Cameroun - Fiscalité: Les usagers invités à payer leur taxe foncière avant le 30 Septembre 2017

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Sep-2017   4535 9
Username:
Password:
Bama   12017-09-07 16:31
#1
C'est bizarre ce que je lis ici, les courageux du net nous affirment qu'ils ne paieront pas, j'attends de voir.
Qu'allez-vous faire?
Les moutons, les lâches, les poltrons que vous êtes allez payer à la simple vue du petit bout du premier képi.
Outre gueler que pouvez-vous faire d'autre?
Défoulez-vous sur vos claviers, pauvres sous hommes.

Je sais que tous n'auront pas le temps de me lire, puisque ce post sera retiré dans quelques minutes.
Levons-nous, tous opprimés que nous sommes, pour une fois montrons-nous dignes de nos prédecesseurs, les vaillants combattants des indépendances.
J'espère que le message est passé.
      0
Djeli   112017-09-07 12:22
#2
J'ai dit ouvertement au conseil municipal de mon arrondissement que je ne paierai pas ces conneries, car mon quartier n'a pas de voirie urbaine , pas de poubelles publiques, et pour couronner le tout, y a même une décharge d'ordure à 50 mètres de ma maison.
J'attends que les exécutants de ces voleurs du rassemblement des pilleurs viennent sceller mon lieu d'habitation, je préférerai dépenser cet argent en justice que de le donner à cette bande de voyou et voleurs.

"...[] ..Seuls les immeubles appartenant à l'État, aux Communes, aux organismes confessionnels et aux associations culturelles, non affectées à un usage commercial sont exonérés ..[].."

la loi est loi, dit-on, mais quand elle est injuste, alors, nous devons nous dresser contre elle

1- le centre des impôt des qui appartient à l'Etat est il un lieu commercial (Il y a débat, car certains disent oui dans la mesure ou il encaisse de l'argent),
2- Une église ou une mosquée est un lieu commercial, car les fidèles y collectent des fonds afin de le reverser au dit organisme, je ne vois donc pas pourquoi on doit l'exempter.

Mais bon, ceci dit, je ne paierai pas.
      0
BAMS   92017-09-07 12:10
#3
Regardez moi ça, vous appelez ça capitale?
Vraiment, on se croirait en 1950, quand les homme cohabitaient à yaoundé avec des singes
Un pays sans aucune ville, pourtant dirigeants et leurs famille ont tous des châteaux à l'étranger, on se souvient de Brenda biya à Beverly hills à jouer la vie avec l'argent des camerounais et pendant ce temps le pauvre peuple se fait mater par son papa au pays depuis 35 ans en vivant dans des taudis, histoire de détourner tout l'argent du peuple pour aller gaspiller avec sa famille à l'étranger
Vraiment, l'homme noir est maudit et en particuliers ceux de l'afrique centrale qui ne sont pas plus évolués que des gorilles
Les autres pays Africains avancent mais le cameroun recule, un pays sans aucune ville, Mon dieu ça existe et c'est mon pays
Vraiment
Un point c'est tout
      0
Gadamayo   92017-09-07 11:07
#4
Bande de voleurs
      0
Un_camer   192017-09-07 10:33
#5
On attends la taxe de la respiration, bande de voyous, on vit dans les poubelles sans eau potable ni électricité et vous venez prélever les taxes
Min nal mi venez chercher ma part on voit
      0
Unik Patriot   72017-09-07 07:32
#6
La taxe foncière c'est 0,1% de l'investissement avec un minimum de perception de 10.000 en métropole.
      0
Chikungunya-boy    212017-09-07 06:52
#7
Taxe foncière et même pas un minimum de commodités.
Pourquoi les ministères n'y sont-ils pas assujetis puisqu'il y règne une très intense activité économique (commerce en tout genre, vente des services rendus aux usagers)
Au moins avec cet argent on pourrait aller ds un service administratif et y trouver des toilettes respectant la dignité humaine
      0
CAMER82   292017-09-07 05:35
#8
On paye la taxe pour vivre sur les poubelles. manger et dormir à deux pas de nos excréments.
      0
Ndokoti    252017-09-07 04:13
#9
Les gros voleurs!
Comme les caisses sont vidées vous voulez taxer les maisons
Continuez à appuyer le bouchon
Vous allez sortir vos passeports étrangers quand ca ça éclater.
Ce pays de mierda navigue dans le noir.
Le Togo vous parlera.....
Onong
      0
Quartier Mendong à Yaoundé Archives
L’exercice ouvert depuis janvier devait se clôturer le 15 mars dernier. Mais, le ministre des Finances (MINFI) a prorogé le délai de clôture de l’exercice 2017 au 30 septembre. Passé cette date, des pénalités seront infligées aux assujettis.

Toute personne physique ou morale propriétaire d'immeubles bâtis ou non, c'est-à-dire propriétaire de maison ou de terrain, dans les chefs lieu de province, de département, de commune et de district, doit payer la taxe foncière.

Seuls les immeubles appartenant à l'État, aux Communes, aux organismes confessionnels et aux associations culturelles, non affectées à un usage commercial sont exonérés. Pour les terrains, la base imposable est la superficie. Ainsi, les montants vont de 2.500 F CFA pour moins de 400 m² à 1.200 FCFA pour 5000 m² et 5 F par m² de plus avec un maximum de 50.000 F CFA.

Pour les immeubles bâtis, c'est la surface du sol augmentée de la superficie de chaque niveau qui sert de base de paiement: on paiera alors 10.000 FCFA pour moins de 400 m² à 48.000 F CFA pour 5.000 m² et 20 FCFA par m² supplémentaire sans dépasser 200.000 F CFA. Il est à noter que tous ces montants seront majorés de 25% qui reviendront aux Communes du lieu de situation de l'immeuble.

Passé l’exercice pilote de 2015, où le paiement était restreint aux métropoles Douala et Yaoundé, puis 2016, ouverte sur l’ensemble du territoire, mais avec une amnistie jusqu’en fin d’année, 2017 est plus stricte. Le parlement n’a pas reconduit l’amnistie. Du coup, ceux qui ne paieront pas leur taxe foncière cette année se verront infliger des pénalités.

L’exercice ouvert depuis janvier devait se clôturer le 15 mars dernier. Mais, conscient de la nouveauté de l’imposition et dans le souci permanent d’amener volontairement les contribuables vers le civisme fiscal, le ministre des Finances (MINFI) a prorogé le délai de clôture de l’exercice 2017 au 30 septembre. Il ne reste donc plus qu’un mois.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez