Cameroun - Crise Anglophone - Issa Tchiroma Bakari (MINCOM): «Le Sous-préfet de Batibo n’est pas mort. Ceux qui annoncent son décès doivent montrer son corps»

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Feb-2018   18713
Le Prefet de la Momo et son etat-major, en visite a Batibo Facebook
Le ministre de la Communication dément la rumeur sur l’assassinat du Sous-préfet de Batibo, région du Nord-Ouest.

Contacté ce lundi 12 février 2018 par Cameroon-Info.Net, le porte-parole du Gouvernement, Issa Tchiroma Bakari, a fait la lumière sur la situation du Sous-préfet de l’arrondissement de Batibo.

«Deux choses sont claires: il est certain que le Sous-préfet a été enlevé. Deuxièmement, des forces de sécurité se sont mobilisées dès que l’alerte de son enlèvement a été donnée. Des recherches se poursuivent pour retrouver le Sous-préfet d’où il se trouve», a déclaé le ministre Issa Tchiroma.

Le membre du Gouvernement indique plus loin que tout ce que les gens racontent sur le décès du Sous-préfet Marcel Namata Diteng, est «de la littérature». Selon le ministre Issa Tchiroma, ceux qui annoncent son décès, doivent montrer son corps. «Le Sous-préfet n’est pas mort», conclut-il.

Depuis le 11 février 2018, l’arrondissement de Batibo qui est situé à une vingtaine de kilomètres de la ville de Bamenda, est dépourvu de son chef d’arrondissement. Marcel Namata Diteng a été enlevé dimanche par des hommes armés alors qu’il présidait la 52e fête nationale de la jeunesse. Depuis son enlèvement le 11 février vers 10h 30, des images et des informations circulent sur des réseaux sociaux annonçant qu’il a été exécuté par ses ravisseurs.

Auteur:
Peter KUM
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez