Cameroun - Evènements de Bamenda: Le Gouvernement répond aux américains

Par Liliane J. NDANGUE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Dec-2016   27696 12
Username:
Password:
Blanco   02016-12-04 12:22
#1
Le grand Vizir CIROMA a ete incapable de definir ce qu'est l'ordre public a suite a une question de journaliste.
Il venait pourtant de citer l'ordre public comme violee par les manifestants de Bamenda et Buea
      0
Wangrin122   32016-12-04 10:44
#2
@Tchiroma qui gueuele devant les Occidentaux tout le temp la irra se cacher ou ? quand Biya vas partir
      0
Dibobe   42016-12-03 17:55
#3
Blizzard: Il faut l'avouer ceci est la meilleure réaction que nos dirigeants ont tenu depuis le debut de cette affaire:
- Pas les conneries de Lenoir, Stephano et autres activent le feu en traitant les grevises de tous les noms d'oiseaux: seccessionistes, vandalistes, fustrés et autres ...
- Pas les chouanenies de L Esso qui n'est même pas conscient qu'il a en face de lui des hommes de droit et veut nous faire comprendre que ceux ci boudent pour rien
- Pas les barbaries de Lélé Lafrique qui se croit dans les années 50 et se plait à faire fouetter tel un esclavagiste.

Cette réaction de Tchiroma est même une maivaise nouvelle pour les combattants du régime
      0
Blizzard   42016-12-03 15:10
#4
Mais Stephano, tu te moquais dernièrement de la lettre de John Kirby, te demandant qu'il était un asticot de quel wc? Que dis-tu maintenant que le gouvernement que tu supportes lui a répondu?

Môdjang, tu n'es qu'un plaisantin!!!!

Ce sont les rigolos comme toi, qui trompez les gens du pays.
      0
Nyambarindon10    72016-12-03 14:19
#5
«Les Etats-Unis d’Amérique sont profondément préoccupés par les pertes en vies humaines, les blessures et les dégâts causés par des manifestations violentes à Bamenda et Buea.."

Pas du tout preoccupe par ces cas des citoyens americains canardes au quotidien par des policiers americains dans les rues aux usa.

Cependant,"profondement preoccupes"(!) par le cas d'un policier tue au cameroun par des manifestants.

Que d"hypocrisies!
      0
Chikungunya-boy    242016-12-03 10:36
#6
Il est où cet individu lorsqu'il s'agit d'expliquer à la population pourquoi son chef qui a déclaré la guerre est incapable d'aller galvaniser ses troupes sur le front, incapable d'enterrer ses soldats morts au front parce toujours en séjour privé en Europe, incapable de rendre visite aux blessés de guerre soignés à un jet de pierre de son palais, incapable d'interrompre immédiatement ses éternelles vacances lorsque des drames épouvantables se produisent au 237, ncapable de faire savoir à la population ce qui est fait par rapport aux crimes rituels, à l'affaire Guerandi Mbara, et ainsi de suite?
Ou est il donc à ce moment , ce funeste individu d'Issa Tchiroma qui ignore qu'il y aura un après Biya dans ce pays?
      0
Easywing   32016-12-03 10:13
#7
si tu courais aussi vite que je t'emmerde tu serais tellement loin !!!
      0
NYIANG   192016-12-03 07:55
#8
This man has gone mad. He doesn't even respect the president who met with the American Ambassador to express his remorse for what happened in Buea. One of these days he will meet his Waterloo for sure.
      0
Goodman   372016-12-03 07:31
#9
Cet homme ne comprend plus ce qu'il dit, quelle divagation... Il reconnait ce que les americains disent en niant en meme temps il croit que cette bouffonnerie plait aux camerounais...il termine par on va mener les enquetes...de fois il faut savoir se taire, vous avez assez du mal a ce pays...ON VOUS DEMANDE DE PARTIR MAINTENANT, ALLEZ BOUFFER CE QUE AVEZ AMASSER sinon a la longue vous risquez de tout perdre.
      0
BAMS   332016-12-03 07:22
#10
En effet, le Cameroun est un état de droit de tuer en silence, un état de droit de tyranniser en silence, en somme au Cameroun règne la paix des cimetières
Espèce de plouc
Un point c'est tout
      0
Atangal15    442016-12-03 04:18
#11
Le Cameroun est un état de droit, ah bon? On est prié de croire?
Les gens ont tellement de droits au Cameroun qu'ils ne peuvent même pas prendre une bière au siège de leur parti sans que des miliciens viennent les matraquer en leur demandant l'autorisation préfectorale.
Il y a tellement de droits que des étudiants se font tabasser, rouler dans la boue, embastiller ...
Il n'y a que dans les républiques bananières que les griots recyclent ce refrain usagé!
Même le fantasque Yaya Jammeh a fini par fatiguer les gambiens seulement après 22 ans. Que dire alors des 34 ans du prédateur lunatique Paul BIYA?
      0
Adama21    182016-12-03 03:46
#12
Je demande aux griots de sortir de leur trou pour soutenir le ministre de leur Tyran.
      0
Manif de Bamenda cl2p.org
Issa Tchiroma Bakary le Ministre de la Communication a donné ce 2 décembre 2016 une conférence de presse à cet effet dans son département ministériel.

Après le communiqué de presse rendu public le 28 novembre dernier par le bureau des affaires publiques de la Maison Blanche au sujet des évènements de Bamenda, il fallait s’attendre à la sortie d’Issa Tchiroma Bakary, Ministre de la Communication (MINCOM). Dans son département ministériel ce 2 décembre 2016, le porte-parole du Gouvernement, au cours d’une conférence de presse, est revenu sur les déclarations du bureau des affaires publiques américaines qui s’est dit préoccupé par la répression des manifestations observée dans les villes de Bamenda et Buea ces derniers jours.

«Les Etats-Unis d’Amérique sont profondément préoccupés par les pertes en vies humaines, les blessures et les dégâts causés par des manifestations violentes à Bamenda et Buea, capitales respectives des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun», peut-on lire  dans le communiqué de presse de John Kirby, Secrétaire adjoint et porte-parole du Département des affaires publiques des États-Unis. Dans sa prise de parole, le MINCOM a indiqué que le Cameroun est un Etat de droit et qu’il est de la responsabilité première des pouvoirs publics de veiller au respect de l’ordre et de la sécurité.

«Il y a eu des blessés certes, mais les américains gentiment ont omis de signaler que des vandales ont donné la mort à un gendarme en service et à un pauvre vigile grâce à une arme à feu. L'autre omission que le MINCOM a tenu à rappeler aux américains via les media, est qu'en réponse aux préoccupations, le gouvernement a débloqué 2 milliards pour des établissements et a décidé du recrutement de 1 000 jeunes diplômés pour l’enseignement supérieur et technique. Les pénalités liées au paiement tardif des droits universitaires ont été aussi levées».

En parlant de la répression des forces de l’ordre aux manifestants de Bamenda et de Buéa le MINCOM déclare: «au plan sécuritaire, les autorités administratives et les forces de maintien de l’ordre ont fait preuve de retenue et de professionnalisme dans la gestion des manifestations de Bamenda et de Buea, dans le strict respect de la loi et des engagements internationaux du Cameroun en matière de droits de l’Homme. Des enquêtes sont diligentées sur les cas d’exactions signalés et les mesures disciplinaires appropriées seront prises si ceux-ci s’avèrent exacts».

SUR LE MEME SUJET:









Auteur:
Liliane J. NDANGUE
 contact@cameroon-info.net
 @ljndangueCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez