Cameroun - Excellence académique: Mandela Tchoffo, major au Baccalaureat 2017 (17,19) au Cameroun, remporte le premier prix de la 3ème édition du concours «Espoirs d’Afrique»

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Sep-2017   5214 15
Username:
Password:
AfricanConscience   32017-09-14 18:43
#1
Congrats to the young Mandela Tchoffo and all positively involved (family, teachers, administrators, friends).

My advice would be to have him try to get into a learning environment where creativity is fostered. More specifically, he definitely has what it takes to thrive in the top American universities such as Stanford, Caltech, MIT, Princeton, Harvard, Berkeley,...or British universities such as Cambridge or Oxford.

I purposely recommend top (50) American universities as they provide very early on opportunities to work on projects rather than simply maximizing the learning (such as classes preparatoires then Grandes Ecoles in France). My second choice would be Cambridge or Oxford, followed by Germany.

It is amazing how many discoveries or inventions are made, new products developed or companies started by students (including undergraduates) in top American universities. This is possible because of the learning philosophy and the educational environment which encourages involvement in projects as soon as they enter the university.

Meanwhile, the French top universities teach the foundations without intuitive motivation (for example for prospective engineers, very advanced mathematics but no engineering classes for the first 2 years and a yet very theoretical "foundational" third year devoid of intuitive connections). Sadly, Polytech Yaoundé designed its curriculum along the French system. No change in sight, even though the majority of successful Cameroonian engineers are Germany-educated.
      0
AfricanConscience   22017-09-14 15:59
#2
Congrats to the young Mandela Tchoffo and all positively involved (family, teachers, administrators, friends).

My advice would be to have him try to get into a learning environment where creativity is fostered. More specifically, he definitely has what it takes to thrive in the top American universities such as Stanford, Caltech, MIT, Princeton, Harvard, Berkeley,...or British universities such as Cambridge or Oxford.

I purposely recommend top (50) American universities as they provide very early on opportunities to work on projects rather than simply maximizing the learning (such as classes preparatoires then Grandes Ecoles in France). My second choice would be Cambridge or Oxford, followed by Germany.

It is amazing how many discoveries or inventions are made, new products developed or companies started by students (including undergraduates) in top American universities. This is possible because of the learning philosophy and the educational environment which encourages involvement in projects as soon as they enter the university.

Meanwhile, the French top universities teach the foundations without intuitive motivation (for example for prospective engineers, very advanced mathematics but no engineering classes for the first 2 years and a yet very theoretical "foundational" third year devoid of intuitive connections). Sadly, Polytech Yaoundé designed its curriculum along the French system. No change in sight, even though the majority of successful Cameroonian engineers are Germany-educated.
      0
Kolo Mama13    22017-09-14 15:51
#3
ah ! encore un classement ? encore un bam's ? venez nous expliquer comment il fréquente avec l'argent de la drogue, peut-être même qu'il fréquente sans payer, ou c'est son père qui ne paye pas ses impôts, non ! il fait les crimes rituelles pour être fort....
      0
AfricanConscience   72017-09-14 15:49
#4
Congrats to the young Mandela Tchoffo and all positively involved (family, teachers, administrators, friends).

My advice would be to have him try to get into a learning environment where creativity is fostered. More specifically, he definitely has what it takes to thrive in the top American universities such as Stanford, Caltech, MIT, Princeton, Harvard, Berkeley,...or British universities such as Cambridge or Oxford.

I purposely recommend top (50) American universities as they provide very early on opportunities to work on projects rather than simply maximizing the learning (such as classes preparatoires then Grandes Ecoles in France). My second choice would be Cambridge or Oxford, followed by Germany.

It is amazing how many discoveries or inventions are made, new products developed or companies started by students (including undergraduates) in top American universities. This is possible because of the learning philosophy and the educational environment which encourages involvement in projects as soon as they enter the university.

Meanwhile, the French top universities teach the foundations without intuitive motivation (for example for prospective engineers, very advanced mathematics but no engineering classes for the first 2 years and a yet very theoretical "foundational" third year devoid of intuitive connections). Sadly, Polytech Yaoundé designed its curriculum along the French system. No change in sight, even though the majority of successful Cameroonian engineers are Germany-educated.
      0
Nkolsasse   72017-09-14 13:45
#5
Bravo,Mr Mandela Tchoffo!
Vous êtes le résultat du savoir faire camerounais en matière d'enseignement.
Pour cela permettez moi d'adresser des félicitations à vos profs et parents.
Car notre pays,loin de l'image que certains veulent bien l'affubler n'a jamais
perdu la main,en matière de formation de jeunes camerounais!
Les résultats sont bien là.
Pour ceux qui en doutent,je les invite à aller consulter le rapport 2017 du forum économique
mondial sur l'indice du capital humain.
Nous avons dans la sous région afrique:
1-Rwanda(71e)
2-Ghana(72e)
3-Cameroun(73e)
4-Mauricius(74e)
5-Kenya(78e)
6-Uganda(81e)
7-South Africa(87)
Rappelons que la qualité de l'enseignement secondaire et supérieur ont un poids
conséquent dans la mesure de cette indice.
Oui nous avons énormément de choses à améliorer dans notre système éducatif!
Pour cela encourageons les hommes et femmes qui y travaillent plutôt que de
passer notre temps à les rabaisser,à les insulter en crachant sur système éducatif camerounais.

https://www.weforum.org/reports/the-global-human-capital-report-2017
      0
Nyong Ekele   132017-09-14 09:08
#6
Bravo à ce Genie !!!
Je suis pour la promotion de l'excellence d'oü qu'il vienne;meme si celui qui a excellé vient de la famille de Biya;quelque soit la Tribu.
Voilà pourquoi j'aurai aimer que les patriarches Sawa se mobilisent et fassent une requete pour le petit de 10 ans qui a ete recalé au probatoire C car je suis convaincu que cet enfant n'a pas echoué.
Chez nous,il ya encore malheureusement beaucoup de genies(tout domaine confondu) qui sont ''tués''par certains maux qui minent notre Societé.
      0
Dalexe   242017-09-14 08:48
#7
Tous ces gens à qui l'on paie un salaire pour ne rien foutre dans les ministères, et directions que nous connaissons tous à Yaoundé........ Vous suggérez que le pays n' a pas d'argent pour investir sur ces jeunes ? C'est plutôt un problème de choix ; il ya fort longtemps que nos dirigeants ont misé sur le savoir faire des "vieux" au détriment de sa jeunesse qui se voit obligée à se jeter dans le désert puis en mer pour rejoindre une Europe déjà saturée et désorientée. Tout ceci avec notre bénédiction, nous aurons encore l'occasion de le vérifier aux élections de 2018.
      0
Educator   182017-09-14 08:41
#8
Well done lad! Even more impressive in a tchoko-ridden system!
It is revealing looking at all the comments and suggestions here.
The common point seems to be that we fear for this boy's talent in LRC.
We don't rate the system. We think he should study somewhere better!
Why is our system not better?
Patronage and lack of accountability!
Even that revelation that a letter was addressed to the president was depressing.
The head of state needs to keep his distance and let the people prosper as they want.
Because of the meddling of the head of state, the polytec where he is going is no longer rated, even by people who want to give the govt a chance, judging by their posts on CIN.
If you want LRC to improve the first thing is to steer clear of any association with the president. He is responsible for placing all those people who now know that they don't have to produce whether at a university or the polytec or parliament...
But we are trapped.
The boy succeeds inspite of the system then the first thing is that the vultures want is to "celebrate" by "awarding" him ...
Suggestions of a nurturing system fill me with dread. How would it work in a system of decrees and favours.
Release the country and let the institutions prosper and provide the opportunities the children are so clearly keen to grasp. Sadly, as unseemly as it sounds, I have to understand those who are offering help to get the boy to the west [even France :(]
No more decrees and patronage!!
      0
Berka   172017-09-14 08:18
#9
@ Balance,

Heureux de voir que quelqu'un d'autre pense de cette facon. La matiere grise comme une ressource precieuse. Mais bon comprendrons nous un jour?
      0
Berka   262017-09-14 08:13
#10
Heureux de voir que cet esprit perdure encore au pays, celui d'etre fier d'etre un excellent eleve. Felicitations a ce petit, you made us very very proud.

Qu'il cree un compte sur Paypal afin que je lui envoie un petit billet.
      0
BAMS12    292017-09-14 08:12
#11
Fallait envoyer cet enfant dans une bonne prepa en france afin qu'il se prepare aux concours d'entrée aux concours d'entrée dans les grandes écoles .
C'est quoi ce pays, polytechnique de yaoundé est devenu une école de cancres depuis l’avènement de biya au pouvoir, puisque le mérite n'y est plus un critère de sélection.
Faut prendre contact avec moi , je vais le faire venir en europe et lui payer des études d'excellence car il le vaut bien, par contre s'il reste dans cette école de cancres de polytechnique yaoundé, son avenir sera zero comme tous ceux qui sortent de là bas aujourd'hui.
Polytechnique était une très bonne école du temps d'ahijo car n'entrait là bas que des personnes qui le méritaient, aujourd'hui biya a tout détruit au pays , toutes les écoles ne sont que des écoles de cancres
Un point c'est tout
      0
Balance   432017-09-14 07:48
#12
Dans tous les pays du monde, il y'a ce qu'on appele l'ecole des genies ou des 12 les illumines sont recrutes et leur genies canalises pour travailler a trouver des solutions aux problemes inherents a leur environnement.

Armement, ingenierie, medecine, engins btp, mecanisation d'agriculture, construction de nouvelles etc
Ils sont payes, proteges pour penser sur 100 annees en avance

Ayant developper des expertises dans des domaines precis, ils sont cooptes de maniere civile pour aller acquerir le savoir a l'etranger dans d'autres domaines de pointe.

Si le gouvernement n'a pas l'argent pour les inscrirent dans les plus prestigieuses universites du monde, l'on peut creer une database de service au pair (adoption d'enfants genies camerounais) par des camerounais vivant et ayant acquis la nationalite de leur pays d'origine qui garantira a ces enfants l'acces a toutes les universites occidentales. En contrepartie ces camerounais pourraient etre exemptes du droit de douanes a l'importation.

Chaque grande vacances, venant de tous les pays du monde, ces enfants devraient se retrouver au cameroun pour un debriefing de 2 mois payer pour s'assurer que le lien ou attachement emotionnelle avec le pays soit renforce pour une garantie de retour ou pour qu'ils servent comme source d'information et instrument de veille mis a profit pour le cameroun durant toute leur carrieres.

L'exemple juif nous parle...et en faisant un peu d'effort de reflexion on peut accomplir assez avec peu pour notre survie sur 100 ans.
      0
Kaen20   362017-09-14 07:02
#13
@Mld_do
Il faut avouer que le petitvla est fort heeeen mecde meme quand je fais le lycee surtout en terminale je n avais jamais vu quelqu un avoir plus de 17de moyenne au bacc
Concernant la question des genies il revient au gouvernement de former un cadre pour suivre les genies.
L Etat peut par example financer leur etudes dans les grandes universites du Monde sachant qu a leur sorties l Etat va les recuperer pour non seulement lui apprendre ce qu ils ont appris ailleura mais aussi pour former de nouvelle generation a la pointe de l innovation
      0
Mlk_do   252017-09-14 05:21
#14
Ouuahhh!!! On ne va plus respirer avec Bams...

Sinon ce qui me gène sur tous ces GÉNIES est qu' il n y a plus de suite. On ne sait jamais ce qu' ils deviennent. Leur génie disparaît? Prennent - ils d autres nat? ...
      0
Barbara   332017-09-14 05:07
#15
Toutes mes felicitations et encouragements, tu as de l avenir. Tu merites une grosse bourse!!
      0
Yvon Sebastien Mandela Tchoffo F. NONOS
Agé de 16 ans et demi, l’ancien élève du Lycée de Japoma (Douala), a été reçu le 11 septembre dernier par le premier ministre Philémon Yang, qui lui a transmis les félicitations du président Paul Biya.

Son succès dépasse les frontières nationales. Au point d’être reçu le 11 septembre dernier par le premier ministre, Philemon Yang. Qui lui transmettait les félicitations et encouragements du chef de l’Etat, Paul Biya. C’est que depuis le 5 septembre dernier à Abidjan, Côte d’ivoire, Yvon Sébastien Mandela Tchoffo entrait dans l’histoire, en se classant 1er  ex-aequo de la 3ème édition du concours « Espoirs d’Afrique ». Un concours qui récompense les meilleurs élèves des pays francophones d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Un succès de plus, après avoir été sacré major du baccalauréat série C de l’enseignement général au Cameroun en 2017.

Agé de 16 ans et demi seulement, Yvon Sebastien Mandela Tchoffo a obtenu la mention Très bien, avec une note de 19,5/20 en mathématiques et une moyenne générale de 17,19/20. Le jeune prodige ne s’arrête pas là, puisqu’il vient d’être admis à l’Ecole nationale supérieure polytechnique (ENSP) de Yaoundé dont il a occupé le 6ème rang.  L’ancien élève du lycée de Japoma, préfère relativiser ses performances, en expliquant sa recette. «  Je n’ai rien de particulier que d’autres. La différence est que je me concentre sur l’essentiel et je m’applique à l’école, voila ma recette miracle », expliquait-t-il le 12 septembre dernier, au journal de la mi-journée du poste national de la CRTV radio.

Depuis lors, son succès crée du buzz et fait la fierté de son ancien lycée et de sa famille. « Il prend tout son temps la nuit pour étudier pendant que d’autres dorment, et cela constitue l’un de ses avantages », explique l’un de ses frères. Le personnel enseignant ne tarit pas d’éloges pour un garçon exceptionnel qui leur a donné envie d’enseigner. Ce personnel qui nourrit l’espoir de voir d’autres « génies » relever le défi de Mandela Tchoffo à la fin de cette année. Pour l’heure le major des Bacc 2017 au Cameroun rêve grand. Même s’il déclare ne pas avoir les moyens de ses rêves, il a pris le courage d’adresser une lettre au président de la République, dont il a refusé de détailler le contenu. Ne sait-on jamais…

 

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez