Cameroun - Crise anglophone - Me Jean De Dieu Momo (président du PADDEC): «On a opposé francophones et anglophones»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Oct-2017   3540 15
Username:
Password:
Andem   52017-10-11 09:59
#1
Genocide anglophone, genocide francophone, ainsi la langue (coloniale en plus!) serait porteuse de gene? Le genocide tutsi au rwanda oui, car les tutsi forment une entite biologique distinctive par leur genotype par rapport aux hutus. Mais parler de genocide anglophone...on entendra tout du Camerounais, surtout quand chacun est en quete de notoriete...rien n'est epargne, meme le ridicule y passe
      0
Raymann   162017-10-10 19:31
#2
C'est un peu exagéré Me Momo.
      0
Man Tara17    42017-10-10 18:11
#3
@Smallpikin

Je comprends cette anslyse, mais je la rjette en bloc.
Quel avantage le REDPC aurait a voir les anglos au prise avec le reste de la population.
Fru Ndi n'est (plus) une menace. A mon avis il etait une "novelty". Juste comme Biya a l'epoque ou il etait "Paupol"
Son "Biya must go, n'impressionne plus personne.
Et d'un.
Et de deux.
Cette analyse est deshumanisant pur les Ayuk, les Abine, le negre en general.
C'est un theme repete tous les jours.
"Le negre ne fait du mal si il n'est pas manipule" . BS.
Persone ne manipule Mbongotchobi ou Bams. They are evil people.
En plus l'accusation d'amalgame est ridicule.
Il n'y a pas de mur visible entre secessionoste et federalistes. Ils se supportent les un les uns les autres.
Il ya sussi des gens qui chamgent suovant les corconstance
      0
CesarII    32017-10-10 17:58
#4
Suite
Sassou>
      0
CesarII    82017-10-10 17:54
#5
Je ne voudrais que ce que je vais dire soit vrai.” Si mes souvenirs sont exact, Biya avait dit apres ce sera le chaos “ brandissant à l époque Les images/vidéo de la guerre au Congo Sassou>
      0
Nkolsasse18    112017-10-10 17:40
#6
VISION 4 est victime de son SUCCES!
Ils ne peuvent pas vous battre sur le terrain,alors on fait recours
aux amis et frères du village pour jeter l'opprobre sur VISION 4!
Quelle est dont cette télé si puissante qu'à elle seule elle va provoquer le génocide au Cameroun?
Surtout dans un paysage audiovisuel éclectique comme celui du Cameroun.
NOUS SOMMES EN 2017!!
Quand aux fameuses germes de génocide,ce n'est que de la fumisterie,ce qui sied bien à Me MOMO
      0
Alternative 22    52017-10-10 17:39
#7
Ce n'est pas le type vulgaire qui insistait Jean Bruno TAGNE parce qu'il a donné la parole à neveu de Paul BIYA? À ce moment qui était opposé à qui? Tribalisme.
Il y a des brebis galeuses partout. Comme l'est justement ce fameux MOMO.
Ils aiment bien caractériser la proportion de sympathisants des sécessionnistes. D'où tiennent ils ces données? De leur imagination où alors pour paraître intéressant.
      0
Le Duc   162017-10-10 17:22
#8
...On a opposé francophones et anglophones ? Ce qui fait que si l’étincelle prend feu, vous allez assister à des tueries entre anglophones et francophones qui ne sont pas des ennemis fondamentalement » ?
Cette question je me la pose à longueur de journée. On trouve un mérite particulier à avoir pour langue coloniale le français ou l'anglais. Chacun se déclare MEILLEUR ESCLAVE. C'est tout simplement ahurissant.

Selon Mr MOMO 80% serait analphabète et ne comprendrait par conséquent pas les enjeux.
Moi je pense que la pauvreté et la misère dans laquelle ces populations sont plongées depuis des décennies ne leur donne plus envie d'écouter quoique ce soit. Quand l'instinct de survie surgi, il y'a plus de place pour la raison en général.
      0
JIBOFAT   252017-10-10 17:08
#9
Nous sommes déjà à l'orée des élections présidentielles. La constitution ne limitant pas les mandats présidentiels, le sénile dictateur est mal à l'aise dans toutes les postures : se présenter pour un nouveau mandat ou passer le témoin.

Au plan international, ce type a fait du Cameroun une risée de tous. Il a été vomi de partout tout en buvant la honte à grandes gorgées.

Au plan national, il est très loin des Camerounais surtout qu'il habite chez lui en Suisse. Ceux qui le représentent sur place ne sont que des aboyeurs (la bande à Nyamding, Bakari, Ebourou, fameux Ndongo). Toutes les mauvaises idées sont bonnes : la répression, les assassinats de prélats, les crimes pour des réserves de sang et d'organes humains. Aucune idée pour le décollage du pays. Débarrassons ce pays de ce type et vous verrez.
      0
Qu'est Ce Que Le R ?   122017-10-10 16:58
#10
VISION 4000 COLLINES DU RDPC
VISION 4000 COLLINES DU RDPC
VISION 4000 COLLINES DU RDPC
VISION 4000 COLLINES DU RDPC
--------
100%
LE CAMEROUN N'EST PAS UNE CAVE DE SANG

-----
-----

RDPC
Repaire Des Prédateurs Camerounais = RDPC

RDPC
R= Repaire
D= Des
P= Prédateurs
C= Camerounais
------
Le RENOUVIEUX DEMONCRATIQUE est dans une logique suicidaire;

La sagesse recommande prudence, humilité et dialogue. OSONS LE DIALOGUE !

LA FORCE NOUS MENE DROIT AU MUR.

Trop de sang inutilement versé ne peut que radicaliser davantage.

Avec tout çà le Cameroun veut-il vraiment organiser la CAN 2019 ????
      0
Goodman   292017-10-10 16:54
#11
Momo c'est la première vous faites une analyse appréciable d'une situation. Merci. Mais nous appelons les frères du grand Sud de ne pas se laisser manipuler par ceux qui ont des passeports étrangers, ils sont prêts à allumer le feu pour s'enfuir... qu'on ne les trompe avec des idées du genre à part un beti personne jamais personne d'autre à Etoudi...
      0
Smallpikin   292017-10-10 16:51
#12
I see where you are coming from sir. I personally thin if we had a good government for the past 56 years, there will be nothing in Cameroon like Anglophone or francophone. If we Africans want to one day compete with the rest of the world, we must be united. We must develop means of kicking away all these dictators who don't even have our interest at heart and are ready to kill or set us against each other. Since the beginning of this crises the government has tried but mostly fail to set Anglophones against francophone. We must show them that we are cleaver than that. When we are face the rest of the world no body cares if you are Anglophone or francophone, Cameroonian or even south African or even black American. All they see is black and yes we have to learn to develop our own and stand tall.
      0
SAUDI   262017-10-10 16:37
#13
Suis de meme avis que vous Me Momo
      0
Qu'est Ce Que Le R ?   152017-10-10 16:08
#14
100%
LE CAMEROUN N'EST PAS UNE CAVE DE SANG

-----

RDPC
Repaire Des Prédateurs Camerounais = RDPC

RDPC
R= Repaire
D= Des
P= Prédateurs
C= Camerounais
------
Le RENOUVIEUX DEMONCRATIQUE est dans une logique suicidaire;

La sagesse recommande prudence, humilité et dialogue. OSONS LE DIALOGUE !

LA FORCE NOUS MENE DROIT AU MUR.

Trop de sang inutilement versé ne peut que radicaliser davantage.

Avec tout çà le Cameroun veut-il vraiment organiser la CAN 2019 ????
      0
Adama10    362017-10-10 16:08
#15
Totalement d´accord avec toi Me Jean De Dieu Momo.

Aucune dictature n´aime quitter en laisser le pays en paix.
Tous les dictateurs aiment créer le chaos avant leur départ afin que les ignorants passent leur temps à dire que: `` Quand c´était tel...il y avait la paix ``.

Kim Jong Biya est dans cette logique. Il a déjà réussi à monter les tribus Camerounaises les unes contre les autres.
Maintenant, il fait tout pour créer la guerre entre nos frères Anglophones et Francophones pourtant le problème c´est lui seul et sa bande de criminels qui ont pris en otage le Cameroun depuis 36 ans.
      0
Jean de Dieu Momo Archives
L’avocat qui a notamment servi au Tribunal pénal international pour le Rwanda craint la survenue d’un génocide qui viserait les révoltés du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

L’avocat et homme politique camerounais Jean De Dieu Momo redoute le pire pour son pays. Il a exprimé ses craintes  le matin de ce 10 octobre 2017 sur Radio Balafon, une antenne émettant de Douala. Selon lui, la crise anglophone « est porteuse de germes de génocide ». Pour ce juriste qui a servi au Tribunal pénal international pour le Rwanda  « la situation en zone anglophone ressemble à ce qui s’est passé au Rwanda avec des manipulations à travers la télévision, les radios ». Evoquant l’exemple du Rwanda, il déclare que  la télévision et la radio  officielles étaient les instruments principaux appuyés  dans leurs sombres par la tristement célèbre Radio télévision des mille collines. Pour lui, la situation au Cameroun obéit à cette configuration.  « Comme au Rwanda, la Radio des mille collines était une radio privée mais qui était rattachée au gouvernement. On en voit, on parle des télévisions comme Vision 4 à Yaoundé où des gens s’expriment de façon terrible. Ils ne pèsent même pas leurs mots. Les choses qui se disent là-bas me font peur. Parce que je vois le spectre du génocide rwandais. On a opposé francophones et anglophones ? Ce qui fait que si l’étincelle prend feu, vous allez assister à des tueries entre anglophones et francophones qui ne sont pas des ennemis fondamentalement » ?

Pour le président national du parti politique PADDEC (Patriotes démocrates pour le développement du Cameroun).  « Ce que le RDPC fait c’est exactement ce que le parti de Habyarimana a fait au Rwanda ». Il illustre son propos à travers des informations faisant état de rafles d’anglophones effectuées à Yaoundé par  l’armée. Selon lui, les raisons avancées par le pouvoir pour expliquer la répression contre les révoltés ne sont pas les bonnes. « On a dit au peuple que ces gens-là veulent se séparer du Cameroun. On a fait un amalgame incroyable entre les sécessionnistes qui sont une minorité et les fédéralistes qui sont exacerbés par la mauvaise gouvernance  du Cameroun et qui rencontrent les mêmes problèmes que les gens du Nkam, du Mbam, de l’Est, de l’Ouest, du Nord et qui disent que si on faisait le fédéralisme, c’est à-dire ne pas mettre nos œufs dans le même panier central, les distribuer  par Etats  fédérés, alors chaque Etat s’occuperait de ses routes, de faire ses pistes, ses écoles au lieu de centraliser tout. Or on a expliqué à Yaoundé que le Cameroun est un et indivisible. Or si vous demandez le fédéralisme ça veut dire que c’est la division du Cameroun. Ça c’est faux », conteste le juriste pour qui le message passe en ce moment parce que  le Cameroun est à 80 % « analphabète »  et ne comprend pas les enjeux.  

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez