Cameroun - Jacques Fame Ndongo parle des 500 000 ordinateurs: «Actuellement ces ordinateurs sont en train d’être fabriqués en Chine»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jan-2017   55823 13
Username:
Password:
Djasso   22017-01-07 13:11
#1
Ces universitaires qui nous font honte!

Je n'arrive pas à comprendre comment avec une tête bien pleine, on peut arrivé à ce degré de niaiserie.......
      0
Emergence   82017-01-03 08:34
#2
Professeur agrégé en conneries!!!!!! Minalmi
      0
African Freedom   132017-01-02 17:44
#3
Voilà l'andouille qu'on nous décrit comme étant le plus diplômé du gouvernement.
      0
Kolo Mama   142017-01-02 17:24
#4
voici un exemple de médiocrité qui se cache derrière paul biya, depuis l'annonce des ordinateurs il aurait dû prendre des dispositions pour que les étudiants aient les machines à la rentrée, aux concours il "gate" tout pour que la présidence vienne réparer, il fait partie des paresseux qui maintiennent paul biya en captivité, toujours au devant des marches dites de soutien et surtout prêts à déclarer que j'ai 10 ou 15 millions pour la réélection du PR, comme si la réélection se vendait dans une boutique
      0
Goodman   92017-01-02 17:14
#5
Que vous faites pitié
      0
Bidi Bi Tan   142017-01-02 17:08
#6
C est un nullard ce ndongo. Il sait bien qu il ne vaut rien sans son createur biya, sinon pourquoi se ferait il humilie pour autant? Du moment ou il mange, le monde peut s effondrer. La chevre ne broute t elle pas la ou elle est attachee?
      0
Rosmart   252017-01-02 15:50
#7
Le Cameroun c'est le Cameroun !!! même dans 10 ans il y aura des ordinateurs pour les étudiants ! ça ne vous suffit pas???
C'est même quoi ? il faut que j'aille encore me reposer chez moi Suisse ! Vous dérangez déjà trop avec trop d'histoires : Ordinateurs par ci .... accident de train par là .... problèmes anglophones .....

Aie ......
      0
TBA   222017-01-02 15:26
#8
LOL,
La betise incarnee. Meme pas honte de sortir des trucs comme ca. iiich!
      0
Klandry172   322017-01-02 15:19
#9
Bientot ils vont nous dire que le bateau a coule avec les ordinateurs a l'interieur !
      0
Dlapikin   262017-01-02 14:54
#10
Laule!
Illustration de l'importance d'avoir des dirigeants contemporain: en 2017 un monsieur dit que ça prend un an pour faire 500 000 ordinateurs.
Sauf si la commande a été faite à une dizaine de personnes pour les assembler à la main dans leur garages vraiment, la plupart des usines spécialisées dans ce genre de produits sortent cette quantité en moins d'une semaine.
      0
Diboukimesse   352017-01-02 14:35
#11
De février 2016 à janvier 2016, bientôt un an pour fabriquer 500.000 milles ordinateurs en chine. C'est surement fait à la main
      0
Aka Man Mboa   222017-01-02 12:03
#12
La créature a t-elle reçue l'autorisation de son créateur pour s'exprimer?
      0
Un_camer   232017-01-02 11:12
#13
Aiiiieee les ordinateurs sont entre Pekin et Yaoundé !!!!
Loollll vive l autre prof nommé zero(s) mort(s)
      0
Jacques Fame Ndongo Capture d'écran
Interrogé sur un plateau de télévision le week-end dernier, le ministre de l’Enseignement supérieur a balbutié une réponse et a préféré parler de l’unité nationale.

Jacques Fame Ndongo était sur le plateau spécial de Canal 2 International consacré à l’analyse du discours de fin d’année du Président de la République, Paul Biya, samedi dernier. Et comme l’on pouvait s’y attendre, la question des 500 000 ordinateurs promis par le Chef de l’État aux étudiants lors de son discours le 10 février 2016 a refait surface.

Jacques Fame Ndongo s’est retrouvé le bec dans l’eau et ne s’y est pas attardé. Il a préféré parler de l’unité nationale. «Actuellement ces ordinateurs sont en train d’être fabriqués en Chine…», a-t-il indiqué ajoutant que selon le communiqué le don est prévu pour l’année académique 2016-2017.

Jacques Fame Ndongo parle des 500 000 ordinateurs Canal 2 International

C’est le 27 juillet 2016 à Yaoundé que Jacques Fame Ndongo a signé avec la société chinoise Sichuan Telécom Construction Engeneering Co. Ltd, une convention dénommée «e-national higher education», destinée à généraliser l’usage des TIC par les étudiants camerounais, dans le cadre du «Plan spécial jeunes» prescrit par Paul Biya.

À l’occasion, Jacques Fame Ndongo expliquait qu’à travers ce programme, Paul Biya a décidé de mettre en œuvre le projet «un étudiant un ordinateur» en accordant gratuitement un ordinateur portable à chaque étudiant inscrit dans une institution universitaire publique ou privée du Cameroun.

«Il s’agit d’une opération présidentielle et ponctuelle ayant pour objectif de mettre à la disposition de 500 000 étudiants camerounais des outils informatiques appropriés pour leur arrimage à l’économie numérique universitaire», précisait le ministre de l’Enseignement supérieur. En effet, ce volet «dons d’ordinateurs» ne concerne que l’année académique 2016-2017.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez