Cameroun - Crise anglophone: L’ONU répond à Maurice Kamto, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Apr-2017   34268 46
Username:
Password:
Messassi   02017-04-18 01:34
#1
Hahaha!

Toi @Ideefixe qui essaie de me menacer en l'absence de mon rôle model Angouto, mefie-toi hein ?

Popo, @IdeeFixe, dis-moi un peu, c'était quoi le gombo entre @Keko Bravo et toi?

De mémoire d'homme, mon rôle model Angouto me disait qu'il n'avait jamais vu un homme aussi obedient comme tu l'étais envers Keko, quelques extraits de toi:

"Mon Cher Keko, bonjour ou bonsoir selon l'arrivée de cette missive..." hahahahaha!

"Mon Cheri Keko, le ciel est bleu aujourd'hui, qu'est-ce que tu veux alors qu'on fasse?" Hahahaha!

C'était juste question de temps pour que votre homosexuality soit connue de tous!

Ce Keko là doit vraiment te manquer hein, IdeeFixe?
      0
Messassi   02017-04-17 20:40
#2
Que t'a fait le tribalisme, IdeeFixe?

Donc, depuis que ton cheri Keko t'a abandonné, c'est dans le tribaliste que tu te complais hein?

Le régime Biya te paie combien pour semer la haine à CIN?
      0
IdeeFixe   02017-04-17 18:33
#3
Jeune,

Kamto et son MRC, c'est le schéma UNC-RDPC. Il n'y a donc rien à attaquer là-bas. Sur ce, je laisse volontiers le dernier mot. Vous semblez à l'aise dans la confusion :)
      0
IdeeFixe   02017-04-17 18:30
#4
Passe ton chemin, brave soldat !
      0
Messassi   12017-04-17 15:47
#5
"Angouto-Messassi, même avec son infinie bonne volonté de vagabond perdu aux USA ne démentira pas ce récit de moi. "

Hahahaha!

Angouto t'a fait koi, hein, IdeeFixe? Laisse-le donc reposer en paix!!

Messassi est vagabond hein? Tu as déjà vu koi! Messassi est un gars accomplished et fier de l'être loin de la bananeraie que tu défends bec et ongle ici!

Messassi se démarque des petites querelles tribales dans lesquelles tu es toujours embourbé ici à CIN!

L'école t'a donc servi à quoi si chaque fois tu arrives arrives ici avec ta matchette pour couper les têtes de ceux qui ne sont pas de ta tribu?

Je vais briser ton pied gauche au 2 zéro!

Mark my words!
      0
Lericheamerifricain   02017-04-17 15:43
#6
Nyambarindon

"
Question a Kamto:Peut-on arriver au pouvoir sur le continent nègre en critiquant aussi ouvertement l'ONU? "


Voila une question interessante pour relancer le debat strategique

En quoi critiquer la communaute internationale peut-il aider un opposant a arriver au pouvoir?

Mais au vu des resultats, il semble que grace a la sortie de Maurice Kamto, l'ONU soit descendue sur le terrain.
Si grace A cette descente du terrain, une meilleure solution est trouvee aux problemes du Nord Ouest et du Sud Ouest, ces regions seront reconnaisantes A Maurice Kamto au bon moment en le portant au pouvoir. Ce peut-etre de cette maniere que la critique de le Communaute internationale peut aider un opposant a arriver au pouvoir.
      0
IdeeFixe   22017-04-17 10:09
#7
Comme d'autres, tu t'es révélé lâche et fourbe. Tu interviens quand un Bamiléké est en cause à tes yeux, bien que le fond n'ait rien à voir avec l'ethnie. Un peu comme Kamto, celui-là qui ne s'est jamais prononcé sur les cas Edzoa et Engo. Quel beau silence de sa part, tu ne penses pas ?

IdeeFixe ne cache pas sa passion pour l'ethnie comme cellule sociale et la place qu'elle devrait avoir dans la structuration des institutions politiques de ce pays, et non pas le travestissement facile et opportuniste que des gens comme Kamto et toi en font. IdeeFixe s'est suffisamment ouvert sur le sujet ici. Toi et tes semblables, vous vous ancrez sur la connotation négative du terme "tribalisme", parce que vous êtes incapables de lire un dictionnaire, formatés que vous êtes à l'éducation sous les années Biya.
      0
IdeeFixe   22017-04-17 10:08
#8
Bernardint,

Tu n'as qu'à chialer si tu veux. Le piteux, c'est bien toi, celui pour qui la discipline de l'appartenance ethnique reste l'ultime logique.

Simple illustration pour rappel : Quand feu Lapiro faisait son bouche-à-bouche avec Biya, Fochivé et le RDPC, tu gardais l'œil bien fermé dessus. Dès qu'il crie au harcèlement du même Biya, tu t'alignes derrière lui en bon frère, en prétendant ne rien savoir des son passé. Tu en es allé jusqu'à faire semblant de découvrir Lapiro pour la première fois ici sur CIN.

Titus Edzoa a fait combien d'années au gnouf ? Où étais-tu tout ce temps ? Quand il est sorti de prison, qu'as-tu dit ? Était-ce la première fois que tu entendais dire que son harcèlement était lié au fait qu'il est Beti ? Quand Chef de Bois parle de ce harcèlement-là ici, comme celui de son père, tu gardes bien le silence, tu te fais bien « discret » !

Voici Kamto qui, une fois le ventre bien plein grace aux méthodes RDPC de marchés publics sur conflit d'intérêts, fait semblant de quitter la table de Biya et que voit-on ici ? Le tourbillon de l'appartenance ethnique se réveille vite en toi. Jeune Afrique, put.e sans pareil de la presse écrite vient d'agité le fanion ethnique, c'est publié ici sur CIN, mais tu ne trouves rien à redire ; au contraire, ça arrange le regard du haineux qui est le tiens. Je parie que tu as déjà ce numéro sous vitrine chez toi.

BAMS, un CINaute bien connu, pollue cet espace de sal.etés pro-Bamiléké ici depuis des années et que fais-tu ? Tu lui donnes raison, tu fais ami-ami avec lui. Un certain Arantès a vomi les mêmes mer.des anti-Bamiléké ici, et tu en es allé jusqu'à demander que son employeur en soit informé.

Angouto-Messassi, même avec son infinie bonne volonté de vagabond perdu aux USA ne démentira pas ce récit de moi.

Comme d'autres, tu t'es révélé lâche et fourbe. Tu interviens quand un Bamiléké est en cause à tes yeux, bien que le fo
      0
Jeune   02017-04-17 09:05
#9
Attaquez Kamto sur ses idées, la vision du parti qu'il représente et leurs méthodes. Attaquez les individuellement ou tout groupe de personnes qu'il représente légitimement..
Jusqu'ici, vous ne vous en prennez qu'au fait qu'il ait été membre du gouvernement, ce qui ma foi n'est pas forcément synonyme d'être un diablotin...
      0
Jeune   02017-04-17 08:38
#10
Le MANIDEM ne se réclame pas parti tribal et je doute qu'ils y soient tous Bamilékés. Le MANIDEM est persécuté comme tout parti de l'opposition un temps soit peu crédible dans ce pays.
Le problème c'est que, jusqu'ici, votre premier regard sur tout est tribal.

Kamto très nationaliste? L'ai-je prétendu? Mais pour vous, il est naturellement lâche et fourbe. Des propos dignes d'un Tubu. Vous vous aidez bien de lui, manifestement.

Et pour finir, sur le torchon de JA, vous n'y avez vu que le "l'atalakou", je serai curieux de savoir pourquoi.
      0
Jeune   12017-04-17 08:06
#11
Quelles méthodes de Kamto ressemblent à celles du gouvernement?

Vous mettez au même niveau de fumisterie le commanditaire des dégâts de 2008 et un homme qui est juste resté muet, mais qui au moins s'indigne de ces faits aujourd'hui.
Vous mettez au même niveau de fumisterie un homme en qui la majorité des Camerounais a cru mais qui a "vendu" sa présidence, pour que s'invertère le désastre que nous vivons aujourd'hui et un homme donc le plus grand crime à vos yeux est d'avoir été membre du gouvernement.
Vous êtes sérieux?

Nakati un pantin, Bernardint un fanatique et IdeeFixe donc?
      0
Tubu Me Lum   02017-04-17 07:25
#12
Regardez les autres zouaves qui sortent en tir groupé là. Qui vous a dit qu'on haït les bamiléké môssieur je sais-tout. Il lit déjà dans les coeurs des gens.

Le parcours de Kamto est ici la question. Ce parcours dont les bosniakidés de cin ont décidé d'en dire le moins possible de manière à occulter certaines zones d'ombre. Notamment, sa participation au gouvernement pendant 7 ans. Durant cette période, de nombreux événements auraient dû provoqué sa démission, si tant est-il qu'il était mu par la noblesse qui caractérise certains grands serviteurs de l'Etat: la modification constitutionnelle qui a permis à Biya de se représenter indéfiniment et les émeutes de 2008 ayant occasionné plusieurs morts.

Dès qu'on y fait allusion, vous dites que c'est l'expression d'une haine contre les bamiléké, doit-on en déduire que votre haine contre Biya serait l'expression d'une haine contre les beti? N'est-ce pas un peu court ou encore mieux, une façon de chercher à noyer le poisson?

Pourquoi donc chercher à noyer le poisson alors que les faits et rien qu'eux sont là et parlent d'eux-mêmes? Protéger le frère du village, parce qu'en majorité ce sont les bosniakidés qui ont cette attitude, ou alors étaler le caractère bosniak qui fait penser à certains d'entre eux que lorsqu'on n'est pas bosniak, ont est un potentiel mugu?

Bosgniakoué, bande de fourbes nullards!
      0
Messassi   22017-04-16 23:56
#13
Quand il s'agit de tribalisme, @IdeeFixe a des arguments(arguties) comme une femme contre contre sa coepouse.

À quoi t'a servi l'école que tu prétends avoir faire , IdeeFixe? On t'a fait ça au village? Si les "bamilekes" sont tribalistes, est-il absolument nécessaire que tu descendes si bas? Je jure la main sur le cœur que j'ai réussi à ramener certains racistes à la raison par de simples questions auxquelles ils se sont sentis abêtis. : why could you possibly hate me when you know nothing about me?" What makes you think your skin color is better than mine? Tell me couple of things white or Asian men can do that we black people can't ?

Si je posais la même question aux tribalistes de CIN par rapport au tribalisme, je suis sûr qu'il reviendraient à la raison s'ils sont honnêtes.
Il n'y a que p 2 ethnies au Cameroun, celle des riches qui viennent de toutes les tribus et que tu supportes et celle des pauvres que je défends.

Je vais briser ton pied gauche au 2 zéro! Mark words!
      0
Bernardint   32017-04-16 23:16
#14
Une masturbation "tribalistique" n'a jamais fait raisonnement. Alors novation ?

Vous n'aimez pas les bamiléké. C'est votre droit. J'en suis fort aise. Mais vous resterez pour toujours à plaindre, car devrez vivre avec ceux qui vous portent tant de chagrin à l'âme. Et cette haine qui vous ronge ne fera pas des bamiléké moins camerounais. Peut-être essaierez-vous de faire un Cameroun sans bamiléké. L'expérience des chinois vous aura-t-elle réussi ? C'est bien là votre drame. Il n'y aura pas de grand remplacement. A chacun ses démons après tout.

Pourrez-vous guérir ? J'en doute ! Votre souffrance n'a pas d'autre thérapeute que vous-même. Encore faudrait-il que ce qui vous sert de cervelle se surpasse, s'ose à aimer. La chose vous est si inconnue.

Continuez donc votre misère. A quelques jours d'ici, on ne parlera plus de votre régime qu'au passé. Qu'importent alors vos éructations ! Je fais le vœu sincère, mais vain qu'elles ne vous étoufferont pas.
      0
IdeeFixe   12017-04-16 22:22
#15
Et c'est vous qui osez faire la leçon aux autres. Kamto est donc si républicain que ça ? Alors attendons de voir quel droit de réponse il enverra à Jeune Afrique, voyons s'il va publiquement se distancer de leur ligne éditoriale. Je peux déjà parier qu'il n'osera pas, tout simplement parce qu'il est lâche et fourbe. Affaire de naturel difficile à chasser.

Résumons : Kamto est un pion du système post-colonial, rien de plus.
      0
IdeeFixe   12017-04-16 22:21
#16
Jeune,

Je vous trouve très intéressant.

« membre d'un gouvernement dont on connait tous les méthodes »

Ah oui ? Vous devez savoir bien mieux que moi alors de quoi vous parlez. Dites-m'en plus ; qu'est-ce qui vous fait au juste dire que je connais autant les méthodes de ce gouvernement que vous ? En quoi les méthodes de Kamto sont-elles différentes de celles de ce gouvernement, lui qui est bel et bien à la table de Biya même si vous essayez de faire croire le contraire ?

Kamto « doit être un saint comparé à Biya et à Fru Ndi, ceux qui ont reçu le plus de vote lors de nos précédentes élections. »

Vous êtes guidé de ressenti. Vous semblez oublier que Kamto a servi les deux et, par là aussi, leurs « méthodes », et qu'il n'est forcément alors ni plus angélique, ni moins fumiste qu'eux.

Dites aussi : Quand le MANIDEM est persécuté, c'est aussi parce qu'ils sont Bamiléké ? Quand Kamto part de soi-disant propos d'Amadou Ali sur une mise à l'écart des Bamiléké pour généraliser en présentant ces propos comme une persécution généralisée des Bamiléké, cela est peut-être acceptable pour vous ?

Sur le fil des « huit Bamiléké incontournables au Cameroun » selon Jeune Afrique, j'ai dit ceci : « Quand les salaires deviennent hypothétiques à "Charlie Afrique", on met le paquet ! » C'est un fil intéressant, sur lequel ni vous, ni le pantain Nakati, ni le fanatique Bernardint n'avez trouvé à redire. C'est un article qui fait votre affaire. Vous vous faites bien « discrets » là-bas, tout en rappliquant rapidement sur ce fil-ci pour planter vos petites saletés et faire l'écho de Jeune Afrique.

Et c'est vous qui osez faire la leçon aux autres. Kamto est donc si républicain que ça ? Alors attendons de voir quel droit de réponse il enverra à Jeune Afrique, voyons s'il va publiquement se distancer de leur ligne éditoriale. Je peux déjà parier qu'il n'osera pas, tout simplement parce qu'il est l
      0
Tubu Me Lum   02017-04-16 16:32
#17
Petit bosgniakué, ce serait salir ma pensée que de voir un fourbe comme vous-là s'en emparer. Camerounais je suis et très fiers de l'être. Je peux appeler mes compatriotes comme bon me semble. Ceux de cin sont des bosniaks parce qu'il ne pensent pas d'abord être Camerounais. Leur tribu est au dessus de cet attribut.

Votre moral à deux sous, gardez-là pour d'autres ou les vôtres.

Bosgniakoué!
      0
Jeune   02017-04-16 14:30
#18
Si le plus grand tort de Kamto est d'être resté muet en 2008, étant membre d'un gouvernement dont on connait tous les méthodes, c'est qu'il doit être un saint comparé à Biya et à Fru Ndi, ceux qui ont reçu le plus de vote lors de nos précédentes élections.

Vous y voyez une volonté de cacher quelque chose que je prend pourtant la peine de préciser?

Dire qu'il ne faut pas indexer tous les en parlant de Kamto c'est comme dire qu'il ne faut pas indexer tous les Bulus en parlant de Biya ou qu'il ne faut pas indexer tous les Sawas en parlant de Esso Laurent. Rien de tribaliste, plutôt une manière de l'éviter.

Si vous trouvez mes propos pas assez clairs, j'essaierai de mieux m'expliquer hein monsieur le tribaliste qui ne s'ignore pas.
      0
Jeune   12017-04-16 14:09
#19
Les propos de Bernardint, une manière de m'éclairer sur les véritables problèmes que certains ont avec les ambitions de Kamto. Et oui, il a un peu raison.

Vous y avez vu une tribalisation et avez répondu de la même manière. connaissez-vous l'histoire de l'homme tout nu qui poursuit le fou qui lui a volé ses vêtements?

Et puis, m'aider de celui qui traite ses compatriotes (s'il est encore Camerounais bien sûr) de "bosniaks" ? Non merci.
      0
IdeeFixe   02017-04-16 13:37
#20
abissal
      0
IdeeFixe   12017-04-16 13:36
#21
« Certains devraient essayer de critiquer Kamto et [ses] choix [sans] parler de Bamilékés, ils en seront moins tribalistes. »

Brave bonhomme, tribaliste pur-sang qui s'ignore, la critique est exprimée ici, en noir et blanc, depuis six ans : sept années chez Biya, de 2004 à 2011, avec 2008 au milieu et le silence absidal de Kamto, ministre chez Biya tout ce temps. Vous aurez beau essayer de cacher ça que nous autres rigolerons de plus belle.
      0
IdeeFixe   12017-04-16 12:19
#22
« Croire que tous ceux qui ne tirent pas inconditionnellemnt sur Kamto sont Bamilékés et traiter un groupe de personne de "petits victimaires Bamiléké" est une façon très peu discrète de tribaliser la chose. »

Parce que dire « Non le tort de Kamto n'est pas d'être resté muet. Son grand tort est d'être né bamiléké » était plus discret, selon vous ? Allons-y, pas à pas, ethnie à part. Décodez ça pour moi, brave bonhomme, et aidez-vous de Tubu me lum.
      0
Tubu Me Lum   42017-04-16 11:08
#23
La bosniakie et les bosniakidés toujours aussi prévisibles. Donc, si nous devons bien comprendre, rappeler les 7 longues années que Kamto a passé comme ministre de Biya, c'est l'attaquer parce qu'il est bamiléké nessa?

Rappeler que les émeutes de la fin de 2008 que Kamto lui-même qualifie de sanglantes, se sont déroulés alors qu'il était ministre délégué à la justice, c'est l'attaquer parce qu'il est bamiléké nessa?

Rappeler que la modification constitutionnelle de 2008 qui redonnait la possibilité à Biya de se représenter indéfiniment, s'est faite alors que que Kamto était ministre délégué à la justice, c'est l'attaquer parce qu'il est bamiléké nessa?

Rappeler que kamto est un pion du système dont le cabinet de consulting a gagné le marché de refonte de plusieurs codes juridiques, alors qu'il était ministre délégué à la justice, c'est l'attaquer parce qu'il est bamiléké?

Bebela, vous les bosniaks faites rire hein? Vous qui passez votre temps sur ce site et en dehors, à stigmatiser les Beti parce que P. Biya en est issu, au point même de dire qu'ils ont le pouvoir et tous les postes de la république?

Vous mentez mes amis, cessez de prendre les autre Camerounais pour vos mugus.
      0
Jeune   32017-04-16 10:23
#24
Croire que tous ceux qui ne tirent pas inconditionnellemnt sur Kamto sont Bamilékés et traiter un groupe de personne de "petits victimaires Bamiléké" est une façon très peu discrète de tribaliser la chose.

Bernardint a donc un peu raison sur ce point, le plus grand tort de Kamto, pour certains, est d'être né Bamiléké.
      0
Mlk_do   12017-04-16 09:41
#25
Le passage lui plus important du discours est quand il demande aux occidentaux de nous laisser nous battre nous même. Rassurez-vous Biya ne va pas nous dépassé éternellement. Un peuple oppressé finit toujours par se libérer. Et ca arrivera. Tenez bien: On nous raconte que Jésus est ressuscité. Moi j ai vu Sankara dans le discours suivant.
https://youtu.be/s9ULgBK0AEU
      0
IdeeFixe10    42017-04-16 09:01
#26
Les petits victimaires Bamiléké sont de retour. Les Bamiléké sont tellement mis à l'écart dans ce pays qu'il y en a qui sont faits ministres, à l'instar de Kamto ! Comme c'est étrange ! Que ne donnerais-je pas pour être Bamiléké !

Non, le tort de Kamto n'est pas d'être Bamiléké. Non. Être Bamiléké n'est le tort de personne. Le tort de Kamto, un tort parmi d'autres chez lui, c'est justement d'être resté muet en 2008, puis ensuite muet toutes les trois années qui ont suivi jusqu'en 2011, continuant de gagner calmement un salaire de ministres et jouissant de tous les avantages officiels et officieux qui vont avec le poste, aidant Biya dans dans la très besogneuse modification de la constitution.

Essayer d'effacer ce tort de la mémoire de 25 millions de Camerounais, faire comme si Kamto était dans le coma de 2008 à 2011, est ambitieux, très ambitieux. Mais allez-y, on vous regarde :)
      0
Bernardint   32017-04-16 00:47
#27
Prendre quelques leçons d'expression française vous serait souhaitable
      0
Bernardint   62017-04-16 00:46
#28
Non le tort de Kamto n'est pas d'être resté muet. Son grand tort est d'être né bamiléké.

@Nakati

On te croyait mort et enterré. Bon retour parmi nous.
__________________________________

Adeline ATANGANA

Prendre quelques leçons d'expression française vous seraient souhaitables. Cela ne suffira pas, mais au moins éviterez-vous de servir un galimatias compris de vous seule.
--------------------------------------------------

Kamto a tiré un coup gagnant en attaquant l'ONU bille en tête. C'est ce que démontre la réponse de François Louncény Fall, représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU. Si demain les anglophones étaient exterminés, on ne nous dira pas qu'on ne savait pas. Voici d'ailleurs que les évêques anglophones sont poursuivis pour terrorisme. M. François Louncény Fall, arrêtez de tergiverser. Il y a

NON ASSISTANCE DE PEUPLE EN DANGER
      0
Jeune   12017-04-15 19:10
#29
lire: Kamto et ses choix sans parler de...
      0
Jeune   42017-04-15 19:09
#30
Certains devraient essayer de critiquer Kamto et des choix dans parler de Bamilékés, ils en seront moins tribalistes.

Si le plus grand tord de Kamto est d'être resté muet en 2008 en tant que membre d'un gouvernement dont on connait les méthodes, c'est qui doit être un "saint" comparé à pa'a Fru et à Biya, les plus votés de nos précédentes "élections".
      0
Messassi   162017-04-15 15:19
#31
Toujours englué dans les histoires de tribalisme
cet @IdeeFixe!

Akahh!
      0
Africain   92017-04-15 12:37
#32
Mr Kamto a ultimement raison dans sa ligne mediatique . Ce qu'il oublie c'est que la Posture panafricaniste qu'il est entrain d'adopter lui sera vraiment prejudicial dans ses ambitions Presidentialo Politique .

Moi a sa place je reconsulterais minicieusement ma ligne politique , car balayer d'un revers de la main les propos de Mr Kamto n'est pas bon signe surtout quand tous nous connaissons les lignes politiques mafieuses de ces Organismes Etrangeres .
      0
Nyambarindon   202017-04-15 11:26
#33
« La communauté internationale est l'origine du problème dans lequel le Cameroun est empêtré aujourd'hui. Nous n'avons pas demandé à être divisé entre anglophones et francophones, c'est le résultat des appétits de conquêtes territoriales des puissances mondiales; c'est cette communauté internationale qui a regardé, sans broncher, le plébiscite faussé de 1961, qui a amputé notre pays du Cameroun septentrional. Elle ose dire aujourd'hui qu'il ne se passe rien dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest». (sic)

Question a Kamto:Peut-on arriver au pouvoir sur le continent nègre en critiquant aussi ouvertement l'ONU?

N'oublions pas ce qui est arrivé a Muammar Khadaffi,après ce discours-vérité prononce à la 64 e assemblée générale de l'Onu en septembre 2009.2 ans après,il est abattu comme un chien, en mondovision,dans son pays,par les forces de la "communauté internationale"...
      0
Nyambarindon   302017-04-15 11:11
#34
"l’ONU suit attentivement la situation au Cameroun et elle veille à ce que les parties en conflit participent à la recherche des pistes de sortie de crise."(sic)

Mon œil!

L’ONU a déjà trouvé quelle piste de sortie de crise viable a quel problème sur le continent jusqu'à on a vu!
Envoyer des soldats violer impunément de petits enfants a travers le continent?Se livrer a toutes sortes de trafics en complicité avec des groupes rebelles?

Alors même que plane au-dessus de nos têtes les menaces d'une guerre nucléaire.
Avec un certain Donald trump (le Hitler du 21e siècle ?): Incapable de gérer les américains qui l'auront parait-il élu,il s'acharne à menacer et bombarder toutes les parties du globe

A t-on entendu l'ONU faire des injonctions a celui qui est pourtant en train de tracer le sillon vers une 3e guerre mondiale ?

Le siège de l'ONU se trouve pourtant bien aux usa..
      0
Dzu   212017-04-15 10:03
#35
@ideeFixe

Toi tu es un malade toi .
      0
IdeeFixe26    112017-04-15 08:51
#36
Nakati,

« Évolue un peu ». « Le peuple camerounais n´attend que 2018 ou avant pour envoyer KAMTO à Etoudi ».

Evidemment, le peuple camerounais, c’est Kamto, vous et tous les espiègles inaboutis de votre espèce !
Kamto, lui, a bel et bien évolué depuis 2008, le beau milieu de 7 années aux côtés de Biya ! Les années de gloire de la justice camerounaise, Kamto en plein dedans !

Dans quel sens IdeeFixe devrait-il alors évoluer ? A quoi pensez-vous quand il vous arrive, vous, de traverser le pont du Wouri ? De rencontrer? Avez-vous oublié ce qui s’y est passé en 2008, alors que Kamto faisait justement courbette à … Etoudi !

Rassurez-vous, Nakati : votre destin est meilleur que le mien ; selon Mer.de-Afrique, je ne serais pas assez Bamiléké pour quelque évolution, et vous êtes bien muet sur ces éditions-là, petit ‘mouthpiece’ ! Au fait, que leur avez-vous promis auquel ils ont été goulus de croire, aux braves temporaires de la rue d’Auteuil ?
      0
Goodman16    142017-04-15 08:21
#37
La peur des milices tribales du royaume tropical, fait que beaucoup d'opposants camerounais mesurent et economisent leurs paroles de peur de se faire massacrer. Dans bientot ce peuple longtemps etouffe meurtri brime, va enfin devenir libre de manifester sa joie et la vraie fierte d'etre camerounais...
      0
Edo18810    272017-04-15 02:02
#38
c'est pas que l'ONU.

""""""Cameroun : Paul Biya confronté à la triple pression de l'ONU, des États-Unis et du Vatican""""

si paul LUTULUS-biya ne libere pas ces gens, je saurais vraiment qu'il peut avaler noix de coco la, et chier lui sans probleme.

mebie-elang!!
      0
Edo188   272017-04-15 01:52
#39
""François Louncény Fall, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale a balayé d’un revers de main les accusations de Maurice Kamto"""

ce meme type a ensuite recuperer les accusations de Kamto par l'annus et les a vomit devant un micro

"" François Louncény Fall, a exhorté es marciens à relaxer les personnes interpellées et poursuivies en justice après des violences survenues en marge d’une grève d’enseignants et d’avocats dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest."""
      0
Edo18819    72017-04-15 01:44
#40
quand des succeuses de bites et les prophetes d'odontol se croisent ceci nous prolonge l'existence meme de cette disgrace pourtant en voie de dispaition comme les @IdeeFixe et sa putaine de soeur Adeline Atangana.
      0
Alternative 41    262017-04-15 00:42
#41
Kamto n'a qu'à partir appeler Trump pour qu'il vienne essayer les bombes au Cameroun.
      0
Donald Trump 10    412017-04-14 23:52
#42
Kamto o bosso
      0
Jeannot_Ekoundo   602017-04-14 23:22
#43
Disons plutot que Kamto a eu raison,

«La communauté internationale est restée étrangement silencieuse depuis le début de cette crise devenue meurtrière, qui compromet l'avenir éducatif des jeunes Camerounais des régions anglophones, et accroît la difficulté de vivre des populations déjà appauvries. On n'a entendu ni le Secrétariat général des Nations Unies, ni le Haut-Commissariat des Droits de l'Homme des Nations Unies, ni le Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique Centrale, ne parlons pas du Centre pour la Démocratie et les droits de l'Homme de Yaoundé qui est inexistant. Aucune commission d'enquête, aucun communiqué sur les événements »

Quelques jours plutard, l'ONU réagit.

Chaque jour qui passe, je comprends pourquoi cet homme fait peur.
      0
Nakati31    502017-04-14 22:12
#44
@IdeeFixe
Tu avais bien choisit ton pseudo hein..(IdeeFixe)
Évolue un peu
Le peuple camerounais n´attend que 2018 ou avant pour envoyer KAMTO à Etoudi.

PAS UN PAS SANS KAMTO
      0
Mbalmayo   362017-04-14 21:12
#45
Tsuiiip! Mon frère Kamto, Est-ce que le lion de Mvomeka a même peur de l'Onu? N'est ce pas j'ai lu dans Jeune Afrique que le SG de l'Onu attend encore son appel depuis from... Et le lion a dit "moi, t'appeller? Minal mi".
      0
IdeeFixe67    322017-04-14 21:06
#46
L'ONU répond à Kamto ! Trump invite Kamto ! Kamto attendu sur la planète Mars ! Le paradis prépare la visite de Kamto ! Emballage-atchomo Jeune-Afrique-intifada pour Kamto truc ! Kamto ceci, Kamto cela ! Comme jadis un certain Fru ... Pouaaahh ...
      0
Maurice Kamto J. B. Tagne
 François Louncény Fall, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et Chef du Bureau régional des Nations Unies  pour l’Afrique centrale a balayé d’un revers de main les accusations de Maurice Kamto sur l’indifférence de la Communauté internationale au sujet de la crise dans les régions anglophones au Cameroun.

 

Le mercredi 12 avril 2017 à Yaoundé, François Louncény Fall, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU et chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale, a organisé une conférence de presse pour présenter à l’opinion publique nationale et internationale à travers les hommes et femmes de médias, les actions menées par l’Organisation des Nations Unies pour un retour à l’apaisement et à la paix au Sud-Ouest et Nord-Ouest, les deux Régions anglophones paralysées depuis six mois par une crise socio-politique.

Pendant la phase des questions- réponses, la presse a demandé au représentant du Secrétaire général de l’ONU de réagir à une déclaration de Maurice Kamto, président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, qui, lors d’une récente conférence de presse au siège de son parti politique à Yaoundé, a pointé du doigt « l’inquiétant attentisme de la communauté internationale » au sujet de la crise dans les régions anglophone du Cameroun.

«La communauté internationale est restée étrangement silencieuse depuis le début de cette crise devenue meurtrière, qui compromet l'avenir éducatif des jeunes Camerounais des régions anglophones, et accroît la difficulté de vivre des populations déjà appauvries. On n'a entendu ni le Secrétariat général des Nations Unies, ni le Haut-Commissariat des Droits de l'Homme des Nations Unies, ni le Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique Centrale, ne parlons pas du Centre pour la Démocratie et les droits de l'Homme de Yaoundé qui est inexistant. Aucune commission d'enquête, aucun communiqué sur les événements » avait déclaré Maurice Kamto, avant d’ajouter que « La communauté internationale est l'origine du problème dans lequel le Cameroun est empêtré aujourd'hui. Nous n'avons pas demandé à être divisé entre anglophones et francophones, c'est le résultat des appétits de conquêtes territoriales des puissances mondiales; c'est cette communauté internationale qui a regardé, sans broncher, le plébiscite faussé de 1961, qui a amputé notre pays du Cameroun septentrional. Elle ose dire aujourd'hui qu'il ne se passe rien dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest».  

En réaction, l’ex ministre des Affaires étrangères de la Guinée, a d’abord brandi sa relation très étroite avec  le président du MRC « que je connais depuis fort longtemps. Je l’ai rencontré ici à Yaoundé. Nous avons longuement échangé». Ensuite,  François Louncény Fall a déclaré que contrairement aux allégations de Maurice Kamto, l’ONU suit attentivement la situation au Cameroun et elle veille à ce que les parties en conflit participent à la recherche des pistes de sortie de crise.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez