Cameroun - Faux et usage de faux: Une camerounaise condamnée à 75 ans de prison aux Etats Unis

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Aug-2017   13829
Marie NEBA Archives
Propriétaire d’un centre de soins médicaux à domicile, Marie Neba a été condamnée suite à une affaire de fraude ayant rapporté environ 7 milliards FCFA.

La peine est lourde, la résonnance mondiale. La camerounaise Marie Neba, 53 ans, a été récemment condamnée à 75 ans de prison ferme, par un juge du sud du Texas aux Etats-Unis. Selon le Département américain de la Justice qui a publié cette information sur son site internet le 11 août 2017, cette propriétaire d’un centre de soins médicaux à domicile, s’est rendu de faux et d’usage de faux, ayant débouché sur le détournement d’environ 7 milliards FCFA entre février 2006 et juin 2015.

Le procès qui a duré deux semaines se tenait devant le juge Melinda Harmon du district du sud de l’Etat du Texas. La camerounaise, habitante du Texas, « a été reconnu coupable de conspiration pour commettre une fraude en matière de soins de santé, trois chefs d'accusation de fraude pour les soins de santé, un compte de conspiration pour payer et recevoir des remboursements de soins de santé, un compte de paiement et de réception des remboursements de soins de santé, un compte de conspiration pour blanchir des instruments monétaires et un compte pour faire des fausses déclarations de soins de santé », lit-on dans l’article du ministère américain de la Justice.

Toujours selon le gouvernement de Donald Trump, « selon la preuve présentée au procès, de février 2006 à juin 2015, Neba et ses complices ont conspiré pour frauder Medicare en soumettant plus de 10 millions de dollars en fausses et frauduleuses demandes de services de santé à domicile à Medicare (programme d’assistance médicale Ndlr) par le biais de Fiango Home Healthcare Inc., détenue par Neba et son Mari, Ebong Tilong, 53 ans, également de Sugarland, au Texas ».

En d’autres termes, pendant 9 ans, Marie Neba et ses complices, condamnés aussi pour certains, ont présenté de faux documents pour obtenir de l’argent auprès de Medicare.

 

 

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez