Cameroun: La commune de Douala 1er réalise un résultat négatif en 2017 avec un déficit de 112 millions de FCFA

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Apr-2018   4661
Lengue Malapa, Maire de Douala 1er Capture d'ecran
Selon le maire Lengue Malapa, cette situation est consécutive à un environnement économique difficile.

La mairie de Douala 1er a tenu  la séance plénière de son conseil le 11 avril dernier. Après présentation des rapports, il en ressort que les recettes du compte administratif 2017 se chiffrent à 1,832 milliard FCFA contre 1,945 milliard FCFA, soit un déficit de recettes sur les dépenses fixé à un peu plus de 112 millions FCFA. Ce résultatt négatif, a justifié Lengue Malapa, maire de ladite commune, est la conséquence d’un environnement économique difficile dans lequel a été exécuté l’anné financière précédente.

Mais, certains conseillers de l’opposition justifient ce résultat négatif par les écarts de gestion du maire qui a été interpellé plus d’une fois au cours de l’exercice 2017 par le préfet du Wouri. L’on se rappelle que lors de la 3ème session ordinaire en août 2017, Lengue Malapa avait été accusé par ces derniers de détournement et de gestion scandaleuse en plein conseil. Il lui avait été reproché la distraction de 460 millions FCFA dont on ne retrouvait aucune traçabilité dans les caisses communales. Cette somme representait l’excédent budgétaire depuis 2013. L’affaire avait été portée par des dénonciateurs à la Commission nationale anti-corruption (CONAC) et cette dénonciation avait poussé le préfet du Wouri à imposer un correctif budgétaire pour pouvoir réaliser les objectifs arrêtés par le conseil. 

Au cours des travaux de mercredi dernier auquels ont pris part 35 conseillers de cette municipalité, neuf délibérations ont été approuvées pour le vote du compte de gestion du receveur municipal et du compte de gestion matière. Le maire a salué la qualité des changes. Toutefois, le préfet du Wouri, Bertrand Mache, a pris acte de ce déficit et recommandé aux conseillers municipaux d’agir en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations et surtout de se pencher sur l’état d’exécution des plans des campagnes 2017.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez