Cameroun - La Grande Interview: Cabral Libii a annoncé mardi sur Canal 2 International sa candidature à l’élection présidentielle de 2018

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Sep-2017   7441 37
Username:
Password:
LENOIR   02017-09-14 19:32
#1
@Raymann

"@Lenoir
@Blizzard
Ce qui est compréhensible vous semble subitement difficile.
Le Rdpc est une création de Biya à Bamenda en 1985"

Commentaire: CI-SUIT LE TEXTE PORTANT:

RESOLUTION PORTANT CHANGEMENT DE DENOMINATION ET MODIFICATION DES STATUTS DU PARTI DE L'UNION NATIONALE CAMEROUNAISE.(UNC)

Le Congres du Parti de l'Union Nationale Camerounaise reuni a Bamenda du 21 au 24 Mars 1985,
CONSIDERANT le voeu emis tant par les MILITANTS des Organes de Base que par les CONGRESSISTES indiquant la necessite de changer de DENOMINATION et de READAPTER les STATUTS du Parti de l'Union Nationale Camerounaise aux imperatifs du changement decoulant de la politique de RENOUVEAU NATIONAL pronee par le President de la Repiublique, S.E. Paul BIYA, President National du Parti, et tendant a RASSEMBLER TOUS LES CAMEROUNAIS, SANS EXCLUSION, pour favoriser la PARTICIPATION DE TOUS A L'OEUVRE DE LA CONSTRUCTION NATIONALE;

CONSIDERANT notamment l'APPEL LANCE PAR LEPRESIENT NATIONAL DU PARTI UNC, dans son magistral RAPPOTRT DE POLITIQUE GENERALE, tendant a l'avenement d'une SOCIETE NOUVELLE, fondee sur le LIBERALISME COMMUNAUTAIRE;

VU LES DISPOSITIONS DE L'ARTICLE 60 DES STATUTS DE L'UNION NATIIONALE CAMEROUNAISE,

DECIDE

Article 1er: Le Parti de l'Union Nationale Camerounaise, en abreviation UNC, devient le Parti du Rassemblement Democratique du Peuple Camerounais en abreviation, RDPC.

Article 2: Les Statuts, la Devise et les Emblemes dudit Parti (UNC), sont modifies en consequence.

FAIT a BAMENDA, le 24 Mars 1985.

Voila comment l'UNC est devenue RDPC!.

Vous trouverez cela dans le livre du Congres Ordinaire de l'UNC abusement appelle CONGRES DU RENOUVEAU.
      0
Raymann   02017-09-14 16:25
#2
@Lenoir
@Blizzard
Ce qui est compréhensible vous semble subitement difficile.
Le Rdpc est une création de Biya à Bamenda en 1985.
Il n'y a aucun besoin d'entrer dans les détails. J'étais là et je sais de quoi je parle. Pas besoin de cours d'histoire pour ça.
      0
Toukari+[   02017-09-14 14:28
#3
LENOIR
"..Francois Sengagoh au Congres..."

Je crois plutot que vous auriez voulu dire " Francois SENGAT KOUOH"..."
      0
Chesco002   12017-09-14 14:09
#4
Quel est le programme de Libii.

En tout cas je ne crois pas trop fort aux vertus des élections. L'Afrique a besoin de souveraineté et pas forcément de démocratie
      0
LENOIR   02017-09-14 12:59
#5
@Raymann

En 1983 Paul BIYA devient President National de l'UNC alors que en 1980 au Congres Ordinaire de l'UNC a Bafoussam fut decide de l'organisation du Congres Ordinaire de l'UNC a BERTOUA en 1985,

C'est lors du DISCOURS DU SECRETAIRE POLITIQUE Francois Sengagoh au Congres Ordinaire de l'UNC baptise "CONGRES DU RENOUVEAU de l'UNC" a BAMENDA en 1985 QU'IL FUT PROPOSE LE CHANGEMENT DE DENOMINATION DE L'UNC.

LE 24 MARS 1985 AU COURS DU DISCOURS DE POLITIQUE GENERALE, IL FUT ADOPTE Le changement de Union Nationale Camerounaise en abregee 'UNC" en Rassemblement Democratique du Peuple Camerounais en abrege "RDPC".

LE RDPPC N'EST QUE LE CHANGE,MENT DE DENOMINATION DE "UNC EN "RDPC". D'ailleurs les TEXTES DE BASE SONT IDENTITES.

Tous les Membres, militantes, militants et sympathisants de l'UNC devinrent Membres, MILITIANTS ET SYMPATHISANTS DU RDPC. ON CHANGEA L'EFFIGIE DE AHMADOU AHIDJO SUR LA TENUE DU Parti par l'effigie de PAUL BIYA.

Le RDPC a herite des biens, des militants, des maisons, des ressources materielles, financieres, humaines et autres du Parti UNC. Voila la verite historique cher frere!

Retiens que je suis MEMBRE ET MILITANT DU RDPC.
      0
LENOIR   02017-09-14 12:53
#6
@Raymann

"@Lenoir
Je ne connais pas ton âge. J'ai l'impression que tu es jeune et tu connais mal le Cameroun et les camerounais.
Le rdpc fut inventé par Biya à Bamenda en 1985. Le même jour il avait tous les militants.
Ce parti avait-il existé avant la date de sa création? Non.
L'opposant populaire s'il sort qu'il existerait un sera suivi par les autres, y compris les membres du rdpc."

Commentaire: Remerciant @Blizzard de t'avoir repondu, je me fais l'obligation repondre a tes preoccupations.

Mon cher, je suis ici pour m'edifier des uns des autres, m'instruire. Comme te l'a deja si bien repondu notre frere @ Blizzard, je serai plus lineaire afin que tu le comprennes.

Paul BIYA n'a JAMAIS ALORS JAMAIS CREE UN PARTI POLITIQUE SURTOUT PAS LE RDPC. Le RDPC est l'UNC, ne au congres du RENOUVEAU de l'UNC qui devait avoir lieu a Bertoua, mais SABAL LECCO avait conseille a Paul Biya devenu president de l'UNC d'organiser le Congres de l'UNC a BAMENDA

L'UNC Parti fonde par Ahmadou Ajidjo est la resultante de l'unification des partis politiques ayant existe jusqu'en 1966, lui meme etant la fille de l'UC. Union Camerounaise de Ahmadou AHIDJO.

Au depart il y avait l'UC l'Union Camerounaise de Ahmadou AHIDJO dont Ahidjo devint depute de l'Assemblee Territoriale du Cameroun, puis Premier Ministre et President de la Republique,

L'UC changea en UNC Union Nationale Camerounaise qui regroupait en son sein tous les partis ayant existe.
      0
Bama   42017-09-14 12:29
#7
Raymann

Le RDPC n'a pas été crée de toutes pièces, le "RDPC" a préexisté au RDPC.
C'est lors du congrès de l'UNC de Bamenda qu'il a été décidé un changement de nom.
Vous êtes sans doute jeune, ceci expliquant cela, la dénomination initialement prévue était le RPC, ce nom se rapprochant trop de l'UPC, il a été décidé d'ajouter un "D", ceci explique pourquoi le RDPC n'est pas si "démocratique que çà.
le RDPC n'est donc pas une créature ex nihilo, c'est une métamorphose de l'UNC, qui était lui-même une métamorphose de l'UC si on peut le dire.
      0
Blizzard    62017-09-14 12:16
#8
Rayman

Tu dis ceci: (...)Le rdpc fut inventé par Biya à Bamenda en 1985. Le même jour il avait tous les militants.
Ce parti avait-il existé avant la date de sa création? Non.(...)

C'est plutôt à toi que je demande quel âge as-tu?
Paul Biya n'a rien inventé....non, que dis-je, paul Biya N'A JAMAIS RIEN INVENTÉ.

Il a simplement changé Le nom UNC en RDPC.

La rdpc n'est qu'une continuation de l'UNC, dont Ahidjo fut le président.
      0
Raymann   32017-09-14 11:05
#9
@Lenoir
Je ne connais pas ton âge. J'ai l'impression que tu es jeune et tu connais mal le Cameroun et les camerounais.
Le rdpc fut inventé par Biya à Bamenda en 1985. Le même jour il avait tous les militants.
Ce parti avait-il existé avant la date de sa création? Non.
L'opposant populaire s'il sort qu'il existerait un sera suivi par les autres, y compris les membres du rdpc.
      0
Missile_Patriote   102017-09-14 10:23
#10
Cher Cabral, contente toi de parler aux médias et d'encourager les jeunes a s'inscrire sur les listes électorales. Quant a concourir pour un poste d'elu, tu n'as pas encore fait tes classes mon cher. Haranguer des foules c'est bien, mais diriger des hommes c'est une autre paire de manches. Pour cela il faut avoir fait ses classes. Commence par diriger même une école primaire, ensuite des structures de plus en plus importantes ou on va parler de vision, stratégies, objectifs, résultats a court, a moyen et a long termes, et enfin évaluation de l'impact des actions sur le vécu quotidien de la population. Même Macron a suivi ces processus. Une fois ces étapes passées, je pourrai te faire confiance.
Bonne chance.
      0
Louisblake   92017-09-14 08:53
#11
Syl
Vu que le système a réussi à désintéresser la population de la politique, et que de ce fait les gens refusent ou ne veulent pas s'inscrire sur les listes électorales, que devons faire nous autres qui continuons à garder un oeil sur cette politique?
Devons nous rester les bras croisés à attendre que la providence vienne nous sauver?
Ou devons nous mener des actions allant dans le sens de proposer aux sceptiques de la politique Camerounaise des arguments pour les (ces sceptiques) amener à se re-interesser à la chose politique?
Moi j'opte pour la deuxième solution.
C'est un travail de longue haleine qui sera semé de beaucoup d'embûches, parmi lesquelles des manoeuvres de sabotage et de contre information venant du pouvoir.
Au lieu de rester les bras croisés et regarder le pouvoir faire a sa guise, je me jette à l'eau et m'accroche sur la seule lueur de confiance que je peu accordé à un individu qui peu rassembler sur l'ensemble du territoire un tres grand nombre de personne.
Je lui fait confiance que le moment venu il saura prendre les bonnes décisions.
Je prend le risque de me tromper car si je ne le fait pas, je ne voterai pas.
      0
Syl   92017-09-14 07:39
#12
Louiblake
Réalisme ne veut pas dire pessimisme. Quelqu'un de plus intelligent que moi avait déjà dit qu'on ne "peut pas continuer à faire la même chose et s'attendre à des résultats différents". Ce que Mr Libi fait est la même chose que tous ses prédécesseurs ont fait.
Je respecte sa démarche mais franchement ne réunir que 5.000 électeurs à un an de l'élection est quand même amusant, surtout parce que je suis de ceux qui pensent qu'on ne va pas à une élection pour la perdre.
Participer à une élection comme Lenoir l'a dit plus bas comporte de gros moyen financiers et humains que tous nos opposants n'ont jamais puisqu'ils s'organisent dans l'habituelle improvisation qui nous caracterise.
Après s'il faut soutenir la figuration moi je t'ai déjà dit avec quel esprit j'irai à une élection : pas pour la perdre
      0
Louisblake   62017-09-14 00:39
#13
Vraiment. Que des pessimistes dans les commentaires ( enfin, presque tous à l'exception de quelques uns). Mais ceci révèle le niveau de pessimisme dans lequel baigne le peuple Camerounais.
Mais, retenez une chose ou deux: rien est impossible sur cette terre,il est encore très tôt pour dévoiler la stratégie de l'opposition.
Actuellement, c'est la popularité d'un candidat qui est importante parce-que nous n'avons plus d'opposant populaire dans ce pays. Ce qui constitue le principal talon d'Achille de l'opposition.
La principale manoeuvre du pouvoir avant la convocation du corps électoral sera et a toujours été de rendre impopulaire nos opposants. Pensez-y et oubliez pour l'instant de verser dans la critique qui n'a pas DZ place pour le moment.
Pour l'instant, soutenons. Oui soutenons massivement car demain viendra le temps où les coups fataux devront être porté.
      0
LENOIR   72017-09-14 00:26
#14
@Raymann

"@Lenoir
L'opposition devrait avoir un centre qui attire les autres, un parti déjà populaire qui aurait besoin de quelques soutiens."

Commentaire: Le parti d'opposition le plus POPULAIRE DEMEURE LE SDF de John Fru NDI, car le parti ayant le plus d'elus apres le RDPC, dont les autres devaient s'allier au SDF ou a son candidat.

"On ne peut pas s'allier avec n'importe qui, juste par ce qu'on est dans l'opposition."

Commentaire: Il y a des alliances de circonstances sans se faire AMBIBER par l'autre. Quand Augustin KODOCK de l'UPC s'allie a Paul BIYA du RDPC ce n'etait de coeur joie, ni lorsque DASSAILO avec son parti le firent.

"Elimbi Lobè n'arrive même pas à tenir dans un parti et il parle de rassembler l'opposition contre le rdpc."

Commentaire: ELIMBI LOBE vous montre la voie, mais vous le combattez sans chercher a comprendre les faits palpables et veridiques qu'il expose. Il vous dit que sans alliance, le SDF le parti de l'opposition le plus populaire ne peut DEPASSER 23 DEPUTES DANS LES 180, 43 CONSEILLERS MUNICIPAUX DANS LA MULTITUDE.

Les elections ont besoin des ressources materielles, humaines et financieres.

Comment avec une ressource humaine limitee vous pensez posseder de representant dans chacun de bureau de vote sur l'etendue du territoire, alors que avec synergie vous pouvez le faire, mais puisque nous sommes PRISONNIERS DE NOS EGO, VOUS AUREZ TOUJOURS A ACCUSER LE RDPC.

Chantal Roger TUILE a dit l'autre jour qu'il n'a ete elu Conseiller municipal a Yaounde par manque de scrutateur dans chaque bureau de vote de sa circonscription electorale, combien de fois pour plus de centaines de milliers de Bureaux de Vote?

MUTUALISER VOS FORCES, VOS RESSOURCES POUR REVER VAINCRE un jour NOTRE PARTI, ce n'est pas de la magieI!

Peut etre Cabrl LIBII est votre MESSIE, mais VOUS SEREZ DESILLUSIONNES APRES OCTOBRE 2018!
      0
LENOIR   112017-09-14 00:21
#15
@Raymann

"C'est difficile pour l'opposition de se rassembler contre Biya."

Commentaire: C'est parce qu'ils sont egoistes, chacun voulant etre president, Pourquoi BELLO BOUBA MAIGARI, DAISSALO, ISSA TCHOURIMA et j'en passe, ne se portent candidats s'allient a la candidature de Paul BIYA?

"Ce qui compte en ce moment c'est la popularité du candidat."

Commentaire:" Comment definis-tu la popularite du candidat? Le Candidat populaire, c'est celui qui a deja un vote populaire et non des reseaux sociaux qui n'ont jamais vote.

A l'heure actuelle, apres Paul Biya c'est John FRU NDI le plus populaire des autres candidats. Ils sont chacun connus plus au moins du peuple que beaucoup des pretendants,

meme le CHOU-CHOU DES RESEAUX SOCIAUX est mal connu du peuple.

Avant hier c'etait Edith KAWALAI avec son CPP, hier c'etait Maurice KAMTO avec son MRC, aujourd'hui c'est Cabral LIBII avec son "11 Millions de Citoyens"

D'autre part ce Cabral LIBII ne tient parole. il avait Sollennement declare qu'il SERAIT CANDIDAT SI ET SEULEMENT SI AU 31 AOUT 2017 IL Y AURA AU MOINS 11 MILLIONS D'INSCRITS.

Maintenant toute honte bue, il court declarer etre candidat malgre les 6000 Incrits, tres en deca de ses ambitions. Il vous sort le "11MILLIONS DE CITOYENS"
      0
Atangal14    112017-09-13 23:56
#16
Cabral, ça va les chevilles?
Parler d'élections au Cameroun actuel équivaut à rêver debout!
Après les frayeurs des années 90, Paul BIYA a progressivement tout verrouillé, au point de n'encourager que accompagnateurs et des chauffeurs de salle...
J'ai bien peur que ce LIBI, que d'aucuns disent qu'il fut indic au campus, ne soit qu'un de ces chauffeurs de salle que le RDPC active pour amuser la galerie et démontrer que le Cameroun est une démocratie.
En tout cas, au fil du temps, on saura dans quel camp il joue!
      0
Stephano   202017-09-13 23:42
#17
Il n'est pas interdit de rever.
Cabral Libiih est juste un bon parleur que je decouvre imbu de lui meme, car il se sent si important au point de dire quil inquiete tous les partis d'oppositions,je le trouve aussi demaguogue et pas sincere car il a refusr d'avoir face a tagme que son operation dinscription a ete un echec ( a peine 5.000 nouveaux electeurs et tous ne le font pas grace a lui) au lieu d'avouer son echec, il veut accuser elecam,..n'importe quoi!!!
Vkila un gars qui n'a jamais rien diriger, juste parcequil vient discuter a la tele, il se prend pour un messie.
Cabraal facebook t'a trompe!!! Retiens que les putes et criminels camerounais ont plus xe views et followers que toi...presi Amot, lLolo fondja, veuve joyeuse etc... cela ne leur donne pas ce reve qui te hante!!!
Bon parleur, je dirai exellent dans les discutions...oui crst tout ce que tu as
Ne soit pas pretentieux dans le vide!!!
      0
LENOIR   132017-09-13 23:30
#18
@Blizzard

"Vous verrez qu'au 2ème tour, tous les perdants vont s'aligner derrière le dauphin de biya."

Commentaire: Nous sommes dans l'actuel systeme a un seul, il faut tisser des strategies en fonction de cette equation. Comment faire dans un tel contexte.

UN SCRUTIN A UN TOUR SE JOUE COMME LE SECOND TOUR D'UN SCRUTIN A DEUX TOURS. Tant que l'on evoluera comme si nous etions dans un scrutin a deux tours vous aurez toujours vos yeux pour pleurer.

Le code electoral donne aussi droit a l'INVESTITURE DES CANDIDATS INDEPENDANTS, sous des parrainages des elus et caution a verser au tresor public
      0
LENOIR   142017-09-13 23:07
#19
@Toukari+[

Merci Nyamoro pour le rectificatif, effectivement il s'agisait de Henri KONAN BEDIE

----------------------

@Blizzard

Entre temps c'est un scrutin a un seul tour puis KO, il faut les regles actuelles, le scrutin a deux tour n'etant pas encore. Faut-il faire comme si nous etions a un scrutin a deux tours alors que nous en sommes a un seul?

Cabral LIBII dit avoir ete porte President de son Mouvement denomme: «11 MILLIONS DE CITOYENS»,

Pour etre investit Candidat a la Presidentielle, il a trois options:

1)-Transformer son Mouvement en Parti politique comme a fait Hilaire KAMGA avec son Offre Orange;

2)-Adherer dans un parti politique existant qui l'investit comme son candidat;

3)-Candidat independant, doit avoir les PARRAINAGES des ELUS du peuple (Deputes, Conmseillers Municipaux, Senateurs, Conseillers Regionaux, etc) et des CHEFS TRADITIONNELS un nombre EQUITABLE par region puis verser une caution dans le tresor public.
      0
Raymann   142017-09-13 23:07
#20
C'est difficile pour l'opposition de se rassembler contre Biya.
Beaucoup de partis d'opposition c'est juste le rdpc sous un autre nom.
Ce qui compte en ce moment c'est la popularité du candidat.
@Lenoir
L'opposition devrait avoir un centre qui attire les autres, un parti déjà populaire qui aurait besoin de quelques soutiens.
Sinon ça serait comme au jardin d'enfants.
On ne peut pas s'allier avec n'importe qui, juste par ce qu'on est dans l'opposition.
Elimbi Lobè n'arrive même pas à tenir dans un parti et il parle de rassembler l'opposition contre le rdpc.
      0
Blizzard    142017-09-13 22:29
#21
Tout ce dont on a besoin, pour battre biya, malgré le système mafieux, c'est un scrutin À DEUX TOURS.

Vous verrez qu'au 2ème tour, tous les perdants vont s'aligner derrière le dauphin de biya.

Une candidature unique de l'opposition actuelle est une utopie.

Enfin, à moins que je sois en train de me tromper, je croyais qu'il y avait une condition du code électoral qui insiste que chaque candidat doit être investi par un parti politique.

Quelqu'un peut-il me rappeler Le nom de celui qui investit Mr Libii?
      0
Toukari+[   72017-09-13 21:47
#22
LENOIR

A ma connaissance Alassane Dramane OUATTARA n'avait jamais fait d'alliance avec Didier KONAN mais plutot avec un certain Henri KONAN BEDIE.
      0
LENOIR   152017-09-13 21:31
#23
J'encourage Cabral LIBII, mais j'attire son attention sur la realite du Cameroun.

-Si Issa TCHOURIMA est au gouvernement c'est parce que son Parti le FNSC avait contribue a l'e;ection de Popol

Si Me Dieudonne HAPPI a ete designe President du Comite de Normalisation de la Fecafoot ce n'est pas un hasard, c'est parce que le parti dont il est CADRE a toujours soutenu la candidature de Popol, l'UNDP son parti auquel il appartient a signe une alliance avec le RDPC.

Ils sont nombreux dans le Gouvernement et ailleurs dont les differents partis auxquels ils appartiennent sont en alliance avec le RDPC. Cetains ne le savent pas.

Sans alliance tu ne gangeras la presidentielle au Cameroun. Meme Emmanuel Macron a tisse des alliances.

Partout dans le continent Africain ou il y a eu des alternances, c'est a travers des alliances, des plates formes.

Abdoulaye Wade l'avait fait pour battre Abdou Diof. Macky Sall, l'a fait pour battre Abdoulaye Wade. Meme chose au Benin, au Burkina Faso.

Meme Dramane Ouattara avait du s'allier au parti de son ennemi d'hier Didier KONAN pour soit disant battre Gbagbo.

La majorite des hommes politiques Camerounais sont egocentiques, chacun voulant etre president sachant bien les difficultes a y parvenir, mais ils s'ententent, lorsqu'ils perdent c'est le TRIPATOUILLAGE alors qu'ils n'avait sillonne le pays ne disposent d'aucuns scruteurs ou de moyens tant humains, financiers que materiels.

Que Dieu nous donne la vie, 2018 n'est plus loin.

Notre frere @NAKATI est deja essouffle, il croyait que c'etait la COURSE DE FOND pourtant je l'avais averti...!
      0
Iceman    202017-09-13 21:06
#24
Il est illusoire de penser qu'on puisse battre le RDPC dans configuration actuelle du code électoral dans une contexte d'emiettement des voix. Les camerounais appellent à la mise en œuvre d'une plateforme réunissant un certain nombre de têtes reconnues sur la place.
Je garde l'espoir que cette candidature reste dans l'optique de susciter des alliances sans lesquelles le rêve restera une utopie.
      0
Linternational   152017-09-13 20:54
#25
Cabral s'habille desormais en costume. hahaha. apres avoir decouvert le peignoir, l'avion, les hotels, etc...

"le tuyau c'est la position, le ndock c'est le courage"

Popol dira a Macron qu'il a battu un jeune comme lui, preuve ultime de democrature au Cameroun
      0
Berka   172017-09-13 20:33
#26
Non mais franchement, ces gens ne manquent pas d’air. Blamer les jeunes pour leurs turpitudes.

Finalement, je pense que les certains blancs “racistes” avaient raison. Cette generation de nullards n’etait pas prete pour l’independance. Les Blancs auraient du rester un peu plus longtemps…………………
      0
Berka   162017-09-13 20:11
#27
Felicitations a Cabral Libii et surtout bonne chance. Ce sera un long combat………….

Mais je voudrais reagir a autre chose que j’ai lu dans l’article. Je lis que “les jeunes camerounais sont juges incapables par certains de leurs aines”. REALLY? REALLY NIGGUH? You gotta be f.cking kidding me.

Ces “aines” ont fait quoi depuis que les blancs leur ont laisse le pays? Un pays qui, soit dit en passant fonctionnait a peu pres, nos problemes etant surtout politiques. Ces “aines”, faut plutot les appeller ces “nullards” n’ont rien branle pendant 57 ans.

Les asiatiques, Coree, Singapour, Taiwan, etaient plus PAUVRES que nous en 1960. Aujourd’hui, ce sont des pays riches. Nous? Des mendiants professionels. Mais admettons que les asiatiques sont les “meilleurs eleves de la classe” et difficiles a imiter, avons nous au moins “la moyenne” en termes de revenu par habitant? Nous sommes a $1,200 et la moyenne mondiale est a $10,000.

Non, ces “aines”, xcuse me, ces “nullards” devraient fermer leur gueule car leur bilan est completement catastrophique. Mais ce n’est jamais de leur faute, c’est d’abord le blanc ou maintenant les jeunes. Est ce le blanc qui vous oblige a dormir a poings fermes? Est ce le blanc qui vous demande de detourner? Est ce le blanc qui vous empeche de bosser un peu?

Espece de gros “nullards”. Fermez vos gueules. Les jeunes camerounais ne peuvent pas faire pire que vous. J’irai meme plus loin. Meme des ecoliers du primaire auraient mieux gere le Cameroun que vous. GENERATION DE NULS……………..
      0
LENOIR   292017-09-13 19:57
#28
D'autre part une election, une campagne electorale et le suivi de son vote demande beaucoup de fonds, requiert des moyens et des ressources humaines et materielles, voila pourquoi il faut mutualiser les forces.

Cabral LIBII a-t-il deja epargne ou rassemble au moins 1 000 000 000F (un milliard Fcfa) pour sa campagne?

Etre populaire dans les reseaux sociaux dans certains milieux n'est synonime de remporter des elections, sinon Roger MILLA sera depuis President de la Reblique, il est connu de presque tous les Camerounais de toute les couches sociales et non dans les reseaux sociaux.

Les Reseaux sociaux malheureusement ne votent pas.
      0
Raymann24    122017-09-13 19:43
#29
On n'a pas besoin d'un candidat unique de l'opposition. Ça sera pas facile.
On a besoin d'un candidat populaire capable d'affronter le rdpc.
Il faut se joindre au mouvement de Cabral Libii maintenant. Simple as that.
      0
LENOIR   342017-09-13 19:41
#30
Dans notre systeme electoral actuel a un seul tour et KO, Aucun politique, surtout de l'oposition sans GRANDE ASSISE NATIONALE ne peut gagner les elections presidentielles au Cameroun sans des fortes alliances. Meme le RDPC pour faire gagner son candidat, recourt a differentes alliances avec plusieurs partis politiques (UNDP, UPC, FNSC, ADD, AND etc...).

ELIMBI LOBE ne cesse de le dire, qu'a l'etat actuel personne ne peut gagner face au RDPC MAIS LES GENS S'ENTETENT apres ils crieront aux trucages

Les gens oublient qu'il y a au Cameroun des partis dits de la Majorite Presidentielle qui ont PORTE et PERMIS l'election de Paul BIYA, pourtant le RDPC est le parti le PLUS IMPLANTE dans tous les RECOINS du territoire..
      0
L'Acteur   172017-09-13 19:20
#31
Candidature unique de l'opposition pour 2018 ou rien... Je suis militant du "tout sauf Biya". Alors concertez-vous à l'opposition et sortez-nous un candidat unique afin qu'en fin les Camerounais puissent avoir le droit de sanctionner massivement ce régime arrogant et irresponsable du renouveau.
      0
EME   302017-09-13 18:57
#32
@Romy
...Tant que le ''consensus'' s'opère autour de son ''petit égo'' tout va bien n'est ce pas ? Tous ceux que j'ai cité avant aussi veulent le consensus en autant qu'il s'organise autour de leur petit nombril.
Enfin, prendre ses rêves pour la réalité est son droit, le tien aussi d'ailleurs.

Toute démarche solitaire dans le contexte politique du Cmr actuel est vouée à l'échec jusqu'à nouvel avis !!!!
      0
Alternative 23    72017-09-13 18:50
#33
En tout cas une chose est sûre, tous les opposants vont gagner les élections, même là où ils ne seront pas présentés (législatives et municipales). Mais le RDPC va voler le résultat comme d'habitude.
      0
Romy27    172017-09-13 18:45
#34
@EME
il ne sert à rien de parler de quelqu'un que tu ne connais pas,ou alors dont tu as entendu parler pour la première.
Chaque fois qu'il lui était donné l'opportunité de s'exprimer, M. Libii a toujours émis le voeu de voir émerger un candidat consensuel. il faut t'informer avant dire n'importe quoi,visiblement tu connais rien sur l'homme.
je t'invite à le suivre sur équinoxe radio tous les matins de lundi à vendredi où il officie comme consultant.
      0
EME19    322017-09-13 18:28
#35
Un de plus , un de moins, qu'importe !

M Libii pour qui j'ai beaucoup de respect vient hélas de rejoindre le grand nombre de ces leaders nombrilistes (Fru Ndi, Ndam Mjoya, Ekindi, Ekanè, Kah Walla,etc) qui se lancent dans une aventure solitaire parce pensent-ils, détiennent la formule magique.
Uns simple analyse du rapport de force RDPC # Opposition commande le rassemblement des oppositions vers
1- Une plateforme Commune
2- Un candidat unique après organisation de primaires....

Dommage !
      0
Romy11    292017-09-13 18:18
#36
Cabral Libii, un gar aussi et toujours convainquant chaque fois l'occasion lui est offerte de s'exprimer. je vois en ce monsieur l'un des futurs artisans parmi tant plusieurs autres de l'avènement d'un Cameroun nouveau dont nous rêvons tous,où il fera bon vivre du nord au sud,de l'est à l'ouest;un Cameroun nouveau il n'y aura plus de problème anglophone, où des gens pourront se soigner à moindre coût,où des gens seront fiers d'être camerounais,...
      0
CesarII 41    112017-09-13 18:17
#37
Un sous Marin du Rdpc, meme jeu que le Pr Mathias Nguini, tant pis pour les imbéciles, le Pauvre Ateba Yene à payer le prix fort.
      0
Cabral Libii CIN Screen Capture
«Il y a eu un Cameroun avant l’opération «11 millions d’inscrits», il y aura désormais un autre Cameroun après cette opération»

Cabral Libii promet la révolution en 2018. L’instigateur de l’opération d’inscriptions massives sur les listes électorales baptisée «11 millions d’électeurs». invité de l’émission La Grande Interview (Canal 2 International) le 12 septembre 2017, a dressé le bilan de la phase précédente et décliné son projet en ces termes: «Moi et tous ces milliers de jeunes qui m’accompagnent nous avons tiré de cette première phase que nous avons appelé «la phase 1» une force de détermination incroyable dont vous allez apprécier le déploiement dès début janvier 2018. Vous allez voir ce que vous n’avez jamais vu. Ça soyez rassuré», a-t-il lancé à l’endroit de son intervieweur Jean-Bruno Tagne .

Cabral Libii a salué l’émergence d’un nouvel état d’esprit chez les jeunes qu’il a cotoyés au cours de l’opération «11 millions d’inscrits». Rien à voir selon lui avec ces jeunes jugés Camerounais incapables par certains de leurs aînés. «Autre enseignement, nous venons de démolir des mythes, des idéologies: « les jeunes camerounais ne peuvent rien faire, ne savent que boire, danser». Eh bien c’est faux ! Il y a de jeunes camerounais qui ont la force patriotique qu’ils sont en train de déployer. La flamme de l’espoir s’est rallumée. Voilà une des leçons», se réjouit l’universitaire .

Il parle d’un espoir qui vient de naître pour une vraie démocratie. Le «Macron camerounais» voit l’environnement politique de son pays changer à la faveur des prochaines consultations électorales et ce du fait de la détermination d’une frange de jeunes. Il parle d’une flamme qui commence à consumer les doutes. «Cette flamme nous sommes en train de l’entretenir,  parce  que nous sommes en train de travailler dans le secret. Elle va être entretenue et elle va emporter sur son passage tous ceux qui vont s’y opposer. Elle va emporter sur son passage tous ces mythes qu’on a construits. Les mythes d’invincibilité, des mythes d’impossibilité. Tout cela sera balayé (…) Maintenant vous parlez de Cabral, vous allez découvrir des Cabral à la pelle, par centaines. J’ai découvert des jeunes devant qui j’étais tout simplement admiratif. Parfois je me faisais une idée de moi je ne soupçonnais pas que ça pouvait exister. Il y a eu un Cameroun avant cette opération il y aura désormais un autre Cameroun après cette opération. Le reste c’est tic tac», assure Cabral Libii.

Il  apprend aux téléspectateurs qu’il a été porté fin août 2017 à la tête de son mouvement qui s’appelle désormais  "11 millions de citoyens". C’est sous cette bannière qu’il entend briguer la présidence de la République en 2018.   

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez