Cameroun - Investissement: Le groupe Actis ambitionne de construire un centre  touristique de 80 milliards de francs CFA à Douala

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Aug-2017   6469
Maquette du projet de Centre touristique d'Actis Cameroun Actis
Le principal objectif du nouvel investissement du groupe Actis au Cameroun est de «booster l’offre touristique et hôtelière au Cameroun et précisément dans la ville de Douala».

Le projet consiste en la construction d’un «Mixed-use». En clair: une infrastructure multifonctionnelle composée d’un hôtel cinq étoiles, de bureaux, de galeries marchandes, de supermarchés et de salles de cinéma, révèle Cameroon Tribune en kiosque ce lundi 21 août 2017.

Pour y arriver, Actis, à travers sa représentation locale, la Douala Retail and Convention Centre a sollicité et obtenu de l’Agence de promotion des investissements (API) un accompagnement institutionnel. Lequel s’est matérialisé par la signature de convention entre les deux parties vendredi dernier à Yaoundé. La cérémonie s’est tenue au siège de l’agence, en présence de Marthe Angeline Minja, son directeur général et de Amanda Jean-Baptiste directeur chez Actis, chargée des investissements immobiliers en Afrique de l’Ouest.

Pour son projet, la société Douala Retail and Convention Centre bénéficie donc elle aussi des avantages de la loi du 12 juillet 2017 modifiant et complétant certaines dispositions de celle du 18 avril 2013, fixant les incitations à l’investissement privé au Cameroun. Elle souhaite ainsi utiliser en majeure partie le matériau et la main-d’œuvre locale en recrutant un peu plus 4500 personnes.

D’après Hilaire Dongmo, chef de département administration et ressources humaines chez à Actis, les travaux de terrassement vont immédiatement suivre au niveau du quartier Bonapriso, choisi pour abriter le Mixed- use. «Les constructions à proprement parler vont débuter en novembre prochain pour une durée de deux ans», a-t-il annoncé.

C’est la deuxième vague de conventions que l’API signe, depuis son autonomisation financière et son rattachement technique à la présidence de la République. Un nouveau dispositif qui  d’après son directeur général simplifie et allège des procédures administratives.

Tout en félicitant la Douala Retaill and Convention Centre, Marthe Angeline Minja a exhorté d’autres sociétés, encore hésitantes, à se rapprocher de l’Api pour bénéficier des facilités fiscalo-douanières que confère son accompagnement.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez