Cameroun - Extrême-Nord: Un élément de la Brigade d’Intervention Rapide (BIR) tue son camarade d’arme dans l’arrondissement de Mokolo

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Mar-2017   45763
Une patrouille du BIR à Maroua Archives
L’altercation fatale a eu lieu dans un débit de boisson mardi dernier.

La scène se déroule mardi 14 mars 2017 dans un débit de boisson aux environ de 15 heures. Le soldat de 2e classe Abe trouve la mort après avoir reçu une balle de son camarade du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (BIR), le soldat de 2e classe, Harrison Cyrille.

A en croire L’œil du Sahel du vendredi 17 mars 2017, c’est au cours d’une discussion entre les deux hommes que le drame a eu lieu. Ils étaient alors assis dans un marché périodique pour y consommer le « bil-bil », un breuvage alcoolisé très apprécié par les habitants de la localité de Gossi, dans l’arrondissement de Mokolo. «  J’ai suivi un coup de feu dans le marché et j’ai fui comme tous les autres. Toutes les vendeuses de ce marché ont fait pareil. Chacun de nous pensait que les militaires avaient repéré un membre de la secte Boko Haram. C’est bien après qu’on a appris que c’était entre eux les militaires », raconte un certain Markus, joint au téléphone.

Le journal rapporte qu’après avoir reçu le coup de feu, la victime a succombé sur place. Après les formalités d’usage effectué par un officier du BIR rendu sur place, le corps du soldat Abbe a été transporté à la morgue de l’hôpital régional de Maroua. En ce qui concerne son « assassin », le soldat Sanpon Harrisson Cyrille est actuellement en garde à vue dans sa compagnie de service, basée à Salak à Maroua, peut-on lire dans le journal. Il y attend son passage devant le commissaire du Gouvernement à Maroua. Par ailleurs, les raisons de l’altercation entre les deux hommes ne sont non encore élucidées. Aussi, une enquête a été ouverte par la compagnie de gendarmerie du Mayo-Tsanaga pour faire la lumière sur cette affaire.

 

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez