Cameroun - Cyclisme: Le camerounais Kamzong Abossolo remporte la 5e étape mais, le Slovaque Bellan Juraj est le vainqueur du 18e Grand Prix Chantal Biya

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Sep-2018   2065
Fin du Grand Prix Cycliste Chantal Biya - 30/09/2018 Fecacyclisme
Entamée sereinement dans la ville de Douala le mercredi 26 septembre 2018, la 18e édition du Grand Prix cycliste international Chantal Biya a traversé des moments de frayeur avant la dernière étape courue ce dimanche 30 septembre 2018.

Traumatisés par l’accident de la circulation dont ils ont été victimes hier samedi avant le départ de la 4e étape, les cyclistes des équipes du Burkina Faso et du Rwanda ont refusé en fin de matinée ce dimanche 30 septembre de prendre le départ de la 5e et dernière étape Sangmélima – Yaoundé, longue de 170 kilomètres.

Ainsi, sur les 50 coureurs attendus sur la ligne de départ à Sangmélima, seuls 40 ont répondu présent. Cette 5e étape (4e dans les faits parce que l’étape d’hier a été annulée à cause de l’accident de la route dont a été victime une partie de la caravane) a été largement dominée par trois coureurs à savoir le camerounais Kamzong Abossolo, l’ivoirien Cissé Issiaka et le Slovaque Bellan Juraj.

Mais avant, les camerounais Tella Arthuce deux fois maillot jaune durant le récent Tour de la réconciliation en Côte d’Ivoire et Dassie Robert étaient les hommes de tête de l’échappée quand la caravane traversait la ville de Mbalmayo. C’est sous une fine pluie que les coureurs sont entrés dans la ville de Yaoundé. Mais, le ciel s’est montré clément à l’arrivée de la caravane au lieu-dit Esplanade du stade Omnisports de Yaoundé.

C’est à quelques mètres de l’arrivée que Kamzong Abossolo Clovis a fait la différence avec ses concurrents ivoirien et slovaque pour remporter cette ultime étape.

Le capitaine des Lions indomptables du vélo, détenteur du Maillot jaune de l’édition 2017 du Grand Prix Chantal Biya, offre ainsi à son pays, son unique victoire d’étape dans cette 18e édition. Il a parcouru les 170 km en 4h 19’ 51.

Porteur du maillot jaune depuis la deuxième étape, le Slovaque Bellan Juraj entre dans l’histoire comme étant le vainqueur du Grand Prix Chantal Biya 2018 avec un temps cumulé de 13h 47’47 et une vitesse moyenne de 40,953 km/h. Kamzong Abossolo qui termine deuxième au classement général, accuse dix secondes de retard sur le maillot jaune, devant l’ivoirien Cissé Issiaka qui complète le podium final de cette 18e édition du Grand Prix Chantal Biya. Les coureurs qui y ont pris part, sont venus de la Belgique, de l’Angleterre, du Rwanda, de la Slovaquie, des Pays-Bas, du Burkina Faso, de la Cote d’ivoire et du Cameroun bien évidemment.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez