Cameroun - Drame à Sangmélima: Une élève du lycée classique et moderne trouve la mort lors d’une fête d’après examen

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Jun-2018   12802
Samira Abenkou Capture d'écran
Sortie le samedi 2 juin 2018 pour s’amuser après son examen de baccalauréat, Samira Abenkou est retrouvée morte un jour plus tard. Ce sont des jeunes venus jouer au football qui feront la découverte macabre. Le corps sans vie d’une jeune abandonné derrière les goals du stade.

Selon le journal Le Messager qui rapporte cette information dans son édition du mardi 12 Juin 2018, après identification par les forces de l’ordre, le médecin légiste a confirmé que la jeune fille de 18 ans a été violée par son bourreau avant que ce dernier ne lui ôte la vie.

De plus en plus, des dérives sont observées après les examens officiels. Des jeunes, comme s’ils passaient leurs ultimes moments sur terre, se livrent à toutes sortes d’excès. Alcool, drogue et dérives sexuelles sont leurs menus de prédilection. Et les drames sont vite venus.

Un incident similaire s’est produit dans la nuit du samedi 9 juin au dimanche 10 juin dernier à Batoufam, dans la région de l’Ouest Cameroun. En effet, le nommé Dieudonné Sergio Moukéna, élève de 17 ans en classe de 3ème au lycée de Batoufam, s’est rendu à une fête d’après examen avec ses camarades de classe après avoir escaladé par la fenêtre de sa maison familiale laissant sa grand-mère toute seule.

Pendant les réjouissances, Dieudonné Sergio Moukéna et ses amis vont décider de changer de site. C’est ainsi que l’adolescent de 17 ans va se retirer pour soulager sa vessie. Malheureusement, il va se faire écraser par les roues d’un camion au moment de traverser la route.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez