours pas résolu de m'apprendre l'histoire de l'Afrique.

Nous ne sommes plus dans la cour de récréation où un enfant dit à l'autre "je crache plus loin que toi".
      0
Oceane    12017-03-08 06:26
#5
"La conquête materielle n'est rien sans la conquête morale et les indigènes placés sous notre protectorat ne pourront devenir Français de coeur que s'ils ont appris à parler notre langue" Pierre Foncin.
"On commença à comprendre dans le continent noir, à comprendre que leur puissance véritable résidait, non point dans les canons du premier matin, mais dans ce qui suivait ces canons. L'école nouvelles participait de la nature du canon et de l'aimant à la fois. Du canon, elle tient son efficacité d'arme combattante. Mieux que le canon, elle pérennise la conquête. Le canon contraint les corps, l'école fascine les âmes. "Cheikh Hamidou Kane
"Le cauchemar de l'épée et du fusil fut suivi de la craie et du tableau noir. À la violence psychologique de la salle de classe (...)
"Le principal moyen par lequel ce pouvoir nous fascina fut la langue. Il nous soumit physiquement par le fusil ; mais ce fut par la langue qu'il subjugua nos esprits.
Ngugi Wa Thiong'o
      0
Oceane    12017-03-08 05:52
#6
Mais je m'en fiche, Toukari ! C'est toi qui est persuadé que sans les langues coloniales, les Africains retourneront dans les ténèbres desquelles les auraient sortis ces langues. Tandis que de mon côté, J'affirme que ces langues sont une arme de domination et ces citations viennent en appui de monaffirmation.
C'est pourtant une évidence observable, qu'il est plus facile de faire comprendre quelque chose à une personne dans sa langue maternelle. D'où la citation du Père Mveng. Tu vas expliquer "démocratie" dans les villages d'Afrique en français ou en anglais ? Tu vas faire la prévention sur le sida dans ces mêmes villages en français, en anglais, dans incomprises par les populations ? Tu pas de libéralisation à des populations qui ne comprennent pas la langue dans laquelle tu t'adresse à elles et les oblige à demander : "à kad ya" ?
De là la citation faite de J-L Calvet et de Cheikh Anta Diop.

Je ne vais pas passer mon temps à t'expliquer une même chose cent fois. Je t'ai expliqué les notions "francophone", "arabophone", "sinisant". Que tu les accepte ou non relève du cadet de mes préoccupations. Je comprends cependant que tu te sente terrorisé à l'idée de savoir qu'en réalité l'étranger qui s'exprime en français ne soit pas un "francophone" mais un "francisant". Ton identification aux Français -nationalité - en prend un sacré coup !

Les clones ne pensent pas. Il aura suffit que le modèle du clone décrète et que le clone reprenne à son tour "je suis francophone".
Tu devrais relire avec attention ces citations et faire le lien avec l'évidence enfin admise par ton "original" que l'enseignement dans la langue maternelle du jeune enfant est d'une nécessité absolue. Mais malins comme ils sont, les Francophones veulent aussi insidieusement que l'enfant s'habitue à leur langue.
      0
Toukari+[   22017-03-07 18:52
#7
Oceane

Je parle le Francais mieux que vous et je le comprends mieux que vous. Citer J-L Calvet, Pierre Foncin,Youssef Girard, Engelbert Mveng et Cheikh Anta Diop pour masquer vos tares et vos insuffisances, ne pourra ni detruire ni effacer cette verite. Sachez qu'en les citant, vous vous enfoncez davantage. Vous ne pouvez pas comprendre que je sois francophone tout simplement parce que vous ne savez pas la signification du mot francophone. II en est de meme en ce qui concerne les mots arabophone et sinophone dont la signification vous echappe..
      0
Oceane    22017-03-07 18:05
#8
"La politique d'acculturation de l'appareil colonial français reposait sur une double action : l'une destructtice et l'autre constructrice.
Premièrement, elle devait s'attacher à déculturer profondément les populations colonisées ; deuxièmement, elle devrait s'efforcer de les enraciner durablement dans la culture française". Youssef Girard.

"Le moyen plus efficace pour un peuple européen de commencer la conquête morale d'une race étrangère est de lui enseigner sa langue (...) Nous serons absolument maître de l'Algérie que lorsqu'elle parlera français" Pierre Foncin.

Tu parles français mieux que moi. J'espère que tu le comprends tout aussi mieux.

J'attends toujours, ne l'oublie pas.
      0
Oceane    12017-03-07 17:52
#9
"L'Histoire nous montre que dans toutes les civilisations, quand il s'agit de rendre une vérité accessible aux gens appartenant à cette civilisation, on a recours à leurs traditions, à leurs catégories, leurs cultures, leur littérature, leur histoire, parce que ce sont là autant de choses qui sont familières et qui leur donnent une compréhension facile des vérités ; que ces vérités soient neuves ou non par rapport à ces peuples.
...Si je veux rendre une vérité claire à un Arabe, je suis obligé d'essayer de lui expliquer cela en arabe. Pour faciliter sa compréhension, je suis obligé de recourir à tout l'héritage culturel qui est familier à mon interlocuteur et qui lui permettra de saisir facilement à partir de son expérience quotidienne le sens que je veux lui faire saisir " . Engelbert Mveng.

"Le développement par le Gouvernement dans une langue étrangère est impossible à moins que le processus d'acculturation ne soit achevé, c'est là que le culturel rejoint l'économique.
Le socialisme par le Gouvernement dans une langue étrangère est une supercherie et c'est là que le culturel rejoint le social.
La démocratie par le Gouvernement dans une langue étrangère est un leurre, et c'est là que le culturel rejoint le politique". Cheikh Anta Diop.
      0
Oceane    22017-03-07 17:39
#10
"Je parle "français " mieux que vous".

Pauvre Toukari ! C'est mon dernier souci, que tu parles français mieux que moi, tant que tu comprends ce que je dis. Es-tu en concours du mieux parler français ? Pas moi.
Tu as dis connaître mieux l'histoire de l'Afrique que moi. Et là, je par contre très intéressée. J'attends toujours que tes lumières éclairent les ténèbres de ma mémoire. Je t'assure que je suis très sérieuse. Tu ne peux pas déclarer péremptoirement que tu connais mieux que ton contradicteur et ne pas t'assumer.
C'est une habitude chez toi.
Savais-tu, cher Toukari, que ta langue française a été l'une des armes - la meilleure - pour la domination des Africains et des autres peuples ? J'aimerais par quelle magie cette arme de domination peut devenir une "appropriation" par les colonisés comme le prétendent certains membres de la tribu de clones.
Coluche, un humoriste français avait dit que "si le vote changeait quelque chose cela serait interdit". Si la langue du colon était une arme contre lui, jamais il ne l'aurait enseignée au colonisé.

"Si la guerre est la continuation de la politique par d'autres moyens, la politique linguistique est, à l'inverse, une forme civile de la guerre des langues ". Pierre Foncin.

"...Toute libéralisation qui ne s'accompagne pas d'un bouleversement dela superstructure linguistique n'est pas une libération du peuple, qui parle la langue dominée, mais une libération de la classe sociale qui parlait et qui continue de parler la langue dominante" J.-L Calvet

"L'Histoire nous montre que dans toutes les civilisations, quand il s'agit de rendre une vérité accessible aux gens appartenant à cette civilisation, on a recours à leurs traditions, à leurs catégories, leurs cultures, leurs littérature, leur histoire, parce que ce sont là autant de choses qui sont familières et qui leur donnent une compréhension facile des vérités ; que ces vérités soient neuves ou non par rappo
      0
Toukari+[   22017-03-06 18:38
#11
Betibenanga

Parlant du RWANDA vous avez oublie que dans ce debat c'est bel et bien vous qui nous aviez amene dans ledit pays dans votre intervention du 2017-03-01 15:51. C'etait juste un petit rappel. Concernant ce debat qui vient d'avoir lieu sachez que je respecte vos opinions meme si je ne les partage pas. Cher frere c'etait un plaisir d'avoir discute avec vous. Ici chez moi il est 10:30. Je vous souhaite une bonne journee.
      0
Betibenanga   02017-03-06 18:22
#12
réaffirmé
      0
Betibenanga   02017-03-06 17:58
#13
J'ai l'impression que nous tournons en rond et que ce débat va un peu dans tous les sens. A la nécessité d'ajuster notre vivre ensemble à notre sociologie faite d'une riche diversité culturelle, après m'avoir opposé une fin de non recevoir puisque vous dites que le legs colonial n'a pas échoué, tout en donnant les raisons aux soubresauts actuels, soubresauts qui démontrent pourtant l'échec d'une intégration nationale inadaptée, vous voici voulant m'amener au Rwanda.

Je crois donc que nous ne sommes plus tout à fait sur le même débat. J'abandonne donc ici, non sans avoir réaffirmer que le vivre ensemble au Cameroun ne pourra jamais se stabiliser,, si l'on ne prend en compte pour premier socle sa riche diversité culturelle.

Bonne soirée mon frère!
      0
Toukari+[   02017-03-06 17:45
#14
Lire svp
"..ne respecterent pas.."
      0
Toukari+[   02017-03-06 17:42
#15
Betbenanga
"..Pourquoi donc tous ces soubresauts mon frere Toukari.."

Mon frere Betibenanga s'agissant du Cameroun et plus precisement de la Republique Federale du Cameroun les soubresauts sont dus au fait que les Accords de Foumban de 1961 ne furent pas respectes a cause d'Ahmadou AHIDJO avec la complicite de John NGU FONCHA et de Salomon TANDENG MUNA. C'est la cause direct du probleme anglophone que connait le Cameroun aujourd'hui. Les autorites camerounaises actuelles commirent le peche de d'abord ignorer ce probleme et de laisser pourrir la situation par la suite. Les soubresauts actuels sont aussi dus au fait que les autorites camerounaises actuelles ne respecterent la constitution de 1996. Enfin j'attends toujours la reponse de votre part aux questions que je vous ai posees dans mon intervention du 2017-03-06 09:52
      0
Betibenanga   02017-03-06 15:24
#16
"Je vais commencer par une precision. Si pour vous le vivre ensemble herite de la colonisation est un echec, ce n'est pas mon point de vue et cela n'a jamais ete mon point de vu"

Donc selon vous le vivre ensemble hérité de la colonisation est donc une réussite? Pourquoi donc tous ces soubresauts mon frère Toukari?

Des soubresauts qui, il faut bien le dire, concernent principalement le vivre ensemble.
      0
Toukari+[   02017-03-06 14:53
#17
Betibenanga
"..Le nom ndeng n'existe pas en Amerique et le nom okok non plus. Restons quand meme serieux..."

La verite c'est que sans l'introduction du manioc et de l'arachide en Afrique par les Occidentaux l'oukok et le ndeng n'existeraient pas en Afrique. C'est un fait, une verite que vous ne pouvez ni detruire ni effacer. Vous voyez bien que nous restons serieux.

"..Vous etes deja au developpement alors que notre sujet pour le moment porte sur la construction d'un vivre ensemble solide, vu l'echec de celui herite de la colonosation.."

Je vais commencer par une precision. Si pour vous le vivre ensemble herite de la colonisation est un echec, ce n'est pas mon point de vue et cela n'a jamais ete mon point de vue. Mon frere priere s'il vous plait de ne pas m'embarquer dans un bateau qui n'est pas le mien.

"...Revenez donc au sujet si possible.."

En ce qui concerne le sujet sur le vivre ensemble, c'est bien vous qui vous en ecartez en esquivant ma question sur le RWANDA. Priere s'il vous plait de relire mon post 2017-03-06 09:52 et de repondre a mes questions.
      0
Betibenanga   02017-03-06 11:12
#18
Mon frère Toukari, on va alors faire comment maintenant? J'attends des réponses pertinentes sur le sujet qui nous intéresse.

Qu'est-ce qui doit primer dans notre vivre ensemble la culture issue du legs colonial ou alors notre riche diversité culturelle?

L'okok et ndeng ont des noms que nos ancêtres leur ont donné. Ce qui veut veut dire, quelle que soit l'origine du manioc et de l'arachide, ingrédients qui les composent et pas les seuls, que ces plats sont bien des plats africains.

Le nom ndeng n'existe pas en Amérique latine et le nom okok non plus. Restons quand même sérieux.

Vous êtes déjà au développement alors que notre sujet pour le moment porte sur la construction d'un vivre ensemble solide, vu l'échec de celui hérité de la colonisation.

Revenez donc au sujet si possible mon frère!
      0
Oceane    02017-03-06 09:52
#19
Toukari,

Bebela ! Ye wa bele nga ?
      0
Toukari+[   02017-03-05 22:01
#20
Lire svp

'...le Cameroun et plusieurs autres pays d'Afrique.."
      0
Toukari+[   12017-03-05 21:59
#21
Betibenanga,

Mon frere seriez-vous derange que nos ancetres ne mangeaient ni Pwem ni Oukok et encore moins du Ndeng? II s'agit ici de l'Histoire et il est hors de question pour moi de raconter autre chose. En ce qui concerne l'Afrique je profite de l'occasion pour vous repeter ce que j'ai deja dit. Celle-ci ne se developpera que si elle est realiste, pragmatique et trouve les compromis necessaires. Je reviens sur le Rwanda. Dans ce pays il n'y avait pas de probleme de langue parce que tous parlaient la meme langue, une langue africaine qui etait celle de leurs ancetres. Cela n'empecha poutant pas les terribles, tristes et tragiques evenements qui eurent lieu au Rwanda dans les annees 90. Cela n'empecha pas le Rwanda de reculer au lieu d'avancer. Pour aller de l'avant et se developper, les Rwandais ont choisi l'Anglais comme langue officielle.
Aujourdhui le Rwanda va de l'avant et se porte d'ailleurs economiquement mieux que le Cameroun et plusieurs paus d'Afrique. Les Rwandais ont-ils ete stupides en adoptant l'Anglais comme langue officielle?
      0
Toukari+[   12017-03-05 21:11
#22
Oceane
"..Le locuteur etranger de la langue arabe n'est pas "arabophone" mais un "arabisant..."
"Un Francais s'exprimant enchinois n'est pas sinophone mais bien sinisant.."

Priere de nous donner la signification des mots francophone, arabophone et sinophone. Je vous repete que je suis francophone et ni Francais ni francisant. La definition de ces mots vous echappe. Priere d'avoir le courage de reconnaitre ce fait. Vous exposez vos nombreuses tares et insuffisances dans vos interventions sans vous en apercevoir. C'est votre principal drame!!!

"..Le karite est une matiere premiere africaine transformee en Europe.."

C'est vrai et je le sais. Je n'ai d'ailleurs jamais pretendu le contraire. Le manioc et l'arachide ont ete introduits en Afrique par les Occidentaux. Nos ancetres ne les connaissaient pas et pour cette raison ne mangeaient ni Oukok, ni pwem et ni Ndeng.
      0
Betibenanga   12017-03-05 21:03
#23
Y a-t-il besoin de statistiques mon frère Toukari? Quand je dis maîtriser, je sais et vous savez de quoi je parle.

Je vous attends plus en profondeur sur les sujets de fond que j'ai eu à soulever dans mon intervention. Par contre je ne crois pas que vous même soyez convaincu du fait que l'okok et le ndeng ne soient pas des plats africains.
      0
Toukari+[   12017-03-05 20:50
#24
Betibenanga
"..Aujourd'hui une minorite seulement maitrise le cote anglais ou francais.."

Mon frere avez -vous les statistiques confirmant vos declaration? Nous sommes en 2017 et la situation avec ces langues n'est plus la meme que dans les annees 1950 et 1960.

"..Quant a votre deuxieme partie qui en reponse a l'Eton et a l'okok, vous m'avez habitue a plus de rigueur..."

C'est vous qui avez fait allusion au Ndeng, a l'Oukok et au Pwem. Je suis donc aller en profondeur pour vous faire comprendre que nos ancetres ne mangeaient ni Pwem ni Oukok, ni Ndeng parce que le manioc et les arachides n'avaient pas encore ete introduits en Afrique par les Europeens. Pour les raisons evoquees, ces plats ne sont pas les plats de nos ancetres.
      0
Oceane    02017-03-05 20:16
#25
Toukari, J'attends tes lumières, j'aime apprendre.
      0
Toukari+[   12017-03-05 16:38
#26
Oceane
"..Tu as de serieux problemes de lacunes."

Je parle le Francais mieux que vous. Je connais l'Afrique mieux que vous. Si vous croyez que vous aimez l'Afrique plus que moi cela veut dire que vous croyez aux illusions. En matiere d'Histoire vous avez de serieuses tares et insuffisances et devant moi vous ne faites pas le poids. Ce sont des verites que vous ne pouvez ni detruire ni effacer. Savez-vous pourquoi vous faites tant de bruit?

Betibenanga

Je reviendrai a vous plus tard lorsque le temps me le permettra.
      0
Oceane    02017-03-05 15:47
#27
Le Manioc en lui même est une m tière première. Qu'il soit transformé par les Africains pour obtenir le produit fini ndeng ne relève plus du Guaran. ou de l'Européen.

Le karité est une matière première africaine transformée en Europe pour différents usages et en particulier dans les cosmétiques, à ma connaissance.
"Culture mixte" ? Est-ce là ton dernier refuge ou tu en as encore du même genre en réserve ?.
      0
Oceane    02017-03-05 15:18
#28
Les escrocs de l'ajustement culturel ont réussi à faire croire à leurs "ajustés" qu'ils étaient au même titre qu'eux mêmes, des "francophones", des "anglophones", qui poussent même le bouchon , sans honte aucune, jusqu'à se définir comme "Anglo-Saxons" comme leurs maîtres ! Un clone ne peut réfléchir et ne peut donc éprouver un sentiment de honte à se ridiculiser lui-même. Qui sur cette planète se ridiculise mieux que les Africains et leurs descendants ? Personne.
      0
Oceane    02017-03-05 15:06
#29
"Au lieu d'affirmer péremptoirement que ton contradicteur ne sait pas de quoi il parle et t'arrêter. Le mieux est de lui expliquer en quoi il est dans l'erreur".
      0
Oceane    02017-03-05 15:01
#30
Toukari,

Tu as de serieux problèmes et de sérieuses lacunes.

Au lieu de t'affirmer péremptoirement que ton contradicteurs ne sait pas de quoi il parle et t'arrêter.

Le locuteur étranger de la langue arabe n'est pas un "arabophone", mais un "arabisant". De même que le "sinisant" est un Africain, par exemple, s'exprimant dans la langue des Chinois.
En quoi donc un étranger s'exprimant dans la langue de Jacques Chirac serait un "francophone " au même titre que lui et non un francisant ? Un Français s'exprimant en chinois n'est pas "sinophone", mais bien un "sinisant".
J'attends te voir démontrer que les Français n'ont pas été foutus à la porte de l'Algérie.

Toukari,

Si les Africains se specialisent dans la negation de leur passé, ce n'est pas le cas pour les Européens, et je admire en cela. Le fait qu'ils se répandus dans le monde n'enlève rien à ce que je dis. Leur Histoire est la même. Ils se réfèrent au même passé. Il n'est qu'à voir que les Européens sont les avocats infatigables de leur seule colonie au Moyen-Orient. Que le "nous" "occidental" concerne TOUS les Européens. Qu'importe que la diaspora européenne se fasse appeler "Americains", "Australiens", etc... ces excroissances européennes se réclament toutes et avec raison, de la même civilisation.
      0
Betibenanga   12017-03-05 11:02
#31
Nous commençons à arriver dans le coeur du sujet mon frère Toukari. Vous dites ceci:

"Etre Anglophone ou Francophone ne signifie pas etre Britannique ou Francais. Cela signifie tout simplement etre de culture mixte"

Culture mixte. Quel est le pourcentage de représentation de chaque origine culturelle dans cette mixité? C'est là mon problème.

Aujourd'hui, une minorité seulement maîtrise le côté anglais ou français. Or, la république du Cameroun a codifié les règles de son vivre ensemble selon le modèle anglais et français; de telle sorte que la majorité des citoyens ne comprend pas les tenants et aboutissants de ce vivre ensemble. Pourtant, il est imposé à cette majorité, un code qui veut que tout le monde soit censé connaître les règles de vivre ensemble.

N'est-ce pas là de fait une grande escroquerie intellectuelle? Cela ne vous interroge-t-il pas?

Quant à votre deuxième partie qui en réponse à l'Eton et l'okok, vous m'avez habitué à plus de rigueur. Quand même, je parle d'un plat et non de sa composante. Que le manioc et l'arachide soient d'origine extra-africaine n'enlève en rien que le plat okok est de conception africaine. Nous parlons quand même ici de la cuisine, un autre élément distinctif des cultures. Le plat okok est-il sudaméricain?

Le ndeng obéit à un processus de conception africain ( mariner le manioc, en extraire après les racines, écraser le reste, l'envelopper dans les feuilles pour enfin le préparer). C'est tout une technologie qui au bout ne peut pas être réduit au manioc brut.

Voilà d'ailleurs un parfait exemple de ce que je dis depuis le début. A savoir que l'africain doit, partant de lui-même, s'appropprier tout élément exogène à sa culture, pour mieux le maîtriser.

Le cours actuel des choses n'est pas dans ce sens. On vide l'africain de ce qu'il est pour le transformer en clone. Là est le problème.
      0
Toukari+[   12017-03-04 22:06
#32
Betibenanga
"..Donc mon frere Toukari n'est plus de culture Eton, il est de culture francophone et je suppose anglophone aussi.."

Etre Anglophone ou Francophone ne signifie pas etre Britannique ou Francais. Cela signifie tout simplement etre de culture mixte. Mes arrieres grands-parents n'etaient pas des Camerounais. Ils etaient nes et avaient grandi dans la stricte tradition Eton et pour cette raison ils etaient de culture Eton. Ce n'etait ni le cas de mes grands-parents ni le cas de mes parents et ce n'est pas mon cas.

".....Mon frere Toukari prefererait-il la ratatouille a l'Okok et ndeng?..."

Lorsqu'un Africain mange du Ndeng il ne mange pas de la nourriture africaine. Le Ndeng c'est du manioc et celui-ci c'est la nourriture des Tupis- Guaranis qui sont des tribus indiennes d'Amerique du Sud. Le manioc fut introduit en Afrique par les Portugais. Pour preparer de l'Oukok il faut absolument des arachides qui comme le manioc ne sont pas une nourriture africaine. Moi je ne mange pas de la ratatouille mais je remarque que mon.frere Betibenanga ne sait pas qu'en mangeant de l'oukok, du ndeng ou du pwem il ne mange pas africain.
      0
Betibenanga   12017-03-04 20:28
#33
"Porté par les succès de leurs dernières mobilisations, le Front Anti-CFA initié par l’ONG Urgences Panafricanistes de l’activiste Kemi Seba, s’apprête, dans la continuité du boycott des produits français en Afrique , à lancer une journée internationale de valorisation de la production africaine. Le but: faire venir dans une pure tradition Sankariste, des artisans, des agriculteurs, des entrepreneurs, des créateurs, tous africains. Ils viendraient exposer leurs productions gratuitement afin de proposer des alternatives concrètes aux importations occidentales et françaises en particulier. Et cette fois-ci à l’échelle des sociétés civiles des différents pays du continent Africain et de la diaspora (et plus seulement du Burkina Faso). Urgences Panafricanistes et le Front Anti CFA, attendent environ 20 pays pour cette mobilisation qui devrait se dérouler sauf changement de dernière minute, le Dimanche 2 Avril 2017 . Cette journée internationale pourrait être, au sein des sociétés civiles Africaine, une première du genre dans l’Histoire récente africaine.."

Du journal l'Afrique adulte SUD SUD.

Des idées, des actions, l'Afrique libre s'organise mon frère Toukari!
      0
Toukari+[   02017-03-04 18:49
#34
Betibenanga,

Mon frere, la discussion est tres interessante. Je reviendrai a vous lorsque le temps me le permettra.
      0
Toukari+[   12017-03-04 18:45
#35
Oceane
"Lecon"
Vous etes tres mal placee pour me donner des lecons en matiere d'Histoire et surtout en ce qui concene l'Afrique. Dans ce domaine je doute fort que vous puissiez faire le poids. Je vous apprends que l'Histoire est aussi la passion de l'aventurier que je suis. Priere s'il vous plait d'etre moins pretentieuse.

"...Americains, Australiens et Neo-Zelandais, sont des Europeens.."

S'ils sont Americains, Australiens et Neo-Zelandais ils ne sauraient etre des Europeens. Ce qui est vrai c'est que la plupart des ressortissants des pays que vous avez cites sont d'origine europeenne. Mais c'est aussi vrai que tous les ressortissants de ces pays ne sont pas d'origine europeenne. Par consequent, pretendre qu'Americains, Australiens et Neo-Zelandais sont des Europeens est tout simplement une declaration fausse.

"..D'Algerie ils ont ete mis a la porte.."

Votre declaration indique que vous n'etes pas vraiment informee en ce qui concerne la guerre d'Algerie.
      0
Oceane    32017-03-04 08:31
#36
4 - les Européens y vivent toujours et ont fait de ces contrées leur pays : les autochtones sont devenus des étrangers chez eux devant se plier aux nouvelles règles imposées par les vainqueurs.
D'Afrique du Sud et Australe, du Mozambique, ils sont devenus des citoyens sous le gouvernement des autochtones.
6 - contrairement aux colonies de peuplement, les Africains peuvent - et doivent -choisir de suivre leurs peuples qui utilisent les langues forgées par leurs ancêtres et dans lesquelles ils se reconnaissent. Celles qui ont forgé leurs identités culturelles particulières et collectives.

"Notre identité nationale se construit dans le respect de la langue française et de la mémoire qui vit en elle" Bruno Le Maire, ex candidat à l'élection présidentielle française. "A nos enfants".

Je n'ai pas lu le livre, mais je l'ai entendu au "Grand Jury". Cependant, des extraits du livre sont sur le net, pour ceux qui veulent en savoir plus et j'encourage Goodman à le faire.
      0
Betibenanga   22017-03-04 08:12
#37
"Monsieur Bernard Muna est ne et a grandi dans la culture anglophone. C'est celle-ci qui est sa culture et non la culture de ses grands parents qui eux n'etaient pas anglophones. Pour les raisons evoquees iI est tout a fait normal que Bernard Muna se revendique plus de la culture anglophone que de celle de ses grands-parents."

Donc mon frère Toukari n'est plus de culture Eton, il est de culture francophone et je suppose anglophone aussi?

Que signifie être de culture francophone ou anglophone? M. Muna préférerait-il le Steak & Kidney Pie au Eru?

Mon frère Toukari préférerait-il la ratatouille à l'Okok et ndeng?

Un bout de bois devient-il crocodile parce que jeté dans l'eau?

Il faut nous laisser ça, j'ai passé plus d'années à l'extérieur du Cameroun, rien ne vaut un bon plat de kpem ou zom, domba okeka ou akpe.
      0
Oceane    32017-03-04 08:08
#38
Toukari,

Je te l'ai indiqué, mais tu fais semblant de ne pas comprendre cette langue revendiquée comme tienne.

Ton affirmation : les langues parlées dans les Amériques, l'Australie, la Nouvelle Zélande. ..ne sont pas nées dans ces contrées - mais en Europe. D'où ton parallèle avec l'Afrique.

Ma réponse :
1 - ces contrées sont des colonies de peuplement.
2 - les locuteurs de ces langues sont des Européens.
3- les peuples autochtones ont été soumis et leurs langues éradiquées.
4 - les Européens y vivent toujours et ont de ces contrées leur pays : les autochtones sont devenus chez des etrangers qui devant se plier aux nouvelles règles imposées par les vainqueurs.
5 - L'Afrique a été soumise par les Européens, avec quelques colonies de peuplement en Algérie, Mozambique, Afrique du Sud et Australe.
D'Algérie, ils ont été mis à la porte.
D'Afrique du Sud et Australe, du Mozambique, ils sont devenus des citoyens sous le gouvernement des autocollants. Mais leurs langues y ont été élevées au statut prestigieux de " langues officielles" au même titre que certaines langues nationales dans certains Etats.

Conclusion : pas de similitude entre les colonies européennes et l'Afrique.

Leçon :
1 - Americains, Australiens, Néo Zélandais, sont des Européens.
2 - les descendants des colons européens parlent leurs langues maternelles et non des langues étrangères.
3 - les autochtones sont obligés de parler les langues européennes parce que vivant sous la domination physique des Européens.
Ce n'est plus le cas en Afrique.
4 - les Africains s'expriment majoritairement dans leurs langues nationales.
5 - la domination des pays africains est néocoloniale, c'est-à-dire que ce sont les Africains qui font désormais le travail de gestion des colonies européennes avec une certaine marge de manoeuvre.
6 - contrairement aux Autochtones des colonies de peuplement, les Africains peuvent -et doivent - choisir d
      0
Betibenanga   12017-03-04 08:00
#39
"Malgre vos beaux mots, soyez conscient que tous ceux et celles qui tenteront d'amener l'Afrique dans les tenebres seront combattus et vaincus"

Si vouloir prendre pour socle premier les cultures de nos ancêtres, est pour vous aller vers les ténèbres, alors effectivement, vous avez en face de vous, quelqu'un qui pense exactement le contraire. Et qui a des raisons de croire qu'il n'en saurait être autrement si désir de liberté il y a.

Le combat d'idée est là. La masse critique à conquérir aussi. Plus on avance plus nous gagnerons: nous les vrais progressistes authentiques, qui pensons l'Afrique comme mère de l'humanité, son alpha et son oméga, son passé et son futur. Elle a beaucoup à apporter à l'humanité et pour qu'elle le fasse, ce ne le sera qu'en redevenant elle-même et non, comme dirait ma soeur Oceane, le clone de ses enfants cruels.
      0
Betibenanga   22017-03-04 07:39
#40
"Je n'ai jamais fait ce genre de declaration mais je profite cependant de vous poser les questions suivantes: Les differentes tribus bantues qui occupaient l'espace Kamerun avant 1884 se comportaient-elles en freres avant que les Allemands les forcent a vivre ensemble dans un territoire a qui ils donnerent le nom KAMERUN? Ces differentes ethnies parlaient-elles la meme langue?"

Mon frère Toukari !

Elles vivaient en harmonie autant que faire se peut, tissaient des alliances par le mariage ou les guerres. Mais les limites territoriales de chacune d'elles étaient connues. A noter que ces guerres n'étaient pas plus ravageuses que les guerres occidentales, des fois mêmes elles se passaient sans mort d'homme: un film sur Shaka Zulu peut en attester, je trouverai le titre exact.

Parler la même langue est une question inutile. Cela n'empêche pas de communiquer et ne l'a jamais empêché.
      0
Toukari+[   02017-03-04 05:51
#41
Betibenanga,
"... S'il est normal que B.Muna revendique plus la culture dite anglophone a la culture de ses grands parents qui j'en suis sur n'etaient pas anglophones..."

Monsieur Bernard Muna est ne et a grandi dans la culture anglophone. C'est celle-ci qui est sa culture et non la culture de ses grands parents qui eux n'etaient pas anglophones. Pour les raisons evoquees iI est tout a fait normal que Bernard Muna se revendique plus de la culture anglophone que de celle de ses grands-parents.

"...Mais il y a une conscience qui s'eveille en Afrique.."

Je considere cette conscience a laquelle vous semblez appartenir comme une conscience voulant amener l'Afrique dans les tenebres.

" Cette conscience n'accepte pas le statu quo que vous revendiquez.."

Mon frere, soyez conscient que vous n'etes pas plus africain que moi et que vous n'aimez pas l'Afrique plus que moi. Je pense que le developpement de l'Afrique dependra de son realisme et de sa capacite a trouver les compromis necessaires pour pouvoir aller de l'avant. Pretendre que je revendiquerais un statu quo n'est donc pas pertinent

"..Le combat est donc ouvert et il aura lieu..."

Malgre vos beaux mots, soyez conscient que tous ceux et celles qui tenteront d'amener l'Afrique dans les tenebres seront combattus et vaincus
      0
Toukari+[   12017-03-04 05:24
#42
Betibenanga
"..Elles ont ete imposees par la force;les traitements inhumains d'une cruaute sans nom non?..."

Mon, frere les traitements inhumains d'une cruaute sans nom existaient dans les cultures africaines et plusieurs de ces cultures etaient d'ailleurs contradictoires les unes des autres.

"..Si pour vous il est normal qu'un frere bantu dise a un autre qu'ils ne sont plus freres parce qu'ils ont appris des langues etrangeres differentes..."

Je n'ai jamais fait ce genre de declaration mais je profite cependant de vous poser les questions suivantes: Les differentes tribus bantues qui occupaient l'espace Kamerun avant 1884 se comportaient-elles en freres avant que les Allemands les forcent a vivre ensemble dans un territoire a qui ils donnerent le nom KAMERUN? Ces differentes ethnies parlaient-elles la meme langue?
      0
Toukari+[   02017-03-04 03:41
#43
Oceane
"..Tu es francisant et non francophone.."

Je remarque que vous ne savez ni la signification du mot francisant ni la signification du mot francophone. L'autre jour vous aviez declare etre bantuphone sans en comprendre la signification. La moindre des choses pour vous serait d'abord de bien comprendre la signification des mots que vous utilisez. Je suis bel et bien francophone et non francisant. La langue francaise pour cette raison est ma langue meme si celle-ci n'a pas ses origines en Afrique et au Cameroun en particulier. L'Eton c'est aussi ma langue bien qu'elle ait ses origines en Afrique et non au Cameroun. Vous n'avez pas pu m'indiquer ce qui n'etait pas vrai dans ma declaration. Vous m'avez juste prete des intentions.
      0
Betibenanga   02017-03-03 20:36
#44
Mon frère Toukari, je ne pense pas qu'ils censurent. C'est en fait que votre post doit être trop long. Il faut le diviser en deux sinon il n'apparaîtra pas.
      0
Oceane    12017-03-03 19:41
#45
Lamontagne,

Les Beti t'em.mer.dent.

Ce sont vos nouvelles ethnies qui sont en confrontation et non les Beti avec les clones des Anglo-Saxons.

Goodman, les mots ont un sens.
Tu dis : "... Mais l'Etat unitaire n'a pas pour autant échoué, sinon le régime néocolonial au pouvoir"

"Néocolonialisme" signifie que le colon s'est effacé du devant de la scène coloniale pour céder la place à la couleur locale. Il ne dirige plus directement la colonie, ce qui est tout bénef pour lui. Les revendications, récriminations, colères du peuple seront désormais dirigées vers le "frère" tandis que lui apparaîtra étranger aux raisons des récriminations. Il pourra même se targuer de donner des leçons de " démocratie " au "gouverneur à la peau noire " qu'il s'est choisi pour gérer sa néocolonie. Un pas de traversvet oust. La pouponnière à clones sert à les remplacer.
Ainsi, en reconnaissant le caractère "néocolonial" du Cameroun, tu dois admettre que ton président est en réalité le vrai président de la néocolonie Cameroun et des autres faisant partie du "pré-carré" français. Et tirer les leçons qui s'imposent d'elle-mêmes.
      0
Toukari+[   02017-03-03 19:16
#46
Messieurs de CIN,

Pourquoi censurez-vous ma reponse au post de mon frere Betibenanga du 2017-03-03 18:55?
      0
Oceane    02017-03-03 18:59
#47
Toukari,

La suite de ton intervention ignore volontairement que ces langues sont parlées par les colons européens et qu'elles sont imposées aux autochtones dont les langues maternelles ont été éradiquées par les Européens.
Dans ces colonies européennes, les Européens y parlent leur langues maternelles et non celles d'autres peuples. Cela ne peut donc rien à voir avec l'Afrique, où les "langues officielles " ne sont pas celles des peuples. J'espère que tu vois la différence.

Tu es francisant, et non francophone. Tu l'es de par la volonté des colons, qui l'ont imposée. L'éton est ta langue, et certainement pas le français, qui est la langue des Français. C'est pas pour rien qu'on dit "la langue de Voltaire", ce Français qui avait des parts dans le commerce de tes ancêtres.
      0
Betibenanga   02017-03-03 12:55
#48
Mon frère Toukari!

Les victoire d'aujourd'hui sont les défaites de demain. Je vous laisse donc savourer ces belles idées, vôtres, qui l'emporteraient.

Avouez cependant qu'elles n'ont pas fait beaucoup d'efforts non? Elles ont été imposées par la force, les traitements inhumains d'une cruauté sans nom non? Comment voulez-vous qu'elles ne l'emportent pas hein?

Par ailleurs, elles ont, avec la complicité de certains locaux, une minorité, qui d'ailleurs le demeure aujourd'hui et qui avec cupidité est chargée de les entretenir, tout fait pour ne pas laisser place à une contradiction valable. Comment voulez-vous qu'elles ne l'emportent pas aujourd'hui?

Le temps n'est pas l'ami de l'iniquité. Il permet toujours de redresser ce qui était tordu ou de rééquilibrer le rapport de force.

Si pour vous, il est normal qu'un frère bantu dise à un autre qu'ils ne sont plus frères parce qu'ils ont appris des langues étrangères différentes, alors jubilez que vos idées l'emportent aujourd'hui.

S'il est normal que B. Muna revendique plus la culture dite anglophone à la culture de ses grands-parents qui j'en suis sûr n'étaient pas anglophones, alors jubilez que vous idées l'emportent aujourd'hui.

Mais il y a une conscience qui s'éveille en Afrique. Cette conscience n'accepte pas le statu quo que vous revendiquez. Le combat est donc ouvert et il aura lieu. La victoire à ceux dont l'imagination sera plus grande. Je doute que ce soit du côté de vos idées puisque vous êtes actuellement satisfait.
      0
Toukari+[   02017-03-03 05:17
#49
Lire svp;

".dans les pays cites."
      0
Toukari+[   02017-03-03 02:49
#50
Oceane
"..Les exemples pris ne sont pas pertinents.."

Je vais commencer par le plus simple. Je reitere que les langues officielles des USA, de l'Australie, de la Nouvelle Zelande, du Bresil, du Canada et de l'Argentine n'ont pas leurs racines dans pays cites. Priere s'il vous plait de m'indiquer ce qui n'est pas vrai dans ma declaration.

"..mis a partce sentiment d'inferiote autiliser leurs langues..."

Je suis un Africain francophone et le Francais c'est ma langue. Je ne peux en aucun cas avoir un sentiment d'inferiorite en le parlant. Ce sentiment d'inferiorite c'est vous qui le ressentez et cela se remarque dans vos interventions. Priere s'il vous plait de ne pas me preter des intentions malsaines.
      0
Toukari+[   02017-03-03 02:28
#51
Betibenanga
"..Je ne vais donc pas me lancer dans ce debat avec vous surtout dans l'orientation que vous voulez lui donner..."

Mon frere je n'ai pas donne une autre orientation a ce debat. Ce que vous faites peut juste etre assimile a ce qu'on appellerait une fuite en avant.

"..Redevenir eux memes passant egalement par la reappropriation de ce qui fait de nous des africains.Et ce point de vue, ni l'anglais ni le francais n'en font partie..."

Bien que vous n'aimez pas les exemples, je vais vous en citer un. Au Rwanda il n'y avait pas de probleme de langue entre les Tutsi et les Hutu. Ces derniers parlaient la meme langue africaine, celle de leurs ancetres. Cela n'empecha pas les terribles et tragiques evenements qui se produisirent dans ledit pays. Pour se relever les Rwandais ont choisi l'anglais comme langue officielle alors qu'ils ne furent jamais colonises par l'Angleterre. Les Rwandais ne seraient-ils plus des Africains parce qu'ils ont chois l'anglais comme langue officielle? Je vous repete que votre argumentation concernant les langues ne tient pas.

"...C'est une conviction inebranlable, irreversible..."

Je souhaite que votre conviction soit meme davantage inebranlable et irreversible.

"..Chacun a ses convictions. Les miennes l'emporteront tot ou tard, c'est juste une question de temps..."

Pour l'instant ce sont mes convictions qui l'emportent et a l'allure ou vont les evenements vous risquez d'attendre encore tres longtemps pour que vos convictions arrivent a l'emporter
      0
Oceane    12017-03-02 18:51
#52
"Si vous voulez cacher quelque chose a un Noir, mettez-le dans un livre, vous êtes sûr qu'il ne l'ouvrira jamais". Qui parle de "paresse", celui qui est incapable de lire un article : "Mort ou survie culturelle" et un petit livre de 162 pages "Décoloniser l'esprit" ?

Le pire c'est que tu insiste sur tes "patois " et tes "langues". Je t'ai déjà demandé qu'elle était la langue de laquelle dérivent les "patois" africains. Jamais tu n'as pu me répondre, parce que tu sais toi-même que tu dis n'importe quoi.
      0
Oceane    12017-03-02 18:23
#53
Goodman,

Tais-toi et lis ! Tais-toi et écoute tes propres dirigeants sur la question de la langue et ensuite viens soutenir le contraire de ce qu'ils disent.
As-tu déjà lu "Décoloniser l'esprit ", au lieu de parler pour parler ? Lis-le et reviens.
      0
Toukari+[   02017-03-02 15:55
#54
Betibenanga et Oceane, je reviendrai a vous lorsque le temps me le permettra.
      0
Goodman   02017-03-02 12:03
#55
Océane stp arrêtes avec tes vielles histoires des langues, L'Afrique noire est la seule partie du monde ou leds gens ne n'écrivent jamais ce qu'ils parlent...LE PREMIER PROBLEME DE L'africain je t'ai dit la dernière fois c'est l'écriture de sa langue, vous aimez trop la paresse propre aux jouisseurs,tant que l'africain n'écrira pas, sa langue restera un patois..les arabes ecrivent ce qu'ils parlent,.presque tous les pays européens écrivent leur langue sauf l'africain..Il est incompréhensible qu'aujourd'hui le lingala ne soit pas encore devenu une langue, manque de volonté politique car il faut financer pour lui donner un alphabet et universel et çà coûte cher,pas des bêtises du genre qu'on entend on écrit le douala, les scientifiques doivent lui donner une technicité d'écriture d'écriture universelle que toute personne pour l'écrire est obligé de l'étudier..car ce que les gens écrivent n'importe qui y va de son imagination et transpose ce qu'il entend avec l'alphabet français
      0
Betibenanga   22017-03-02 10:40
#56
En fermant les yeux, j'espère que le Cameroun sera tourné vers la reconquête de lui-même et ce qui fondamentalement le constitue: sa diversité culturelle.

C'est ici une conviction inébranlable, irréversible. Vous aurez beau prendre des exemples qui tous démontrent pourtant ce que 13 pour cent de la population humaine a imposé au reste, par la cruauté, les traitements inhumains, la duplicité, le mensonge, que cela n'y changera rien.

Chacun ses convictions. Les miennes l'emporteront tôt ou tard, c'est juste une question de temps. Mon frère j'ai passé l'âge d'avoir des idoles. Kemi Seba est un bon soldat de la Kama future
      0
Betibenanga   22017-03-02 10:40
#57
Mon frère Toukari. Un débat qui oppose des convictions est généralement un débat vain. Je ne vais donc pas me lancer dans ce débat avec vous surtout dans l'orientation que vous voulez lui donner.

Ce que je sais cependant, réside dans l'assurance profonde, une conviction inébranlable, que le Cameroun mon pays et le continent africain n'auront leur salut, ne trouveront la voie du plein épanouissement, la liberté, qu'en redevenant eux-mêmes.

Redevenir eux-mêmes passant évidemment par la voie déconstruction de ce qu'ils vivent actuellement, qui de mon point de vue leur a été imposé aux forceps par une culture de domination cruelle et arrogante qui les a relégués au rang de sous-homme, de pays dits du tiers-monde, suprême insulte.

Redevenir eux-mêmes passant également par la réappropriation de ce qui fait de nous des africains. Et de ce point de vue, ni l'anglais, ni le français n'en font partie, ils doivent être considérés comme une greffe aliénante.

Greffe aliénante dans ce sens qu'une langue draine avec elle une philosophie, un mode de vie. Il se trouve hélas que de nombreuses incompatibilités notables apparaissent lorsqu'on confronte cette philosophie avec celle de nos ancêtres.

Par exemple, nos ancêtres Ekan pensent que la richesse ce sont les êtres humains. Ces deux langues définissent la richesse comme étant l'accumulation des des biens matériels (biem bi ndon).

Par ailleurs, nos ancêtres ont privilégié le groupe à l'individu alors que ces deux langues portent en elles les germes d'un individualisme indécent qui pousse d'ailleurs certains avides de se distinguer, à par exemple spolier les caisses de l'Etat.

Enfin, mon cher frère, je suis conscient que le fait que ces deux langues soient officielles demeure une reconnaissance objective de l'infériorité de nos cultures.

.
      0
Oceane    12017-03-02 10:05
#58
Pour ceux qui l'ignore encore ou l'oublient trop vite, l'Afrique sans les langues européennes a connu des regroupements de toutes les tailles. Des petites structures ethniques aux royaumes, aux empires.

Ne faites pas croire que ces royaumes, ces empures étaient monolinguistes !
      0
Oceane    22017-03-02 09:57
#59
Amériques, Australie, Nouvelle Zélande, ont des européennes imposées par la domination européenne. Et dans ces territoires, les langues autochtones ont été méprisées, écrasées par les langues des Européens.

Les exemples pris ne sont donc pas "pertinents". Ce sont des Européens qui parlent leurs langues hors de leur continent d'origine. Comme si les Yoruba déportés continuaient de s'exprimer dans leur langue, ce qui n'est pas le cas.
Vous devriez plutôt vous mettre du côté des Amérindiens et non des Européens.
D'autre part, les Européens sont restés sur place dans ces colonies alors que dans le cas de l'Afrique, ils s'en sont retournés chez eux et que rien ne vous oblige, mis à part ce sentiment d'infériorité, à utiliser leurs langues considérées par vous comme "prestigieuses" par rapport aux langues forgées par vos ancêtres au cours du temps.
      0
Rounka   02017-03-02 01:33
#60
Moh Manuh

I know they speak the same labguage but in Rwanda it is called KINYARWANDA and Burundi it is called KIRUNDI also the accent is not the same meaning they can reconise if the speaker is from Rwanda or Burundi ; my room made is from Rwanda so i know exactly what i am talking about
      0
Lamontagne   02017-03-02 01:01
#61
Le fédéralisme est inévitable au Cameroon, il faut la décentralisation des regions, elles doivent avoir une autonomie limitée. Les natifs ou résidents de chaque région, vont contrôler et gérer leurs programmes de développent.

Les francophones doivent savoir qu'on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre à la fois. Le Cameroon ne sera jamais un et indivisible si d'un côté il y a le tribalisme et la mauvaise foi et de l'autre côté la mauvaise gouvernance et le statu quo.
Je ne serais pas surpris si demain les betis eux-mêmes réclament leur sécession comme les anglophones, si le pouvoir leur quitte.

La démocratie n'est pas pour demain en Afrique si vous avez d'autres moyens pour prendre ce pouvoir il faut l'appliquer sinon laisser autres de décider pour vous et prier qu'ils choisissent votre frère du tribu.
      0
Toukari+[   22017-03-02 00:09
#62
Betibenanga
"..Le Cameroun tourne vers la posterite.."

La posterite c'est avec les langues francaise et anglaise.

"..Ce sont des langues qui n'ont pas leurs racines en Afrique...."

Aux USA et au Canada les langues anglaises et francaises n'ont pas leurs racines en Amerique du Nord. Au Mexique la langue espagnole n'a pas ses racines en Amerique Centrale. En Argentine et au Bresil, les langues espagnole et portugaise n'ont pas leurs racines en Amerique du Sud. En Australie et en Nouvelle Zelande la langue anglaise n'a pas ses origines dans ces deux pays. Tous les pays cites sont tres en avance par rapport a l'Afrique. Pour les raisons evoquees, pretendre comme vous le faites qu'on devrait abandonner les langues francaise et anglaise parce qu'elles n'ont pas leurs racines en Afrique est un argument qui ne tient pas

"..La fierte la dignite d'un Chef d'Etat arabe qui prononce une allocution dans l'un de ces deux pays..."

Mon frere peut-on vraiment parler de fierte et de dignite arabe? Je suis curieux de savoir a quel Chef d'Etat arabe vous faites allusion

"..Cette fierte et cette dignite sont absentes lorsque c'est un chef d'Etat de l'Afrique noire qui prononce une telle allocution..."

Alors selon vous il n'y aurait ni dignite ni fierte lorsque les chefs d'Etat de l'Afrique Noire prononcent des allocutions en anglais ou en francais? Le feu Nelson qui prononcait ses allocutions en anglais manquait-il de dignite et de fierte? Mon frere,qu'est ce que vous voulez nous faire avaler? A vous lire a propos de Kemi Seba on pourrait comprendre que ce serait votre idole. Si tel serait le cas alors tant mieux pour vous.
      0
Betibenanga   02017-03-01 22:31
#63
Voici une bonne lecture pour ceux que cela intéresse:
http://asso.musc.free.fr/Histoire/CamBrita.html

On élèvera le débat par la suite.
      0
Moh Manyu   02017-03-01 22:09
#64
@ Furax where on earth Federalism equals to tribalism? Grand Toukari that wishes to same Federal Cameroon of 1961 is tribalist?
Canada which is a Federal State has never experienced war between English and French Speaking people! Tanzania is a Federal State is there any war?
      0
Moh Manyu   02017-03-01 22:04
#65
@Rounka the native of both Rwanda and Burundi speak the same native Language!They even have the same accent!!
The English Language is the official Langauge in Rwanda, but many Rwandese still speak the French Language!!
      0
Betibenanga   22017-03-01 21:46
#66
"Il y a deux Afriques. Celle qui veut être souveraine. Et celle qui voit en l'Occident un roi dont elle veut être la reine. Le combat aura bientôt lieu. Et les soumis ne tiendront pas longtemps dans l'arène."

C'est un jeune frère qui me donne espoir en une certaine jeunesse. Celle qui a pris le temps de comprendre le jeu de dupes auquel nous sommes soumis depuis plusieurs siècles.

Il s'agit de Kemi Seba et fort heureusement, il n'est pas seul. C'est lui qui a initié l'ensemble des manifestations qui viennent d'avoir lieu dans le monde contre le franc CFA.
      0
Betibenanga   12017-03-01 18:44
#67
Toukari mon frère, j'ai bien précisé que le Cameroun envisagé de façon évolutive, c'est à dire tourné vers la postérité. L'anglais et le français dans cette optique peuvent être considérés comme des langues du passé.

Je crois donc qu'il faut ici que je m'explique. Le français tout comme l'anglais sont le résultat d'un accident historique. Ce sont des langues qui n'ont pas leurs racines en Afrique. Elles nous ont été imposées avec toute la philosophie qui les accompagne. Même si nous nous les sommes approprié, ce ne sont pas nos langues maternelles, nous les avons acquises à l'école. Ne nous mentons pas à ce propos.

La fierté, la dignité d'un chef d'Etat arabe qui prononce une allocution dans l'un de ces deux pays, résident dans le fait qu'il le fait dans sa propre langue. Cela n'a pas de prix mon frère.

Cette fierté et cette dignité sont absentes lorsque c'est un chef d'Etat de l'Afrique noire qui prononce une telle allocution.

Nous avons été forcés à devenir étrangers à nous-mêmes: l'aliénation. C'est un préalable que de retrouver qui nous sommes et cela passe par la réelle réappropriation de nos langues et la philosophie qui va avec. Le cas contraire nous conduirais à être des éternels suiveurs.

J'ai appris qu'on avait déjà institué l'apprentissage des langues du Cameroun à l'école selon les villes et la langue y dominantes. C'est une avancée et l'avenir est là.
      0
Rounka   22017-03-01 17:22
#68
je voulais dire : kinarwanda car le kirundi est parlée au Burundi
      0
Toukari+[   12017-03-01 17:20
#69
Goodman
"..Pour l'instant personne ne nous a montre par un schema clair et net comment la federation a la camerounaise doit fonctionner..."

Ce que vous racontez n'est pas pertinent. Au Cameroun il suffit juste de reinstaurer la Republique Federale du Cameroun dans le strict respect des Accords de Foumban de 1961.
      0
Rounka   32017-03-01 17:17
#70
Les langues officielles du Rwanda sont le Kirundi et l'anglais qui a remplace le français ; il est vrai que la majorite de des ressortissants de l'Afrique de l 'est parlent le Swahili mais de grâce ne véhiculons pas des informations qui ne sont pas justes ; c'est pourtant très facile de vérifier ; si tout cela c'est étouffer le débat sur le fédéralisme ou la décentralisation au Cameroun ... alors la !!! Pourquoi d'ailleurs réduire le probleme sous le prisme des langues ? la question est de savoir si l'etat camerounais dans sa forme actuelle a produit le résultat escompte et si oui qu'on nous donne des preuves ; et si comme s'accorde a dire la majorite que le résultat est negatif ; donc le changement s'impose ; et tout le débat tourne autour de ce point ; ça ne sert a rien de chercher a occulter ce que tout la majorite a constate
      0
Toukari+[   32017-03-01 17:12
#71
Betibenanga
"..Le Cameroun envisage de facon evolutive veut que les langues officielles actuelles que sont le francais et l'anglais soient consideres comme des langues du passe.."

Ces deux langues appartiennent au Cameroun et pour cette raison ne sauraient etre considerees comme des langues du passe.

"..Le Swahili vient de remplacer le francais comme langue officielle au Rwanda..."

Lorsque vous parlez du Rwanda, priere s'il vous plait de ne pas raconter les choses a moitie. Autant que je sache la langue anglaise a ete adoptee dans le dit pays comme langue officielle et c'est d'ailleurs grace a celle-ci que le Rwanda s'est releve. Depuis au moins deux decennies la langue francaise ne joue plus un grand role au Rwanda. Votre exemple ne tient pas.
      0
Furax   12017-03-01 16:52
#72
@Goodman je note une évolution de ta part sur le sujet, visiblement le fédéralisme ne semble plus te faire rêver...
@Man Tara, il suffit de voir le nombre de pouces rouges qui accompagnent tes posts pour mesurer l'impact de tes posts...

@Timanambusa tu dois composer avec les exaltés du fédéralisme, qui lisent à peine les arguments que l'on peut leur opposer concernant cette lubie.

J'ai déjà eu à le dire les fédéralistes ne sont que des tribalistes qui rêvent de vivre dans un territoire expurgés des populations "impures", leur réflexion ne vont pas au delà de la sphère de leur village....

Le fédéralisme est facteur de discrimination et de haine...Le Cameroun actuel sera toujours meilleur qu'un bantoustan qui naitra d'un état fédéral...

Les nations comme le Nigéria (guerre du Biafra), comme les USA(guerre de sécession), comme l'Inde (amputée de la partie musulman), naissent souvent dans la douleur, à l'allure ou vont les choses, nous nous dirigeons vers cette option.
      0
Betibenanga   22017-03-01 15:51
#73
Le Cameroun envisagé de façon évolutive veut que les langues officielles actuelles qui sont le français et l'anglais soient considérées comme des langues du passé.

Envisager le fédéralisme sous le prisme de ces deux langues est donc une incongruité. Un refus de considérer que l'Afrique en général et donc notamment le Cameroun, soient capables de faire jaillir une culture qui les reliera au passé de leurs ancêtres, un préalable pourtant, pour qui veut le plein épanouissement de notre continent.

Le Swahili vient de remplacer le français comme langue officielle au Rwanda. Une avancée considérable qui montre clairement que le cours de l'histoire d'une Afrique fière d'elle-même va dans ce sens-là!

Ceux qui pensent qu'ils peuvent opposer des africains par des langues qui ne sont pas les leurs vont donc à contre-courant de l'évolution positive de l'Afrique.
      0
Rounka   32017-03-01 12:44
#74
@ Goodman

Justement , c'est pourquoi on demande l'ouverture d'un dialogue pour discuter sans tabou de toutes nos spécifiques , nos réalités etc ; guess what ! c'est le pouvoir en place qui en est contre ; et quand c'est a son avantage regarde seulement avec quelle desterite il change nos lois ; il se livre a un language de sourds quand on evoque le fédéralisme ou la décentralisation , lui , il parle de la sécession croyant ainsi detourner les camerounais
      0
Goodman   22017-03-01 12:06
#75
Mais l'état unitaire n' a pas pour autant échoué, sinon le régime néo colonial au pouvoir..Pour l'instant les gens ne discutent que du mot fédéralisme sinon personne ne peut dire exactement de quoi il s'agit...les gens prennent l'exemple sur les USA le NIGERIA INDE les la Suisse le Russie etc...mais les gens oublient que chaque pays a ses spécificités, la fédération Nigérianne est différente de celle des Usa ou des Indes, même s'ils ont le même dénominateur commun pays densément peuplés...Pour l'instant personne ne nous a montré par un schéma clair et net comment la fédération à la camerounaise doit fonctionner car le Cameroun ne ressemble à aucun pays à travers le monde, il a ses spécifités et les camerounais ont leur mentalité, ne pas en tenir compte c'est sauter dans le vide..Donc nous ne pouvons discuter que sur la base d'un projet clair...Car n'importe qui y va de son imagination qu'on arrête la navigation à vu du RDPC et présente un projet concret les camerounais vont discuter sinon c'est du vent...IL FAUT DU CONCRET
      0
Rounka   52017-03-01 11:23
#76
A ceux qui écrivent n'importe quoi sans réfléchir ; le seul argument qu'ils ont contre le federalisme c'est qu'ils prennent les pays qui sont en guerre ; tout en ignorant que les causes de cette guerre n'ont rien a voir avec le federalisme
Si la guerre est le seul argument , le Cameroun dont le systeme de gouvernement est hypercentralise n'est il pas en guerre en ce moment (boko haram)? le systeme dans lequel les gouverneurs , les délégués du gouvernement , certains sénateurs sont nomes par un président de surcroit paresseux (Cameroun) ,'est tout simplement pas démocratique ; un individu (président) et son groupe veulent décider comment plus de 20 millions d'habitants doivent vivre alors que dans la plupart de cas ils ne connaissent pas les realites du terrain ; chaque région a ses priorités
Pour le cas du Cameroun le réfus d'adopter la decentralisation ou lefederalisme a 10 états ou régions est du au fait que le régime en place ne veut pas perdre le contrôle absolu qu'il a sur le pays ; d'ailleurs c 'est pourquoi il ne présente aucun argument convaincant ; regardons seulement a quoi il est réduit : une récupération politique de la victoire des jeunes lions indomptables a la CAN ; il exhibe le trophe comme s' il était a la base de cette victoire
      0
Moh Manyu   22017-03-01 00:38
#77
@Man Tara Grand Toukari wrote last week on this forum that he wishes the Federal Cameroon of 1961!
      0
Njika   92017-03-01 00:31
#78
Man Tara,

La pensée unique n'a jamais été une solution. C'est le déjeuner, le repas et le diner d'un système totalitaire.
Le type de système que tu adores et essaye de tout faire pour sa pérennité.

Nothing is static as you should know.

Le fédéralisme reste la solution prônée par les anglophones qui ne font pas dans du funny, mais du réel.

La preuve ? de quoi as-tu peur ? et pourquoi ?

Federalism is on the way, just be aware of that.
      0
Moh Manyu   42017-03-01 00:27
#79
@ Timanambusa give to us a single armed attack that went from West Cameroon towards East Cameroon carried up by Upc members!!
      0
Chesuh98   82017-03-01 00:22
#80
Man Tara,
what did you just say? Your write up is replete with dissonance and reads like Greek to me. Can you translate that thing into French?
Did I hear you say no such entity as the SC exists or ever existed? That the only genuine Cameroon is LRC?
That I am a rightly a citizen of LRC because of patronymic ressemblance in names? What about the patronymic ressemblance between SC and Nigerian names? Does that make me Nigerian or the Fang a Gabonese?
There is nothing you guys will stop short at in your quest to justify the exploitation and rape of the resources of the SC.You guys are very inventive: A villager in the SC does not know what "anglophoness" means,therefore the whole concept of SC is fake. You will soon tell me that , I , a Bakundu/Bali have cousins in Ngomedzap and uncles in Songloulou. That way, while you exploit the resources of my land, you can say: "the resources belong to us all. we are brothers." Man Tara don't lie. We are NOT brothers. We are being kept together by force, by the army of LRC. If the army goes, it is over.
      0
PRINCE DOLLAR   102017-02-28 23:45
#81
2 THINGS. NEW CONSTITUTION NEW ELECTORAL CODE. THE PRESENT CONSTITUTION IS OUTDATED. ALL POWERS TO BIYA. A 10 STATE FEDERALISM WILL LIMIT THE POWER OF YAOUNDE AND THE POWERS OF INCOMPETENT CPDM .
      0
Man Tara11    12017-02-28 23:27
#82
@Njika

"Le fédéralisme la solution qui va propulser le Cameroun en avant.
La compétitivité sera un atout pour une productivité de qualité"

hahaha. these anglos are funny.

Now the Bororo will sgtarts producing better beef, as soon as the decieving intello tells him:
"hpee we are now federe".

Where is that competeiveness hiding now. Locked in the same place at Soa, where the mass graves are .
Hahahaha.
And you really believe that this is the argument we have been waiting for?

Ok. Case closed, let's federate, and let the game begin.
Hahahaha
      0
Man Tara   22017-02-28 23:14
#83
Chesuh98

"Timanambusa,
in the end, you said nothing to justify why the people of the SC should continue to be second class citizens in a unitary state. You did not tell me how the fears of the SC can be addressed in a unitary state. How do you protect the minority,"

This is why I say you guys are full of crap.
And if you don't want to hear that, stop crapping all over the place.
"Anglophones" are not a minority in Cameron. They are not even an entity, distinguishable by anything other that the desires of the politicians.
1/The so called intellos of the SW and NW have created a people out od new cloth.
Villagers in those regions cannot tell you what makes them more anglophones than bororo, tikar, or bayang, bakweri or beti...Surprise surprise, there are beti people in SW that I know for sure.
And more interestingly, a Bamileke guy told me in all these commotions We have forgottent "The francophones-Anglophones" as he calls them.
I was lost untill I recalled that that West Cameroon was on the trade route to Kalabar a major trade center for perhaps centuries.
It will be uncanny that the beti did not live people in that region and they did.
Remember Prince Nico Mbarga?
He was beti-nigerian.
And in the sw, there are even more. It appears idem in the NW (too many patronymic ressemblance beti) Bile, Atanga, Awa, Awana
      0
Njika   102017-02-28 22:56
#84
Le fédéralisme la solution qui va propulser le Cameroun en avant.
La compétitivité sera un atout pour une productivité de qualité.

De quoi ont-ils peur ?

Il y a des avantages dans un système fédéral
      0
Man Tara   22017-02-28 22:53
#85
@Moh Manyu

Did you write this yourself Or someone were using your computer?

"Anglo fou Grand Toukari is for Federalism as it was in 1961! He said it times and again"

Hahahaha.
You most really be a plant.
One person who post profusely on this topic is The Fou Anglo. And he has his feeling clearly known over and over.

And just a couple of posts after you ( inadvertently, I believe), distorted his views said:

"If you have been reading me clearly you would have realized for years now that I DO NOT WANT any association with La Republique Colonie Francaise du Cameroun ANYMORE"

I forgot , that euphemism for "I want federalism", in pidjin.
And his moto is "southern Cameroons shall be free"
Hmmmm
      0
Chesuh98   72017-02-28 22:49
#86
Timanambusa,
in the end, you said nothing to justify why the people of the SC should continue to be second class citizens in a unitary state. You did not tell me how the fears of the SC can be addressed in a unitary state. How do you protect the minority, how do you ensure they are not swallowed up? Or are you one of those who believe that the Bakas, Yambassas etc are also minorities with the same status as anglophones. I cannot force you to reason beyond your scope. I am afraid I may cause you to be arrested and sent to Kondengui. Your President, garant de la la souverainete nationale just made it illegal to have any discussion regarding federalism.
      0
Man Tara   22017-02-28 22:38
#87
One reason I hate history (not all of it) in Nigeria they teach in school that Cameroon was part of Nigeria, and believe me, a lot of Nigerians are bent to retaking the Cameroon they lost. At least some of the territories.
Hence the problem of Bakassi that will never go away
      0
Man Tara   02017-02-28 22:33
#88
@Moh Manyu

" Make sure to read your History Books!!"

Please help us here. Read a couple pages, and lift 2 or three paragraphe. We can do the "njangui" and pay you for your kindness and effort.
Can you do that for people like me who hate history. It can be totally re-writetn for political reason
      0
Man Tara   42017-02-28 22:26
#89
Timanambusa

"Action

Federalism was discontinued in Cameroon because it was too expensive and if you know your history well, Ahidjo (central government) did not have full control over security in West Cameroon."

Eh oui les intellos camerounais discutent toujours des mot, jamais des conceptes et contextes,

"j'ai vu le fedralime aux USA, essayons le ici"
J'ai vu le federalisme en Allemagne, ce doit marcher au Cameroun (mon oncle sera elu president de mon Bantoustan, onaura alors acces aux marches, et tous les detournements y afferant)"

Personne ne pense au Cameroun. Personne ne pense ai fonctionnement d'un systeme decentralise comme celui des Etats-Unis.

-Chaque service aux US a au moins 3 a 4 couches de bureaucracie
1/ Niveau Federal
2/ Niveau etat
3/ Niveau local: County et Town ou city.
Hahaha. Vous qui aimez le mot plethorique. Essayez de multiplier plethorique par 3.
Le salaire d'une couche de fonctionnaires depasse deja le cameroun.
Je vais aussi evoquer un aspect qui ne fleure jamais les camerounais qui ne sont pas habues a penser.
L'impunite de la police.
Le policier ici ne sont responsables que devant la ville ou le county, ou toutes les magouilles sont permises.
Et les policiers utilisent cette immunite a fond.
Decentralisation?
D'accord, mais sous quelle forme?
les gens comme Lericheamericain n'ont jamais pense plus loin que leur instinct politique.
Jamais, je l'ai observe tant de fois
      0
Timanambusa   22017-02-28 22:11
#90
@Chesuh98

“how many of these states were colonized by 2 separate colonial masters? How many inherited two distinct colonial languages, judiciary, legislative etc.How many came together to form a FEDERAL republic”

My brother, what has this got to do with anything? The question is has federalism worked anywhere in Africa? The answer: No. Many African countries were unfortunately colonized and humiliated by two or more separate European countries. (Stop using words like colonial masters – it betrays a strong inferiority complex!) Togo, Namibia, South Africa, etc. South Africa also “inherited” (?) two distinct legal systems from Europe (Dutch civil law and English common law). That is why the South African will say they have a mixed system. Not that they are anglo-saxon! LOL!

“Since when did the Eton/Bafia/Bulu man become the brother of Mankon/Bayangi/Bafaw man?”

My brother, stop fooling yourself and others. The Mankon man and Bayangi man have very little in common. The Mankon man has more in common with the Bamileke man than the Bayangi man or Bafaw, etc. The same with Bakweri, Bakossi and Duala. Stop lying to yourself.

“We are brothers insofar as you are eating our food and throwing left overs for us to fight over”

That is what Bakweri chiefs say about people from Northwest. LOL!

@Moh Manyu
Many UPC fighters escaped to West Cameroon and returned and attacked in East Cameroon. Ahidjo complained about that many times. Like the others you do not want to read, just shout and shout!
      0
Anglofou Is Back   52017-02-28 21:31
#91
@Monmot79,

You are such an IDIOT.

Your logical reasoning capabilities are abysmal.

I know "la logique n'est pas Francaise", but my gosh what a buffoon.

If you have been reading me clearly you would have realized for years now that I DO NOT WANT any association with La Republique Colonie Francaise du Cameroun ANYMORE.

NOT FEDERALISM.

NOT DECENTRALISATION.

NOTHING.

I want Southern Cameroons INDEPENDENCE which means SEPARATION from La Republique Colonie Francaise du Cameroun for GOOD.

I hope I made myself CLEAR.

Now, put that into that your numbskull and let it STICK.

Always remember this:
WHEN INJUSTICE BECOMES LAW RESISTANCE BECOMES A DUTY.

I assure you:
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE FREE

A+

Anatype (Anglofou Atypique)
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE LIBERATED BY ANY MEANS NECESSARY
      0
Moh Manyu   132017-02-28 21:28
#92
@ Timanambusa never and never Upc members attacked East Cameroon Army using the West Cameroon territory!! Some Upc members are still alive for you to ask them! Upc members when tracked in East Cameroon were heading to West Cameroon for their safety and many of them used West Cameroon as a transit land to Ghana and Guinea Republic or Europe!! Those are facts!! Make sure to read your History Books!!
      0
Moh Manyu   52017-02-28 21:18
#93
@ Anglo fou Grand Toukari is for Federalism as it was in 1961! He said it times and again! By the way Grand Toukari speaks the Pidgin Language for being a son of New-Bell!!
      0
Chesuh98   72017-02-28 21:14
#94
Timanambusa
how many of these states were colonized by 2 separate colonial masters? How many inherited two distinct colonial languages, judiciary, legislative etc.How many came together to form a FEDERAL republic? In how many of these states were the federal protections for the minority discarded as the majority annexed the minority and made them second class citizens? In how many of these states does the majority kill, rape, torture the minority?None of these countries bears any semblance to Cameroon today.
Do you even realize that the SC was a separate state with a separate judiciary, executive and legislative? It seems to me you don't want to admit that the SC was and is a separate people from La Republique. Only in a federation can we protect our way of life. Yaounde cannot and will not protect us. Now, in a 2 state federation, the SC will be a parliamentary democracy with term limits and zero tolerance for corruption under the Common law.. If LRC wants to remain a centralized unitary state, that is their prerogative, BUT you cannot tell us what is good for us because you cannot feel our pain. You have made the SC your slave while eating freely from his farm and that is why you don't want a federation: because you do not even want to share the produce of his farm with him. You want it all for yourself. You want the SC to be your second class citizen FOREVER, or until the oil dries up. Since when did the Eton/Bafia/Bulu man become the brother of Mankon/Bayangi/Bafaw man? This is all fake!!! We are brothers insofar as you are eating our food and throwing left overs for us to fight over. Sorry, it is over!!
      0
Moh Manyu   92017-02-28 21:09
#95
It seems like some political partis within Cameroon are afraid of Democracy!! In a Federate State, corruption is less, nepotism is less( Basille Kouna case)! Each State will have its own Water Company, Electric Company, Airlines Company, it's own Government, its own State Police, State Fire Fighters,State competitions, State Identity Card, State Driven License Card, its own Universities!!
Those who are calling for decentralization as stated in the 1996 Constitution are day dreamers, Paul Biya passed a Law in 2004 when Provinces became Regions that Regional Councels are under the authority of appointed Governors of Regions!!! Paul Biya is totally against Democracy!!!!
      0
Monmot7910    132017-02-28 20:56
#96
@Anglofou is back

Je comprends que tu cherches par tous les moyens, quelqu´un avec qui converser.
Converser avec toi, c´est vraiment une perte de temps inutile car, tu n´as dans ta tête, qu´un seul mot : LE FÉDÉRALISME. Je suis sûr, même dans tes rêves, tu ne vois que du fédéralisme partout.

Le temps est venu, où tu prêcheras seul dans le désert car, ce thème devient, au fil des jours, de plus en plus moins intéressant.

Je connais certains qui partagent ton point de vue dans ce site, avec lesquels on peut mener sérieusement, une discussion, sans insultes ni bassesses.
Malheureusement, tu n´appartiens et n´appartiendras jamais, à ce groupe de gens, de cette vie...

Votre action a échoué, il faut que tu le reconnaisses. Donc cherche d´autres thèmes.
      0
Anglofou Is Back11    52017-02-28 20:42
#97
@Toukari Wadjo,

You are right.

My apologies.

You have been a supporter of the FEDERAL system that we had from 1961-1972.

Unfortunately all your Froggie brothers and sisters hate FEDERALISM and I really LOVE the fact that they are opposing FEDERALISM.

If Froggies CAN NOT accept even the last resort for unity; FEDERALSM, Southern Cameroonians will be left with ONLY one option; SEPARATION. Period.

Always remember this:
WHEN INJUSTICE BECOMES LAW RESISTANCE BECOMES A DUTY.

I assure you:
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE FREE

A+

Anatype (Anglofou Atypique)
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE LIBERATED BY ANY MEANS NECESSARY
      0
Timanambusa11    92017-02-28 20:35
#98
@Action

Federalism was discontinued in Cameroon because it was too expensive and if you know your history well, Ahidjo (central government) did not have full control over security in West Cameroon. UPC fighters were hiding there and then launching attacks in East Cameroon. That, my friend, is war. If it had continued, West Cameroon would have become the main base of UPC fighters and that would have resulted in total war.

Eritrea is a former autonomous region of Ethiopia. Federalism in Ethiopia simply led to a war of secession! What about Lagos or any big city in Nigeria? That country is very rich but its people are very poor. Federalism has not helped in anyway. The oil in the Delta region is still not used in the region and you know that but you come here and pretend! That is why they have terrorists in the region kidnapping foreign oil workers for ransom. And if you know your history very well, you will know that federalism still has not stopped the Biafra people from seeking secession. The secessionist movement in Biafra is ten times stronger than in West Cameroon. And you know of the Biafra war – 3 million people died (1 million due to starvation) for stupid reasons!

The only things that are being done the same in Cameroon while expecting different results are embezzlement of state funds, nepotism, tribalism, mismanagement, etc. They have nothing to do with federalism because in federal states in Africa like Nigeria and South Sudan, they are worse!
      0
Toukari+[   82017-02-28 20:20
#99
Anglofou is Back

Monsieur le Froggie vendeur d'illusions et qui s'ignore, pourriez-vous s'il vous plait poster l'une de mes interventions ou j'aurais insinue que j'etais contre le FEDERALISME? C'est vrai que lorsqu'on est coince comme c'est votre cas ces derniers temps on n'hesite pas a raconter des fables aimables.

L'ANCIENNE REPUBLIQUE FEDERALE DU CAMEROUN EST INDIVISIBLE ET SON INTEGRITE TERRITORIALE SERA RESPECTEE et ceci "BY ANY MEANS NECESSARY" pour reprendre les mots de Machiavel.
      0
Monmot79   132017-02-28 20:09
#100
Voilà un message clair et fort.
Rien ne va plus pour les insurgés séparatistes.
Dans le monde entier, ils n´ont plus où s´accrocher.
      0
Anglofou Is Back12    92017-02-28 20:04
#101
Mes Chers Froggies Malhonettes,

I really love those of you who are opposing FEDERALISM (Man Tara, Lenoir, Timanambusa, MonMot, OZAZZIP, Toukari, etc.)

For once we agree on something.

NO to FEDERALISM means YES to SEPARATION.

I want all of you to oppose FEDERALISM because that is the only way I can finally convince my brothers and sisters from The Southern Cameroons that we don't have a future with La Republique Colonie Francaise du Cameroun.

So to all the opponents of FEDERALIM, I say "JE T'AIME".

If the Froggies are unwilling to live with our 1961 Agreements, there is no future with them. PERIOD.

Always remember this:
WHEN INJUSTICE BECOMES LAW RESISTANCE BECOMES A DUTY.

I assure you:
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE FREE

A+

Anatype (Anglofou Atypique)
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE LIBERATED BY ANY MEANS NECESSARY
      0
Action13    182017-02-28 19:41
#102
@Timanambusa, was there war in Cameroon between 1961 and 1972? To quote Sudan, Eritrea is simply being dishonest., You talk of Nigeria right? Go to Lagos or any big city in Nigeria and you will never speak of that country again. Which war is in Nigeria? You can't do the same things all the time and expect different results.
      0
Raymann   232017-02-28 19:23
#103
Si Yaoundé gère bien le Cameroun, il n'y a aucun problème, federalisme ou centralisme.
Maintenant quand une oligarchie dirige un pays, what do you expect?
We want the power back to the people un point un trait.
A new person is urgently needed to look after our country. Paul Biya nous a déjà cogné la tête contre le mûr.
      0
Timanambusa20    292017-02-28 19:22
#104
Ceux qui prônent le fédéralisme la doivent nous dire ou le fédéralisme a marché EN AFRIQUE !!!! L’Afrique ce n’est pas l’Allemagne, les USA, etc. L’Afrique c’est le Nigeria (guerre), le Soudan du Sud (guerre plus génocide qui se passe actuellement), Ethiopie (guerre), l’Erythrée (guerre), Fédération du Mali (guerre). Le fédéralisme ne marche pas en Afrique, faut pas toujours analyser sans remettre les choses dans leur contexte ! Pour les populations dans les villages et leurs représentants, le fédéralisme veut dire qu’aucun « étranger » ne peut gérer les affaires du village ou de la région ! Parfois, ça veut dire que chacun rentre dans son « état » ! Au Soudan du Sud, les 64 groupes ethniques ont soutenu l’idée d’instaurer un système fédéral en 2015. Ils ont créés 28 états et après 32 (donc presque deux groupes par état) ! Résultat : la guerre ouverte entre ethnies – on force chacun de rentrer dans son état. Dans la capitale, les Dinka (au pouvoir) ont massacrés les Nuer. Maintenant, les Nuers veulent tout simplement leur indépendance – Nuerland ! Le fédéralisme avec une population pauvre et analphabète, ce n’est pas conseillé !
      0
Man Tara13    172017-02-28 18:51
#105
@Lericheamericain.
Et les autres
On voit votre pensee simple et simpliste.
L'amerique est federale, il faut que le Cameroun soit federal.

Nothing to add to that. You did not add anything. Why should I
      0
Lericheamerifricain   112017-02-28 18:27
#106
Cet article fait ressortir une ignorance totale de ces partis par rapport au federalisme.

Donc, pour eux les USA qui sont une federation sont desunis.......................
      0
Chesuh98   172017-02-28 18:05
#107
Anyone opposing federation should have their brain checked for mental disorder. If Biya and his cronies in Yaounde oppose federalism, I can understand why: there is a natural tendency to keep power once one has tasted it. But for on opposition member to declare that they oppose federalism is mind boggling. Federalism gives on the opportunity to manage their affairs at local level. Who will not want that? These pseudo intellectuals are a disgrace to Cameroon. Which right thinking human, if given the opportunity to manage his affairs would reject it and surrender this power to Yaounde? Do these people really know what federalism means? Federalism is the only cure we have have for over centralization, despotism, nepotism and corruption. Decentralization will not work, given, it a disguised form of a unitary state. In any case, this is a decison for LRC to make. The SC is past that stage. We will not sit with LRC in any federation. WE WILL RESTORE OUR INDEPENDENCE.
"In its desperation, Republique will try every method it knows, including hiring prisoners to march; bringing crowds from its country to deceive the world that the people of the Southern Cameroons belong, putting up the biggest banners it has ever put up, all in the delusion that these deceits will manufacture the truth for it! For how long will it do so? For how long will it deceive itself? There is no miracle that will turn a lie into truth! All the gimmicks will sooner or later meet the limits of their usefulness, and then Republique would have to face reality from which it has been hiding and refusing even to contemplate: Southern Cameroons independence! Republique may even offer federation which it said it would not hear, but it would all be in vain! Today, they are terrified at that word “independence”, but they better begin to recite it in their minds."
      0
Expertcam   212017-02-28 17:10
#108
Franchement, je crois qu'on a à faire à des chercheurs de postes. Je ne comprends pas des hommes de ce niveau puisse opposé fédéralisme et unité nationale. C'est très grave

On peut être contre le mode gestion d'un pays par le fédéralisme mais on ne peut pas et on ne doit pas dire que fédéralisme=division en plusieurs pays.

De grâce arrêtons ce banditisme politique ou intellectuel. c'est de l'insulte à l'intelligence des camerounais.
      0
Anglofou Is Back11    232017-02-28 15:42
#109
Mes Chers Froggies,

A NO to FEDERALISM is a YES to SEPARATION.

These old buffoons are so ridiculous, they don't deserve the title "political leaders".

Always remember this:
WHEN INJUSTICE BECOMES LAW RESISTANCE BECOMES A DUTY.

I assure you:
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE FREE

A+

Anatype (Anglofou Atypique)
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE LIBERATED BY ANY MEANS NECESSARY
      0
Dibobe   222017-02-28 15:15
#110
@Adama: Meci d'avoir vu juste, cette photo est une insulte au SDF et à Kah Walla. (Même le Manidem prône la décentralisation) Je ne sais pas ce que Ekani A fait sur cette photo. Il est simple membre d'un petit parti.

@BomonoB: Bien vu. Ces vieillot veulent nous faire croire que fedéralisme = division/rupture, voire même sécession.
Il faudrait leur demander d'apprendre l'histoire des Etat-UNIS, ou la vie politique en Allemagne.
D'ailleurs, c'est dans le fédéralisme que les 2 Allemagnes (Est et Ouest) se sont UNIES avec comme résultat la republique FÉDÉRALE d'Allemagne
      0
Action   262017-02-28 15:10
#111
Who do these people think they are deceiving? Who ever said federalism was division. such ignorance from people all belonging to the same party but using different names. For 20 years now they have not succeeded in implementing decentralization. Is Nigeria divided? US, Germany, etc? Stop displaying your ignorance in public.
federalism simply means power is shifted from the central government to the people. You will have mostly elected people in office.In almost all federal systems, the only ministries controlled by the government are defense and foreign affairs. By the way Mr. Jean-Marie NKOUSSA, you have a very misleading title and photo. Your title shouls start with "Certains partis ........".
      0
BomonoB   492017-02-28 14:51
#112
Les choses avancent et changent avec le temps. Si quelque chose ne marche pas il faut faire une reflexion analytique et changer. Tous ces vieux politiciens qui n'ont aucune vie devant eux parlent de la division du pays pour plumber le debat. Laisser les camerounais choisir ce qu'ils veulent. Personne ne parle de diviser le Cameroun. La decentralization acceleree ne veut rien dire. Fermer l'ENAM car quelque soit le cursus scolaire de tout in chacun, il peut travailler dans l'administration s'il le desire. Plein de Camerounais sont specialises dans ces memes domains sans avoir ete a LENAM. Les gens ne seront pas toujours nommer a des postes a vie malgre leur incompetence et continuer a percevoir l'argent du contribuable. La meritocratie dans la competition
      0
Adama 10    412017-02-28 14:13
#113
@Jean Marie Nkoussa

Tes amis du pouvoir t'ont payé combien pour que tu pondes un tel chiffon?

Que cherche le SDF dans cette photo?

Pour le reste, Ce sont les amis du RDPC; donc rien de crédible ne peut provenir d'eux.
      0
Des leaders de l'opposition Archives
L’UNDP, l’UPC, le MP ou le FSNC ont profité de la tenue du Congrès de l’UNDP pour donner leurs positions sur le sujet.

Plusieurs partis d’opposition ont assisté au 6e Congrès ordinaire de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP) tenu le 25 février 2017 à Yaoundé. L’occasion pour ces formations politiques de répondre aux appels de retour au fédéralisme émis par certains, suite à la crise qui secoue les Régions anglophones du pays. Ces positions sont relayées dans La Nouvelle Expression (LNE) parue le 27 février.

Hors de question, s’insurge l’Union des Populations du Cameroun (UPC). Basile Louka, le Secrétaire général du parti historique du Cameroun a lancé un appel à «toutes les formations politiques dont les racines sont profondes dans l’histoire de notre pays, nous leur demandons de se donner la main pour que le Cameroun reste uni, démocratique, décentralisé, et ceci, par le dialogue ». Dans la même veine, Henri Hogbe Nlend, président du Conseil général du même parti a déclaré: «nous n’avons pas lutté pour que le Cameroun soit uni et que maintenant on lutte pour qu’il soit désuni», a affirmé l’ancien ministre.

La position du MP (Mouvement Progressiste) est identique. Selon son coordonnateur, Jean Jacques Ekindi«l’union des citoyens est la seule capable de sauver notre pays. Ce qui se passe au Sud-ouest et au Nord-ouest, à l’Extrême-Nord, à l’Est dépasse les simples convictions des partis politiques et interpelle fondamentalement les uns et les autres».  

Le rassemblement, c’est aussi l’avis du Front pour le Salut National du Cameroun (FSNC). Issa Tchiroma, son président a exhorté «le Président de la République à ne reculer devant aucune difficulté pour la recherche des solutions», a dit le ministre de la Communication. A l’UNDP, on pense également que le fédéralisme n’est pas la solution au problème.

«Il faut que tout le monde participe et soit conscient qu’il y a une chose qui dépasse chacun d’entre nous, c’est d’abord le socle du pays. Notre pays, dont les fils et filles, ont décidé de la réunification il y a plus de 55 ans doit rester celui dont avaient rêvé ne pères fondateurs», a soutenu Maigari Bello Bouba.

Des avis contraires à celui du SDF. Le président du parti de John Fru Ndi dans le Centre a réitéré la position dudit parti: «Au SDF, nous prônons le fédéralisme. Pour sortir de cette phase où nous nous trouvons aujourd’hui, nous sollicitons une conférence constitutionnelle», a laissé entendre Ibrahim Alhadji

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez