Cameroun - Lions Indomptables - Curieuse explication d’Oyongo Bitolo: «J’ai eu un malentendu avec la fédération par rapport à mon retour… Maintenant c’est le club qui est plus important»

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Apr-2017   32142 12
Username:
Password:
Man Tara   12017-04-07 22:46
#1
@Nzalang_Kmer

"Notre génération est sacrifiée. Nous n'avons connu que l'anarchie et pire... nous avons appris qu'il était inutile de décrier certaines pratiques car nos avis ne comptent pas"

Ton post me parait tres typique,
Se plaindre sans rien contribuer

Je lis vos posts ici depuis des annees, je me rends compte que vous apportez rarement du nouveau dans la discussion.
Vous voulez seulement "critiquer".
Vos posts sont generalement sans substance, et vraiment sans importance, comme les points que tu as souleves.

-1/Double nationalite. Ca sert a quoi?
Moi pratiquement je n'ai meme pas une nationalite. A part la la camerounaise - que je peux faire valoir seulement avec beaucoup de difficulte. j'ai perdu toute piece d'identite camerounaise dans un incendie pendans que j'etais a l'universite en Californie, y compris tous mes diplomes du Cameroun.
Est-ce que je n'en fonctionne pas bien? Crois-moi, mieux que les americains avec 3 nationalites.

Donc c'est a des faux problemes comme ca que vous vous accrochez. A envier ce que les "autres super camerounais ont".

Parfois pour avoir une voix il faut contribuer.
Je suis venu dans une ville ou, justement les noirs aiment a m'appeler "foreigner".
Je leur retorque que, j'ai beau etre foreigner, mais j'emploie plus d'americains qu'eux,
Je paie plus d'impots qu'eux, donc j'ai plus d'infuence qu'eux..

L'influence s'acquiert et ne se quemande pas, ce qui parait votre preference
      0
Lizza   12017-04-07 21:01
#2
@Furax
J'ai quel probleme?
      0
Ebango   82017-04-07 19:52
#3
Je commence à comprendre quelque chose de très troublant. Lorsqu'on évoque un problème camerounais, il faut seulement se taire et regarder le cirque. Car la vérité est très cachée, trop cachée dans le chaos camerounais.
      0
Ebango   52017-04-07 19:49
#4
@Mezo'o, 9000 euros Bruxelles-Montreal?????? Oulala! Le Cameroun est vraiment pourri! Et comme d'habitude, quelqu'un a empoché cette somme.

Il fallait commencer par là. Si c'est vrai, alors c'est un gros gros problème de plus.

Mais ça ne change rien à mon avis: le joueur devait se prendre un billet en 5 min. Pas besoin que son club lui en envoie un. Ensuite, il faisait éclater les bêtises.
      0
Adama    112017-04-07 19:38
#5
Que pense Samuel Etoo et sa bande de voyous qui ont d'emblée donné raison à Oyongo la semaine dernière ?

Martin Camus Mimb et la bande à Abdouramane qui t'ont induire en erreur pourront-ils te demander pardon ?

Comme ces affamés et maîtres chanteurs ont détruit l'acteur porno à travers leur mauvais conseils, ils t'ont aussi poussé à la faute en t'encourageant à dire n'importe quoi.

Le plus grand perdant dans cette histoire c'est toi Oyongo car tes conseillers de la haine ne parlent plus.
      0
Nyambarindon   172017-04-07 18:07
#6
"Des sources concordantes parlent de sanction contre le joueur."(sic)

S'il est clairement établi :

-Que le sieur Oyongo Bitolo avait bel et bien un billet d'avion en aller-retour pour son voyage,
-Que ce voyage retour était programmé pour le 29 mars(au lendemain du match amical donc)
-Que pour des raisons personnelles sieur Oyongo Bitolo ne se serait pas présenté à l'embarquement pour le vol retour
-Qu’après avoir repoussé volontairement la date de son voyage retour,il a essayé d'accuser FAUSSEMENT les dirigeants du football au Cameroun de ne lui avoir pas fourni de billet d'avion pour son retour au Canada.

Alors,

il ne s'agit absolument pas ici là d'un cas de "malentendu avec la fédération " comme il prétend.
Mais d'un grossier mensonge ,visant certainement à manipuler les opinions.

La préconisation de sanction contre ce joueur se justifie,de toute évidence.

Ainsi apprendront-ils a assumer leurs déclarations et postures dans les réseaux sociaux et autres médias
      0
Michel Mezo'o   42017-04-07 18:02
#7
Ebango pour ta Gouverne les langues commencent a se délier a LA FECAFEY le billet d'avion D'Oyongo bruxelles Canada aurait couté 9000 euro dc 6millions 500mil tt juste pr te dire qu'il n'a bavardé pr riennn triste vraiment lamentable Ce pays
      0
Ebango   182017-04-07 17:27
#8
Ce footballeur est lamentable. Se comporter comme ça à son âge et niveau est franchement ridicule. Un billet d'avion Bruxelles-Montreal c'est à peine 400$, payable par carte de crédit et sur Internet en 5 min. Ce niveau de bêtise fait honte. Il peut utiliser Snapchat pour dire des bêtises sur son pays, mais il est incapable de s'acheter un billet d'avion et régler un si petit problème. Minable!
      0
Michel Mezo'o16    112017-04-07 16:40
#9
Je finirai finalement par donner raison a tous ces Binationaux qui ne veulent plus jouer pour le Cameroun Nos dirigeants n'aiment pas notre pays Comment après un tel scandal au lieu de se pencher sur l'administration autour de cette équipe pr sévir les coupables aujourd'hui c'est sur un Oyongo kon va tirer ?? ça se voit clairment que t'as été ménacé frère vu ke ds ce pays on ne supporte pas les gens qui disent la vérité

Qaund finira t'elle cette impunité??? pfffffff
      0
Nzalang_Kmer   232017-04-07 15:45
#10
@Furax,

Elle donne juste son point de vue. Je pense aussi comme Lizza mais pour être franc, je m'en fous de tout ce désordre.

Notre génération est sacrifiée. Nous n'avons connu que l'anarchie et pire... nous avons appris qu'il était inutile de décrier certaines pratiques car nos avis ne comptent pas.

Nous avons appris que certains supers camerounais ont le droit de jouir de la double nationalité et d'autres (nous autres anonymes) non.

Nous avons appris qu'à l'ambassade du Cameroun à Paris, le prix du visa est de 110 euro (c'est la moitié ailleurs) et les noirs (hyper nombreux et généralement des nationaux) entrent leurs demandes au 1er étage dans des files d'attentente impressionnantes ... tandis que les blancs demandent le même visa avec les mêmes passeports au rez de chaussée où il n'y a pas de rang (tapis rouge).

Incroyable: nos propres diplomates nous discriminent. Qui va donc nous respecter?

Roger Milla, Rigo SONG, Adolphe MOUDIKI sont de supers camerounais ayant droit à la double nationalité tandis que nous autres sommes de la merde.
      0
Furax13    182017-04-07 15:06
#11
@Lizza je crois que c'est toi qui a certainement un problème...
      0
Lizza11    132017-04-07 14:50
#12
Votre histoire si est trop louche,je supçonne qu'il a reçu un appel venant du haut,soit pour le sissia ou bien pour le faroter.Dans tout les cas,le petit ne veux pas de pb,ils a donc choisi de changer de version
      0
Ambroise Oyongo J M Nkoussa
Le défenseur des Lions Indomptables s’est exprimé sur les ondes d’une radio canadienne.

Sa sortie constitue un pan important du « Bruxellesgate ». Au lendemain de la défaite du Cameroun en amical devant la Guinée (1-2), Ambroise Oyongo Bitolo sur Snapchat  qu’il a été abandonnée par les dirigeants camerounais. « Je suis calé (à Bruxelles, ndlr) parce que je n'ai pas mon billet retour (pour Montréal ndlr). Je suis là à attendre, personne ne répond », avait dit l’ancien joueur de Coton sport de Garoua, affirmant au passage qu’il a « tout » donné pour son pays.  

Cette sortie avait choqué l’opinion, obligeant le coordonnateur administratif des équipes nationales à réagir. Contacté par Cameroon-info.net, André Nguidjol Nlend n’avait pas laissé de place au doute : « Vous savez comme moi qu’un billet d’avion est émis en aller et retour. S’il n’avait pas reçu son titre de voyage comment aurait-il fait pour prendre le vol aller ? », s’interrogeait-il alors avant d’indiquer que c’est le retour lui-même qui avait voulu repousser son voyage.

Effectivement, nous avons pu consulter le titre de voyage d’Oyongo Bitolo sur lequel il était indiqué que son voyage de Bruxelles pour Montréal devait avoir lieu le 29 mars 2017 à 10h45. C’est finalement le lendemain que ce dernier embarquera à la même heure. Autre problème, c’est son club, l’Impact de Montréal, qui a envoyé un billet en urgence.  

Une semaine plus tard, l’international camerounais s’est justifié sur les ondes d’une radio canadienne. Une explication très curieuse. « J’ai eu un malentendu avec la fédération par rapport à mon retour. Mais bon, ce qui est arrivé a pu arriver. Je suis arrivé avec un léger retard (à Montréal ndlr). Tout cela est passé, maintenant c’est le club qui est plus important, la sélection, on l’a mise de côté. On va continuer à travailler pour faire une grosse saison et amener l’Impact vers le trophée », a-t-il d’abord laissé entendre.

Revenant sur cette affaire, il affirme « Le vol devait être repoussé pour l’après-midi, mais vu qu’il n’y a qu’un seul vol tous les jours qui va de Bruxelles pour Montréal – celui du matin- donc, on n’avait pas trouvé une solution par rapport à cela. Etant donné que jusqu’à une certaine heure, je n’avais pas de retour, je me suis senti un peu abandonné. Mais après, la situation s’est régularisée grâce au club qui m’a pris un billet », ajoute-t-il.

Dans ses explications, Oyongo affirme qu’il a raté son vol du 29 mars parce qu’il est arrivé en retard. Une version quelque peu différente de celle de départ. Difficile de savoir si elle convaincra les responsables de la FECAFOOT. Des sources concordantes parlent de sanction contre le joueur.

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez