Cameroun - Distribution de l’eau: Paul Biya donne 12 mois à la Camerounaise Des Eaux (CDE) pour se retirer

Par Liliane J. NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Sep-2017   3634 1
Username:
Password:
Mbongochobi   62017-09-14 18:15
#1
Et lui même, notre guide suprême et grand dictateur KIM JONG BIYA national va se retirer quand ?

C'est ça que des millions des Camerounais attends de lui.
      0
Paul Biya Archives
Le contrat de cette entreprise marocaine expire en avril 2018. Elle doit transférer ses actifs à la Cameroon Water Utilities.

La Camerounaise des eaux (CDE) qui assure la distribution de l’eau au Cameroun depuis 2007 ne bénéficiera pas d’une prorogation. Cependant l’entreprise marocaine va poursuivre ses activités jusqu’en septembre 2018. Dans la correspondance du 5 septembre 2017 adressée au Secrétaire général (SG) des services du Premier Ministre (PM), Ferdinand Ngoh Ngoh le SG de la Présidence de la République (PR) indique que Paul Biya le Chef de l’Etat a marqué son accord pour que «le cabinet Okalla Ahanda et associés pilote la clôture de l’affermage». Mutations édition du 14 septembre 2017 précise que «ce processus qui intègre aussi la gestion des questions post-contractuelles potentielles, durera un an». Le cabinet Okalla Ahanda et associés va donc travailler sur l’inventaire, la valorisation et l’inscription dans les comptes des biens et droits affectés au service de l’eau, la restitution des biens de retour en état normal d’entretien et de fonctionnement à l’Etat, l’évaluation et la répartition des droits réciproques.

Il est à noter que la Cameroon Water Utilities (CAMWATER) va recevoir les actifs de la CDE. Elle va hériter entre autres du personnel de la CDE, de ses équipements, de son matériel et de ses archives. Pour rappel Paul Biya avait indiqué que toutes les mesures à prendre pour la fin du contrat de la CDE soient effectives au plus tard le 31 août 2017. Ceci du fait que cette entreprise a toujours été critiquée pour la qualité de son service jugée approximative. Une appréciation que n’a pas partagée le marocain Brahim Ramdane le directeur de cette filiale de l’Office national de l’eau potable (ONEP) du Maroc. Dans une interview qu’il a accordée à notre confrère Le Quotidien de l’Economie édition du 13 juin 2017, il a déclaré «on a rattrapé une bonne partie des points de livraison. En 2008, au moment de la prise de service, ils étaient de 335 000. Aujourd’hui nous sommes passés à 500 000 points de livraison, une évolution de 48%. Le périmètre  en lui-même a connu une augmentation. Il était de 105 centres urbains et péri urbain au début de l’affermage. Actuellement, il est de 114. Les capacités de production ont augmenté de 50% avec tous les projets qui ont été mis en place».

 

Auteur:
Liliane J. NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez