Cameroun: Joseph Antoine Bell réagit après la défaite d’Issa Hayatou à la présidentielle de la CAF

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Mar-2017   42701 25
Username:
Password:
Ngobikar   22017-03-19 13:24
#1
@Joniwaka;

A Tara i salot tu écris "Maintenant est ce que c'est le travail de la caf ou des federations"?C'est la question rouge.

Tu n'as pas tort moa dzang, je complèterai simplement en disant que la CAF est une articulation incontournable du foot, ils ont donc et ce au moins en terme de positionnement leur mot à dire. L'autre question rouge est est-ce que ce sera suivi ou pas... A voir.
      0
Joniwaka   22017-03-18 21:27
#2
@Ngobikar, bonjour a toi!
sans l'argent le football n'est rien. On est appele a faire un choix, actuellement c'est celui de l'argent car le football est devenu un grand business. La CAF a certe en profite ce qui attire les requins, malheureusement selon moi, a cause des scandales de detournements (ref fecafoot et al.) les federations n'ont pas progresse.
Je suis d'accord sur un point a savoir qu'il y avait moins de footballeurs qui ont ete collaborateurs de Hayatou. Ma question, est-ce que leur presence auraient favoriser le jeu? Sans vouloir etre l'avocat de hayatou, selon mon entendement "faire passer le jeu" ne releve pas directement de ses competences, mais des federations et des differents techniciens. Et tous les specialistes du football ont ete unanimes sur les progres tactiques du football africain (ref. CAN 2017) d'ou les difficultes du jeu offenssif. Comment faire passer le jeu en avant?? Indirectement peut etre i.e. sur le plan politique sportive, sur ce point je concede qu' il y a eu moins d'investissement de la CAF comparativement aux programmes de la FIFA "fifa goal programme", qui ont ete pour la plupart des scandales, une source de detournements (Ref. Cameroun,CI et autres). Quant a la CAF on retient seulement Mbankomo. Sinon tres peu d'investissements dans ce domaine, maintenant est ce que c'est le travail de la caf ou des federations?C'est la question rouge.
      0
Ngobikar   32017-03-18 20:26
#3
@Joniwaka

Tara ma souk (salut)

J'entends ou je comprend par "vendre le jeu" mettre le jeu ou faire passer le jeu en avant, plutôt que privilégier le développement d'une CAF qui gagnera de l'argent.

Quant tu observes ou analyses la défaite de notre Grand père Hayatou elle se résume à un manque de programme, un mauvais rapport avec l'homme(footballeur) en fait Hayatou s'est trop politisé et donc s'est éloigné de ce qui finalement fait le foot c'est a dire les joueurs. Rajoutes à cela un age avancé et une greffe de rein qui l'a éloigné des affaires africaines et la sauce est à point.

Sur ce point, Bell à raison pour Hayatou le jeu n'était pas la priorité, la politique, l'argent, le pouvoir, se maintenir, mourir aux affaires passait avant le jeu du moins, je vois les choses comme ça.
      0
Joniwaka   12017-03-18 20:05
#4
@MlK_do
mon frere je connais Bell sur deux facettes, tres grand gardien de but et bon correspondant même s'il a tout le temps des sorties hasardeuses comme celle-ci. Je ne le connais personnellement pas. Quant a Hayatou, je sais qu'il a ete professeur au lycee leclerc de yaounde, SG de la fecafoot et haut fonctionnaire au ministere de la jeunesse et de sport avant d'etre president de la caf. Je crois que j'ai plu de sympathie pour Bell qui nous est assez approche en tant LIC. Rien ne me pique donc et mon propos se focalise simplement sur sa critique a savoir "vendre le jeu" qui pour moi n'a pas de place et de sens pour la fonction de Issa Hayatou. Pour moi cela ne fait pas partir de ses competences: Sinon que l'on vienne m'expliquer comment car je ne comprends pas son propos dans le bilan d'hayatou.

@Timanambusa, bonjour mon frere, j'ai repondu plus haut a ta remarque qui va dans le meme sens que celle de MlK_do. Si tu avais lu ma premiere intervention ici, j'ai bien dit qu'aucune oeuvre n'est parfaite, cel qui signifie bien qu'on trouvera des erreurs sur le bilan de Hayatou. Je reitere mon propos sur la critique de Bell "vendre le jeu". Dites moi en quoi le president de la caf (Soit Hayatou ou le nouveau a qui je dis bravo pour son election) saurais intervenir dans le jeu directement et/ou indirectement. Expliquer svp pour demontrer que c'est un point negatif dans le bilan de Hayatou.
      0
Ndokoti    82017-03-18 15:17
#5
@janto.
Tu es Bell lui même qui a écrit Ca. Ce français correspond au langage de gros mots de Mr. Bell que j'ai connu au Lycée technique de Douala. Donc, je vous dis à haute voix " a père, mbe nyoun "
      0
Timanambusa   52017-03-18 14:21
#6
@Joniwaka
moi non plus je ne comprends pas son propos "vendre le jeu". C'etait son job?
je crois simplement que tu cherches a faire du buzz JAB

Les CAN aujourd'hui c’est des beaux stades et jolies images mais c’est rare de voir un grand match ! La qualité de jeu en gâche le plaisir ! C’est un peu la faute de tout le monde ! Hayatou a beaucoup fait, beaucoup, je ne connais pas une organisation panafricaine qui fonctionne comme la CAF, mais personne n’est parfait, et ce n’est non plus un crime de souligner quelques lacunes !
      0
Zehmedang   42017-03-18 13:33
#7
Bell ne trouve pas à dire ni sur le bilan ni sur la personnalité d'Hayatou. Il botte en touche en accusant les proches d'Hayatou qui n'auraient d'ouïe pour personne sans attaquer Hayatou directement ! Bell fait un procès en sorcellerie à la Caf ! ce n'est pas à cette dernière de "vendre le jeu" ni de faire les styles de jeu
Quand au chauvinisme on ne voit à aucun moment la Caf promouvoir cet aspect des choses. Ni sur l'organisation des compétitions ni sur les aspects institutionnels tel que la répartition des postes, les statuts, la localisation des sièges etc ... Bell ne peut d'ailleurs pas être factuel, il est normal qu'une équipe nationale suscite un soutien populaire national, si c'est ça le chauvinisme !
Voici un individu, véritable oiseau de mauvais augure à la critique négative dont les conjectures ne sont presque jamais confirmées par les faits, de ceux qui ne voient en l'Africain que l’immaturité, des défauts en dehors de lui même et qui croit toujours avoir vu et su la vérité avant tout le monde !
Il est incapable de diriger quoi que soit !
      0
Janto   72017-03-18 09:51
#8
@ndokoti
Ton pseudonyme represente tres symboliqement le l'horrible carrefour moyenâgeux de Douala en etat de putrefaction et de déliquescence avance ,
avec des critiques copie-colles que tu postes nonobstant le sujet du jour , il suffit que Bell intervienne , on est rassure qu'on sera servi de tes balivernes à la con , du genre Mayi Matip a trahi xyx ,
avec un langage super ordurier et degoutant .
ici c'est une plate forme d'idee , de critiques qui font avancer, tu n'as avance aucun argument élaboré pour refuter le point de vue de ce Monsieur , tu t'es plutot illustre par des invectives personnelles.
donc pas de place aux cerveaux congeles.
on te sent aigris mais de grace allez regler votre litige au quartier , laissez nous lire et penser librement.
Malheureusement tu n'es pas seul dans ton genre , c'est un virement d'intolerance grave que nous prenons de plus en plus au Cameroun .
      0
Africain   72017-03-18 09:23
#9
@ Djasso

Mon frere c'est Hayatou qui devrait s'occuper des problemes de la Fecafoot ?

Issa Hayatou a modernise la CAF mon Gars , regarde toutes les differentes Coupes Continentales d'Afrique reussis , les differents Championats d'Afrique reussis , Les differents stades construites en Afrique durant son Mandat , regarde le nombre de places Africaine revue a la Hausse pendant la coupe du Monde , regarde les differents ballon d'or uncontestablement remis au differents gagnant ceci sans aucune discrimination et sans commentaire , une coupe du Monde organise en Afrique .
La liste est tellement longue et ce que Bell raconte n'est que boufonerie . Moi non plus je ne comprends pas la tangente de son intervention et Jusqu'ici son bilan est totalement vierge s'il faut parler de la classe dirigeante du football Africain .

Attendons la premiere Annee de reigne de Ahmad pour l'etablir un bilan parcequ'en ce que je sache , ca ne sera pas une tache facile pour lui .
Mais souhaitons le bonne chance en tant que Africains .
      0
Mlk_do   52017-03-18 09:16
#10
Joniwaka, ndokoti, mes frères! pourquoi ca vous pique autant? Parceque vous êtes fans de Issa ou ennemis de Bell?
Anyway: la sortie de Bell n enlève en rien le bilan positif de Issa. Bell lui même l'a reconnu, une chose rare comme les cheveux de Tombi.
      0
Joniwaka   142017-03-18 04:32
#11
@Djasso, c'est ca justement la question; mais etait-ce le travail d'hayatou? Ce n'est pas a hayatou d'intervenir dans les problemes internes des federations. Le nigeria avait resolu son probleme sans l'intervention de la caf.
Hayatou a beaoucoup fait et il n'existe pas d'oeuvres parfaites. Laissez le tranquillement aller se reposer et dire tout simplement merci pour le travail accompli.
Maintenant qu'il n'est plus un obstacle (s'il en etait un) les critiques comme bell et al. peuvent maintenant aller montrer de quoi ils sont capables s'il faut adopter le meme language.
      0
Ndokoti15    162017-03-18 03:54
#12
Bell, tu critiques quoi? fils de Mayi Matip.
il nya aucun probleme ISSA Hayatou au foot.
comme tu as dis qu'il nyavait aucun probleme anglophone
Aloga, mbe nyoun
      0
Djasso   112017-03-18 02:56
#13
"Et aller vers le jeu veut dire être plus rigoureux à l’égard des Fédérations et de leur développement ":il a raison.Regarder ce qu'est la fecafoot et ce que devient notre championnat d'élite. Issa ne pouvait-il pas faire quelque chose?
      0
Joniwaka   62017-03-18 01:35
#14
@District_attorney,
moi non plus je ne comprends pas son propos "vendre le jeu". C'etait son job?
je crois simplement que tu cherches a faire du buzz JAB
      0
District_attorney11    132017-03-18 01:16
#15
mais je dois dire qu’ il n’a pas toujours écouté parce que précisément, ses collaborateurs les plus proches n’aimaient pas entendre le moindre son de cloche dissonant qui ne soit pas laudateur vis-à-vis de lui. Vous étiez tout de suite qualifié de quelqu’un qui lui voulait du mal. Ma critique fondamentale est par rapport au jeu. Le jeu est le cœur de cette activité. Et il faudrait regarder ailleurs ce qui se passe. Ailleurs, l’enrichissement du monde du football passe par la qualité du jeu. C’est donc le jeu qu’on vend or en Afrique, nous avons vendu simplement l’émotion et le chauvinisme, mais la qualité du jeu n’a jamais progressé

PS

l art de se rendre ridicule : un specialité de Bell
1) qui gouverne avec les gens qui leur disent des opinions contraire ? Même en occident les politiciens s entourent de leurs amis c est la norme, tu ne vas pas gouverner avec tes ennemis....Et puis de quel critique parle t ils ? ( ces ''gens '' ont commence a se manifester quand Hayatou est parvenu a faire affluer l argent dans les caisses de la Caf)

2) sur le jeu, la Caf doit vendre le jeu je n ai pas compris....pardon Bell pardon la qualité du jeu passe par la qualité des stades (qui sont construits par les pays ou les equipes) Si une equipe arrive en demi finale de C1 et prend sa prime pour investir dans autre chose es ce la faute de la Caf ?
Comme toujours tres tendancieux ce Bell (euh pour se faire voir) en general il ne dit rien de bon..
Entre la Caf ( a la mort de Tessema) et la Caf ( au depart de Hayatou) c est le jour et la nuit il y a plusieurs siecles d ecart.....Hayatou a permis a la Caf de traverser plusieurs palliers....Cela est indiscutable.
      0
The Stratege   142017-03-18 00:22
#16
@ Megap,
Merci !
Même pas simple entraîneur des Lions Indomptables du Cameroun.
Même pas président d'un club en première division.
Même président de la fécafoot...

Rien depuis 1992 qu'il a quitté les terrains du foot.
Très décevant pour une personnalité qui a autant d'idées parfois plein de bon sens.
Il critique trop, et il a échoué à toute tentative de se positionner quelque part. Il doit revoir ses stratégies.
1992-2017 = un quart de siècle de perdu.
Pire : il est allé supporter le serpent venimeux, sa caste et ses Man furax furieux.
      0
Bernardint   162017-03-17 23:22
#17
AfriCameroun

Oui Bell est bien un leader d'opinion. Nous voici occupés à commenter ses pensées.
      0
Gadamayo31    132017-03-17 22:48
#18
Bell ta mère pond.
Chouane
      0
Mengap10    192017-03-17 22:37
#19
JAB Issa Hayatou est parti tout comme son compère Sepp Blatter, Je croyais que tu pouvais remplacer l'un des deux! A part taper la bouche comme nous autres ?
      0
Mlk_do   152017-03-17 21:37
#20
Bien parlé Jojo. Dans cette interview se cache une leçon fondamentale à l' africain: critiquer ne veut pas dire s'opposer, critiquer une action ne veut pas dire critiquer une personne dans l' ensemble: les époux critiquent leur conjoint, les parents critiquent leur progénitures...
Goodman l a dit: nul n'est parfait.
      0
Berka   192017-03-17 21:04
#21
"Le jeu est le coeur de cette activite"........."L'enrichissement du monde du football passe par la qualite du jeu"

Bien dit, JAB. Pour citer Aime Jacquet :" Le jeu, le terrain, les joueurs". Quand ce trio va, tout va. Le reste suit.............
      0
Nyambarindon27    192017-03-17 20:26
#22
" Et aller vers le jeu veut dire être plus rigoureux à l’égard des Fédérations et de leur développement »(dixit Bell)

Que de belles phrases creuses de pourfendeur.

En allant déjà soutenir plutôt la candidature de l'ivoirien il ya quelques années,c’était toujours pour ces mêmes raisons de "jeu"?

Eh bien voyons donc comment on ira désormais vers ton fameux ,avec le malgache.Qui certainement va t’écouter,lui.
      0
Ngobikar   402017-03-17 19:14
#23
Analyse de quelqu'un qui n'a pas toujours raison mais on ne lui enlèvera pas qu'il connait le foot.

Je trouve son point de vue intéressant.
      0
Goodman   512017-03-17 18:46
#24
Critique objective Mr Bell mais nul n a jamais réussi à 100℅ mais les succès d Hayatou sont largement supérieurs ses échecs.
      0
AfriCameroun23    162017-03-17 18:23
#25
Jojo est leader d’oignon?
ça je ne savais pas encore.
      0
Joseph Antoine Bell RFI
Engagé, le leader d’opinion Joseph Antoine Bell a pendant longtemps critiqué, parfois au vitriol, la gestion de la Confédération africaine de football par son compatriote Issa Hayatou.

Après 29 ans de règne comme président de la Caf,  le dirigeant camerounais, candidat à un huitième mandat, a été battu hier jeudi 16 mars par le malgache Ahmad Ahmad pendant l’Assemblée générale élective de l’instance tenue au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba en Ethiopie. Cette défaite inattendue de l’indéboulonnable Issa Hayatou, vient mettre un terme à un système où les dirigeants avaient, selon Joseph Antoine Bell, abandonné l’amélioration du jeu au profit des intérêts inavoués.

Interrogé depuis Douala par Radio Equinoxe dans un programme spécial organisé immédiatement après le résultat du scrutin, l’ancienne gloire du football n’a pas manqué d’apprécier le bilan des 29 ans de Issa Hayatou à la tête de la Caf. « Il a fait ce qu’il avait à faire à sa manière. Issa Hayatou a pris une Caf qui n’avait pas beaucoup de moyens. Il a réussi à transformer la caf en une maison qui gagne de l’argent, qui rapporte beaucoup d’argent. Il a fait évoluer le football dans son organisation, mais je dois dire qu’ il n’a pas toujours écouté parce que précisément, ses collaborateurs les plus proches n’aimaient pas entendre le moindre son de cloche dissonant qui ne soit pas laudateur vis-à-vis de lui. Vous étiez tout de suite qualifié de quelqu’un qui lui voulait du mal. Ma critique fondamentale est par rapport au jeu. Le jeu est le cœur de cette activité. Et il faudrait regarder ailleurs ce qui se passe. Ailleurs, l’enrichissement du monde du football passe par la qualité du jeu. C’est donc le jeu qu’on vend or en Afrique, nous avons vendu simplement l’émotion et le chauvinisme, mais la qualité du jeu n’a jamais progressé. Et donc, personnellement je critiquais l’action de Monsieur Hayatou. Ce n’est pas en oubliant ce qu’il a fait par ailleurs. Au contraire, je tiens compte de ce qu’il a fait, pour dire qu’il faut aller vers le jeu. Et aller vers le jeu veut dire être plus rigoureux à l’égard des Fédérations et de leur développement » a expliqué le champion d’Afrique 1984 et 1988.

Dans l’audio ci-dessous, l’intégralité de l’interview dans laquelle Bell Joseph Antoine a critiqué le bilan des années Hayatou et déclaré ses attentes par rapport à la nouvelle ère que va conduire Ahmad Ahmad:

Joseph Antoine Bell sur defaite Issa Hayatou Equinoxe Radio
Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez