Cameroun - Fiscalité: Les réformes de la taxe foncière ont permis de mobiliser 4 milliards de FCFA en 2016

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-May-2017   3801 5
Username:
Password:
Unik Patriot   22017-05-19 18:53
#1
Payer la taxe foncière c'est bien.

Mais comment fait - on pour aligner l'impôt sur le revenu locatif au taux de l'impôt sur les Sociétés?
      0
Kongo Libong   42017-05-19 14:42
#2
ll parait que on doit payer parce qu'on "beneficie" de l'installation de l'eau et de l'electricite dans son agglomeration...lol
      0
Foussam   52017-05-19 14:35
#3
Le tara qui possède le château là va payer Combien?
      0
Foussam   62017-05-19 14:33
#4
Et le propriétaire du château va payer quelle de cette taxe?
      0
Moh Manyu   42017-05-19 13:32
#5
Cameroon will gain better as soon a land title will be delivered only by the Council instead by the Ministry of Domains! Many Cameroonians cannot show proof of a land title in Cities like Douala and Yaounde were corruption is as normal as saying Good Morning in the Offices of the Ministry of Domains!! Just for a land title one is asked a bribe of cfa 500.000 in Douala and Yaounde!! In English Cameroon any land has got a land tiltle and to obtain one is quick!!
Councils must deliver land titles!!
      0
Les contribuables s’acquittant de la taxe foncière Cameroon Tribune
Ces réformes ont permis à l’administration fiscale de mobiliser au cours de l’exercice 2016 des recettes «exceptionnelles» de 4,3 milliards de FCFA contre un rendement annuel de 1,7 milliard de cette taxe avant lesdites réformes.

Le ministre des Finances (Minfi), Alamine Ousmane Mey, est satisfait des récentes réformes autour de la taxe sur la propriété foncière. À savoir, la mise en œuvre de la déclaration préremplie, le paiement par téléphone portable ainsi qu'une amnistie fiscale.

À cet effet, indique Investir au Cameroun qui cite un communiqué du Minfi signé le 17 mai 2017, ces réformes ont permis à l’administration fiscale de mobiliser au cours de l’exercice 2016 au profit des collectivités territoriales décentralisées (CTD) des recettes «exceptionnelles» de 4,3 milliards de FCFA contre un rendement annuel de 1, 7 milliards de cette taxe avant lesdites réformes.

Le ministre des Finances félicite tous les propriétaires fonciers qui ont fait montre de civisme fiscal au cours des opérations de recouvrement en 2016. Il encourage par ailleurs ceux qui se sont ainsi mis en règle à se conformer dorénavant à la loi en souscrivant et payant de façon régulière leur taxe sur la propriété foncière. Ceci pour éviter à l’avenir d’encourir des rappels d’impôts et application des pénalités.

«En tout état de cause, les autorités poursuivent la réflexion afin de continuer à offrir aux propriétaires fonciers des facilités supplémentaires pour la déclaration et le paiement de la taxe sur la propriété foncière», conclut Alamine Ousmane Mey.

La Taxe foncière est un impôt dû annuellement au Cameroun sur les propriétés immobilières situées dans les Chefs-lieux d’unités administratives ou les agglomérations bénéficiant d’infrastructures et de services urbains telles que des réseaux de voies bitumées ou carrossables, des réseaux d’eau, d’électricité ou de téléphone.

C’est en bref, l’impôt dû par les propriétaires d’immeubles bâtis ou non. La procédure de la déclaration pré remplie appliquée à la taxe foncière est un dispositif consistant pour l’administration fiscale à servir aux propriétaires immobiliers des formulaires imprimés contenant déjà toutes les informations relatives à leurs déclarations.

Ci-dessous, le communiqué du Ministre des Finances:

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez