Cameroun - Crise anglophone: René Claude Meka (chef d’Etat-major des forces armées) : «Tous les gens qui sont intéressés pour faire le coup de feu en brousse ont intérêt à se rendre tel qu’on le leur a proposé»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Jan-2019   15973
Général René Claude Meka, chef d'Etat-major des armées Archives
L’officier supérieur s’est exprimé au cours de la cérémonie de présentation des vœux au ministre délégué à la présidence chargé de la défense lundi 21 janvier 2019.

Les militaires de toutes catégories étaient réunis à la Garnison, à Yaoundé le 21 janvier 2019. Ils assistaient à la cérémonie de présentation des voeux au ministre de la défense Joseph Beti Assomo. Prenant la parole, le chef d’Etat-major des forces armées camerounaises René Claude Meka a mis en garde les groupes armés sécessionnistes en ces termes : « nous avons reçu des ordres. Tous les gens qui sont intéressés pour faire le coup de feu en brousse ont intérêt à se rendre tel qu’on le leur a proposé. Et ils recevront le meilleur accueil de nos hommes. Dans le cas contraire, ils nous trouveront sur leur chemin. Et ce sera sans rancune, mais ce sera fait de manière efficace ». Cette mise en garde rejoint l’appel à la reddition lancé par le président de la République Paul Biya à l’endroit des « entrepreneurs de guerre » le 31 décembre 2018.   

La cérémonie de présentation des vœux a été l’occasion pour le ministre Beti Assomo de saluer le comportement des militaires camerounais sur le terrain. « L’essentiel des combats menés par les forces de défense et de sécurité en 2018 étaient exaltants. Ils ont été menés avec vigueur, honneur, patriotisme, loyalisme et professionnalisme », a-t-il dit. Allusion faite aux fronts de l’Extrême-Nord où la secte terroriste Boko Haram effectue des incursions, au Nord-Ouest et au Sud-Ouest où la guerre contre les sécessionnistes anglophones bat son plein et l’Est où les bandes armées centrafricaines se signalent de moins en moins.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez