Cameroun - Enseignement Supérieur: Ce qui bloque l’ouverture de la Faculté de médecine à l’université de Dschang

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Apr-2017   22826 5
Username:
Password:
Daniel Tongning   02017-04-23 09:37
#1
Contre la promesse du chef de l'Etat camerounais; contre celle du premier Ministre camerounais, Monsieur Jacques Fame Ndongo, Ministre de l’Enseignement Supérieur, a décidé de priver l'Université de Dschang de la Faculté de Médecine au motif inacceptable qu'il ya "dans la région de l’Ouest et précisément à l’université des Montagnes, une faculté de médecine ainsi qu’une faculté de pharmacie qui continuent de former les responsables de ces filières pour le compte de l’Etat ».
C'est discriminatoire; c'est méprisable à l'égard des Camerounais en générale et à l'égard des population de l'Oust en particulier.
Maintenant, que dit le Chef de l'Etat camerounais qui avait promis cette faculté à l'Université de Dschang? Que dit le Premier Ministre qui en son temps a redit au peuple de l'Ouest Cameroun cette volonté du Chef de l'Etat?
      0
Marabout   02017-04-22 11:55
#2
Je suis celui dont t-on parle dans toute l'Afrique par mes œuvres spirituelle. Le GRAND MAÎTRE MARABOUT HOUNON
Qu'il s'agisse d'argent, d'amour, de malchance, d'impuissance sexuelle ou autres, quels que soient vos problèmes les plus désespérés à résoudre et l'urgence,
Découvrez-moi votre MAITRE HOUNON, je suis prêt à me rendre utile et intervenue a vos souffrances. Je suis un grand guérisseur et voyant très reconnu et originaire du Bénin(Afrique de l'ouest)
Il faut que vos problèmes soient réels, que vos difficultés soient présentes, que vos ennuis soient tenaces, et si c'est votre cas, j'accepte de venir à votre aide avec la puissance de mon pouvoir.
Vous qui n'aviez pas trouvé d'enfants dans votre couple depuis longtemps, ou qui êtes dans la solitude; vous qui êtes rejetez par votre mari ou votre femme depuis longtemps,. Alors si vous avez réellement besoin d'avoir la chance, l'argent, le travail, la sérénité dans votre vie, le désenvoûtement, la protection, que votre société ou
entreprise fonctionne bien etc....
Contactez-moi et je me rendrez disponible merci.

tel: +22962214162

Mail: maraboutken@gmail.com
      0
Jeannot_Ekoundo   12017-04-21 17:35
#3
@Zehmedang,

"'Est du Kamerun par exemple n'en bénéficie pas. Il est normal de répartir la dotation en formation de ces ressources sur tout le territoire."

Qu'est ce qui empêche donc de créer à l'EST ?
      0
Zehmedang   12017-04-20 22:23
#4
L'Est du Kamerun par exemple n'en bénéficie pas. Il est normal de répartir la dotation en formation de ces ressources sur tout le territoire. Il est vrai l'UDM relève d'une initiative privée à saluer. désormais intégré dans le système global de formation des medecins.
      0
Lericheamerifricain   262017-04-20 15:48
#5
Dans un pays ou le nombre de medecins pour 100 000 habitants est encore tres faible, comment peut-on freiner la formation des medecins? En plus, meme si les besoins locaux sont satisfaits, on peut former les medicins pour d'autres pays. Voila l'une des raisons pour lequel le federalisme est necessaire dans ce pays pour permettre aux regions de prendre leur destin aux mains au lieu de dependre des humeurs de ministres qui ne font rien pour developper le pays mais trouvent toujours des opportunites pour bloquer des initiatives.
      0
Universite de Dschang Archives
Au cours d’une séance de travail dans le chef-lieu du département de la Menoua, le gouverneur de l’Ouest, Awa Fonka Augustine a indiqué que le ministre de l’Enseignement Supérieur est opposé à l’idée de la création d’une autre école de formation des médecins et pharmaciens en dehors de l’Université des montagnes.

L’université de Dschang doit-il mettre une croix sur de la création d’une Faculté de médecine ? Il y a en effet très peu de raisons d’espérer après la récente sortie du patron de la région de l’Ouest. Awa Fonka Augustine  a tenu le 4 avril 2017, une séance de travail avec les populations du chef-lieu du département de la Menoua.

L’occasion pour l’autorité administrative, indique La Nouvelle Expression (LNE) du 18 avril 2017, de faire sur les blocages qui entourent la mise sur pied d’une Faculté de médecine à l’université de Dschang. Il a dit avoir transmis, il y a quelques années, au Ministre de l’Enseignement Supérieur, les doléances des députés et sénateurs dans ce sens. Immédiatement, Jacques Fame Ndongo a répondu.

« Il m’a répondu il me disant qu’il a pris note et que moi gouverneur, je dois tenir informés les responsables politiques, les parlementaires de ce qu’il se trouve déjà dans la région de l’Ouest et précisément à l’université des Montagnes, une faculté de médecine ainsi qu’une faculté de pharmacie qui continuent de former les responsables de ces filières pour le compte de l’Etat », a affirmé le gouverneur Awa Fonka.

Cela signifie en d’autres termes, souligne LNE qu’«au MINSUP, le dossier de la faculté de médecine et de pharmacie à l’université de Dschang promise par le Chef de l’Etat lors de son adresse à la jeunesse le 10 février 2008, se trouve déjà à la poubelle ».

Une situation qui met en rogne la sénateur SDF, Etienne Sonkin. Ce dernier soutient que « nombre de facultés de médecine déjà existantes ont bel et bien été créées dans des villes où ils existaient déjà des établissements privés de formation médico-sanitaire ».

 

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez