Cameroun: Depuis le siège de la CAF en Egypte, le président Ahmad a reparlé de la CAN Cameroun 2019 avec les nouveaux membres de la COCAN.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Oct-2017   5348 1
Username:
Password:
LIBERATION    42017-10-11 22:38
#1
Il s'agira ensuite de laisser le Peuple camerounais d'exprimer au sujet de l'organisation de festivités dans leur pays alors que des problèmes urgents à résoudre minent son quotidien.

Qui a besoin qu'une CAN masculine de football se joue au Cameroun en 2019?

Cette question n'intéresse pas les habitants et originaires des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui sont confrontés à une répression militaire et aux enlèvements à Yaoundé vers des destinations inconnues.

Les citoyens du Nord et de l'Extrême-Nord abandonnés à eux-mêmes et appauvris dans leurs régions fortement militarisée , coincés qu'ils sont entre les barbares de Boko-Harum et une armée qui n'a de comptes à rendre à personne,
Ces populations dont l'élevage est volé de façon mystérieuse sans que quiconque puisse apporter la preuve que c'est Boko-Harum le coupables,
Ces populations là ne sont pas interessées par votre CAN2019.

Et il y a les camerounais qui veulent se concentrer sur les échéances électorales de 2018. Ils ne veulent pas entendre parller d'une CAN préparée aux préfabriqués et bricolée à la hâte pour maintenir le Peuple en haleine et prétendre ensuite à une "préparation réussie ".

Tout ce cirque, les camerounais en ont marre.

Nous ne voulons donc pas de cette CAN2019 au Cameroun.
      0
Ahmad Ahmad CAF
« Le président a également saisi cette occasion pour réaffirmer qu’à aucun moment il n’a été envisagé de revenir sur des décisions déjà prises en conformité avec les dispositions statutaires et qui ont conduit à la désignation du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et de la Guinée, comme pays hôte des trois éditions à venir de la CAN Total à savoir 2019, 2021 et 2023»

Le gouvernement camerounais à qui la Confédération africaine de football a confié l’organisation de la phase finale de la CAN 2019 de football, a mis sur pied depuis trois mois, le comité local d’organisation. Pour chapeauter ce comité local, la Confédération africaine de football (CAF), a récemment mis sur pied, une Commission d’organisation de la CAN.

Cette commission centrale présidée par le malgache Ahmad, président de la CAF, a tenu ce mercredi, sa toute première séance de travail au siège de l’instance au Caire en Egypte.

En substance, l’on retient qu’un bureau ad hoc est mis sur pied pour élaborer les termes de référence de l’appel d’offres pour la sélection d’un cabinet d’expert, de conduire le processus d’appel d’offres, le finaliser et définir un chronogramme d’activités. « Un contrat sera signé entre la CAF et le cabinet retenu au terme de l’appel d’offres. Une période sera communiquée aux autorités camerounaises pour la première visite d’inspection (des infrastructures de la CAN2019, ndlr) » précise le communiqué publié après la réunion.

« Notre rôle est d’accompagner au mieux le Cameroun qui organise la CAN Total en 2019, dans un nouveau format, à remplir convenablement le cahier de charges qui n’est pas un document figé et que vous avez la possibilité d’améliorer maintenant que vous avez pris vos fonctions » a déclaré le président Ahmad comme pour démentir une fois de plus, les soupçons d’un retrait de l’organisation de la prochaine CAN au Cameroun qui courent depuis deux mois.

Ci-dessous, les déclarations et les décisions prises au cours de la réunion de la commission d’organisation de la CAN 2019.

--

C A F : LA COMMISSION D’ORGANISATION DE LA CAN TOTAL A SA FEUILLE DE ROUTE

Les membres de la Commission d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations Total de la CAF se sont réunis ce mercredi 11 octobre 2017 au siège de la CAF au Caire. Cinq points étaient à l’ordre du jour de cette toute première réunion, après la désignation des membres de cette Commission par le Comité Exécutif.

Le président de la CAF, M. Ahmad, a tenu à présider personnellement cette première rencontre pour situer le caractère stratégique et capital de cette commission, en charge de la gestion de la compétition majeure de la Caf et qui génère les revenus les plus importants pour la Confédération.

Le président a également saisi cette occasion pour réaffirmer qu’à aucun moment il n’a été envisagé de revenir sur des décisions déjà prises en conformité avec les dispositions statutaires et qui ont conduit à la désignation du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et de la Guinée, comme pays hôte des trois éditions venir de la CAN Total à savoir 2019, 2021 et 2023. .

« Notre rôle est d’accompagner au mieux le Cameroun qui organise la CAN Total en 2019, dans un nouveau format, à remplir convenablement le cahier de charges qui n’est pas un document figé et que vous avez la possibilité d’améliorer maintenant que vous avez pris vos fonctions », a déclaré le président de la Commission à l’attention des membres.

Dans leurs prises de parole, les membres ont remercié le président et le Comité exécutif pour la marque de confiance mais ont surtout salué les résolutions prises lors du symposium de Rabat et qui ont abouti aux décisions du Comité exécutif. Notamment celles visant à une meilleure organisation de la CAN Total et à une amélioration de son attractivité. Avec un point d’honneur mis sur la qualité des infrastructures, dont l’évaluation sera désormais laissée exclusivement à des experts désignés par la CAF, et des représentants d’un cabinet international spécialisé, dont la Commission est chargée de la sélection.

C’est ainsi que la Commission a convenu de la mise sur pied d’un bureau ad hoc chargé de :
-          élaborer les termes de référence de l’appel d’offres pour la sélection du cabinet 
-          conduire le processus d’appel d’offres et le finaliser 
-          définir un chronogramme d’activités.

Un contrat sera signé entre la CAF et le cabinet retenu au terme de l’appel d’offres. Une période sera communiquée aux autorités camerounaises pour la première visite d’inspection.

Ce bureau ad hoc sera destinataire du rapport d’inspection, qui sera par la suite partagé et analysé par l’ensemble de la Commission au cours de sa prochaine réunion. La Commission formulera en conséquence des recommandations à l’attention du Comité Exécutif.

Le président de la CAF a par ailleurs instruit que soient invités à chaque réunion de la Commission, en qualité d’observateurs, le président du Comité local d’organisation de la CAN total, Cameroun 2019, ainsi qu’un autre membre du Comité de son choix.

Le bureau ad hoc est composé de :
-          Amaju Melvin Pinnick (président de la Commission)
-          Danny Jordaan (vice-président)
-          Magdi Shams El Din
-          Augustin Senghor
-          Ahmed Megahed
-          Edouard Ngaissona (rapporteur)

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez