Cameroun - Exploitation minière: Suite à une cinquantaine de décès intervenus sur les sites miniers à L’Est en 2017, FODER lance une pétition et interpelle le Gouvernement

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Feb-2018   1716
Site minier a l'Est FODER
L’association exige la suspension des entreprises minières n’ayant pas procédé à la réhabilitation des sites.

« Messieurs les ministres, combien de morts voulez-vous encore compter pour y mettre fin ? Ces sociétés minières, irresponsables, représentent de réels dangers pour nos communautés déjà pauvres, pour notre société et notre environnement. Ils nous pillent et nous tuent ». Voici un extrait de la pétition, récemment lancée par l’association Forêt et Développement Rural (FODER) et dont Cameroon-info.Net a eu copie. Cette association a décidé d’exprimer, par ce canal, son ras le bol suite aux nombreux décès enregistrés sur les sites miniers dans la région de l’Est en 2017. En effet, 50 personnes ont trouvé la mort dans les trous abandonnés par les exploitants miniers l’année dernière dans la région de l’Est.

Consterné par le nombre de morts enregistré sur plusiuers sites miniers dans la région de l’Est, FODER exhorte les ministres en charges des Mines et de l’Environnement, à réhabiliter totalement les sites en question. Car, « cette réhabilitation des sites miniers après exploitation est un gage de gestion écologiquement responsable des ressources minières qui permettrait de contribuer au bien-être des citoyens », soutient un responsable de FODER. Dans la même veine, profitant de cette pétition, FODER demande aux autorités en charge de la gestion des ressources minières et de l’environnement de garantir une exploitation paisible.

Parallèlement, l’association qui a de nombreuses autres revendications, exige la suspension des entreprises minières n’ayant pas procédé à la réhabilitation des sites ; mais aussi le non renouvellement des autorisations d’exploitation artisanales aux entreprises n’ayant pas réhabilités les sites en question, entre autres.  Ce qui permettrait à coup sûr d’observer beaucoup moins de morts du fait de l’abandon ouvert des trous par les exploitants miniers.

 Il faut dire qu’en réhabilitant les sites à l’origine de ces pertes en vie humaines, les experts de FODER sont persuadés que « ces terres revalorisées peuvent contribuer au développement de l’agriculture familiale et permettrait par ricochet de lutter contre la famine qui sévit dans ces zones d’exploitation minière ».

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez