Cameroun - Entreprises: Pascal Miny est le nouveau directeur général de la Cameroon Railways (Camrail)

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jul-2018   3981
Pascal Miny Archives
Nommé le 21 juin 2018 par le conseil d’administration de la société, lors d’une session tenue à la Gare centrale de Bessengue-Douala, il a pour priorité la mise en œuvre du chantier de la modernisation des chemins de fer.

D’après Abbo Aboubakar, président du conseil d’administration dont les propos sont relayés par Cameroon Tribune du lundi 02 Juillet 2018, le nouveau directeur général sera «chargé prioritairement de la mise en œuvre de l’ambitieux programme d’investissement en vue de la modernisation des chemins de fer », sous l’impulsion de l’Etat et du partenaire stratégique».

Pascal Miny est diplômé en 1983, de l’Ecole de l’air en France. Il a notamment été Directeur d’Exploitation d’Aéro-services Group après quelques années dans l’aéronautique, c’est à lui que revenait la fonction de Directeur ferroviaire de Comilog à Owendo au Gabon en 2004, celle de Directeur Délégué du Chemin de Fer et du Port de Comilog, Groupe Eramet, 10 ans après dans le même pays.

Avant d’assumer la responsabilité de Knowledge Management Leader et en charge du ferroviaire d’ERAMET d’août 2016 à avril 2018, cette dernière fonction qu’il a occupé avant sa nomination à la direction de Camrail a été précédée par celle de PCA de la Société de Mise en Valeur du Bois (SOMIVAB) ; c’est en clair un manager qui a du parcours, mais qu’on attend déjà au pied du mur.

D’après le journal, la tenue de cette session du conseil d’administration de la Camrail a également permis de faire le point sur diverses questions. S’agissant par exemple des indemnisations liées à l’accident ferroviaire d’Eséka d’octobre 2016, le communiqué publié à l’issue du conseil indique que 84% des dossiers de victimes décédées ont fait l’objet d’un accord définitif avec les familles.

En outre, apprend-on, 83% des dossiers de victimes blessées sont définitivement homologués et soldés, et 100% des dossiers de préjudices matériels ont été traités et réglés.

Sur un tout autre plan, le conseil d’administration s’est félicité de l’avancée des discussions menées par l’Etat en vue de l’acquisition du nouveau matériel roulant. Il a également salué la poursuite des travaux de réhabilitation et de renouvellement de la voie, la conduite des chantiers de modernisation de la signalisation ou encore l’automatisation des passages à niveau.

Les administrateurs ont par ailleurs noté avec intérêt l’exécution correcte du plan d’actions sécurité et salué la mise en œuvre du programme de formation de 150 jeunes Camerounais aux métiers ferroviaires.

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez