Cameroun - Financement: La Banque Africaine de Développement va mobiliser 88 milliards de FCFA pour booster les PME

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-May-2019   1843
Banque Africaine de Développement Getty Images
L’annonce a été faite le 21 mai dernier par Solomane Kone, le représentant de la BAD au terme des entretiens avec les autorités camerounaises.

150 millions de dollars, environ 88 milliards FCFA, c’est l’appui financier que la Banque Africaine de Développement a décidé d’apporter aux entreprises du secteur privé,  spécifiquement pour faciliter l’accès des PME camerounaises aux financements de leurs projets. Une véritable bouffée d’oxygène pour ces PME qui ne manquent pas de projets mais qui sont confrontées à d’énormes difficultés parmi lesquelles les   problèmes de financement.

L’annonce a été faite le 21 mai dernier au terme d’une rencontre entre «une délégation de la Bad conduite par Solomane Kone, le responsable Pays, et  Achille Bassilekin III, le ministre des Petites et moyennes Entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA)», précise le quotidien Le Jour dans son édition du 23 mai 2019.

A propos des échanges entre les deux personnalités, «…avec le représentant local de la Banque Africaine de Développement, M. Koné,  nous avons passé en revue certaines des caractéristiques, de ce que la BAD, dans le cadre de son programme «Accès aux financements des PME» a mis en place. Il s’agit ici de 150 millions de dollars qui ont été votés par les administrateurs de la BAD pour non seulement renforcer la capacité des PME à accéder aux crédits, mais également à bénéficier parfois de garanties à travers les institutions financières locales», a indiqué Achille Bassilekin III.

Pour Solomane Kone, «l’idée, c’est de voir dans quelle mesure nous pouvons renforcer l’intervention directe vis-à-vis du secteur privé de façon générale, mais les Pme de façon spécifique. Je rappelle aussi que nous avons eu des journées d’échanges avec le secteur privé en mars à Douala, pour poser la problématique de financement du secteur privé».

Il ajoute qu’il y a eu «beaucoup d’engouement et une recommandation forte était comment faire pour renforcer notre intervention directe auprès des Pme. Suite à cela, nous avons essayé d’aller un peu plus dans la pratique pragmatique et actuellement, nous avons une mission qui séjourne ici et qui va essayer d’approfondir de façon plus concrète cette problématique».

 

Auteur:
Béatrice KAZE
 @T_B_A
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez