Cameroun - Examens de fin d’année/Zacharie Mbatsogo (Directeur de l’Office du Baccalauréat): «Les mesures de sécurités ont été prises dans les régions anglophones»

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-May-2017   1749 3
Username:
Password:
Masfao   02017-05-19 22:37
#1
Retenez bien celui-ci et pour faire le tour dans le coin, ajoutez-y Engogodo Dominique...
Nous n'irons pas pisser sur vos tombes... par respect pour nos urines!
      0
Maguida   32017-05-19 13:16
#2
Etame
a l epoque ou ce bonhomme a été nommé à l'OBC il y a une vingtaine d'année, il était déjà en retraite. donc ce monsieur doit avoir au minimum 75 ans et au lieu d aller se reposer il s accroche a la mangeoire au risque de mourir d un petit infarctus.

Jean Marie Nkoussa
Vous et vos collègues faites du bon travail mais on dirait que vous vous arrangez toujours pour insérer quelque chose qui va anihiler la qualité de votre boulot.
vous dites "Il y aura en tout 359 758 candidats. Un chiffre en baisse par rapport en 2016. En effet, 285 539 candidats sont enregistrés pour l’enseignement secondaire général contre 285 352 en 2016. Côté enseignement technique, 74 219 sont sur le départ contre 73 406 l’année dernière."
cela signifie qu'il y a 187 candidats de plus en 2017 en enseignement général et 813 de plus en enseignement technique. Comment expliquez vous votre propos comme quoi "Il y aura en tout 359 758 candidats. Un chiffre en baisse par rapport en 2016"
      0
Etame   22017-05-19 12:36
#3
ca fait 20 ans que j´ai eu le Bacc et mon attestation porte la signature de ce monsieur.
je suis surpris qu´il soit toujours directeur de l´office du Bacc apres autant d années
      0
Zacharie Mbatsogo Archives
Lors d’une rencontre avec la presse hier 18 mai 2017 à Yaoundé, le directeur de l’Office du Baccalauréat du Cameroun a tenu à rassurer que les examens vont se dérouler dans de bonnes conditions.

« A ce jour, nous pouvons rassurer que toutes les mesures ont été prises par les autorités pour que l’année scolaire soit sanctionnée par des évaluations en bonne et due forme ». Cette déclaration résume le propos de Zacharie Batsogo. Le directeur de l’Office du Baccalauréat du Cameroun (OBC), s’est entretenu avec la presse jeudi, moins à quelques jours du début des examens de fin d’année scolaire 2016/2017.

Malgré la crise sociopolitique qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis environ 7 mois, les candidats du baccalauréat et du probatoire dans cette partie du pays sont prêts. Voilà un autre message passé par le patron de l’OBC. « Les candidats de l’OBC n’ont pas subi le contrecoup de cette crise », a-t-il dit en soulignant qu’il a « fait deux descentes sur le terrain pour en être convaincu ».

Le 15 mai dernier, le feu s’est déclaré à l’école publique d’Atuakom de Bamenda (retenue comme centre d’examen), à la veille du début des examens de du GCE. En attendant les résultats de l’enquête, les autorités locales privilégient la piste d’un acte criminel. Logiquement, les hommes de médias ont demandé si toutes les mesures ont été prises pour garantir la sécurité des candidats.

Sur ce point, Zacharie Mbatsogo s’est aussi voulu rassurant. « Je peux vous dire que toutes les mesures de sécurité ont été prises dans les régions anglophones », a-t-il lancé, se refusant de s’étendre davantage sur la question. Conclusion, tout est donc prêt pour que les candidats affrontent les examens du baccalauréat et du probatoire à partir du 22 mai prochain.

Il y aura en tout 359 758 candidats. Un chiffre en baisse par rapport en 2016. En effet, 285 539 candidats sont enregistrés pour l’enseignement secondaire général contre 285 352 en 2016. Côté enseignement technique, 74 219 sont sur le départ contre 73 406 l’année dernière.

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez