Cameroun: Les forces de défense et de sécurité déjouent un attentat sur l’un des sites des Jeux universitaires 2018 à Maroua, Région de l’Extrême-Nord.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-May-2018   6188
Ville de Maroua Archives
A deux jours de la fin des compétitions, le village des jeux est fortement militarisé et les pouvoirs publics ont renforcé la sécurité sur les différents sites abritant les compétitions sportives et autres activités.

En choisissant de confier l’organisation de l’édition 2018 des jeux universitaires à Maroua, chef-lieu de l’Extrême-Nord, la seule Région du pays qui subit depuis environ cinq ans, les exactions de la secte terroriste Boko haram, le gouvernement camerounais veut prouver qu’il a le contrôle de cette partie du pays. Toutefois, c’est un défi risqué. On en a eu la preuve le mardi 08 mai 2018 lorsqu’un terroriste, présumé membre de la secte islamiste Boko haram, a tenté de faire exploser une bombe au complexe sportif Domayo, l’un des sites qui abritent les jeux universitaire Maroua 2018.

« Heureusement que cet attentat a été déjoué par l’armée. Le terroriste, jeune, portait une ceinture explosive. Il a été repéré à temps, ce qui fait qu’il n’a pas eu le temps d’actionner sa charge. On a paniqué mais, la situation été vite maitrisée par les autorités. Nous rendons grâce à Dieu et aux militaires, gendarmes et policiers qui veillent au grain » raconte à cameroon-info.net, un athlète qui était sur le site au moment des faits.

« Comment ce présumé terroriste a fait pour se retrouver dans l’enceinte du complexe ? Dès les premiers jours, j’ai attiré l’attention des organisateurs sur le fait que les visiteurs entrent librement sur les sites des jeux sans qu’ils ne passent devant les détecteurs de métaux. C’est une grosse défaillance nonobstant l’impressionnant déploiement des hommes en tenue » indique l’un des responsables de la délégation de l’Université de N’Gaoundéré.

Depuis l’attentant déjoué en début de semaine, la sécurité a été renforcée sur tous les sites. Les éléments du BIR, corps d’élite de l’armée camerounais, font la patrouille de jour comme de nuit. Le village des jeux universitaires, est particulièrement militarisé.

Les organisateurs ont tenu hier mercredi 9 mai 2018, une réunion de coordination avec toutes les délégations présentes à Maroua. « Il a été question de donner les derniers consignes aux athlètes et encadreurs en ce qui concerne les déplacements sur les sites des jeux et les déplacements dans la ville de Maroua » explique à cameroon-info,net un responsable de l’Université de Douala.

Entamés le vendredi 04 mai, les jeux universitaires Maroua 2018 seront bouclés le vendredi 11 mai 2018. Avec 23 médailles dont 14 en or, l’INJS de Yaoundé est bien partie pour succéder à l’Université de Douala, championne sortante qui occupe actuellement le second rang au classement des médailles avec 34 médailles dont 8 en or.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez