Cameroun: La Conférence épiscopale italienne offre 62 millions de FCFA pour le projet d’approvisionnement en eau potable à Esse (région du Centre)

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Feb-2018   3392
Pénurie d'eau Archives
Ce projet a été lancé le 6 février 2018 dans le département de la Mefou et Afamba.

9 puits et 4 blocs de latrines publiques. Ce sont les ouvrages à construire et à mettre à la disposition des populations, au terme de six mois des travaux du projet d’approvisionnement en eau potable, hygiène et assainissement en milieu scolaire et communautaire rural, financé par la Conférence épiscopale italienne (CEI) dans l’arrondissement d’Esse (région du Centre).

En effet, rapporte Info Matin en kiosque le vendredi 9 février 2018, pour un coût total de 76 515 300 FCFA, la CEI apporte 62 420 000 FCFA, soit 81,58%, la mairie d’Esse 7 930 000 FCFA (10,36%), les populations 2 000 000 FCFA (2,61%) et 4 165 300 FCFA (5,45%) comme apport propre de l’Ong Arc-En-Ciel, coordonnée par Guy Tally Osono.

Pour leur appui manifeste auprès de la CEI, le maire d’Esse, Ambroise Evina, a, au cours de son intervention, remercié Mgr Jean Mbarga et Mgr Samuel Kléda, respectivement archevêque métropolitain de Yaoundé et président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (Cenc).

«C’est un projet qui est un exemple concret d’appui à la décentralisation», a reconnu le sous-préfet de l’arrondissement d’Esse, président de la cérémonie officielle qui a mobilisé près de 100 participants dont 13 chefs traditionnels, 16 conseillers municipaux et le délégué départemental du ministère de l’Eau et de l’Énergie (MINEE) pour la Mefou et Afamba.

Les objectifs généraux du projet qui bénéficie de l’accompagnement de l’Ong Arc-EnCiel sont: «équiper les villages d’Esse et quelques écoles maternelles et primaires en infrastructures d’approvisionnement en eau potable, hygiène et assainissement, organiser des campagnes de sensibilisation, d’éducation sanitaire et environnementale, renforcer les capacités des usagers des points d’eau potable et des latrines, et organiser et structurer les bénéficiaires en comités de gestion des points d’eau et des latrines…».

Pour édifier l’assistance, le projet qui rentre en droite ligne du processus d’accès des populations aux «Services essentiels» (issus de la Déclaration du Millénaire en 2000) a été présenté par le coordonnateur de l’Arc-En-Ciel, une organisation d’appui et d’animation au développement. Un rendez-vous a été pris avec les communautés concernées par ledit projet, en vue de la programmation de la tournée des animateurs dans les villages bénéficiaires, pour des réunions élargies de sensibilisation et la création des comités de gestion villageois.

 

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez