Cameroun - Lions indomptables: Les sanctions prévues pour les joueurs qui boycottent la sélection

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Dec-2016   61369 20
Username:
Password:
Poo-Poo2   02017-01-22 20:56
#1
Mon petit ONDOA, c'est toi l'homme du match !
Tu as raison de pleurer de joie ! Tu nous as sauvé !
Bravo bravo !!!
Bravo également à BASSOGOG qui a été excellent en débordement !
      0
Stoph   22017-01-03 13:41
#2
@ l'Acteur.....Dis-donc il faut nous laisser ça. Le mariage n'est pas forcé.... sooo???? Hmmm in other spheres, Cameroon is one and indivisible.
Please, someone said the teams take pretexts of paying players and stop them from competitions. Lies, I say lies!! A la Kontchou and Fameuse Ndongo, we love lying. Can you stop a motivated Cameroonian from coming home to play? These children our boys are tired of the plunderous cliques that have overtaken all spheres of public life. All thing na choko, laisser-faire, chop I chop, man know man, in short, plunder and plunder. na who well, Fecafoot president, normalisation committe president, Minister, president, ahhhh!
The name Indomitable Lions used to be a mark; from Theophile Abega, through Omam, Mbouh, Tataw, Mboma, and of late Eto'o, no one could even think twice when called up. But it is becoming too much, Nothing is changing. Why was Jean Paul Akono left to die? ...and he brought us the only Gold Medal in Football.. Please I laugh when you talk of punishing footballers. You who??? Have you punished those in front of you for looting the Cameroonian treasury? Re-format the mark and you will never hear boycotts. The problem is not with the players but with you in Yaounde.
      0
Furax   92016-12-21 22:31
#3
Certains devraient réfléchir à la situation d'Alex Song qui ère à travers l'europe à la recherche de la gnak qui faisait de lui un joueur plein de talent et volontaire sur le terrain. Sa belle prestation à la CAN 2008 lui avait ouverts les portes d'une belle carrière qu'il s'est chargé de refermer tout seul à la CM au Brésil. La CAN est un tremplin qui permet à certains de relancer leur carrière parfois discrète en club. Bien des joueurs qui ont décliné la sélection ne sont pas, pour la plupart des titulaires dans leur club, La meilleur sanction qui devrait leur être appliquée, c'est le bannissement des Lions, la Cameroun saura se passer de ces personnes.
      0
Nofear10    22016-12-21 20:03
#4
@Django ne mélangeons pas tout, je suis contre ce chantage des équipes conditionnant leurs joueurs sur leur participation à des compétitions avec leurs pays. Ce problème est global, il ne concerne pas uniquement le Cameroun ou le football. Le but ultime est d'affaiblir les compétitions internationales comme c'est le cas aujourd'hui du basket et du volley. Mon grand Toukari c'est le but recherché par ces clubs, rendre les compétitions continentales sans intérêts et le spectacle terne. Ils viendront quand-même faire leurs emplettes et retenir les meilleurs qui à leur tour refuseront leurs convocations et le serpent se mordra la queue
      0
Gadjere   162016-12-21 17:03
#5
@Toukari+[

"II est grand temps qu'on revienne sur ce qui etait de regle dans les annees 80 et 90"

Mais voilà, cela fait plus de 30 ans mais on a l'impression que le Cameroun, par rapport à cette période, a beaucoup reculé. Les infrastructures sont inexistantes, la formation des jeunes n'est plus ce que c'était, les clubs camerounais ne brillent plus au niveau continental. Les années ont passé, mais nos dirigeants sont restés les mêmes. Aucune vision.

Pour construire nos routes, on va chercher les entreprises et employés chinois. Si cela avait été possible, ce que nos dirigeants vont chercher des footballeurs d'autres nationalités pour venir jouer en équipe nationale. On ne peut pas passer le temps à chercher à sauter des étapes.
      0
Toukari+[   222016-12-21 16:12
#6
On ne doit prier personne de jouer pour l'equipe nationale. II y a plusieurs footballeurs evoluant au Cameroun et qui aimeraient bien defendre les couleurs du pays. Evoluer en Europe ne devrait plus etre la condition necessaire et suffisante pour etre selectionne. II est grand temps qu'on revienne sur ce qui etait de regle dans les annees 80 et 90, a avoir, s'appuyer sur des locaux pour batir une equipe nationale forte.
      0
Django2002   252016-12-21 16:07
#7
@Nofear
" Ici c'est la Fifa qui dans son règlement parle de sanctions et je continue à croire que c'est normal qu'ils soient sanctionnés
"
Le code pénal du Cameroun aussi prévoit des sanctions contre le vol d'argent public comme Monsieur Biya fait...demandez d'abord aux magistrats camerounais d'interpeller Biya sur les dépenses de jouissance qu'il multiplie depuis 34 ans et qui ont pour conséquence de priver le Cameroun jusqu'à l'eau potable...Les performances de l'équipe du Cameroun de football bonnes ou mauvaises n'ont aucune incidence sur la vie quotidienne des camerounais...par contre les détournements de Paul Biya oui !
"Maintenant si vous comptez résoudre le désordre du Cameroun en y ajoutant du chaos, tant mieux ça peut marcher"
Le chaos vient chercher quoi dans la résolution des problèmes du Cameroun, dans bien des pays au monde (Bresil , Corée du Sud) les présidents démissionnent s'il est avéré qu'ils ont confondu les caisses de l'état ,(argent qui appartient à tous les citoyens) à leur poche personnelle...
Cessez de venir distraire les camerounais avec le football qui n'est pas le seul sport pratiqué au Cameroun...Ces enfants ont bien réfléchi et agissent en conséquence, puisqu'ils ont fait la triste erreur par le passé de se faire abuser par des vampires qui réniflent partout où il y a l'argent qui passe...sans aucun amour en réalité pour le sport...que ces aventuriers aillent chercher l'argent pour voler ailleurs, nos valeureux jeunes frères ont compris que les sacrifices consentis par leurs famillles ne seront plus volés par les vampires croulant se croyant éternels s'accrochant piteusement au pouvoir à Yaoundé
      0
Nofear19    32016-12-21 15:45
#8
@Django à chacun son rôle dans la vie, ce n'est pas parce que l'impunité est la règle si Cameroun qu'elle le sera partout. Ici c'est la Fifa qui dans son règlement parle de sanctions et je continue à croire que c'est normal qu'ils soient sanctionnés. Sinon les clubs vont dicter des lois sois prétextes qu'ils payent ces joueurs et vont tuer l'intérêt des compétitions continentales et inter-continentales. Maintenant si vous comptez résoudre le désordre du Cameroun en y ajoutant du chaos, tant mieux ça peut marcher il existe une large documentation dessus pour vous en inspirez.
      0
Dlapikin   102016-12-21 15:41
#9
Ils ont fait ça avec Assou Ekotto, eux même ils ont annulé après deux ans qu'il soit parti et n'est tout de même pas revenu. Ces gens donc espèrent que les procédés ayant les même causes produisent des effets différents!?
Ils risquent de nous réinventer la roue dans ce pays!
      0
Django2002   272016-12-21 15:20
#10
@Nofear
"Je pense pour ma part qu'il faut les punir pour qu'ils comprennent qu'on ne peut pas tout se permettre dans un pays"
Qui a puni Paul Biya pour l'argent des camerounais qu'il va dilapider en Suisse et dans des voyages de jouissance...alors qu'il manque de l'eau potable...Le titre de champion d'afrique de football donnera de l'eau potable à tous les camerounais ?
L'africain est primitif.
      0
Mfangmott    102016-12-21 15:14
#11
Vous allez emenez ces joueurs devant quelle cour le TAS ? Est que votre staff est même légal ?
      0
Mfangmott    72016-12-21 15:02
#12
Vous allez emenez ces joueurs ou au TAS ? est ce que votre staff est d abord légal ? Nest ce pas ce même staff qui conteste les decisions du TAS
      0
Nyambarindon   122016-12-21 14:21
#13
Pour entrer dans la nouvelle tanière,la volonté du joueur doit être le premier motif

Est-il raisonnable de faire entrer des joueurs sous contrainte dans la tanière.
Moi je pense que non!
Que fera t-on s'il arrive,avec "le feu aux fesses" comme qui dirait,est classé,mais refuse de faire ce que le sélectionneur lui demande sur le terrain?

Comment construire un "esprit d’équipe" dans ces conditions?
      0
Un_camer   372016-12-21 14:17
#14
Je propose que les enfants de:

bi mvondo
Tombi
Semengue
Owona
Abdouramane
fameuse ndongo
bebe doc ngoo
belinga eboutou
etc...
soient convoquées et viennent jouer à l equipe nationale. Qu ils s octoient les primes qu ils veulent et la leurs parents n auront plus besoin de detourner.

Tout le monde les spectateurs y compris vous a laissé avec votre equipe alors foutez la paix aux enfants des autres

"when injustice becomes law resistance becomes duty"
      0
Maguida   232016-12-21 13:51
#15
je ne vois pas comment on peut obliger des gens qui n ont jamais joué pour le Cameroun a jouer avec le Cameroun. Il y en a parmis ces joueurs qui ont déjà evolué avec l équipe d efrance en selection inferieur. dès lors il n a plus aucune obligation envers le Cameroun.

en tout cas forcez les a venir jouer et vous verez le resultat
      0
Sphere   242016-12-21 12:37
#16
De toute façon BROOS le savais depuis , les gars le lui on signifié directement plus d'une fois et mm lorsqu'il détourne les frais de voyages au prétexte d'aller convaincre les gars de venir jouer pour le pays.
Cette sortie est faite dans le seul but de prendre l'opinion publique à témoin de ses pseudo efforts à appeler ceux qu'il croit être les meilleurs.
      0
Rosy   542016-12-21 12:33
#17
Craneurs ou pas, ils ont le droit de disposer de leur corps. S'ils viennent contraints et forcés et prennent 10 buts à chaque match , vous allez faire quoi? Les pendre? Ne plus les payer? D'ailleurs les primes qui leur sont dues, sont difficilement et tardivement versées. La meilleure chose est de vous demander pourquoi les joueurs ne se bousculent plus aux portes des LICs. A force de cracher en l'air, les crachats vous retombent dessus. Les joueurs sont les acteurs les plus importants dans le football, mais les dirigeants de la FECAFOOD ne pensent qu'à l'argent. Maintenant que les joueurs leur laissent leur chose, ils se rendent compte que la source des flux financiers est alimentée par ces joueurs qu'ils méprisent tant. Mangez encore, mais sans eux. Bon appétit.
      0
Sphere   522016-12-21 12:31
#18
Qui a déjà puni ceux qui créer une ambiance demotivante autour de l'équipe nationale par son incorrigible amateurisme depuis des lustres.
Vous aurez peut être préféré qu'ils viennent marquer des buts dans leur camp pour que vous les laissés tranquille ?
Quelqu'un te dis je ne veux pas jouer pour ton équipe à l'état actuel du désordre qui y règne, si tu tiens à ce joueur commence par régler le problème et relance le mec avec des nouveaux arguments; tout ce que tu trouves à faire c'est rebelotte viens jouer !
      0
Nofear39    82016-12-21 12:11
#19
Je pense pour ma part qu'il faut les punir pour qu'ils comprennent qu'on ne peut pas tout se permettre dans un pays, même si ce dernier va mal. S'ils ne souhaitent plus être appelés, la retraite internationale est une porte de sortie plus digne.
      0
L'Acteur   492016-12-21 11:51
#20
Dis-donc il faut nous laisser ça. Le mariage n'est pas forcé. Sur des milliers de footballeurs Camerounais, si seulement 7 ne veulent pas venir c'est pas la fin du Monde...Les Lions Indomptables c'est d'abord une institution, un état d'esprit guerrier. Alors quand un joueur n'est même pas motivé, c'est pas la peine de lui courir après, il ne sera pas un guerrier sur le terrain... Je préfère un joueur moyen et motivé qu'un grand joueur démotivé. Et ces 7 crâneurs n'ont même encore rien prouvé, ils ne sont même pas des grands joueurs, donc on va faire sans eux. Pas besoin de leur créer des problèmes en clubs, le label des Lions Indomptables est bien plus grand que ça...
      0
Lions indomptables du Cameroun Archives
Des amendes à la suspension en club, les joueurs qui boycottent l’équipe nationale s’exposent à plusieurs sanctions. 

Hugo Broos n’a pas encore publié la liste des 23 joueurs retenus pour la CAN «Gabon 2017». Pourtant le sélectionneur sait déjà qu’il fera sans 7 éléments présents sur la liste des préconvoqués. Dans un communiqué transmis à la presse hier, 20 décembre 2016, le sélectionneur de l’équipe du Cameroun renseigne que ces derniers ont décidé, pour plusieurs raisons, de ne pas disputer la prochaine grande compétition continentale. 

En dehors du défenseur de Bordeaux, Maxime Poundje qui a dit avoir choisi la France, les autres s’exposent à des sanctions, au cas où la FECAFOOT lance une action à leur encontre. Les gardiens André Onana (Ajax d’Amsterdam), Guy Roland Ndy Assembe (As Nancy),  les défenseurs Allan Nyom (West Bromwich), Ibrahim Amadou (Lille OSC), et le milieu André Zambo Anguissa (Marseille), ont expliqué avoir choisi de rester en club pour préserver leurs places de titulaires. La raison de Joël Matip (Liverpool) est un peu plus différente. «Il ne souhaite pas jouer avec les Lions indomptables pour le moment en raison d’une mauvaise expérience avec le précédent staff technique», indique Hugo Broos.

Le sélectionneur des Lions indomptables regrette d’ailleurs la décision de «ces joueurs de privilégier leur intérêt personnel au détriment de la sélection nationale au sein de laquelle ils ont déjà pour certains évolué» et prévient que «la Fédération Camerounaise de Football se réserve le droit d’engager des actions  à l’encontre de ces joueurs conformément aux règlements de la FIFA».

L’instance mondiale du football est en effet opposée à ce type de situation. Dans l’article 1 de son premier annexe, le Statut du joueur de la FIFA indique clairement que: Alinéa 1: «Un club ayant enregistré un joueur doit mettre ce joueur à la disposition de l’association du pays pour lequel le joueur est qualifié, sur la base de sa nationalité, s’il est convoqué par l’association en question. Tout autre accord entre un joueur et un club est interdit».

Si le refus vient du joueur, il doit être motivé par une blessure ou la maladie. Et encore, dans ces cas, le joueur doit apporter la preuve, et venir faire constater son état au médecin de l’équipe nationale, si sa fédération l’exige.

Si le refus est lié à toute autre raison comme c’est le cas actuellement, le cas est réglé par l’article 5 de l’annexe du statut du joueur qui précise que: «Un joueur qui a été convoqué par son association pour l’une de ses équipes représentatives n’a pas le droit de jouer avec le club auquel il appartient pendant le temps que dure ou aurait dû durer sa mise à disposition au sens de la présente annexe, à moins d’un accord avec l’association concernée. Cette interdiction de jouer est de surcroît prolongée de 5 jours si le joueur n’a pas voulu ou n’a pu donner suite, pour des raisons quelconques, à la convocation dont il était l’objet».

En clair, si la FECAFOOT attaque, ces joueurs peuvent à la fois ne pas disputer la CAN et ne pas jouer en club pendant cette compétition. Une hypothèse peu probable, mais pas totalement exclue.  

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez