Cameroun - Fête de la jeunesse: Les probables grandes lignes du discours de Paul Biya aux jeunes, prevu ce Samedi 10 Fevrier 2018

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Feb-2018   8544
Discours de Paul Biya - 10/02/2017 PRC
A  l’occasion de la célébration, dimanche prochain, de la 52e édition de la Fête de la jeunesse, le chef de l’Etat, Paul Biya, va s’adresser à ses jeunes compatriotes la veille, samedi 10 février 2018 à 20 h, au cours d’un message radiotélévisé.

Dans son édition en kiosque ce vendredi 9 février 2018, Cameroon Tribune décrypte les probables axes du message du Chef de l’Etat à la jeunesse. Ainsi, apprend-on, dans son message aux jeunes demain soir, le président de la République pourrait dresser un premier bilan du Plan triennal «Spécial Jeunes», doté d’une enveloppe de 102 milliards de FCFA, dont il a prescrit la mise en œuvre au gouvernement à l’occasion du cinquantenaire de la célébration de la Fête de la jeunesse.

La 52e édition de la Fête de la jeunesse a pour thème: «Jeunesse, multiculturalisme, paix et unité nationale». Cette fête se célèbre au moment où des scrutins sont attendus. Les jeunes qui ont atteint la majorité électorale peuvent être à la fois électeurs et candidats. Selon le journal, le chef de l’Etat pourrait les inviter à prendre une part active à ces consultations électorales.

La Fête de la jeunesse se célèbre aussi cette année dans un contexte marqué par la lutte contre l’insécurité dans les régions de l’Extrême-Nord, de l’Est, du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. «Les jeunes sont également interpellés par ces différents fronts, eux qui peuvent contribuer au retour à la paix en appuyant l’action des forces de défense et de sécurité, à l’instar de leurs compatriotes mobilisés dans le cadre des Comités de vigilance à l’œuvre dans l’Extrême-Nord. Dans tous les cas, la participation des jeunes aux mouvements qui prônent la partition du pays devrait être condamnée», écrit Cameroon Tribune.

La Fête de la jeunesse se célèbre aussi au moment où la créativité des jeunes dans différents domaines ne faiblit pas. Il y a quelques jours, William Elong a présenté les premiers drones fabriqués sur le sol camerounais. Dans le domaine du numérique, indique le journal, ça fourmille aussi d’initiatives, avec des inventions et des startups qui marquent déjà leur époque. «Une preuve que le chef de l’Etat est écouté, qui lui avait demandé l’an dernier à ses jeunes compatriotes de continuer à faire preuve d’audace dans la créativité», conclut Cameroon Tribune.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez