Cameroun - Football: Le directeur technique national adjoint Etienne Sockeng met en garde contre les arnaqueurs qui utilisent son nom pour promettre des places dans les sélections nationales

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Jun-2018   2843
Etienne Sockeng archives
Dans un communiqué « à l’attention de l’opinion publique », le technicien décrit le procédé de ces hors-la-loi et menace de les faire emprisonner.

Le 5 juin 2018, le directeur technique national adjoint N° 2 Etienne Sockeng a rendu public un communiqué de presse dans lequel il mettait en garde « l’opinion publique » contre les agissements d’arnaqueurs.  Ceux-ci promettraient  aux footballeurs basés à l’étranger des places dans les équipes nationales du Cameroun.  « Il m’est revenu   à plusieurs reprises que des individus sans foi ni loi utilisent les réseaux sociaux pour proposer des convocations au sein des différentes sélections nationales de football, non seulement aux footballeurs camerounais professionnels et amateurs de la diaspora, mais aussi et surtout à leurs parents, moyennant de fortes sommes d’argent ».

Etienne Sockeng rapporte que certains  parmi les escrocs ont créé de faux comptes WhatsApp, boites mail et profils Facebook  portant son identité et ses photos dans le but de communiquer avec leurs victimes. Il indique que d’autres sont allés plus loin en se faisant passer pour ses collaborateurs.

« Face à cette situation,  je tiens à décliner toute ma responsabilité sur ces manœuvres abjectes et j’invite les footballeurs camerounais et leurs familles à plus de vigilance », avertit l’ancien entraîneur de Bamboutos de Mbouda et Astres de Douala.  

Il se fait le devoir de « rappeler à ces malfaiteurs que leurs complices qui par le passé ont posé des actes similaires se trouvent aujourd’hui écroués dans les geôles de la prison centrale de Kondengui », le grand pénitencier de la capitale Yaoundé.  Etienne Sockeng réitère que pour toutes activités relevant des missions de la direction technique nationale, les usagers doivent se rapprocher des services  compétents de cette structure.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez