Cameroun - Investissement: Le propriétaire des quincailleries Quifeurou, Emmanuel Peughouia, important actionnaire de la cimenterie Medcem Cameroun

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2017   10330 7
Username:
Password:
Karlrobert   102017-01-12 07:01
#1
Vivement qu'il y ai davantage de camerounais qui investissent dans des grands secteur s de notre économies et surtout que tout Camerounais consomme camerounais.
Les plus grandes coupes du monde ou JO ou CAN c'est dans l'économie. Je serais plus fier que ne serait-ce que 50% de ce que nous consommons chez nous soit de chez nous que d'une médaille d'or olympique.
      0
Man Tara   02017-01-12 01:27
#2
@Bidi Bi Tan

"Dommage que le gouvernement de jouisseurs ait attendu aussi longtemps pour permettre aux nationaux"

Sans meme m'inquieter de la veracite de tes accusations, disons tout simplement:
Dieu merci l'entrave a ete deplacer.
A toi de nous montrer que c'etait le seul obstacle.
Yaounde et Bafousan\m au moins ont besoin de leur cimenteries.
Bouge.
      0
Mlk_do   12017-01-11 22:00
#3
Je défie toute personne qui me prouvera que c est vraiment quifeurou sur cette photo
      0
Kolo Mama10    182017-01-11 21:06
#4
c'est cela le cameroun et ses réalités ! il faut contourner la haine pour faire quelque dans le sens de développer son pays, lui au moins a eu la brillante idée de se cacher derrière les turcs pendant que ses frères fuient par vague pour aller investir dans les pays voisins...
.l’élevage des poulets, les aciéries pour la fabrication du fers à béton, les chaines hôtelières, les banques et bientôt le transfert d'argent.sont autant de structures qui quittent le cameroun actuellement pour les pays voisins ; pendant ce temps les autorités font les yeux doux aux étrangers pour investir dans certaines régions contre récompenses fiscales .... paradoxal non !
      0
Nofear    122017-01-11 19:24
#5
"Important actionnaire" me nous dit pas combien de part il détient. Faites un effort chers journalistes nous sommes en 2017
      0
Bidi Bi Tan   202017-01-11 17:52
#6
Dommage que le gouvernement de jouisseurs ait attendu aussi longtemps pour permettre aux nationaux d investir dans le ciment. Vivement que vienne de vrais presidents patriotes qui feront du Cameroun un veritable eldorado. Confiance totale au genie des camerounais.
      0
Maguida   352017-01-11 16:43
#7
la concurrence devrait permettre une baisse des prix des matériaux de construction, et la construction est l un des moteurs de la croissance.
heureux de savoir que ce ciment sera produit au Cameroun, avec une bonne partie d employés camerounais en esperant qu on leur donnera des salaires decents
      0
Emmanuel Peughouia Archives
Une partie du capital de cette unité de production du ciment est contrôlée par Emmanuel Peughouia, qui devient ainsi le premier Camerounais à investir dans la production du ciment.

Le propriétaire des quincailleries Quifeurou, Emmanuel Peughouia, est un important actionnaire de la cimenterie Medcem Cameroun, contrôlée par le groupe turc Eren Holding, et inaugurée le 16 décembre 2016 à Douala par le Premier Ministre, Philémon Yang, révèle le magazine Investir au Cameroun.

Le promoteur de la chaîne de quincailleries Quifeurou (Quincaillerie du feu rouge), dont la première enseigne a été ouverte en 1983 dans la ville de Bafoussam, la capitale régionale de l’Ouest-Cameroun, a expliqué la genèse de ce projet lors de l’inauguration de l’usine Medcem à Douala.

«Quifeurou, dans sa quête à livrer du ciment de qualité et à bas prix à sa clientèle, et encouragé par la loi de 2013 portant incitations à l’investissement privé au Cameroun, s’est rapproché de son partenaire Eren Holding, leader du marché des matériaux de construction en Turquie».

Au final, révèle Investir au Cameroun, c’est une enveloppe globale de 20,3 milliards de FCFA qui a été investie par les deux partenaires dans la capitale économique camerounaise, pour une production annuelle de 600 000 tonnes de ciment, extensible à un million de tonnes.

Cette production sera distribuée par la chaîne de quincaillerie Quifeurou, qui compte officiellement, de nos jours, 56 points de vente dans 35 villes au Cameroun, en République centrafricaine et au Tchad.

Ce partenariat «allie l’expertise de la production du ciment en Turquie et l’expérience camerounaise en matière de distribution des matériaux de construction», confère à Emmanuel Peughouia le statut de premier Camerounais à avoir investi dans la production du ciment dans son pays.

«Nous sommes très fiers d’être le premier opérateur camerounais à avoir investi dans ce domaine, qui, pendant plusieurs décennies, était inaccessible aux nationaux», s’est-il réjoui le 16 décembre 2016 à Douala.

En effet, pendant 48 ans, Cimencam, filiale du groupe Lafarge-Holcim, a régné de façon monopolistique sur le marché camerounais du ciment. Medcem Cameroun est la 3e cimenterie inaugurée depuis 2014 après Cimaf, une filiale du groupe marocain Addoha,  et Dangote Ciment du milliardaire Nigeria Aliko Dangote.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez