Cameroun - Football: L’ancien PCA de Panthère de Bangangté conteste la légalité de la nouvelle équipe dirigeante

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2017   2158 2
Username:
Password:
JESUSISGOD   02017-01-12 03:01
#1
J'ai cru que ce monsieur était capable de sortir le club de l'auberge. C'était sans compter sur son appetit au pouvoir.J'ai compris finalement que c'est un fût vide. De grâce, qu'il prenne le large...
      0
Nzui-manto   12017-01-11 23:54
#2
Il me souviens que c'est dans les mêmes circonstances que ce nommé Zacharie Wandja a été porté au poste de PCA de la panthère sportive du Ndé et que son prédécesseur avait lui-aussi évoqué la convoitise des frais de transfert de Franck Kom et de Justin Mengolo. Où était t-il lors de session du Conseil qui le destitue? Justement occupé à ses affaires et absent comme il l'a été tout au long de la saison et ce qui vaut déjà la relégation du club en league 2. il est évident que tous les personnes qui luttent pour diriger le club ne sont que des égoïstes véreux animés par le désir ardent de profit personnel
      0
Zacharie Wandja Archives
Zacharie Wandja a décidé de convoquer une session du conseil d’administration le 20 janvier 2017 à Bangangté.

Panthère sportive du NDÉ pourrait avoir deux bureaux dirigeants dans les prochains jours. L’ancien président du conseil  d’administration vient d’annoncer la tenue d’une session dudit conseil. Il se tiendra le 20 janvier 2017, soit plus de deux mois après celui au cours duquel Zacharie Wandja a perdu son fauteuil. Le 6 novembre 2016, c’est Chantal Lewat qui avait été portée à la tête du conseil d’administration.

Elle l’avait été après le départ brusque de Zacharie Wandji. Dans la lettre qu’il a adressée ces jours-ci à la Ligue de football professionnel, l’ex PCA explique qu’il avait suspendu les travaux et que par conséquent, la réunion devait s’arrêter. Il fait savoir qu’il reste et demeure le seul PCA de Panthère du NDÉ. Zacharie Wandja dénonce ce qu’il appelle «des manœuvres orchestrées par une équipe d’imposteurs qui  voudraient par tous les moyens toucher les retombes du transfert de Franck Kom, un ancien joueur de Panthère, évalué à environ 120 millions de FCFA»

Panthère pourrait se retrouver dans la situation de Tonnerre et Canon de Yaoundé qui se disputent différentes factions. Même relégué en deuxième division au terme de la saison 2015-2016, le club risque de connaître les tourments qu’il a connus à cette période-là. Des tourments et une rétrogradation qui ont failli le faire disparaître.

C’est du moins ce que déclarait la semaine passée la présidente d’honneur Célestine Ketcha Courtes. L’ancienne dirigeante de «Nzui Manto» affirmait qu’elle avait dû intervenir dans l’urgence pour que le club phare du Département du  NDÉ ne meure pas. Sauvé de la mort, Panthère de Bangangté pourrait faire face au bicéphalisme.                                                                                        

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez