Cameroun - Ligue de Football Professionnel: La FIFA somme la FECAFOOT de prendre des mesures afin que les salaires soient versés aux joueurs dans les brefs délais

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Feb-2019   2948
Le siège de la FIFA FIFA
La sommation de la FIFA fait suite à une étude du Syndicat National des Footballeurs du Cameroun (SYNAFOOC), qui révèle que 24 des 33 clubs d’élite du Cameroun ne versent pas les salaires à leurs joueurs.

Dans une étude publiée récemment, le Syndicat National des Footballeurs du Cameroun (SYNAFOC) révèle que 24 des 33 clubs de Ligue 1 et Ligue 2 ne respectent pas leurs engagements contractuels vis-à-vis de leurs joueurs. Si certains se contentent de payer uniquement les primes, d’autres par contre ne versent pas jusqu’aux salaires. «La situation est désastreuse. Nous avons reçu des appels de joueurs ayant de graves problèmes pour nourrir leurs enfants. C’est choquant ! En plus ces joueurs non rémunérés sont également vulnérables aux approches des truqueurs de matchs», s’est indigné Geremi Njitap, président du SYNAFOC.

L’ancien Lion Indomptable, par ailleurs président de la branche africaine de la FIFPRO (Fédération Internationale des Footballeurs Professionnels), après avoir saisi la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), a porté l’affaire devant les instances internationales. La réponse de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) vient de tomber. Dans une correspondance signée le 18 février 2019, Fatma Samoura, la Secrétaire générale de la FIFA, somme la FECAFOOT de «bien vouloir prendre de manière urgente les mesures nécessaires pour faire en sorte que les salaires et primes dues aux joueurs de ces 24 clubs, conformément aux obligations contractuelles pertinentes, soient payés à brève échéance».

Les clubs concernés sont: As Matelot, National Polytechnic, PWD de Bamenda, Cosmos FC, YAFOOT, As Etoa-Meki, Canon de Yaoundé, Ngaoundéré University, Bang Bullet, Renaissance de Ngoumou, Racing de Bafoussam, Aigle Royal de la Menoua, TKC de Yaoundé, Dragon de Yaoundé, Unisport du Haut-Nkam, A.S Fortuna, Feutcheu FC, New Stars de Douala, Fovu de Baham, Union de Douala, Astres de Douala, Colombe du Dja et Lobo, APEJES de Mfou et Avion Academy du Nkam.

«Vous voudrez bien, à cet égard, nous soumettre d’ici le 4 mars 2019, un rapport résumant les mesures que la FECAFOOT aura prises dans cette affaire», conclut la patronne de l’administration de l’instance qui gère le football mondial dans cette lettre envoyée à Seidou Mbombo Njoya, président de la FECAFOOT. Pour l’heure, la FECAFOOT n’a pas réagi à cette actualité.  

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez