Cameroun - Fonctionnement de L’ENAM: Le Ministre de la Fonction Publique et le Directeur Général de l’Enam se déchirent à Yaoundé

Par Iris BITJOKA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-Nov-2017   11671
Ecole nationale d'Administration et de magistrature (ENAM) Archives
Face à l’entêtement de Linus Toussaint Mendjana, directeur général de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature, de mettre en place et faire fonctionner une commission de dépouillement des concours d’entrée à l’Enam de la session 2017, le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative Michel Ange Angouing lui a adressé une nouvelle correspondance en fin de semaine dernière où il dénonce entre autres la violation des textes dont fait preuve le patron de l’Enam.

Les candidats aux différents concours d’entrée à l’Enam édition 2017 pourraient finalement ne pas être fixés sur leur sort. La cause, le bras de fer qui oppose le directeur général de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature au ministre de la fonction publique et de la réforme administrative. La commission de dépouillement des concours d’entrée à l’Enam de la session 2017 est la pomme de discorde.

Une commission que le directeur général de l’ENAM ferait fonctionner en violation des articles 49 et 50 du décret n 2000/696/PM du 13 septembre 2000 portant régime général des concours administratifs « art 49 (1) : Une commission dont les membres sont désignés par le ministre chargé de la fonction publique dépouille les copies et classe les candidats par ordre de mérite, après la correction des épreuves…. » et « art 50 (1) : la commission de dépouillement et de classement est chargée du dépouillement des copies, du report des notes obtenues par chaque candidat, du calcul des notes…. ».

La lettre du Ministre de la Fonction Publique au DG de l'Enam (c) MINFOPRA

Le ministre Michel Ange Angouing de la fonction publique et de la réforme administrative qui dénonce cette violation des textes par Linus Toussaint Mendjana Dg de l’Enam accuse  ce dernier d’adopter une attitude pouvant discréditer le processus de sélection des candidats.

Le patron de la fonction publique n’étant pas à sa première correspondance sur le sujet menace de prendre ses responsabilités, conformément à l’article 31 du décret n 2005/154 portant organisation de l'ENAM « Le ministre chargé de la fonction publique arrête le régime de la scolarité, ainsi que les programmes des concours d’entrées à l’Enam ».

Iris Bitjoka

SUR LE MEME SUJET:


Auteur:
Iris BITJOKA
 contact@cameroon-info.net
 @T_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez