Cameroun - Crise anglophone - Sam Mbende: «Les revendications des anglophones sont fondées»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Jul-2017   5776 42
Username:
Password:
Stoph   02017-07-19 12:24
#1
Thanks Moussongedi. Your questions are pertinent. Trying to banalize a problem is not solving it. ALl of us know that Po Mbia instead of of a referendum, used a DECREE to abrogate..The United Republic of Cameroon. What was the United Republic of Cameroon? How did it come about? Was it a coming together of Provinces like that of the East to form a Union?
All those chastizing the use of the word Soouthern Cameroons, West Cameroon and then anglophone are hpocrites
-A minister is accused of practising tribalism in his department. His answer;
--Il ya 4 Bassa, 3 Ewondos, 2 Etons, 4 Bulus, 2 duala et....1 anglophone
Can Lenoir explain to me what this means? By refusing that 'we' never come to form a UNION of British and French Cameroons is the wrong thing to do. Accepting it is not necessarily giving in to all demands of the anglofous but a way to right certain aspects neglected that were the basis of the Foumban Conference. Only a courageous leader will face this and solve it
Why is Sonara paying taxis to the Douala Urban Council?
-Why was money (sinking fund) of the Produce Marketing Organisation, money deducted from farmers used nationally?.....If we love Cameroon, let us face our problems squally and in good faith. That is the only thing that will guarantee stable growth spiced with patriotism. This misplaced patriotism of supporting one man to the detriment of the republic is counter-productive!!!!
      0
Moh Manyu   12017-07-18 23:07
#2
Mr Moussongedi le problème de la crise Anglophone est le refus du Gouvernement t'appliquer le respect de nos deux Langues Officielles aussi bien dans les enseignements que dans la Justice !
      0
Moh Manyu   12017-07-18 23:02
#3
Mr Lenoir vous êtes si patriotique que dans bientôt trente ans vous habitez en Russie ! Vous aimez le Cameroun de telle manière que lors de la récente Coupe de la Confédération il vous fut impossible d'aller applaudir les Lions Indomptables jouant dans vôtre Ville Moscou !
      0
Positif   02017-07-18 19:38
#4
De tous les précédents commentaires, Lenoir a parfaitement raison
      0
Moussoungedi   52017-07-18 17:10
#5
@ Lenoir,

Il ne sert à rien de me prêter des intentions que vous seuls comprenez. J'estime que vous avez apportez les réponses à mes questions selon votre analyse et dans la limite des faits qui sont en votre possession.

Mes questions sont simples et directe, au moins, Tubu Me Lum m' a compris.

A travers ces questions je cherche à m'appuyer sur l'apport des uns et des autres pour ne pas me limiter à ce que je crois connaître ou comprendre au sujet de cette crise Anglophone.

Vous conviendrez avec moi que jusqu'à présent la crise n'est abordée que sur une approche caractérisée par le vite fait, le goût du moindre effort, la paresse intellectuelle, l'auto-suffisance, la complaisance, le bricolage, l'égoisme et la superficialité!

Or cela ne me permet pas de cerner tous les contours de ce problème. Chaque fois que le problème anglophone est évoqué ici, les avis sont aux antipodes.

D'une part soit on nie catégoriquement l'existence du problème ou alors on le banalise; d'autre part, soit on brandit la mauvaise répartition des postes de responsabilités dans l'administration ou l'on révendique tout simplement la séparation de l'ancien Southern Camerouns.

Ce n'est que par un questionnement lucide et profond que nous pouvons comprendre cette confusion, qui ma foi est dangeureuse pour la bonne marche de ce pays qui est déjà mort ou meurt chaque jour dans la plupart de ses enfants!
      0
Stephano   32017-07-18 16:32
#6
Sam Mbende a parle...etc.... Sam mbende C'EST QUI? LUI MEME PETIT VOLEUR AVEC DES PRATIQUES MAFIEUSE A LA SOCIETE DES DROITS D'AUTEURS. Il est qui pour quom vienne nous dire que sam mbende pense ceci cela?? On donne trop de credit a nimporte qui au Cameroon. Ce voleur veut se faire un nom sur le pro anvlophone?
Debat sur le probleme anglophone ( quo lui meme est mal pose et ne doit pas exister ) est une chose , mais se focaliser sur ce que Sam mbende a dit, cest vraiment de la. #$@%^.
      0
Moh Manyu   12017-07-18 15:57
#7
Mr Man Tara : Cameroes,Kamerun. Cameroun,Cameroons,République Fédérale du Cameroun,Republique Unie du Cameroun et République du Cameroun sont postérieurs à nos ethnies c'est que vous êtes d'abord Eton ensuite Camerounais et resteriez à jamais Eton ! Il en va ainsi de nous tous !
      0
Moh Manyu   32017-07-18 15:51
#8
Grand Toukari vous avez parfaitement raison ! John Ngu Foncha et Solomon Tandeng Muna reconnurent cet état des choses lors de la toute première All Anglophone Conference tenue dans la Ville de Buea aux aurores 90 !
      0
Toukari+[   42017-07-18 14:52
#9
Mousoungedi,

Les Accords de Foumbam de 1961 ne furent pas respectes. Ce fait est d'ailleurs la cause directe de l'epineux probleme anglophone que connait le Cameroun aujourd'hui. Je profite de l'occasion pour encore une fois de plus repeter que les principaux responsables du non respect de ces accords sont Ahmadou AHIDJO, John NGU FONCHA, Salomon Tandeng MUNA et Bernard Nsokika FONLON.
      0
Djasso   22017-07-18 13:50
#10
Il n'y a pas de problèmes anglophones mais les problèmes des CAMEROUNAIS!!

Résoudre ceux des anglophones pas des autres créerait des discriminations....Et pourquoi plus eux????

Cessez de diviser ce pays et de monter les camerounais les uns contre les autres.

Aux camerounais de s'unir,de dialoguer et de renverser les mauvais dirigeants qui les gouvernent....

P-s: Sam Mbede va faire ton clown ailleurs.On te connait avec ton goût pour le gombo,la mangeoire et l'arrogance(hier encore tu traitais des collègues d'ignares).Pendant que tu étais Président des artistes camerounais,tu as réglé quel problème???
      0
Moh Manyu   02017-07-18 13:37
#11
Mr Lenoir le Ministre Obi Eta Jérôme est de la Région du Sud-Ouest !
      0
LENOIR   22017-07-18 13:26
#12
@Moussoungedi

"9. Quel usage avons-nous fait de ces expériences?"

Commentaire: EXPERIENCE FACHEUSES NOTRE TERRITOIRE AYANT ETE EMPUTE AMOINDRI ET NOTRE EMANCIPATION COMME ETAT RETARDE.

"10. Que représente le Cameroun aujourd'hui pour chacun de nous?"

Commentaire: LE CAMEROUN CE PAYS EST CE QUE J'AI DE PLUS CHER DANS CE MONDE dont je suis pret a me SACRIFIER pour son emancipation, son rayonnement et pour le plein EPANOUISSEMENT de ses populations sans distinction de tribu, de langue, de culture, de tradition et de religion du Nord au Sud, de l'Est au Sud-Ouest, de l'Extreme-Nord au Littoral, de l'Adamoua a l'Ouest et du Centre au Nord-Ouest. DONT JE NE SUIS PAS PRET D'ABANDONNER SON PASSEPORT POUR UN AUTRE QUELQUE SOIT LES AVANTAGES DUDIT PASSEPORT.

"11. A qui appartient réellement le Cameroun?"

Commentaire: Le Cameroun appartient a tous ses enfants, qui l'acceptent malgre sa situation, qui sont PRETS A TOUS SACRIFICES POUR LUI, qui l'honnorent partout sans TROQUER LEUR PASSEPORT CAMEROUNAIS ET RENIER LEUR CAMEROUNITE. Le Cameroun appartient au peuple Camerounais.

C'est la SDN puis lONU quui sont venues CREER et METTRE du Bordel dans notre Pays! C'est la Faute a l'ONU et son ancestre SDN

Ancien, reponds maintenant a tes propres questions afin que nous puissions etre mieux edifies de tes apprehensions.
      0
LENOIR   22017-07-18 13:25
#13
@Moussoungedi

"4. Ces deux populations, chacune ou ensemble, ont-elles le droit de procéder à l'évaluation de l'état de cette union et de tirer les conclusions d'une pareille évaluation?"

Commentaire: La situation d'un pays peut etre evaluer a touit moment sans ENTAMER L'EXISTENCE, L'ESSENCE MEMES DE CE PAYS. Si Evaluation doit etre faite ele ne PEUT QUE SE FAIRE ENSEMBLE puisqu'on y examinera les problemes du pays, lesquels sont communs au pays et NON PRIS SEPARAMMENT PAR AFFINITE.

"5. Y a-t-il eu référendum dans l'ancienne République du Cameroun pour ou contre l'union avec l'ancien Cameroun Britannique?"

Commentaire: Ta question est TANDACIEUSE ET ORIENTATIVE AUX POLEMIQUE puisque tu sais qu'il n'y avait jamais eu un REFENDUM DE L'ONU SUR CETTE QUESTION TIENNE. PARCE QUE C'EST LE CAMEROUN E CETTE EPOQUE ETAIT SOUS TUTELLE DE l'onu depuis la fin de la premiere guerre mondiale.

6. Combien de temps a duré la colonisation allemande ou alors le Kamerun.

Commentaire: Le Kamerun n'A JAMAIS ETE SOUS COLONISATION ALLEMANDE, Ce Kamerun etait sous PROTECTORAT ALLEMAND DE 1885 A 1916/1918 par la. puis mis sous tutelle de la SDN,

"7. Quelle a été la durée la séparation des entités ayant formé le Cameroun tel qu'il est connu aujourd'hui?"

Commentaire: Il n'y a jamais eu SEPARATION MIS SOUS TUTELLE,de la SDN rt de l'ONU, ADMINISTREE PAR DEUX ADMINISTRATIONS DIFFERENTES: la France et la Grande Bretagne.

"8. De quelle manière ces expériences ont-elles marquées les perceptions, les comportements, les habitudes ...?"

Commentaire: Reponds toi-meme a cette question tu as deja oriente la reponse
      0
LENOIR   22017-07-18 12:32
#14
@Moussoungedi

"Toutes les interventions précédentes suscitent en moi une série de questions:

Commentaire: Grand certaines de tes questions sont mal formulees, ou sont intentionnelles portent en elles-meme des reponses.

Toutefois je vais me tenter RISQUER de repondre a quelques unes puis connaitre aussi tes REPONSES A TES PROPRES QUESTIONS.

"1. Sur quels termes est-ce que l'ancien Cameroun Britannique ou Southern Cameroons avait-t-il accepté de se rattaché à l'ancienne République du Cameroun pour former le Cameroun tel qu'il est connu aujourd'hui?"

Commentaire: Sur les termes de NE JAMAIS FORMER UN ETAT INDENPENDANT, SOIT S'UNIR AVEC LE NIGERIA SOIT AVEC LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN, SORTANT DE L'ADMINISTRATION BRITANNIQUE

"2. Ces termes ont-ils été respectés?"

Commentaire: Ces termes ont ete respectes puisque le Soutern Cameroon ne s'ETAIT PAS FORME EN UN ETAT INDEPENDANT, denomme SOUTERN CAMEROON, ou West Cameroon, AVEC AMES ET CONSCIENCES, il avait choisi revenir a la maison FORMER avec la Republique du Cameroun UN SEUL ET INDIVIBLE ETAT INDEPENDANT POUR UN MEME ET COMMUN DESTIN.

"3. Les populations du Southern Cameroons ou alors ceux de l'ancienne République du Cameroun ont-elles le droit de remettre en cause la gestion de cette union?"

Commentaire: De quelle Union evoques tu? Jusqu'en 1916 les deux entites en plus du Northern Cameroon, des territoires donnes au Congo, au Gabon et a la RCA voire a la Guinee Equatoriale formaient un seul TERRITOIRE ISSU DU CONGRES DE BERLIN de 1884/1885 AYANT SANCTIONNE LE PARTAGE DE L'AFRIQUE ENTRE LES GRANDES PUISSANCES DE L'EPOQUE= PROTECTORAT ALLEMAND, puis sous TUTELLE DE LA SOCIETE DES NATIONS anceste de l'ONU et sous tutelle ONU, Mais SOUS adnministrations de la Grande Bretagne et la France. VOILA!
      0
Tubu Me Lum   92017-07-18 09:03
#15
Moussoungedi

Quand on veut aller en profondeur comme l'augurent vos questions, je crains que vous ne trouviez grand monde pour vous répondre.

Vos questions embrassent l'ensemble du problème, demande des connaissances précises. Or plusieurs sont là pour autre chose.

Cette autre chose passe souvent devant la recherche de la vérité hélas.
      0
Moussoungedi   112017-07-18 08:34
#16
Toutes les interventions précédentes suscitent en moi une série de questions:
1. Sur quels termes est-ce que l'ancien Cameroun Britannique ou Southern Cameroons avait-t-il accepté de se rattaché à l'ancienne République du Cameroun pour former le Cameroun tel qu'il est connu aujourd'hui?
2. Ces termes ont-ils été respectés?
3. Les populations du Southern Cameroons ou alors ceux de l'ancienne République du Cameroun ont-elles le droit de remettre en cause la gestion de cette union?
4. Ces deux populations, chacune ou ensemble, ont-elles le droit de procéder à l'évaluation de l'état de cette union et de tirer les conclusions d'une pareille évaluation?
5. Y a-t-il eu référendum dans l'ancienne République du Cameroun pour ou contre l'union avec l'ancien Cameroun Britannique?
6. Combien de temps a duré la colonisation allemande ou alors le Kamerun
7. Quelle a été la durée la séparation des entités ayant formé le Cameroun tel qu'il est connu aujourd'hui?
8. De quelle manière ces expériences ont-elles marquées les perceptions, les comportements, les habitudes ...?
9. Quel usage avons-nous fait de ces expériences?
10. Que représente le Cameroun aujourd'hui pour chacun de nous?
11. A qui appartient réellement le Cameroun?
      0
Raymann20    32017-07-18 06:57
#17
Je connais Ndédi Eyango, Lapiro, Toto Guillaume et bien d'autres.
Mais Sam Mbendè là, je ne connais pas sa musique.
      0
Man Tara10    32017-07-18 02:24
#18
@Moh Manyu
"des Bayangs dont Anglophones dans le contexte Camerounais ! Le Cameroun actuel est fait de deux entités linguistiques : Anglophone et Francophone le nier c'est faire preuve de mauvaise foi !"

Voila justement le probleme que vous creez sans aucune necessite.
Tu melange alegrement les conceptes de ethnies et de "ligophones"

1/ a quelle date tu as ete designe octroyeur de la qualite d'anglophone/francophone?

Moi, je ne suis pas francophone. Sois ce que tu veux et aies la courtoisie de me laisser choisir ce que je veux etre.

2/J'ai parle avec plein "anglophones" qui ne marchent pas avec ta definition d'anglophone.
Et crois-moi, comme toi ils ne sont pas pres d'abandonner leur position.
Tu viens parler ici comme si tu etaisla seule et derniere autorite en la matiere
      0
LENOIR   42017-07-18 01:43
#19
@Moh Manyu

"Mr Lenoir pourquoi avoir oublié le poste de Secrétaire General des Conseils de Ministres en la personne de Gervais Bolenga ? Lequel fût un promotionnaire mien en Faculté de Droit( il fit Droit Public plus jeune que moi et intelligent) ?"

Commentaire: Merci Mister, je l'ai oublie, surement il y en a dans des fonctions sans ampleur, ton poste prouve comment ceux de cette Region sont discrimines,

Un secretaire de Conseils de Ministres poste farfelu, comme le fut NDANGA NDINGA des annees Secretaire General des Conseils de Ministre.

VOILA UNE PREUVE, Cher NYAMORO! Autant de discrimination pour montrer au reste du Cameroun qu'il n'y a COMPETENT QUALIFIE DANS CETTE REGION pourtant il y en a des centaines presque dans tous les domaines.

Nyamoro, Mister Moh Manyu dans un precedent post A ECRIT QU'UN GARS DU NORD OUEST alors Ministre des Travaux Publics avait fait BITUMER TOUTE LA VILLE DE MAMFE EN LUS D"UN TRONCON DE ROUTE.

Jacques FAME NDONGO a rempli les AMBASSADES de CONSEILLERS CULTURELS, ORIGNAIRES DE SA REGION, ceux-ci NE FONT QU'OCTROYER DES BOURSES d'etudes A CEUX de leur Region, comme BIDIAS A NGON fit eriger un Lycee le plus moderne de l'epoque a BAFIA, comme RENE ZE NGUELE LE FIT de meme a Abong Mbang et fit AFFECTER les meilleurs enseignants dont comptait le Cameroun a l'EST y dispeser des cours dans les etablissements secondaires.
      0
Moh Manyu   82017-07-18 01:40
#20
Mr Man Tara jamais je ne dirais qu' Eton né dans la Ville de Kumba est Anglophone ! Au Cameroun la filiation étant exclusivement patrilineaire tout enfant appartient à son géniteur et le Village du géniteur en est le sien ! Alors mes parents nés à Tali One Village situé dans l'Arrondissement de la Upper-Bayang font de moi et de mes autres frères et soeurs ainsi que de tous nos enfants nés des mâles des Bayangs dont Anglophones dans le contexte Camerounais ! Le Cameroun actuel est fait de deux entités linguistiques : Anglophone et Francophone le nier c'est faire preuve de mauvaise foi !
      0
Man Tara12    62017-07-18 01:13
#21
@Moh Manyu

"Mr Nzalang_Kmer etre Anglophone ne veut point dire appartenir a une ethnie! Je suis Bayang ne dans la Ville de Douala et les Bayang sont de la region du Sud-Ouest!! "

Voila plus de complications aux problemes du Cameroun, maintenat on ne parle plus d'ethnie, ni de la ville natale.
Mais c'est quoi alors?
Avec votre metalite, ces problemes ne pourrontque s'agraver.

Il y a des pretendus anglophone qui affirmaient mordicus, que Dan Poullo etant peuhl ne peut pas pretendre au. "titre" d'anglophone.
Ce n'est pas la premiere fois que les anglos excluent quelqu'un sur la base ethnique.
Qui est alors l'autorite de qui decerne ce titre?
-Camerounais ne a Douala, n'est donc pas "francophone" parce qu'il est bayang
-Maintenant tu nous dis que les etons nes a Kumba, sont anglophones.
Pouvons nous nous entendre qui est anglophone et comment le savoir?
Enfin je me refuse a poser cette question, personne ny repondra.
Chaqu'un choisira la reponse qui lui convient selon les besoins de l'argument.
On pose cette question depuis des decenies.
Moi je tranche.
Il n'existe pas d'anglophone, ni de francophone au Cameroun. Sulement des bayang, des beti, des duala, des peuhls, des kotoko. et des CAMEROUNAIS. Tout ceux-la etant nettementt definis
Ne nous embetez donc pas avec des choses qui ne sont pas definies. Et que personne ne veut definir au risque de perdre une argumentation purement politique
      0
Moh Manyu   32017-07-18 00:58
#22
Mr Lenoir pourquoi avoir oublié le poste de Secrétaire General des Conseils de Ministres en la personne de Gervais Bolenga ? Lequel fût un promotionnaire mien en Faculté de Droit( il fit Droit Public plus jeune que moi et intelligent) ?
      0
LENOIR14    22017-07-18 00:48
#23
@Toukari+[

Voici les postes dont l'Est a eu sous le MAGISTERE de Paul Biya du 06 Novembre 1982 au 17 Juillet 2017:
-. President du Conseil Economique et Social du 06 Novembre 1982 a Juillet 1983,
- Ministre de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative,
- Ministre de l'Education Nationale,
- Ministre Charge des Missions a la Presidence de la Republique;
- Ministre de la Ville,
-Ministere de l'Environnement et des Forets pendant la periode de l'ajustement structurel
- Ministre des Travaux Publics lorsque le pays etait sous ajustement structurel,
- Ministre des Mines, de l'Eau et de l'Energie, lorsque le pays etait sous ajustement structurel
- Ministre du Developpement Technologique, Industriel et Minier;
- Ministre de la Communication;
- Ministre Directeur Adjoint au Cabinet Civil a la Presidence
-Secretaire d'Etat au Ministere du plan et de l'Amenagement du Territoire,
-Secretaire d'Etat au Ministere de la Sante Publique;
-Secretaire d'Etat au Ministre du Developpement Technologique, Industriel et Minier;
-Secretaire d'Etat au Ministre des Travaux Publics;
-Secretaire d'Etat au Ministre Delegue a la Presidence de la Republique cherge de la Gendarmerie.
-President de la Chambre d'Agriculture et de l'Elevage,
-Ambassadeur Plenipotentiaire et Extraordinaire du Cameroun en Italie et au Vatican
-Consul General du Cameroun a Marseille
-Directeur General FOGAPE les annees 85
-Directeur General ZAPI EST annees 86
-Directeur General SCT Annees 84
- Directeur SOPECAM;
-Directeur General CENER-DGRE 1995
-Directeur General ENAM les annees 2000.
-Directeur CONAC
-Directeur Port Autonome de Douala recemment.
-Conseiller Special a la Presidence de la Republique recemment.
-Deux generaux, dont, un mis en retraite et l'autre nomme sur plus d'une cinquantaine dont compte le pays.

Le poste de Secretaire General du RDPC n'etant pas un poste gouvernementaal je l'ai ignore.

-FIN-
      0
Man Tara15    12017-07-18 00:48
#24
@Educator

" How could anyone be listing PM's and rectors as privileges of a region? All those guys are appointed by one person and function solely to maintain their places in that person's good books. "

So What is the "anglophone problem".
I thought they told us they have not had a president or this and that.

Does anybody actually know what the whining all about are? Those "revendiacations fondees" What are they?
Is that the translation of some texts, or that they are vaguely marginalized.
can someone, from you to your experts experts, tell us exactly and concisely what the problem is?
Why do you people keep this problem hidden?
      0
LENOIR15    32017-07-18 00:40
#25
@Toukari+[

J'ai parle dans mon precedent post de RECTEUR, CHANCELIER D'UNIVERSITE, DOROTHEE NJEUMA L'A ETE alors que Madame TEPANOU NE L'A JASMAIS ETE, POURTANT AVEC LES MEMES COMPETENCES.

Recemment on a nomme des nouveaux generaux la Region de l'Est n'a eu qu'un seul en remplacement d'un autre mis en retraite, alors que je connais au moins quatre colonels dans ce grade depuis plus de deux decennies. L'EST N'EN COMPTE QUE UN SEUL GENERAL SUR LA PLETHORE ACTUELLE.

LES GRANDS AINES MARIGOH, SABAL SONT DE L'EPOQUE AHIDJO, Le grand Aine Joseph Charles DOUMBA bien que SECRETAIRE GENERAL du RDPC n'avait aucun pouvoir pour contribuer a l'implser du developpement de la Region, il fit sa part lorsqu'il eut des posiblites: Le Palais de Justice de Bertoua, la Station Radio de Bertoua, le bitumage de Bertoua, ll'HUILERIE de Bertoua, le bitumage Bertoua-Bouam-Belabo, les insfractures scolaires, l'implantation de la CNPS, FOBER Bertoua, la creation de SIC BERTOUA, l'implantation de l'Antenne SODECAO et biens d'autres infrastructures socio-econo-industriel de developpement dont j'oublie sont ses Oeuvres.

Les Minsitres sont avec porte feuille contribuent a l'impulsion du developpement de leur coin, CEUX DE LA REGION DE L'OUEST LE FONT.

Sais tu que Lom-Pangar est dirige par quelqu'un d'aileurs alors que MEKIN ou Mevele'e sont diriges par des gens originaires, tel est le cas aussi de la CDC ou Socapalm, alors qu'il y a des cadres ingenieurs de la region, ils SONT IGNORES.

Nyamoro, marginalisation=marginalisation, quelque soit la position que tu prendras si et seulement si nous sommes dans une Republique qui se veut EGALITAIRE DANS LA DISTRIBUTION DES INFRASTRUTURES DE DEVELOPPEMENT ET DE L'EPANOUISSEMENT DES PIPULATIONS POUR LEUR BIEN ETRE .
      0
Moh Manyu   112017-07-18 00:33
#26
Mr Nzalang_Kmer etre Anglophone ne veut point dire appartenir a une ethnie! Je suis Bayang ne dans la Ville de Douala et les Bayang sont de la region du Sud-Ouest!! Nous avons des Dualas, Bassas, Eton, Bulus, Ewondos,Bafia, Bangante, Peulh, Haoussas, nes dans la partie Occidentale du Cameroun!! Grand Toukari nous dit il y a quelques semaines ici que son genieur naquit dans le Cameroun Occidental et il n' a jamais dit qu' il etait Anglophone mais Eton ne dans la Ville de Douala!!
      0
Moh Manyu   72017-07-18 00:24
#27
Mr Nzalang_Kmer { Sources: Communes et Villes Unies du Cameroon) Ce poste est pour vous Sur le plan ethnique la population autochtone appartient à l’ethnie Ntumu. Signalons que cette ethnie n’est pas majoritaire dans l’espace urbain. L’ethnie majoritaire ici est Bamoun. On note aussi la présence des populations Bamilékés, Bulu, et une diversité ethnique venue des pays voisins. La distribution ethnolinguistique est très hétérogène. Et on remarque une diversité de pratiques culturelles et ancestrales. ( Commune de Kye-Ossi)
      0
LENOIR15    32017-07-18 00:22
#28
SUITE-

@Toukari+[

"Priere s'il vous plait d'eviter de melanger des plantains et des macabos. J'aimerais aussi que vous me rappeliez de quelle regions etaient originaires Felix Sabal Lecco, Marigoh Mboua et Charles Doumba."

Commentaire: Nyamoro, maintenant tu vas reveiller des fossiles, Felix SABAL LECCO etait de la Province de l'Est, President du Conseil Economique et Social sous Ahidjo, AYANG LUC l'y a remplace depuis 1983. Depuis Lors ce poste, quatrieme du rang protocolaire est occupe par une Personne de l'Extreme Nord, AYANG Luc.

MARIGOH MBOUA Marcel etait de la province de l'Est, President de l'Assemblee Nationale Federale sous AHIDJO. John NGU FONCHA l'y a REMPLACE, depuis lors aucun ressortissant de l'Est n'a reoccupe ce poste.

Joseph Charles NDOUMBA etait de la Province de l'Est, Ministre de la Justice,Ministre de la Culture et de l'Information et Ministre charge des Missions a la presidence Sous Ahidjo, poste qu'il occupa sous Paul BIYA jusqu'en 1987 ou il voulut se reposer. Puis Secretaire General du RDPC de 1992 a 2004 malgre lui.

Voulais tu que MARIGOH MBOUA Marcel impulsat le developpement de l'Este de l'eau-dela ou il s'y trouvait, alors qu'a son temps il contribua a la creation de la Societe des Tabacs du Cameroun qui octroyait du travail aux populations de la Kaedey et du Lom et Djerem?

Voulais-tu que Felix SABALL LECCO, Ambassadeur au vatican, contribuat a l'impulsion du developpement de l'Est alors qu'il contribua a la CREATION DE LA SOFIBEL a Belabo, et l'implantation des ZAPI de l'Est sans oublier les autres insfractructures qui contribuaient a l'octroie du travail aux populations du Haut Nyong, du Lom et Djerem et bien d'autres, sans oublier la creation du port fluvial a Moloundou sur le fleuve Ngoko.
      0
LENOIR18    52017-07-18 00:19
#29
@Toukari+[

{"LENOIR

La marginalisation de la region de l'Est et le probleme anglophone sont deux choses tres differentes."

Commentaire: MARGINALISATION VEUT DIRE MARGINALISATION, SI NOUS SOMMES DANS LA REPUBLIQUE. Si nous sommes dans la Republique toutes les Regions qui composent cette Republique doivent etre TRAITEES de MANIERE EQUITABLE.

Les Regions du Nord Ouest et du Sud-Ouest se disent marginalisees pour manque d'infrastructure, voulant disposer de leurs richesses, pourquoi les autres ne doivent pas aussi le dire?!

Nyamoro, crois-tu que si ces Regions avaient beneficie des ATTENTIONS DES POUVOIRS PUBLICS, il y aurait eu soulevement et aucun leader aurait eu pignon sur rue? C'est parce qu'ils se disent MARGINALISES.

POURTANT ILS SONT MIEUX LOTIS QUE L'EST, VOIRE LE SUD MEME.
      0
Man Tara19    22017-07-18 00:19
#30
@Kongo Libong

Tu poses une question pertinete:
"L'article ci est ecrit en francais ou bien?!!"

«Les revendications des anglophones sont fondées»

Des le debut, tout est fausse

Le verbe transitif "fonder" a la forme passive dans ce texte, necessite un complément d'agent. Sinon le text entier est incomplet

C'est exactement la nature du probleme anglophone.

Tous ces experts viennent nous communiquer leur expertise sur le "probleme anglophone, dans un francais approximtif, et une communication encore plus vague
      0
Nzalang_Kmer15    72017-07-17 22:38
#31
Mr Nzalang_Kmer, vous vous etes vante il ya quelques semaines ici de comment vous les Ntumus aviez toujours battus les Betis durant les nombreuses guerres de conquetes!!
---------------------

@Moh Manyu,
Je suis vraiment un cauchemar pour vous les bamchos. Ouvre grand tes yeux et lis ça: "Ntumu est le dernier fils et enfant de Beti"

Alors dis-moi comment ntumu a pu se battre avec son père?

Tu veux parles des guerres ancestrales, ok on va fatiguer tout le Cameroun avec. Alors écouté cette histoire: les bassa avaient failli prendre Yaoundé (les beti n'étaient pas aussi nombreux qu'aujourdhui or mes ancêtres avaient eu le temps d'enfanter mvaï et se muter en okak qui étaient 2 superbes guerriers et étaient arrivés à la frontière sud de ce qui s'appelait Cameroun Allemand. Je suppose que c'était Mitzic ou Meudouneu) ils avaient ralenti la conquête de Beyok (aujourd'hui Libreville) malgré l'armée francaise qui avait juré qu'ils ne prendraient jamais Beyok et étaient montés aider leur père à conserver Yaoundé. Ils avaient non seulement pris Beyok en se mutant depuis Ntoum en Mekè me Nkoma mais mieux, ils ont pris aussi Ndjolé et sont meme arrivés à Lambaréné. En allant conquérir Bata et Kribi/Campo (ils avaient besoin du sel pour mieux manger), certains s'étaient égarés et étaient remontés jusqu'à 28 km au sud d'Ebolowa en passant par Ambam. Ça fait plus de 700 km de long jusqu'à Lambaréné dont on a hérité des ancêtres. Il faut respecter ça.

Moi je suis pragmatique c'est pkoi je donne des indices. Après Nsimalen en allant vers Mbalmayo (donc sur la route d'Oyem en venant de Ydé. Ça semble logique), il y a un grand village (le plus grand de cet axe à mon avis) appelé Ekali. Les ancêtres l'ont créé en rentrant à Oyem après la bataille mais avaient fini par s'y installer.

Vous ne savez plus quoi déverser comme bosniakwé pour nous diviser. Ça ne marche pas avec moi. On dit fang/beti et c pas moi qui
      0
Educator   152017-07-17 22:18
#32
Thanks Sam. It seems you've got your work cut out to stop everyone listing other disadvantaged and deprived - of ministers and university chancellors, among other "privileges".
I have to say it was a very useful contribution if only for teasing out the misconception that anglophones are "beneficiaries" of certain offices, and explaining that idea that some think anglophones are privileged and have a nerve to be protesting!!!.
An anglophone PM does not meet the needs of the anglophone masses - quite obviously.
They [anglophones] are not looking for ministers, directors, rectors ... and my humble advice to the East Region would be not to celebrate if they are "awarded" any of those "privileges". They would not improve the lot of the local anymore than the previous 2 PMs from the SW improved the lot of the SW citizens... nor still the current tenancy of a NW has improved the NW.
It is despairing to read such ignorance after so many months. How could anyone be listing PM's and rectors as privileges of a region? All those guys are appointed by one person and function solely to maintain their places in that person's good books.
That's why there are no significant extra developments in the so-called blessed-with-PM regions and certainly would not be in the East even if the East were to become similarly "blessed".
Would happily give up the PM to the East for a semblance of democracy or to lose all those roadblocks and corruption in the NW thanks!! Maybe the East should be militating for the anglophones then. After all, by mere probability, the exit of the anglophones would increase their chances of producing a PM!
      0
Toukari+[   252017-07-17 22:08
#33
LENOIR

La marginalisation de la region de l'Est et le probleme anglophone sont deux choses tres differentes. Priere s'il vous plait d'eviter de melanger des plantains et des macabos. J'aimerais aussi que vous me rappeliez de quelle regions etaient originaires Felix Sabal Lecco, Marigoh Mboua et Charles Doumba.
      0
Akhenaton237   222017-07-17 21:47
#34
Comme quoi il y a encore des gens raisonnables dans ce pays, kudos Samy.
      0
LENOIR35    92017-07-17 21:34
#35
SAME MBENDE sait-il que la Region de l'Est grande FOURVOYEUSE du Budget de l'Etat a travers l'exploitation abusive de ses ressources du sol et de sous-sol ne dispose d'aucune INFRASTRUCTURE ECONOMIQUE, INDUSTRIELLE, que le Port fluviable de Moloundou est depuis abandonne.

SAME MBENDE a-til fait un tour a Moloundou en passant par Obala-Nanga Eboko-Minta-Diang- Bertoua-Batouri-Ndelele-Ngari-gombo-Yokadouma-Mintom-Moloundou?

Sait-il que la Region de l'Est n'a jamais eu de Ministre d'Etat, de Recteur, ou Vice Recteur d'Universite.

Same MBENDE sait-il que la Region de l'Est ne dispose d'aucune Universite d'Etat, d'aucune grande Ecole de formation professionnelle.

Same MBENDE sait il que l'Est ne dispose d'aucun etasblissement Hospitalier MEDICAL de REFERENCE.

Same MBENDE cponnai-il la MARGINALIATION DONT VIVENT LES POPULATIONS DE LA REGION DE L'EST A TOUS LES NIVEAUX ou les postes a eux reserves sont confies aux autres. Exemple du Conseil Economique et Social.

SAME MBENDE sait il que le quota de reussite aux grandes ecoles des enfants de l'est sont confies aux autres au vu et su de tous.

SAME NDENDE sait-il que Si le troncon AYOS-BONIS-BERTOUA-GAROUA BOULAI avait ete bitume, c'est grace a l'Union Europenne sous l'impulsion de la france qui voulait faire evacuer l'uranium et autres produits que ses societes exploitent en Republique Centrafricaine au port a Douala. Ce n'est par la volonte de Paul BIYA.

Y-T-IL UNE AUTRE EGION DANS CE PAYS NOTRE AUSSI SI MARGINALISEE QUE LA REGION DE L'EST?

Alors de quelle Discrimination parle-il?

Chacun doit rester dans son domaine qu'il excelle le mieux car l'autre-la n'est pas le sien!

SAME MBENDE veut fait l'apologie des cultures des autres au detriment des notres, IL N'Y A AUCUNE TRIBU OU ETHNIE ANGLOPHONE AU CAMEROUN JUSQU'A PREUVE DU CONTRAIRE.
      0
Madiba   152017-07-17 21:32
#36
Merci Sam pour cet analyse. Others here are so desperate to see into it that their tyrant Bi Mvondo remains there so that they keep looting the resources of the state. Let's hope Pa Poo stays forever.
      0
Moh Manyu   172017-07-17 21:25
#37
Mr Nzalang_Kmer, vous vous etes vante il ya quelques semaines ici de comment vous les Ntumus aviez toujours battus les Betis durant les nombreuses guerres de conquetes!! Axe- Sud-Ouest vous apporta la preuve du contraire, il vous fut incapbale de lui repondre! Vous vous fites tout petit et volontairement disparu de ce site , vos reactions se firent rares!! Voila que vous retrouviez de la voix pour vous defendre!! Le Poste de Premier Ministre au Cameroun n' est point constitutionnel c' est dire combien il est vide et c' est avec raison que le Ministre Garga Haman Adji dans son ouvrage
le qualifie de premier parmi les Ministres!! Le Ministre Obi Jerome Eta alors Ministre des Travaux Publics fit goudronne l' interrieur de la Ville Mamfe, il se battit pour la construction de la Route Bamenda-Mamfe et Mamfe-Ekok!!! Etre Premier Ministre au Cameroun c' est dependre du Secretariat General de la Presidence de la Republique lequel occupant a les memes pouvoirs que ceux du Premier Ministre d' avec ce dernier lui rendant compte directement et non au President de la Republique!!!!!
      0
Ricky25    52017-07-17 20:56
#38
Si on pouvait déplacer un hôpital, je voudrais bien leur donner la coquille vide qu'est l'hôpital de référence de Sangmelima. D'ailleurs les population continuent de préférer largement l'hôpital de district.
      0
Nzalang_Kmer45    122017-07-17 20:49
#39
Sam Mbemdé a raison mais il aurait dû rajouter que des minorités il y en a beaucoup au pays. Il aurait dû rajouter que les anglophones ne sont pas les seuls discriminés au pays. Eux au moins ont certains postes d'office tel celui de 1er ministre.

Je renvoie donc Mr Sam Mbemdé à son micro et à sa guitare.
      0
Kongo Libong13    42017-07-17 20:05
#40
L'article ci est ecrit en francais ou bien?!!
      0
Mengap   262017-07-17 19:56
#41
C'est rare dans ce pays quelqu'un de la société civile qui donne son avis sur une crise politique aussi sensible!
Sam, votre avis est partagé par de nombreux camerounais silencieux. Après la CMC peut-être ici votre nouveau cheval de bataille ? La décentralisation effective serait déjà une avancée considerable dans la résolution de ce problème, Bravo pour votre prise de position.
      0
Mbongochobi   252017-07-17 19:45
#42
Merci l'artiste . Rien à ajouter.
      0
Sam Mbende Archives
L’artiste demande aux autres Camerounais d’écouter ce qu’ils ont à dire sans leur opposer des arguments sectaires.

Sam Mbende comprend l’attitude des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. L’artiste par ailleurs président du Conseil d’administration de la Cameroon music corporation (Cmc) s’est exprimé sur la crise anglophone au cours de l’émission Décryptage diffusée le week-end passé sur la télévision privée Vision 4. Pour lui, « la crise anglophone est réelle ». Il condamne les violences d’où qu’elles viennent  et affirme que « finalement le problème anglophone c’est un problème qu’on devait régler depuis longtemps ». Selon ce  sont « des petites choses » comme l’inexistence d’un hôpital de référence à Limbe qui est située dans une région où le pétrole est exploité « qui exaspèrent ».

Sam Mbende pense qu’une démocratie doit bien traiter les minorités. Il ajoute que la minorité anglophone fait partie du Cameroun et veut faire entendre sa voix. « Il faut juste l’écouter et soyons tolérants. Il faut juste entendre le cri de cœur d e ces gens ».  Sam Mbende dit parler en connaissance de cause et pour avoir parcouru le pays entier, il a vécu le désarroi des anglophones. « Leurs  revendications sont fondées », martèle-t-il.

Il demande aux autres Camerounais d’être un peu plus corrects envers leurs compatriotes du Southerns Cameroon ». « Ce que nous devions faire en tant que frères camerounais c’est de les écouter. Ne pas leur dire que « oui comme vous vus êtes anglophones, nous-mêmes ici à Douala nous aussi on a nos problèmes, tous les Camerounais ont des problèmes alors »… Non ce n’est pas  une bonne façon de régler le problème. La bonne façon de régler le problème c’est peut-être un règlement politique ».

Sam Mbende pense que la décentralisation effective pourrait être un début de solution aux problèmes des anglophones. Il se dot convaincu de ce que « nos frères-là sont compétents ». Il soutient qu’ils veulent apporter leur pierre à l’édifice du Cameroun. « Ne les empêchons pas de le faire », exhorte-t-il non sans vouloir qu’on leur oppose « des arguments  objectifs pas sectaires ».

L’interprète de Rosita pense qu’il n’est pas tard pour trouver solution au problème anglophone.  « Ne laissons pas la colère de ces gens-là s’extérioriser et puis ne donnons pas la chance à ceux qui veulent récupérer la chose politiquement pour embraser le Cameroun. Le Cameroun a déjà assez de problèmes comme ça ».  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez