Cameroun - Crise anglophone: L’Assemblée Nationale invite le Gouvernement à sévèrement punir les fauteurs de troubles

Par Peter KUM | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Sep-2017   4848
Cavaye Y. Djibril, President de l'Assemblee Nationale Archives
Le Très honorable Cavayé Djibril n’éclaire pas l’opinion sur les présumées démissions de certains députés anglophones.

Le président de l’Assemblée Nationale, le très honorable Cavayé Djibril, a convoqué ce 26 septembre 2017 les membres du bureau, les porte-parole des partis politiques non représentés à l’auguste chambre et les élus du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour étudier la situation qui prévaut dans ces deux régions. La rencontre de ce jour a permis aux uns et aux autres d’évaluer les différentes attaques de Buea, Bamenda et Douala ainsi que les solutions proposées par le Gouvernement pour résoudre la crise anglophone.

Les participants a cette rencontre ont condamné «avec la dernière énergie les actes de violence et de vandalisme» enregistrés dans ces régions. Ceux qui ont pris part à cette réunion ont condamné la partition du Cameroun selon le communiqué du très honorable Cavayé Djibril.

 L’auguste chambre a recommandé au Gouvernement de prendre ses responsabilités face à ces activistes «afin que leurs actes soient sévèrement punis et conformément à la loi».

La réunion du président de l’Assemblée Nationale intervient au moment où des rumeurs annoncent la démission à l’Assemblée Nationale de certains députés des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Cavayé Djibril garde le silence sur ces présumées démissions.

Auteur:
Peter KUM
 contact@cameroon-info.net
 @mafanypet
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez