Cameroun - Discrimination: Le volleyeur camerounais Nathan Wounembaina victime de cris racistes en Grèce, le gouvernement français le soutient

Par Jean-M NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Dec-2017   7698
Nathan Wounembaina Archives
L’international camerounais a fait l’objet de cris de singes lors d’un match disputé le 6 décembre 2017 à l’Olympiakos.

Quand la victime est sanctionnée ! C’est ce qui est arrivé à Nathan Wounembiana. Le volleyeur camerounais était mercredi soir, avec son club français de Tours, en déplacement sur le terrain de l’Olympiakos, dans le cadre des 16è de finale aller de la Challenge Cup. Tours a été lourdement défait 3 sets à 0 (26-24, 25-21, 25-23).

Une défaite reléguée au second plan, à cause de l’attitude abjecte d’une partie du public grec. Des cris de singes étaient dirigés vers l’international camerounais, à chaque fois qu’il touchait le ballon. Irrité par cette attitude le camerounais a quitté le terrain et s’en est plaint auprès d’un des arbitres du match, le bulgare Milan Todorov.

Ce dernier a plutôt exclu Nathan Wounembaina et le meilleur joueur de Tours a dû quitter ses coéquipiers avant même la fin du premier set. Un comportement condamné par le directeur général de Tours Volleyball. « C'est terrible ! Peut-être que Nathan aurait dû attendre l'autorisation de l'arbitre avant de quitter le terrain mais ce qui s'est passé est inadmissible. Il a terminé le match seul dans le vestiaire. Il risque en outre une suspension automatique pour le match retour. C'est une aberration et proprement écœurant. Tout le club soutient Nathan et attend une réaction forte de la Confédération européenne de volley (CEV).», a déclaré Pascal Foussard.

Le club tourangeau a d’ailleurs saisi l’instance européenne du volleyball pour demander réparation. En attendant, le camerounais, lui bénéficie du total soutien du monde du sport. A l’instar de la ministre française des Sports, Laura Flessel : « Je tiens à apporter mon total soutien à Nathan Wounembaina après les incidents inacceptables survenus hier lors du match contre l’Olympiakos. Le racisme n’a de place ni dans le sport ni ailleurs », a déclaré la quintuple championne olympique de l’escrime d’origine guadeloupéenne

 

SUR LE MEME SUJET:


Auteur:
Jean-M NKOUSSA
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez