Cameroun - Lac municipal de Yaoundé: Les travaux d’aménagement annoncés pour le premier semestre 2017

Par Géraldine IVAHA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Jan-2017   4072 5
Username:
Password:
Chikungunya-boy   32017-01-11 06:19
#1
Ce qui m'amuse ce sont ces fameuses premières phases. Un terme qui cache mal l'intention de retarder au maximum le projet et rallonger à l'infini le budget d'exécution et se construire son nième immeuble

Comment peux ton emprunter autant de milliards pour faire des modifications cosmétiques tres localisées dans une ville où les habitants de certains quartiers vivent comme au 17e siècle?
Vous voulez rendre la ville attrayante? Créez des centres culturels ultra modernes , creez des infrastructures sportives de proximité pour la masse, des centres commerciaux propres et modernes, et surtout que les gens qui y séjournent se sentent en sécurité. Le 1er confort c'est la sécurité chers responsables
      0
Gamob   02017-01-10 18:21
#2
In 1984 Paul Biya took upon himself to pernally see into the construction of the Ring Road. It has been 33 years since this promise was made. We are waiting and paying our taxes. When will the Banso, Nkambe or Wum man ever see tarred roads? 200 years from today , maybe. Yet we wait and we pay our taxes. But curiously, all roads leading to Gabon, Central African Republic and Congo are being tarred: roads to nowhere. Super highways and rail roads are being constructed. Ports and dams are almost being completed. Construction of Victoria deep sea port has been shelved, because, in the words of Professor Owona, it is too close to Nigeria. The northwest province remains landlocked. Ndian, the goose that lays the golden eggs is landlocked. The Mamfe-Bamenda road(tarred by the African Development Bank and not the Cameroon government) has been rendered impassable because of numerous check points erected by the government to permit the police and gendarmes to harass potential traders. And we are told there is no Anglophone problem because Biya chose to celebrate 50 years of Independence anniversary in Buea and Bamenda: that celebration was our own development. And we are told to just shut our mouths up!! Jesus wept!!!
      0
KOYE   32017-01-10 16:29
#3
Il y avait le plan jeunesse annoncés en février dernier. Et bien, on parle de son déploiement ce mois (lu hier dans CT...).
C'est ce qui est énervant dans notre pays ci, on croit que l'avenir n'arrivera pas.
Et que l'on peut tout remettre aux calendes grecques.
La CAN 2019 arrivera.
Et on se pressera quelques semaines avant pour justifier des retards de travaux du Lac (si les travaux ont été lancés), comme on s'est pressés de finir le stade Ahmadou Ahidjo en 2016...
Nous sommes en 2017 et on fait comme si 2019, c'est dans 10 ans !!!
      0
Un_camer   22017-01-10 10:23
#4
Looll
Ordinateurs pour tous en 2017!
Ooohhh nous sommes deja en 2017 ! Mince bon les ordinateurs sont en cours de fabrication en chine!

Vive le renouveau
      0
KOYE   22017-01-10 09:51
#5
On attend de voir
      0
lac Municipal de Yaoundé Archives
Avec un budget de 25 milliards de FCFA pour la réalisation de la première phase des travaux, le lac municipal de Yaoundé pourrait afficher fière allure d’ici 2019.

Dans la première phase du projet qui concerne l’aménagement du Lac Municipal de Yaoundé, il sera question d’ici à 2019 de construire une station d’épuration des eaux du Lac, afin de l’assainir et de réduire ainsi les risques de souillure des écosystèmes voisins, et de propagation des maladies hydriques.

D’après Le Quotidien de l’Économie paru le 9 janvier 2017, «c’est le 13 septembre 2016 que l’État du Cameroun, représenté par le Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Louis Paul Motaze, et la Deutsche Bank Espagne, ont signé des conventions de financement pour la première phase du projet, d’un montant d’environ 25 milliards de FCFA».

Un restaurant et un hôtel cinq étoiles seront construits, tout comme une base de sports nautiques. Les berges du lac seront durablement aménagées. Cette première phase a fait l’objet d’une maquette qui a déjà été validée. Et la deuxième phase permettra d’offrir aux populations de la ville de  Yaoundé «un cadre de détente et de loisirs, des espaces d’agrément et d’affaires de haute facture, un environnement sain, sécurisé agréable pour les citadins».

Ces fonds (25 milliards FCFA), indique le journal, permettront de «financer la contrepartie camerounaise, adossée au crédit acheteur destiné au financement de la Phase I du projet de valorisation touristique et économique du Lac municipal de Yaoundé, qui devrait permettre de créer quelque 2000 emplois».

La filiale londonienne de la Deutsche Bank avait déjà accordé un prêt de 21 milliards FCFA à l’État du Cameroun, indique le quotidien, en guise de rappel. Ces fonds étaient alloués à la réalisation de ce même projet, pour lequel la banque espagnole, Caixa Bank, s’est également engagée depuis 2013. «C’est donc finalement à travers un décret signé le lundi 28 novembre 2016 que le Président de la République crée un Comité de Pilotage. Présidée par le ministre, Secrétaire Général de la présidence de la République», peut-on lire.

Jean Claude Mbwentchou, Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, le maître d’ouvrage, a annoncé le début des travaux pour le premier semestre de l’année 2017, alors qu’il était face aux Députés de la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée Nationale pour la défense du budget de son département ministériel pour l’exercice 2017. Le journal souligne par ailleurs que  le montant du budget 2017 cette institution est de 138 milliards 454 millions FCFA.

Auteur:
Géraldine IVAHA
 contact@cameroon-info.net
 @givahaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez