Cameroun - Lions Indomptables - Samuel Eto’o met fin aux rumeurs sur son retour: «J’ai mis un stop définitif en 2014. Une génération arrive. C’est à elle de briller, sans moi»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-May-2018   7069
Samuel Eto'o Archives
L’ancien capitaine des Lions Indomptables vient de mettre un terme aux rumeurs qui annonçaient son retour en équipe nationale.

Samuel Eto’o Fils ne reviendra pas en équipe nationale. Le quadruple ballon d’or africain a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale après la Coupe du monde 2014, après avoir porté le maillot des Lions Indomptables à 117 reprises et inscrit 56 buts.

Quatre années donc que celui qui est considéré par beaucoup comme le meilleur footballeur de l’histoire du Cameroun, n’a pas arboré la tunique vert-rouge-jaune. Alors que le Cameroun prépare la CAN 2019 que le pays des quintuples champions d’Afrique va organiser, des rumeurs persistantes annoncent le retour de SEF.

Dans une interview accordée au journal L’Equipe, l’ancien joueur du Fc Barcelone met un terme aux spéculations : « Non, non, non. J’ai mis un stop définitif en 2014. Une génération arrive. Elle a gagné avec brio la dernière CAN. C’est à elle de briller, sans moi, c’est définitif », déclare le footballeur de 37 ans.

Pendant la CAN 2019, indique l’attaquant de Konyaspor « je serai dans les tribunes, je donnerai des conseils mais je ne prendrai pas la place d’un jeune qui rêve de donner un titre au Cameroun. J’ai offert 17 ans de ma carrière à ce beau pays, j’ai donné tout ce que j’avais dans le cœur, le ventre, les jambes…J’ai aussi servi de facilitateur entre la Confédération africaine et l’Etat camerounais pour que ce tournoi ait lieu. Il le fallait. A 37 ans, je continue à inscrire des buts et j’en marquerai jusqu’à mon dernier match. Seulement, le poste d’attaquant des Lions indomptables est bien occupé avec Vincent Aboubacar qui marque beaucoup, avec le très bon Choupo-Moting, avec Clinton Njie… Cette génération, bien encadrée, doit permettre au Cameroun d’effacer les deux malheureuses dernières Coupes du monde », tranche-t-il.

Eto’o s’est construit un beau palmarès au cours des 17 années qu’il a passées chez les Lions Indomptables. Double champion d’Afrique (2000-2002), il est aussi vainqueur de la médaille d’or aux Jeux olympiques de Sydney et finaliste de la Coupe des confédérations en 2003.

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez