Cameroun - Insécurité: Un gang de dealers de drogue démantelé à Yaoundé

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jun-2019   4629
Une saisie de stupéfiants archives
Trois jeunes hommes, interpellés en possession de 95 filons de cannabis destinés au commerce et à la consommation personnelle, sont détenus à la prison de Kondengui.

La circulation des stupéfiants prend de l’ampleur au Cameroun. Loin d’être une simple impression, il s’agit d’un constat qui résulte de l’analyse de plusieurs faits. Le cas de ce gang de dealers de drogue qui a été démantelé à Yaoundé. Ses membres, Bertrand Zalabaye, Donaldson Bache et Blaise Egoueyi, séjournent actuellement à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui.

Les faits sont rapportés par l’hebdomadaire Kalara en kiosque le 11 juin 2019. «Le 1er septembre 2017, jour de la fête du mouton, le gardien de la paix premier grade, Belibi Leonel, de passage au lieu-dit rue Foe (dans le 5è arrondissement de Yaoundé), a surpris un groupe de jeunes garçons entrain de consommer des stupéfiants. Interpellés, certains d’entre eux ont pris la fuite. Mais, les trois accusés ont opposé une farouche résistance, qui a dégénéré en une altercation… Au moment de leur interpellation, les accusés étaient en possession de 95 filons de cannabis».

Inculpés pour trafic de stupéfiants, coups et blessures et consommation de cannabis, les mis en cause ont été renvoyés en jugement devant le Tribunal de Grande Instance (TGI) du Mfoundi. Les débats ont été ouverts le 7 juin dernier. Bertrand Zalabaye a plaidé coupable pour les faits de coups et blessures et consommation de cannabis. Il rejette cependant en bloc l’accusation de trafic de stupéfiants. Il affirme qu’il se ravitaillait auprès de son coaccusé, Blaise Egoueyi. Une version des faits corroborée par Donaldson Bache, le 3è membre de la bande.  

Ils ont tous reconnu qu’ils se retrouvaient régulièrement pour consommer la drogue. Blaise Egoueyi a avoué qu’il disposait d’un étal au lieu-dit rue Foe où il vendait du cannabis à ses amis et de potentiels clients. Les prochaines audiences permettront peut-être d’en savoir plus sur les circuits de ravitaillement.

Fred BIHINA

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez