Cameroun: Le Port de Douala lance sa première opération d’enlèvement d’épaves depuis 30 ans

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Jun-2018   2466
Port de Douala Archives
D’un montant de 4,7 milliards FCFA, les travaux sont confiés à la société italienne Bonifacio SRL pour une durée de huit mois.

Elle a été lancée le 4 juin denier en présence du ministre des transports, Ernest Ngalle Bibehe. C’est la toute première opération d’enlèvement des épaves au Port autonome de Douala (PAD) depuis 30 ans. Elle consiste à enlever les navires abandonnés, les débris d’engins flottants de types caboteurs, chalutiers et remorqueurs, qui obstruent les quais, les darses et les plans d’eau du port. Près de 80 de ces épaves, apprend-on du PAD, ont déjà été répertoriées.

L’opération qui durera huit mois, a été confiée à l’entreprise italienne Bonifacio SRL pour 4,7 milliards FCFA. Cette somme qui est un prêt de la Commercial Bank of Cameroon (CBC), sera payée au prestataire au bout de neuf règlements échelonnés.

D’après Cyrus Ngo’o, directeur général du PAD, le lancement de cette opération est une étape importante dans la fluidification des activités de ce port. En effet, explique le top management du PAD, la prolifération des épaves est nocive à la navigation. Elle augmente les risques d’accident et obstrue le chenal du port, induisant la multiplication des opérations très onéreuses de dragage. Ce d’autant plus, déplore Cyrus Ngo’o, que l’infrastructure, conçue pour traiter 7 millions de tonnes de marchandises au départ, traite à ce jour en moyenne 10 millions de tonnes de marchandises par an.

Rappelons que le PAD est la principale plateforme où transitent plus de 95% des marchandises à l’import-export du Cameroun et les pays de l’hinterland que sont le Tchad et la Centrafrique. Cette opération s’étendra également vers les ports de Tiko et de Limbe où 23 épaves sont à enlever.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez